Montessori et nous… #17

14 Juil

Pour finir cette première semaine de vacances, assez active sur le blog, j’espère que vous l’aurez remarqué 😉 , je vous propose un nouveau post dans cette série de billets qui me tient à cœur… Montessori et nous… parce que ( pour rappel) cette pédagogie m’a beaucoup inspirée dans la petite enfance de BBB, mais aussi pour l’aider désormais dans les apprentissages des lettres, chiffres et sons, qu’il a eu la chance d’être scolarisé deux ans dans une école où l’on proposait aux maternelles une pédagogie d’inspiration Montessori, et que dans mon travail d’enseignante spécialisée j’ai aussi très souvent recours à des activités où la sensorialité et l’autonomie sont les maîtres mots.

Je vous présente aujourd’hui

un joli panel de livres ou matériels pour les tout-petits et les plus grands !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Tout d’abord deux coffrets de cartes de nomenclature signées Adeline Charneau et Mizuho Fujisawa aux Editions Nathan. A proposer aux tout-petits dès 15 mois, elles permettent de favoriser l’émergence du langage, d’acquérir un vocabulaire riche et précis, de travailler les stratégies mnésiques et de discrimination, de s’ouvrir au monde qui l’entoure. Les activités de tris ou de classement induites vont l’aider à se construire et mieux appréhender le monde extérieur. Chaque coffret est construit de la même façon des grandes et petites cartes et un petit guide pour les parents pour expliquer l’activité dans le cadre de la pédagogie Montessori et des conseils pour utiliser le matériel avec 4 types d’activités ( nommer, décrire/raconter, associer, enrichir le vocabulaire et faire des associations plus élaborées.

Tout-petit Montessori – cartes classifiées des animaux de la ferme et leurs petits : Ce coffret comprend 32 cartes de familles d’animaux à réunir et à classer selon leur habitat ( il y a 8 familles de 3 animaux à associées à 8 habitats)

Tout petit Montessori – cartes classifiées : les objets de la maison  :  Ce coffret comprend 30 cartes d’objets de la maison et du jardin (oreiller, dentifrice, petite cuillère, bottes de pluie etc.) à classer selon la pièce de la maison où ils sont rangés (5 grands cartes représentant le jardin et les différentes pièces de la maison).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour les lecteurs débutant 3 coffrets de Chantal Bouvÿ, Sabine Hofmann et Amandine Meyer aux Editions Nathan toujours. Chaque coffret comporte 3 livres que le lecteur débutant peut lire entièrement tout seul dès qu’il a compris que b+a = ba !
Ces petits livres nous racontent leshistoires tendres et drôles de Tom et Suzi, fidèles à la pédagogie originale Montessori, ces histoires utilisent des mots très simples, phonétiques, et des phrases courtes pour que l’enfant prenne confiance et puisse dire :  » je sais lire tout seul ! « . Les histoires sont très courtes (16 pages) avec un début et une petite chute amusante pour chaque histoire et relatent des situations de la vie courante, qui parlent aux enfants de 5 à 7 ans.

Le premier coffret que je vous présente est de Niveau 1, c’est à dire qu’il utilise uniquement des mots phonétiques, la grande image donne tout son sens au texte, il y a une unique phrase par texte, et les lettres muettes sont grisées ( cf photos).

Les deux suivants sont de Niveau 2, ils introduisent donc les premiers « sons complexes » : oi, au, eau pour l’un, on, in, an pour l’autre. Afin d’aider l’enfant à décoder les sons complexes sont en rouge.


Mon coffret premières lectures Montessori : Le taxi de mamie – Niveau 1 :

contient 3 histoires Le taxi de Mamie/ La cabane /Papa dort


Mon coffret premières lectures Montessori : Le bateau de Tom – Niveau 2 – 4/7 ans – :

contient 3 histoires Le bateau de Tom/ Suzi saute haut /La patinoire


Mon coffret premières lectures Montessori : Le lapin de Mia – Niveau 2 – 4/7 ans :

contient 3 histoires Le gros carton / La cantine /Le lapin de Mia

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

On reste dans le domaine de la lecture avec : Mon cahier Montessori de lecture de Marie Eschenbrenner et Sabine Hofmann aux Editions Nathan : Un cahier à compléter et à découper pour lire ses premiers mots. Il comporte en outre 3 pages d’autocollants pour manipuler ses premiers mots selon la pédagogie et la progression du matériel de lecture Montessori, dès 4ans. Il propose à l’enfant de s’amuser avec les tout premiers mots, faciles à déchiffrer. Ces mots ont été choisis précisément parce qu’ils éveillent la curiosité de l’enfant, renforcent sa confiance en lui et l’invitent à l’action :
– des mots à associer à des images : bus, arc, os, vis, moto, sac…
– des étiquettes à coller sur les objets autour de soi : bol, sol, lit, mur, porte…
– des ordres à réaliser : « ris », « dors », « parle », « lis », « recule »…
En collant des mots sous les images de son cahier, en posant des étiquettes sur les objets qui l’entourent, en lisant un « ordre » et en réalisant l’action demandée … votre enfant prendra confiance et découvrira avec fierté qu’il est capable de lire !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Une belle et tendre collection d’albums souvent chroniquée dans cette rubrique, voici, Mes petites histoires Montessori – La nuit étoilée de Eve Herrmann et Roberta Rocchi aux Editions Nathan. Ces albums racontent les aventures quotidiennes de Liv et Emy, deux petites filles pleines de curiosité et d’imagination. Dans ce nouvel opus, Liv a fait un terrible cauchemar. Elle trouve refuge dans les bras de son papa, qui pour la rassurer, improvise une leçon d’astronomie sur le balcon. Réveillée par leurs voix, Emy les rejoint pour admirer les étoiles.

A la fin de l’histoire, une activité Montessori à faire à la maison : fabriquer un projecteur de constellations.

Un album simple et poétique avec des illustrations épurées et réalistes dans l’esprit de la pédagogie Montessori. à savoir des premières histoires à proposer à l’enfant inspirées de sa vie réelle et du monde qui l’entoure et non des sujets imaginaires.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour les plus grands (6/9 ans), voici cette fois, Mon cahier Montessori de géographie – 6/9 ans de Marie Eschenbrenner, Sabine Hofmann et Emmanuelle Tchoukriel aux Editions Nathan : Un cahier à compléter librement pour découvrir tous les pays du monde, leur capitale et leur drapeau. Pour chaque continent, le cahier contient :
– 2 grandes cartes à compléter avec les autocollants « noms des pays » et « capitales ».
– des pages infos à compléter avec les autocollants des drapeaux de chaque pays.
Dans la couverture se cache une très grande carte du monde renseignée, à afficher ( 80*53cm). L’enfant peut s’y référer pour compléter les cartes du cahier.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Et pour finir deux cahiers proposés par les Editions Larousse de Delphine Urvoy. Ces cahiers dans l’esprit Montessori s’appuient sur la méthode de Singapour .

La méthode de Singapour, qu’est ce que c’est ? Petit rappel en mode Wiki  😉

La méthode de Singapour (ou mathématiques de Singapour) est une méthode d’enseignement fondée sur le programme national de mathématiques de la maternelle à la sixième année à Singapour. Le terme a été inventé aux États-Unis pour décrire une approche, initialement développée à Singapour, de l’enseignement des mathématiques à l’aide de trois aspects fondamentaux : la modélisation, l’approche « concrète-imagée-abstraite » et la verbalisation.

Conçue au début des années 80 par une équipe de professeurs de mathématiques mandatée par le Ministère de l’Éducation de Singapour, sur la base des recherches menées par des pédagogues du monde entier (en particulier Jerome Bruner, Jean Piaget, George Pólya et Maria Montessori), la méthode a été ensuite implémentée dans les écoles singapouriennes sur une longue période de quinze ans, chaque professeur ayant été formé, en formation initiale et continue, à ce nouveau cursus. Sa réputation est devenue mondiale quand, en 1995, Singapour s’est classée, pour la première fois, première aux évaluations TIMSS puis en 2008, aux évaluations PISA. Depuis cette date, Singapour s’est classée systématiquement première ou seconde à toutes les nouvelles évaluations.

En 2002 la méthode de Singapour est d’abord utilisée par Israël, en 2008 par les États-Unis, en 2016 la moitié des écoles du Royaume-Unis sont équipées pour cette méthode. En 2017 il y a plus de 60 pays dans le monde qui l’utilisent.

Cette méthode proposée par Larousse se décline ne deux niveaux : grande section et CP !

Comme je le disais la méthode s’appuie sur la manipulation, il vous faudra donc un peu de matériel, celui-ci est fourni en fin d’ouvrage sous forme de matériel à découper, mais il vous faudra le compéter par du matériel très simple à trouver : des pailles, des morceaux de sucres, des perles, des petites voitures, des gobelets, une ardoise, des trombones, une frise numérique ( téléchargeable sur le site des Editions Larousse). Avant chaque activité le matériel est listé pour que le parent ou l’enseignant puisse préparer l’activité. Vous allez très certainement découvrir du nouveau matériel comme les barrettes, mais vous serez aussi bluffés de l’efficacité de cette méthode et de son côté attractif et ludique ! A découvrir de toute urgence !


Réussir en maths avec Montessori et la pédagogie de Singapour GS

Réussir en maths avec Montessori et la pédagogie de Singapour CP

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

 Merci aux Editions  Larousse et Nathan

 

Sur le blog, vous pouvez aussi retrouver aussi un billet consacré à  mon coffret bébé Montessori ! et Montessori et nous #1, Montessori et nous #2, Montessori et nous #3, Montessori et nous #4, Montessori et nous #5, Montessori et nous #6, Montessori et nous #7  Montessori et nous #8 , Montessori et nous #9,  Montessori et nous #10, Montessori et nous #11,   Montessori et nous #12,  Montessori et nous #13 , Montessori et nous #14,  Montessori et nous #15  , Montessori et nous #16

Sélections livres de l’été 2018 #04 (bons lecteurs autonomes & préados)

13 Juil

Quatrième billet pour ma série de posts comme chaque été afin de vous proposer des idées lectures pour petits et grands pour ces vacances estivales 2018. De jolies nouveautés à glisser dans les valises pour entretenir le Bonheur et le Plaisir de la Lecture ! Dans cette quatrième sélection, je vous propose des livres pour les bons lecteurs autonomes et préados ! Une sélection de 10 titres à proposer donc aux enfants de CM/début collège !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Pastelle et le club de la violette, Tome 1 : Le mystère de la fleur de Marie-Constance Mallard aux Editions Privat : Cassian, Amaury, Aubin, Antonin et Pastelle. Quatre adolescents et une jeune fille de douze ans. Quatre protecteurs autour d’une héritière. À eux cinq, ils forment le Club de la Violette. Qui a dérobé la statuette de l’Académie des jeux floraux ? Pastelle et ses amis se lancent dans une trépidante enquête entre chasse au trésor, magie et alchimie Malgré l’ennemi qui les menace dans l’ombre, sauront-ils percer le mystère de la Violette d’or ?

L’auteure de Violette Mirgue ( petite souris toulousaine héroïne de plusieurs albums chroniqués sur le blog) nous régale d’un roman pour les plus grands sous fond d’enquête à Toulouse toujours bien évidemment. Une sorte de club des 5 à l’accent occitan ! Aventure et amitié sont au rendez-vous ! Un titre à retenir et dont on attend la suite avec impatience !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Il y a un loup-garou dans ma tente !  de Pamela Butchart et Thomas Flintham aux Editions Poulpe Fictions : Isa et ses amis sont extrêmement contents de partir en classe verte ! Il y aura des tentes, des chamallow et presque jamais de douche ! Mais il arrive bientôt des choses bizarres. Des sons effrayants la nuit, des saucisses qui disparaissent et c’est presque la pleine lune… Mais c’est quand ils voient les jambes poilues de la nouvelle maîtresse qu’ils comprennent : un loup-garou les accompagne, ils sont cernés !

Dans le même veine que  » La Maîtresse a des ennuis »,  » L’Espionne qui aimait la cantine  » et  » Le Directeur est un vampire « , une nouvelle aventure aussi loufoque que haletante ! Ces romans sont très largement  illustrés, avec beaucoup d’effets modernes et dynamiques qui séduiront les jeunes lecteurs ! Bon à savoir pour mes collègues enseignantes qui préparent déjà leur future année scolaire sur le site de Poulpe Fictions vous trouverez des fiches pédagogiques pour travailler ces romans en classe !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Opération Lovelace de Emmanuelle Kecir-Lepetit et Olivier Pelletier aux Editions Le Pommier : Hiver 2025 : un virus géant a attaqué les systèmes informatiques occidentaux. Plus rien ne fonctionne. Au Pentagone, des experts internationaux tentent de trouver une solution, le Professeur Holmes est consulté. Selon lui il n’y a qu’une solution : revenir en arrière et réparer le mal à la source en empêchant l’invention de l’informatique, cause de tous leurs soucis. Un programme secret du département de défense américain, baptisé « Lovelace », permettrait de voyager dans le temps et de se transporter en 1943 à l’université de Philadelphie, où a été construit le premier ordinateur. Nancy, une jeune fille de 12 ans, après avoir franchi un tunnel spatio-temporel, se retrouve propulsée à Londres, début juillet 1843. Le programme s’est trompé de 100 ans… Elle rencontre Oliver, un autre enfant, mais surtout Ada Lovelace, pionnière du langage informatique et Charles Babbage inventeur de la machine à différence. Entre passé et futur, les aventures seront nombreuses et les deux enfants découvriront la vie et les recherches d’Ada Lovelace, mathématicienne et première programmeuse informatique, discipline apparue au milieu du 20ème siècle…

Un vrai coup de cœur pour ce roman très original de science-fiction mais pas que ! En effet c’est avant tout un roman d’aventures qui nous permet de découvrir les pionniers de l’informatique, de comprendre leurs travaux et méthodes et le contexte dans lequel ils ont fait ces découvertes et de mieux comprendre l’Histoire de la Science. En fin d’ouvrage un chapitre complémentaire décortique « le vrai du faux » dans le roman, et on s’aperçoit alors qu’outre les personnages et ‘invention de la machine à remonter le temps, tout est vrai, ce qui rend le roman encore plus fascinant !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

20 allée de la danse : La révérence (tome 11) de Elizabeth Barféty et Magalie Foutrier aux Editions Nathan : Sofia est désespérée : ses parents vont divorcer et elle se sent responsable. Son père et sa mère étaient en désaccord permanent sur le fait qu’elle étudie loin d’eux, à l’École de Danse de l’Opéra de Paris. Peut-être que tout s’arrangerait si elle rentrait en Italie ? Après tout, là-bas aussi, elle pourrait danser. Mais sans sa bande de copains, ça n’aurait jamais la même saveur et, surtout, serait-elle vraiment prête à renoncer à l’enseignement de la prestigieuse école française ?

Déjà le 11ème titre pour cette série que j’affectionne qui relate les aventures, les rêves mais aussi la vie quotidienne de six jeunes élèves de l’École de Danse (4 filles et 2 garçons). Cette série joliment nommée : 20, allée de la Danse, est publiée sous l’œil attentif et les conseils prodigués par Élisabeth Platel, Directrice de l’École de Danse. Grâce à un accès exclusif aux coulisses de cette institution prestigieuse, la série propose des histoires où chaque détail s’inspire de la vie de ces enfants qui deviendront peut-être un jour les danseurs de l’Opéra. Chaque tome est centré à tour de rôle sur un des personnages du groupe. Chaque titre soulève des problématiques essentielles : peur de l’échec, rivalité, passion, la pression de la compétition, la quête de l’excellence et les efforts qu’elle demande, la vie loin des siens à l’internat… A conseiller à partir de 8 ans, chaque tome fait un peu plus de 150 pages et en bonus une double page documentaire sur les petits secrets de l’école de danse et l’Opéra.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mon cheval très spécial, Tome 1  de Clare Balding et Tony Ross aux Editions Casterman : Charlie Bass, dix ans, adore les chevaux. Elle rêve de posséder un jour son propre poney. Lorsqu’à une vente aux enchères, elle se retrouve accidentellement propriétaire d’un pur-sang, la petite fille est aux anges. Le cheval qu’elle a acheté – Noble Guerrier – a fière allure. Il n’a qu’un seul défaut : il refuse de galoper !

Les fans d’équitation se régaleront de ce récit ! Il faut dire que Clare Balding est une grande connaisseuse du monde équidé. Elle commente régulièrement les compétitions à la télévision et à la radio anglaise. Un ouvrage qui aide aussi à mieux comprendre les liens forts unissant les jeunes cavaliers et leurs animaux, mais aussi toute la difficulté à être en symbiose et à l’écoute avec son partenaire de selle ! A noter un ouvrage assez dense 270 pages, mais tellement passionnant que les jeunes lecteurs ne verront pas les pages défiler !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Des dieux et des boulettes – Le prisonnier 42 (tome 01)  de Maz Evans aux Editions Nathan Lorsque la jeune déesse de la constellation Vierge traverse le toit de l’étable d’Elliot, la vie du garçon s’en trouve bouleversée. L’intrépide mais maladroite déesse est en mission pour le conseil du Zodiaque : elle doit apporter de l’ambroisie au Prisonnier 42. Mais le duo libère accidentellement ce dernier, qui n’est autre que le démon de la mort, Thanatos. Ils n’ont alors d’autre choix que de se tourner vers les dieux de l’Olympe pour obtenir leur aide. Néanmoins après des siècles de retraite tranquille, Zeus et les autres seront-ils à la hauteur ?

Une toute nouvelle série annoncée avec 4 tomes, drôle et originale,  bourrée de rebondissements ! Une façon particulière de découvrir la mythologie, l’auteure a en effet fait le choix de multiplier les anachronismes pour rendre le récit encore plus loufoque et savoureux (ex : Vénus qui a ouvert son agence matrimoniale ou Hermès qui est une vraie fashion victime…) ! Un bon moment en perspective de franche rigolade pour nos jeunes lecteurs.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les chevaliers des Gringoles – Les menhirs maudits  (tome 1) de Erwan Ji et Papaya aux Editions Nathan : En cette fin d’été, Wesley vient d’emménager avec sa famille zombie sur la pittoresque île de Cayou-des-Gringoles, terre de légendes et de mystères. Il est temps pour le jeune zombi d’entrer au collège et d’y côtoyer des humains, dont il ne comprend pas toujours les coutumes ! L’occasion pour lui de se faire des nouveaux amis, Augustus et Léonora, mais aussi un ennemi en la personne de Drake, un sombre humain affublé d’un pigeon-robot, qui le prend rapidement en grippe et lui lance un duel sur les Menhirs Maudits…

Dans ma sélection ados, je vous ai parlé de ce jeune auteur breton de talent. Il s’aventure avec cette nouvelle série dans un nouveau registre celui du fantasy ! Un récit drôle un brin effrayant certes, et qui contient toutes les clés du succès d’une grande aventure : un petit héros courageux, des alliés, un ennemi, des lieux magiques et improbables ! Les illustrations pétillantes et très colorées évoquent par certains aspects ceux des dessins animés mangas.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Origines de Frigiel et Fluffy (tome 01) de Frigiel et Ange aux Editions Slalom : Dans le village de Lanniel, alors que son grand-père s’absente souvent, Frigiel, qui vient de fêter son 9e anniversaire, se sent parfois bien seul, même si Fluffy, un jeune chien loup entré dans sa vie quelques années plus tôt, et le jeune garçon sont devenus inséparables. Mais des rencontres primordiales vont changer son destin : de nouveaux amis, des monstres et un homme mystérieux et inquiétant qui semble l’observer de loin…
Pendant les mystérieuses absences de son grand-père Ernald, Frigiel est accueilli par Ronny et Hermeline, un vieux couple qui veille sur le jeune garçon comme sur leur propre petit-fils. Dans le village, certains enfants tiennent Frigiel à distance et ce n’est que lorsque la petite sœur de l’un d’entre eux disparaît que tous s’unissent pour la retrouver !

Minecraft détient le record du jeu vidéo le plus vendu de tous les temps après Tetris ! Parmi les joueurs de Minecraft, il y en a un qui bat aussi tous les recors : il s’agit de Frigiel dont la chaîne You Tube dédiée à ses jeux préférés approche les deux millions d’abonnés. En 2016, il se lance dans l’écriture de 4 tomes avec Nicolas Digard. Cette fois-ci c’est un spin-off qu’il nous offre revenant sur les origines de Frigiel et Fluffy, leurs premières aventures et la vie du village de Lanniel avant sa destruction par l’Ender Dragon. De quoi réconcilier jeux vidéo et plaisir de la lecture ! Le succès est au rendez-vous puisque la première série de romans s’est écoulée à plus de 200 000 exemplaires vendus !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

KEPLER62 L’appel (tome 01) de Timo Parvela, Bjørn Sortland et Pasi Pitkänen aux Editions Nathan : Ari, 13 ans, vit dans un monde où les ressources naturelles sont en voie de disparition. Avec les maigres économies laissées par sa mère, il doit prendre soin seul de son petit frère, Joni, 8 ans. Les deux frères passent leur temps libre à jouer à Kepler62, le nouveau jeu vidéo que tout le monde s’arrache. D’après la rumeur, une mystérieuse récompense attend ceux qui réussiront à le finir – mais personne ne l’a encore fait. Pourtant, Ari et Joni y parviennent… Ce qui les attend va dépasser tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

KEPLER62 Le compte à rebours  (tome 02) de Timo Parvela, Bjørn Sortland et Pasi Pitkänen aux Editions Nathan : Marie, 14 ans, est la fille d’un riche fabricant d’armes. Elle aussi parvient à terminer le mystérieux jeu vidéo Kepler62, et elle est envoyée dans une base militaire secrète au Nevada. Elle apprend alors qu’elle a été sélectionnée, avec d’autres enfants, pour… partir explorer le système solaire Kepler62, qui vient d’être découvert ! À la base, Marie fait la connaissance d’Ari et Joni et reçoit une formation très dure. Mais plus les jours passent, plus Marie doute : cette expédition est-elle bien ce qu’elle prétend être ?

Une série annoncée en 6 tomes de romans graphiques ( on est presque entre l’album et le roman tant les illustrations sont présentes et lumineuses ! il ya parfois même des clins d’œil à la BD )mêlant aventures et sciences fiction. Un peu plus de 100 pages pour chaque tome, il y a fort à parier que vos grands loulous les dévorent en une après-midi de plage !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Nathan, Privat, Poulpe Fictions,

Le Pommier, Casterman et Slalom

et à Bayard Presse

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures!

Sélections livres de l’été 2018 #03 (jeunes lecteurs autonomes)

12 Juil

Troisième billet pour ma série de posts comme chaque été afin de vous proposer des idées lectures pour petits et grands pour ces vacances estivales 2018. De jolies nouveautés à glisser dans les valises pour entretenir le Bonheur et le Plaisir de la Lecture ! Dans cette troisième sélection, je vous propose des livres pour les jeunes lecteurs autonomes ! Une sélection de 10 titres à proposer donc aux enfants qui se débrouillent en lecture à partir du CE1 jusqu’au CM ! Demain je vous proposerai une sélection de 10 autres titres pour les CM/début collège, de quoi ravir vos préados !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Zizanie au zoo (tome 01) – Bienvenue au zoo ! de Cécile Alix et Dorothée Jost – Collection Bibliothèque rose Hachette : Bienvenue au zoo Locardie, la nouvelle maison de Léo, Nathan et Gaspard, trois enfants passionnés d’animaux – rien d’étonnant avec un père fauconnier et une mère vétérinaire ! Ravis de pouvoir épauler leurs parents dans leurs tâches quotidiennes, les apprentis soigneurs vont aussi devoir supporter Sidonie, la fille des propriétaires, une vraie chipie qui a décidé de leur mener la vie dure !

Une nouvelle collection pour les passionnés d’animaux, avec de l’humour, de l’aventure, un texte richement illustré en couleurs, découpé en 6 chapitres et faisant un peu moins de 100 pages. Des héros attachants comme l’était le club des 5 de mon enfance ! Une valeur sûre !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Foot, en finale ! – Aventures sur mesure XXL de Nicolas Jaillet et AurenCollection Bibliothèque verte Hachette : Ton équipe s’est qualifiée pour la grande finale de football ! Mais alors que la deuxième mi-temps reprend, vous êtes menés 1 but à 0. Monsieur Co, votre entraîneur, décide de te faire entrer sur le terrain. Tu as conscience de la chance qu’il t’offre ! C’est le moment de prouver à tous ce que tu vaux ! Vas-tu réussir à faire les bons choix et à faire gagner ton équipe ? Tu es prêt ? À toi de jouer !

En plein mondial, voilà une lecture d’actualité ! Son petit plus, être un livre interactif ou le lecteur choisit la suite de l’histoire. Le jeune lecteur est bien guidé en début d’ouvrage pour se repérer dans le livre, on appréciera aussi les pages de présentations illustrées des deux équipes qui vont s’affronter. Les fans d’action et de ballon rond vont l’adorer. L’éditeur le recommande pour la tranche 8/10 ans, il fait tout de même 144 pages.

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Chien Pourri et Sa Bande de Gutman Colas et Boutavant Marc aux Editions L’école des Loisirs ( collection Mouche) : Rien ne va plus entre Chien Pourri et Chaplapla ! Chien Pourri rêve de faire partie de la bande des frangins, mené par le Caniche à frange, Chapla-pla, lui, de se faire recruter par Moustacha le chef du gang des Moustachus. La guerre entre chiens et chats est déclarée et tous les coups pourris sont permis ! L’amitié de Chien Pourri et de Chaplapla résiste-ra-t-elle à la guerre des bandes ?

Mes chouchous !!!!! Chien Pourri ♥ et Boutavant ♥ Un vrai bonheur de retrouver de nouvelles aventures de Chien Pourri dans un opus toujours aussi drôle mais qui sait aussi nous questionner sur les valeurs de l’Amitié ! Bonheur ! Pépite ! A ne pas louper ! Avec moins de 100 pages et de sublimes illustrations, il ne se lit pas, il se dévore !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les 5 titres suivant font partie de la collection Premiers Romans de Nathan. J’aime beaucoup cette collection destinée aux 7-11 ans . Une collection idéale pour donner le goût de la lecture, avec des ouvrages signés de grands noms de la littérature jeunesse et du monde l’illustration et surtout une grande richesse et diversité éditoriale ! En effet on passe on passe de l’humour au fantastique en passant par des histoires de la vie quotidienne ( voir de petits romans sociétaux)  ou des enquêtes scientifiques ! Bref, chacun s’y retrouvera !

Les Apprentis chercheurs : La mer a disparu de Hélène Montardre et Laurent Audouin Matt et Lisbeth sont en vacances en France avec leur oncle Philibert, au bord de la mer. Alors qu’ils gravissent une dune qui les sépare de la plage, une surprise les attend : la mer a disparu ! À sa place, une étendue de sable à perte de vue… Rien à voir avec les marées basses qu’ils ont vues les premiers jours. Que s’est-il passé ? La région serait-elle victime d’un sortilège ?

Un roman à suspense pour une grande enquête scientifique sur la marée ! C’est le 7 ème titre de cette sympathique série, qui apprend aux enfants à poser leur regard et un questionnement scientifique sur des phénomènes naturels. Une façon de les rendre plus curieux et attntif au monde qui les entoure !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La famille trop d’filles : Le bonheur selon Dana de Susie Morgenstern et Clotka aux Editions NathanLes sept sœurs et frère de la famille Arthur n’ont pas trop le moral en ce moment. Ils ont un super baby-sitter et des grands-parents de rêve, mais… ça ne remplace pas des parents ! Dana, la clown de la fratrie, est décidée à leur redonner le sourire… Haut les cœurs !

Une nouvelle aventure de la famille trop d’Filles sur la difficulté de vivre loin de ses parents ! Une nouvelle fois tout le talent de Susie Morgenstern pour un texte sur un sujet difficile qui est à la fois dans l’émotion mais ne néglige pas l’humour et la bonne humeur qui caractérise cette grande auteure jeunesse. Les dessins de Clotka apportent beaucoup de dynamisme au récit. Bon à savoir il fait une cinquantaine de pages ( de quoi rassurer les petites lectrices).

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Menu fille ou menu garçon  de Thierry Lenain et Catherine Proteaux aux Editions Nathan : ​Au Hit-Burger, des cadeaux sont offerts avec le menu enfant : des poupées pour les filles et des fusées pour les garçons. Mais si les filles veulent des fusées avec leur menu, alors ?

Je parlais en introduction de cette collection de petits romans sociétaux, voilà nous y sommes ! Le sujet de ce court ouvrage et particulièrement intéressant et permettra d’instaurer un débat en famille sur l’égalité filles-garçons, et les jouets « genrés » imposés par le marketing ! Un roman que j’ai très hâte de partager avec mon petit garçon après une certaine discussion sur les shorts roses ! 😉  ( à suivre bientôt sur le blog)

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Grandes années : Le Manoir de la peur  de Gaël Aymon et Elodie Durand aux Editions Nathan : Les jumelles Ysée et Luce ont trouvé le code pour déverrouiller la tablette de leurs parents ! Surexcitées, elles préviennent Oscar, Edvin et Ness qu’ils vont pouvoir regarder tous ensemble (en cachette) Le manoir de la peur, une série d’épouvante. Mais Luce n’est plus trop sûre de vouloir voir cette série… C’est plus sympa de jouer, non ?

Dans cette collection, on suit le quotidien d’une bande de copains mixte, 5 amis de tous les milieux et de toutes les origines, à un âge clé de leur vie ( du ce2 au cm2), les grandes années où se posent de grandes questions et où se vivent de grandes expériences. Ici les films de  » grands  » , la transgression de l’interdit et les premières frayeurs de grand !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Guerriers de glace de Estelle Faye et Nancy Pena aux Editions Nathan : Alduin est le fils du chef de Rosheim ; Léna est la fille de la guérisseuse qui vit dans une cabane en dehors du village. Tout les sépare, mais ce sont les meilleurs amis du monde. Alors, quand Alduin apprend que les Guerriers de glace, ces êtres cruels qui vivent au-delà des montagnes, reviennent au village pour enlever une jeune fille, son sang ne fait qu’un tour. Surtout que les villageois sont prêts à sacrifier Léna pour épargner leurs filles…

Cette fois-ci on est dans le roman d’aventure et de fantasy sur le thème de l’injustice, de la guerre et de l’amitié… Un peu plus dense que les précédents. Un vrai coup de cœur pour ses illustrations sublimes utilisant une palette de couleurs très limitée et qui apportent audace et vivacité à ce récit qui n’en manque pas ! Une aventure palpitante !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et puis vous le savez peut-être, le magazine Astrapi du groupe Bayard Presse destiné aux 7/11 ans fête des 40 ans. A cette occasion est paru une numéro hors série collector spécial été que vous trouverez chez votre marchand de journaux au prix de 5.95 €. Il comporte des blagues, des jeux, des astuces, des bandes dessinées issus des meilleures archives du magazine. à l’honneur, le chien Touffu, copain infatigable des bêtises de plusieurs générations d’astrapiens.

Créé en octobre 1978, Astrapi est LE magazine de l’enfance… cette période de la vie où l’on aime tant rire, faire rire, apprendre, découvrir, comprendre, questionner, imaginer, agir… un âge qui nous construit ! C’est pourquoi depuis 40 ans, Astrapi propose à ses lecteurs un magazine 100 % pensé pour eux !

Si vous cherchez un abonnement pour la rentrée, pour votre enfant, voilà une belle occasion pour le familiariser avec l’esprit Astrapi , voir même le rendre accro ( ici on adore !!!), bon à savoir le magazine est un bi-mensuel et d’autres surprises sont attendues pour cet anniversaire spécial notamment un numéro surprise en octobre et une grande fête le 25 novembre avec Aldebert !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Liloo fille des cavernes, la grande chasse (tome 1) de Stéphane Tamaillon et Pierre Uong aux Editions Frimousse ( collection BD*Mousse) : 40 000 ans avant notre ère. Le clan des Caverneux occupe des grottes logées sur le flanc abrupt d’une falaise. Ces homo sapiens sont en conflit avec Ceux-de-la plaine, des néander taliens que les Caverneux méprisent car ils les jugent bas de plafond. L’heure de la grande chasse au mammouth a sonné pour le clan des Caverneux. Hélas, en ces temps préhistoriques, la chasse est seulement réservée aux garçons. Mais c’est mal connaître Liloo, l’intrépide fille du chef, qui est bien décidée à y participer quand même !

Je finis donc ce billet avec une bd ! Et quelle BD ! Après nous avoir ravis à la lecture d’ Ultra Violette et  Tine & Junior ( cf ce billet), les Editions Frimousse avec leur label BD*Mousse, nous propose une BD historique ( je dirai même pré-historique) pleine d’humour et riche en rebondissement où une petite fille qui n’a peur de rien, se dresse contre les préjugés et les inégalités homme/femme ! Vivement le tome 2 !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Nathan, Hachette, L’école des Loisirs, Frimousse

et Bayard Presse

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures!

Mes lectures de juin 2018 ( + concours-livre à gagner)

10 Juil

 

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures

Bilan  de ce mois de  juin 2018 – 10 ouvrages :

deux romans, trois livres pratiques ou humoristiques , un livre de pédagogie, une bande-dessinées et mes trois premiers mangas  !

Un peu moins de romans que d’habitude,

car j’ai aussi beaucoup lu de romans ados et Young adults présentés ICI !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Au petit bonheur la chance d’Aurélie Valognes aux Editions Mazarine : 1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un cœur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot.  Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon. Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie. Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

J’ai lu tous les livres de cette jeune auteure ( pour beaucoup chroniqué su ce blog), et j’ai toujours particulièrement apprécié son humour et ses galeries de personnages fantaisistes et hauts en couleur, nous régalant de bons mots ! Ces ouvrages sont toujours drôles et très enlevés, cette fois-ci c’est un peu différent, l’histoire nous emmène plus dans le registre de l’émotion ! C’est un magnifique écrit qui m’a beaucoup touchée, le petit héros sait nous mettre au cœur de ses émotions et ressentis et l’on se laisse envahir par la force de l’amour qui l’unit à sa grand-mère . Une pépite !  (merci à ma jolie Marie jumelle stellaire pour ce beau cadeau d’anniversaire)

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Parler ne fait pas cuire le riz (*) de Cécile Krug aux Editions J’ai lu : A bientôt quarante ans, Jeanne est à bout. Plus de mec, un travail qui ne rapporte rien, une relation tendue avec sa mère et des kilos en trop : sa vie est proche du désastre. Afin de l’aider à faire le point, sa soeur lui offre une semaine de vacances… en cure de jeûne. Le pire cauchemar de Jeanne ! C’est au Pays basque que la retraite commence avec Myriam, spécialiste déjantée de la diète, et son mari, baba cool à la masse. Au programme : yoga, randonnées et bouillons. Pour Jeanne, la semaine s’annonce très, très longue ! Entre petites galères et grands moments de solitude, cette héroïne à l’humour décapant nous embarque dans une comédie jubilatoire.

Vous avez envie de rire avec un sympathique bouquin à la plage cet été ? N’hésitez pas avec ce titre ! Un feel-good drôlissime d’une Briget Jones bis qui se met malgré elle à la sauce bio et detox ! C’est très frais mais le livre questionne aussi sur les relations toxiques comme la relation mère/fille de l’héroïne.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Quand est-ce qu’on arrive ? (*) de Papa Chouch chez Jungle : Après des semaines d’angoisse, le moment tant redouté est arrivé: tes enfants sont en vacances. A toi les réveils qui piquent, les looongs trajets rythmés par le sempiternel « Quand est-ce qu’on arrive? ». A toi le sable giclant dans tes yeux fatigués et les mojitos tracés dans le sable comme un SOS de parent en détresse. Allons, allons, sèche tes larmes et dévore vite ce nouvel opus de Papa Chouch, à défaut du beignet que ton enfant vient juste de dérober sous ton nez. Courage, c’est bientôt la rentrée…

Si vous surfez sur la blogosphère vous n’avez pas pu passer à côté de l’excellent blogueur  Papa Chouch ! Il nous régale de son humour parental ironique malgré l’épuisement avec ce livre humoristique et graphique qui sent bon les situations vécues et vous donnera peut-être ( ou pas) quelques astuces pour mieux gérer votre petite smala en vacances ! Drôlissime à souhait, il y a de fortes chances pour que votre conjoint vous le pique d’ailleurs ! Et puis petits bonus, merci aux Editions Jungle qui connaissent bien l’addiction des parents au café et qui m’ont offert ce chouette mug aux couleurs du livre !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

On passe à la catégorie MANGAS, mes premiers mangas puisque les trois titres qui suivent m’ont été offert pour mon anniversaire par celle qui m’a alléchée puis initiée à cette lecture mon amie Audrey ( alias Appelez moi madame ). Je n’avais lu que des mangas adaptant des classiques ( Roméo et Juliette, Les misérables..), ce fût donc une vraie découverte et une révélation sur l’étendu de ce genre, les sujets qu’il pouvait toucher, et l’émotion que pouvait me prodiguer leur lecture. Merci ma belle  ♥

Une sacrée mamie Vol.1 de Yoshichi Shimada et Saburo Ishikawa aux Editions Delcourt Tonkan : Akihiro est un jeune garçon turbulent qui vit à Hiroshima avec sa mère et son frère. Il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère qui habite dans la petite ville de Saiga. Tout d’abord triste de quitter sa famille et un peu effrayé de vivre seul avec une vieille femme à la campagne, Akihiro doit néanmoins apprendre à s’adapter et à aimer sa nouvelle existence. 

Une Sacrée Mamie est en fait l’adaptation de l’autobiographie de Yoshichi Shimada, comique très célèbre au Japon et qui a connu une enfance pauvre en compagnie de sa grand-mère… mais pas une enfance triste ! C’est une chronique de la vie simple, sans grandes attentes, sans fioritures et sans exploits. La « pauvreté heureuse » comme le dit l’éditeur. Un titre terriblement touchant autant qu’il est drôle, attachant, réaliste et plein de tendresse.

Le hasard a fait que je lise ce manga quelques jours avant de découvrir Mon voisin Totoro au cinéma, je trouve qu’il y a beaucoup de points communs, notamment sur le lien avec une femme âgée mais aussi la découverte de la nature. J’ai été très émue par ce récit de vie et une chose est sûre je vais agrandir ma collection !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Perfect World – tome 1 de Rie Aruga aux Editions Akata : Perfect World, c’est la nouvelle sensation shôjo des Éditions Akata !! Dans cette série mettant en scène des personnages adultes, Rie Aruga aborde la difficile question du handicap. Comment est-il possible de s’aimer et de construire une relation saine et durable, quand tout semble vouloir vous en empêcher ? Une œuvre bouleversante, poétique et sociale, qui prouve avec brio que le shôjo manga n’est pas réservé aux amourettes lycéennes…
Tsugumi, à 26 ans, est décoratrice d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, qu’elle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Si vous suivez le blog, vous savez que j’ai une bibliothèque littérature jeunesse très importante sur le handicap, ce fût mon sujet de mémoire il y a un peu plus de 15 ans et je ne cesse depuis d’agrandir ma bibliographie; j’étais donc très intéressée de découvrir comme le sujet était traité en manga. Il y a un questionnement très intéressant sur le regard porté sur le handicap mais aussi sur les proches du porteur de handicap. Le sujet grave s »allège grâce à un fond de romance, j’ai beaucoup aimé, là aussi j’ai hâte de lire la suite.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Sous un ciel nouveau de Kei Fujii et Cocoro Hirai aux Editions Latitudes : c’est un recueil de quatre histoires explorant les liens humains dans toute leur subtilité…  Quatre histoires, quatre destins qui basculent…

  • Un couple de campagnards décide de tout faire pour garder à flot le café que leur défunt fils tenait avec tant d’amour à Tokyo. À l’âge de la retraite, loin de leurs racines et de leurs repères, c’est une nouvelle vie qui commence pour eux…
  • Naoto n’a plus que sa mère. Celle-ci sent bien que son fils envie les autres enfants, qui peuvent s’entraîner au base-ball avec leur père. Que faire pour adoucir la solitude de son garçon ?
  • Yayoi a enfin trouvé l’âme sœur ! L’homme qui l’a abordée à la librairie, charmant, gentil et élégant, a tout du prince charmant. Pourtant, malgré la façade avenante de son fiancé, elle se doute qu’il y a anguille sous roche…
  • Date et Abe sont amis d’enfance. Tous deux à la croisée des chemins pour leur carrière de sportifs, ils se remémorent le cours d’histoire le plus marquant de leur enfance, qui leur a appris une chose : la vie est courte, trop courte !

D’abord succès sur Internet, Sous un ciel nouveau a reçu une seconde consécration en 2017, sous la forme d’une recommandation du prestigieux Japan Media Arts Festival. Avec finesse et surtout beaucoup de tendresse, ce recueil met en scène une galerie de personnages qui découvrent ou redécouvrent le sens de la famille, de l’amitié et, finalement, de l’amour, tout simplement !

J’ai beaucoup pleuré en misant une des histoires , mais les 4 m’ont beaucoup touché, ce sont des tranches de vie, de grandes leçons qui nous sont données au travers de ces 4 récits ! Une pépite ! Si vous voulez lire des mangas, précipitez vous sur ce titre, absolument bouleversant et incroyable !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Un océan d’amour de Wilfrid Lupano et Grégory Pancionne chez Delcourt : Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c’est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C’est le début d’un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. Une histoire muette avec moult mouettes.

Juin est donc le mois de mon anniversaire et j’ai été gâtée par une autre #filledejuin 😉 , ma sensible et tendre Sophie, ma Zoup ♥ Il y a deux ans Sophie m’avait offert un album qui m’avait fait mourir de rire, énorme coup de cœur ! Le grand méchant renard ! ( avant la sortie du film je précise), elle réitère en m’offrant un album que je ne connais pas et pour lequel j’ai eu un coup de foudre ! C’est bien simple j’ai envie de l’offrir à tout le monde. C’est une BD très dense, mais sans le moindre texte et pourtant tout est dit ! C’est absolument merveilleux, on sourit car il y a des passages drôles et cocasses et puis on pleure d’émotion avant de poser l’album avec un grand sourire, un sentiment de douceur et l’envie de le recommencer ! PEPITE!

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Grammaire rénovée enseignée en formation des enseignants: Pistes didactiques(*) de Athanase Simbagoye , Isabelle Carignan, Louise Bourgeois et Ginette Roberge aux Editions L’Harmattan : Dans une culture de l’écrit, le développement des compétences à l’écrit, en lecture et à l’oral est un prédicteur de la réussite scolaire des élèves. En Ontario, le curriculum prévoit un enseignement de la « grammaire nouvelle » et de la langue au service des compétences disciplinaires. Que revêt ce terme ? Quelles stratégies pédagogiques mettre en oeuvre en formation des enseignants pour un meilleur enseignement de la grammaire au service du développement des compétences langagières ? Cet ouvrage répond à ces différentes questions.

Soyons honnête, ce n’est pas ma lecture la plus fun du mois ! Mais cet ouvrage a eu le courage de m’éclairer sur le concept de grammaire nouvelle que j’avais un peu fui, et de m’apporter des éléments didactiques éclairant et intéressants.  Il est évidemment à conseiller aux enseignants, aux étudiants et tous ceux qui s’intéressent à la grammaire rénovée.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Secrets de Santé du jardin – Spécial vacances(*) de Thomas Saint-Vincent aux Editions Bussière : Cette collection de phytothérapie répertorie type de maux par type de maux, les plantes, fruits et légumes familiers et à portée de main dont on peut faire usage pour sa santé. Chaque entrée allie à la fois connaissances pharmacologiques précises – posologie, recettes, principes actifs – et usages communs. Une introduction permet de savoir comment facilement cultiver, collecter ou se procurer, les plantes, fruits et légumes dont il est question, ainsi que les préparer et les conserver pour un usage thérapeutique. Cet opus est consacré aux vacances : cholestérol, détoxification, foie, kilos superflus, rhume des foins, etc.

Je vous avais présenté le mois dernier le même ouvrage sur le thème des mamans, cette fois on découvre plein de petits remèdes naturels contre tous les petits bobos de l’été ! J’adore ces astuces de mamie à base de plantes, fruits et légumes ! On teste d’ailleurs l’anti-moustiques à la feuille de tomates !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

P’tits déj’ et goûters pauvres en sucres(*) de Magali Walkowicz aux Editions Thierry Souccar :
Le meilleur conseil nutritionnel que l’on puisse donner aux parents c’est : libérez vos enfants du sucre ( qui favorise le surpoids, perturbe l’attention et l’humeur.)! Et ce livre vous apporte toutes les clés pour y parvenir.
Spécialiste des glucides, la diététicienne Magali Walkowicz vous dit comment concocter des petits déjeuners et goûters pauvres en sucres, mais toujours délicieux et gourmands : 60 recettes ultra-simples, à base d’ingrédients sains (farine de coco, farine de légumineuses, amandes, noisettes, chocolat noir…). Testez dès maintenant en famille les céréales choco-noisettes, pains au lait, pancakes, pâtes à tartiner, biscuits Oreo maison, mug cake pomme-châtaigne, popsicles… et tant d’autres gourmandises sans danger pour les dents, le tour de taille, la concentration et les notes à l’école. Avec ce livre, vous saurez :
– comment composer un petit déjeuner équilibré
– quelles sont les farines les plus pauvres en glucides
– quels sont les sucres acceptables et ceux qu’il vaut mieux éviter
– quelles boissons proposer au petit déjeuner
– quels goûters glisser dans le cartable ou donner après le sport
En plus, vous apprendrez à décrypter les étiquettes, déjouer les pièges de la publicité, rompre pour de bon et tous ensemble le cercle vicieux du sucre.

Des recettes très alléchantes, faciles à faire ! Un présentation soignée, moderne et qui rend la lecture très fluide ! J’ai testé la pâte à tarte et le gâteau pomme cannelle ( avec de la courge butternut congelée cet hiver), je valide ! Et puis dans cet ouvrage vous trouverez aussi des tas de conseils et d’explications qui incitent vraiment à manger plus sain et sans sucre raffiné ! Un très chouette ouvrage que je vous recommande et que vous allez pouvoir GAGNER CI-DESSOUS !!!

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

 

CONCOURS pour gagner votre exemplaire de :

P’tits déj’ et goûters pauvres en sucres(*)

de Magali Walkowicz aux Editions Thierry Souccar 

1- Likez la page Facebook du blog BBB’s Mum

2- Likez la page Facebook des Editions Thierry Souccar

3- Laissez moi un petit commentaire sous ce billet pour m’indiquer votre participation

Bonne chance !

Le jeu prendra fin le 17/07/2018 à 23h59.

Le gagnant sera désigné par tirage au sort, et indiqué en Edit à ce billet.

Je ne suis pas responsable de l’envoi du lot.

 

Chut, les enfants lisent ! # 231

27 Juin

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


C’est louche !

de Polly Dunbar

aux Editions Kaléidoscope

J’ai beau insister, mes maîtres ignorent mes demandes de poisson.

Pourtant, ils me connaissent. Que se passe-t-il donc ? Je veux du poisson !

Un très chouette album plein d’humour, où un chat nous raconte l’arrivée d’un bébé dans sa famille, de ces moments où il se questionne, à la surprise de la rencontre, au sentiment d’abandon et celui de jalousie, jusqu’à à la reconstruction de cette nouvelle famille, où l’on passe du trio au quatuor ! On l’on se découvre, où l’on s’apprivoise, où ce n’est certes plus comme avant mais avec d’autres avantages et inconvénients !

Les dessins crayonnés sont plein de malice et de tendresse, l’idée originale de nous donner l’avis et le ressenti du chat est très drôle et originale ! Nul doute que cette sympathique histoire parlera à toutes les familles qui s’apprêtent à accueillir un nouveau membre !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Kaleidoscope

 

Participation #86 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Sélections livres de l’été 2018 #02 (lecteurs débutants)

26 Juin

Deuxième billet pour ma série de posts comme chaque été afin de vous proposer des idées lectures pour petits et grands pour ces vacances estivales 2018. De jolies nouveautés à glisser dans les valises pour entretenir le Bonheur et le Plaisir de la Lecture ! Dans cette seconde sélection, je vous propose des livres pour les lecteurs débutants! Une sélection à proposer donc aux enfants de CP/CE1 principalement mais aussi aux petits lecteurs de CE2 qui seront rassurés par des écrits de taille raisonnable ! Des lectures à faire en toute autonomie ou à partager en famille !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Coco 1ères lectures (CE1) Disney de Mona Philippe aux Editions Hachette : Miguel est passionné de guitare, mais il joue en cachette car sa famille n’apprécie pas beaucoup cette passion. Lors du Jour des Ancêtres, il décide de jouer avec la guitare de son arrière-arrière-grand-père quand, soudain, quelque chose d’étrange se produit… Que va donc découvrir Miguel à cette occasion ?

Une petite lecture pour retrouver la magie de cet extraordinaire film d’animation. Cette collection Premières lectures de Hachette propose deux niveaux de lecture pour les CP et un pour les CE1, ce titre appartient à ce troisième niveau. Le texte est bien découpé et agrémenté des images du film, dan la couverture se cache un marque-page recto-verso avec les définitions des 10 mots importants et difficiles. En fin d’ouvrage des petits jeux pour tester sa lecture !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

La collection J’apprends à lire de Larousse, propose des titres aux thèmes variés adaptés aux jeunes lecteurs pour savourer le plaisir de lire en parfaite autonomie ! Voici quatre des derniers sortis, les deux premiers sont destinés aux 6/7 ans , les suivants  aux 7/8 ans. Ils ont été testés par des élèves de cp et ce1 et on y retrouve les conseils d’une enseignante pour aider son enfant dans l’apprentissage de la lecture. Les petits plus de cette collection : des mots difficiles surlignés dans l’histoire et explicités en fin d’ouvrage dans le lexique, un curseur en bas de chaque page pour estimer le parcours de lecture ( cf photo), des petites questions à chaque page pour tester la compréhension.

Rubi et ses voisins : Mais où est Pablo ? par Anne Loyer et Marie Spénale : Pablo, le meilleur ami de Rubi a disparu ! Ce matin, Rubi est venue seule à l’école. D’habitude, Pablo l’attend en bas de leur immeuble. Mais aujourd’hui, pas de Pablo dans le hall d’entrée ni, d’ailleurs, à l’école. Quand Rubi rentre, elle se précipite chez son ami mais sa grand-mère, étonnée, lui dit que Pablo est parti normalement à l’école… Le mystère grandit quand le gardien déclare à Rubi que Pablo n’est pas sorti de l’immeuble, sinon il l’aurait vu. Où est donc Pablo ? Rubi mène l’enquête…

Enquêtes à l’école : L’affaire du tag par Séverine Vidal et Gilles Freluche : Romi, Abou et Léon veulent découvrir qui est l’auteur d’un mystérieux message. En effet, tous les jours, une lettre différente apparaît sur le mur de l’école. Qui a peint ces tags ? Très vite, le trio a une piste sérieuse. Ils rassemblent les indices et surveillent le suspect… Mais de fausse piste en fausse piste, ils vont finir par trouver… le chemin de l’amour !

 

Panique à l’école ! par Céline Claire et Joëlle Passeron : Sur le chemin de l’école, Théo est rejoint par sa copine Emy qui tient à lui montrer une énorme araignée. Emy l’attrape et la met dans la boîte à goûter de Théo. À l’école, le directeur leur confisque la fameuse boîte, sans en connaître le contenu. Emy est déjà en train de mettre au point un plan de sauvetage quand ils entendent qu’un animal dangereux s’est échappé de la clinique vétérinaire. Emy et Théo sont persuadés que l’animal est leur araignée…

 

La pierre du temps : Visite à la préhistoire par Christine Palluy et Robin : Lucas est au bord d’une rivière lorsqu’il remarque une caverne murée. En s’approchant, Lucas aperçoit le signe inscrit sur sa pierre du temps. À peine a-t-il prononcé la formule magique que le voilà transporté à la préhistoire ! Poursuivi par un lion, il trouve refuge dans un arbre. Heureusement, il fait la rencontre de deux enfants qui l’aideront et deviendront ses amis. Et quand l’un d’entre eux manque de se noyer, Lucas doit revenir dans le présent pour sauver le petit garçon.

 


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Des fleurs sur les murs, mai 68  de Cécile Roumiguière et Aurélie Grand collection Premiers romans chez Nathan : L’histoire : Mai 68. Léna, 9 ans, n’aime pas le changement. Ce n’est pas pour rien si sa chanson préférée est  » Comme d’habitude  » de Claude François ! Pourtant un drôle de printemps s’annonce et la vie de la petite fille risque d’être bousculée. Des bruits courent sur la fermeture prochaine de l’usine de bicyclettes de son village. Pendant ce temps, à Paris, les étudiants manifestent…

Les événements de mai 1968 dont nous avons fêté les 50 ans ne sont pas faciles à explique aux enfants, il y avait certes l’excellent album Véro en mai, voici un petit roman historique formidable pour les enfants de 7 à 11 ans qui aborde cette période à travers le témoignage d’enfants. Le titre fait référence à la célèbre citation « Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront jamais le printemps» , vers que l’on doit à  Pablo Neruda, Prix Nobel de littérature.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Samuel : Terriblement vert  d’Hubert Ben Kemoun et François Roca aux Editions Nathan (collection dyscool) : Samuel est ravi : son oncle Julius est de retour ! Cette fois, il arrive de Bornéo avec de mystérieuses graines rarissimes, auxquelles il ne faut pas toucher. Tout serait parfait si Lionel, le meilleur copain de Samuel, n’avait pas mangé quelques graines. Car, petit à petit, Lionel se métamorphose… en arbre !

Cette collection me tient à cœur vous le savez puisqu’elle facilite grandement la lecture des enfants dyslexiques ou souffrante de dyspraxie visuo-spatiale par exemple. Dyscool, un label conçu avec Mobidys et des orthophonistes qui redonnent le goût de la lecture aux enfants. Les livres dyscool adaptent des best-sellers de la littérature jeunesse pour les rendre accessibles aux enfants dys.

L’accessibilité cognitive des livres dyscool s’appuie sur un soutien à l’attention, au décodage, à l’abstraction, à la motivation. Le texte est aéré, les syllabes des mots longs ou complexes sont en couleur, les mots difficiles définis à chaque page, le texte n’est pas imbriqué dans les illustrations, et il y a changement de page à chaque changement de scène.
J’ai passé des heures et des heures en tant qu’enseignante spécialisée à réaliser des tapuscrits adaptés pour les enfants atteints de dyspraxie visuo-spatiale d’ouvrages jeunesse, je suis donc folle de joie qu’un éditeur se lance dans ce fastidieux mais si important travail ! MERCI AUX EDITIONS NATHAN !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Je commence à lire en BD – CP : Au secours, ça gratte ! de Mathieu Grousson et Sibylle Ristroph aux Editions Casterman : Ce matin, Eva est boudeuse : elle a des poux et Léo n’arrête pas de la taquiner ! Un peu plus tard, après avoir tondu les moutons, les CP ont des démangeaisons… Tout le monde se gratte à l’école des animaux !

C’est déjà le chouchou de la sélection de mon futur CP à la maison, il faut dire que les Editions Casterman ont su démarquer en proposant une entrée en lecture par la BD, un genre à la fois très attractif mais aussi particulièrement accessible à tous les jeunes lecteurs. En 40 pages on découvre les aventures de ces petits écoliers de cp dans une école pas comme les autres. Et puis en fin d’ouvrage on découvre un peu de vocabulaire, des expressions, on joue avec les mots, on évalue sa lecture par un petit quizz ludique et on en apprend un peu plus sur les POUX (puisque c’est le sujet de ce titre) . Vous apprécierez aussi les conseils en début d’ouvrages pour guider les enfants dans la lecture des planches,  vignettes et de bulles de BD

Bon à savoir la collection se décline pour les CP mais aussi pour les CE1 !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Bienvenue chez les Loud Tome 01 – Des soeurs d’enfer ! adapté par Olivier Gay, collection Bibliothèque rose Hachette : Ce soir, Lincoln aimerait bien regarder le dernier épisode de ARRG, sa série d’horreur préférée. Mais ses sœurs en ont décidé autrement… En effet, difficile de se mettre d’accord sur le programme quand il n’y a qu’une seule télé dans toute la maison ! Pour venir à bout de ses sœurs infernales, Lincoln échafaude alors le plus génial des plans…

C’est mon loulou qui m’a fait découvrir cette série loufoque et drôlissime ! Elle fait son entrée sous forme de petits romans chez La Bibliothèque rose. A proposer aux 8/10 ans. On aime le découpage en chapitres, les nombreuses illustrations tirées des dessins animés. Une série pleine d’humour mais qui met à l’honneur l’amitié et la famille !

 


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le bec à oreille d’Alicia Keller et Veronica Truttero aux Editions La Joie de Lire : Dans la vallée sont installés quatre poulaillers. Dans chaque poulailler vit un coq majestueux qui veille avec fierté sur ses poules. Un soir tôt, car tout le monde le sait les poules se couchent très très tôt, alors que tout le monde est en train de s’assoupir… l’alerte est donnée dans le poulailler Sautelefossé. Une poule a entendu, ou cru entendre une de ses compagnes s’arracher une plume pour plaire au coq. Un vrai scandale ! Elle se doit d’avertir ses amies afin que ce genre de comportement tout à fait indécent ne se répète pas ! Mais bien vite la rumeur enfle… De bec à oreille, ce n’est plus une mais deux, cinq, dix poules…. qui se sont arrachées toutes les plumes pour plaire au coq et seraient mortes de froid ! ! ! !

Un conte plein d’humour, dont les héroïnes m’ont beaucoup fait penser à aux poules du grand méchant renard ! C’est à mourir de rire mais c’est surtout une histoire qui porte à réfléchir sur les notions de rumeur ! De quoi ouvrir les yeux des enfants pour leur apprendre à toujours vérifier leurs sources d’information et à se méfier des tumultes des ragots ! Coup de cœur également pour les illustrations qui subliment le texte et nous embarquent au poulailler !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Hôtel des frissons – Sans corps ni tête – (tome 3) de Vincent Villeminot aux Editions Nathan : Grands travaux à l’hôtel pendant les vacances d’été ! Le manoir en avait bien besoin. Mais Margot, la fille du propriétaire, et Tristan, le fils du cuisinier, ont un choc quand ils se rendent compte que l’armure du fantôme Jean-Sans-Tête a disparu. Aurait-elle été remisée au grenier de tous les dangers ? Ou vendue à l’effrayant antiquaire de l’impasse des Longs Couteaux ?

Une série « frissons » aux nombreuses illustrations avec un bon dosage d’angoisse et d’humour! Une nouvelle fois j’ai été ravie de retrouver l’un des auteurs de U4. Graphiquement l’ouvrage est très sympa évoluant en tricolore noir/blanc et vert pétant. Les ouvrages de cette série sont assez faciles d’accès et courts (un peu moins de 80 pages) ce qui les rend attractifs pour les « petits » lecteurs parfois effrayer par la densité d’un ouvrage. adaptée aux jeunes lecteurs.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La théière magique de Sabrina Bakir et illustré par Brice Follet aux Editions L’Harmattan Jeunesse : Lila reçoit, le jour de ses 12 ans, une théière ayant appartenu à sa grand-mère marocaine. Pour s’amuser, avec ses amis Benji et Fatou, Lila frotte la théière comme dans le conte d’Aladin. Surprise ! Un génie apparaît et leur propose un voyage dans le temps. Les enfants, ébahis, acceptent..  Partez avec eux et vivez une aventure pleine de rebondissements, et de rencontres étranges !

Un très beau texte, empreint de magie et de culture orientale ! Dépaysant à souhait ! Une lecture originale à glisser  dans leurs valises pour cet été. Le texte est découpé en six chapitres pour permettre une lecture fractionnée parfaite pour les jeunes lecteurs ou les lectures en famille.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Barkus de Patricia Mac Lachlan et Marc Boutavant aux Editions Little Urban :
Il s’appelle Barkus.
C’est le chien le plus intelligent du monde.
Quand Lilou fait sa connaissance, le coup de foudre est immédiat.
À la maison, à l’école, hiver comme été, les deux amis
sont inséparables.
Et ce n’est que le début de l’aventure !

Pour le lancement de cette nouvelle collection, LITTLE URBAN nous régale ce premier roman pétillant, plein de couleurs et de bonne humeur, réalisé par Patricia MacLachlan (Sarah la pas belle) et Marc Boutavant (Chien Pourri, Mouk, Ariol, Edmond).

Au risque de me répéter, si vous suivez ce blog, vous savez à quel point je suis une grande fan de Marc Boutavant, j’ai aussi beaucoup de tendresse pour les écrits de Patricia MacLachlan et en particulier Sarah la pas belle et sa suite. Quel bonheur de les retrouver donc ici réunis ! Barkus et Lilou ont été à la hauteur de mes attentes aussi espiègles qu’attachants ! Les textes sont bien adaptés ( il y a en fait 5 petites histoires), et cette collection laisse la part belle aux illustrations pour le bonheur des jeunes lecteurs une jolie transition entre l’album et le petit roman !



♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Nathan, Hachette, Larousse, Little Urban,

L’Harmattan, Casterman et La joie de lire 

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures!

Le cerf volant de Toshiro

25 Juin

Je suis un peu dans ma période japonaise,

après que ma copine Appelez-moi Madame m’ait initiée à la lecture de mangas extraordinaires,

et avoir enfin vu le merveilleux Totoro avec mon loulou au cinéma hier,

à l’occasion de la grande journée des enfants au cinéma Gaumont.

Pour prolonger ce moment nous avons lu ce sublime album que je vous recommande :

 


Le Cerf-volant de Toshiro
de Ghislaine Roman et Stéphane Nicolet
aux Editions Nathan

Par une belle journée de printemps, Toshiro et son grand-père fabriquent un cerf-volant. Ils le lancent dans le ciel, mais le vieil homme ne peut pas le voir car son corps fatigué l’empêche de lever la tête. Toshiro a l’idée de l’installer sur un banc devant une flaque d’eau qui forme un miroir.

Au fil des saisons, le rituel se maintient, mais il faut parfois faire avec les petites surprises de la nature… jusqu’à ce qu’un petit et tendre miracle se produise…

Un bel album sur l’amour entre un grand-père et son petit-fils, une histoire pleine d’émotion mettant en scène deux personnages écorchés par la vie ( un grand-père vieillissant, abîmé par le temps, et un petit garçon qui n’a pas la parole). Les illustrations sont sublimes, épurées, mettant à l’honneur les végétaux (en particuliers les magnifiques catalpas ressemblant aux cerisiers aux fleurs roses) des éléments d’architecture typiquement japonais, et tout en dominantes banc/rouge/noir dans l’esprit nippon.

A découvrir absolument tant pour le texte que pour les illustrations !

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Nathan

Participation #85 au Challenge Je lis aussi des albums
logo challenge albums 2018

Sélections livres de l’été 2018 #01 (Romans ados)

23 Juin

J’entame avec ce billet, une série de posts comme chaque été pour vous proposer des idées lectures pour petits et grands pour ces vacances estivales 2018. De jolies nouveautés à glisser dans les valises pour entretenir le Bonheur et le Plaisir de la Lecture ! Dans cette première sélection, je vous propose des livres pour les ados ! Un sélection assez éclectique pour plaire à tous ! Un petit conseil, si vous aimez la lecture en tant qu’adulte, intéressez-vous aussi à cette catégorie, je suis sûre que vous y ferez de belles découvertes ! Et puis pour ma part c’est un bonheur de partager certaines de ces lectures avec Filleul Chéri !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Sur le fil d’Estelle Maskame aux Editions PKJ (Pocket Jeunesse) : Est-il possible de se retrouver après un an de silence ? MacKenzie Rivers avait tout pour elle : des amis formidables, de bonnes notes et, cerise sur le gâteau, le beau Jaden Hunter qui craquait pour elle. Mais tout s’est écroulé lorsqu’une tragédie a frappé la famille Hunter. Désarmée face à la souffrance de ceux qu’elle aime, MacKenzie ne voit qu’une solution : fuir. Cependant ses sentiments pour Jaden ne tardent pas à la rattraper…

Ce roman marque le grand retour de l’auteur de DIMILY, la trilogie phénomène ! La jeune auteur écossaise n’a que 19 ans et publie déjà son 4ème roman c’est une grande dévoreuse de livres et une fan inconditionnelle de la littérature Young adult.  Un roman qui séduira les ados par le caractère des personnages, à la fois banals et pourtant dissimulant fêlures et drames, et le suspens de son intrigue sous fond de secrets !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

L’étoile rebelle de Cathy Cassidy aux Editions Nathan : A 14 ans, Mouse vit dans un quartier pauvre où il aime taguer les murs la nuit. Alors qu’il se rend à un rendez-vous avec Dave, son assistant social, il rencontre la jolie Cat, rebelle et mystique, dont il ne peut s’empêcher de tomber amoureux. Ensemble, il recueillent un chien abandonné qu’ils prénomment Lucky. Mais lorsqu’ils comprennent que Lucky appartient à l’un des dealers du quartier, les ennuis arrivent, et avec eux, Mouse découvre que Cat dissimule un secret…

J’avais découvert l’auteur avec la série « Les filles au chocolat », et j’ai toujours plaisir à retrouver ses histoires qui font la part belle aux relations humaines au sein de la famille ou du cercle amical. Du vrai mais bon « feel-good » pour ados qui abordent des thèmes qui les touchent , ici elle aborde  des sujets difficiles (drogue, misère sociale) mais ils sont toujours traités avec délicatesse, et beaucoup d’espoir. Si Cathy Cassidy nous avait habitué à décliner ses ouvrages autour d’héroïne, ici c’est un personnage masculin original, créatif et rêveur qui est à l’honneur : Mouse, l’un des héros de  » La belle étoile « . Une parfaite lecture pour cet été sur la plage !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Dys sur dix de Delphine Pessin aux Editions PKJ : Dylan est dyslexique. Mais il s’est juré que personne ne le saurait jamais. La  » dyslexie « , un mot étrange et impossible à prononcer, pourtant c’est bien ce qu’on m’a diagnostiqué. Moi, Dylan, quatorze ans, j’ai des problèmes de connexion, je suis dys-connecté. Cette particularité ne m’empêche pas de vivre, par contre elle ne me facilite pas les choses, surtout à l’école…
 » Dylan, arrête de faire le guignol ! « 
 » Dylan, tu pourrais t’appliquer ! « 
Personne ne doit découvrir mon secret, c’est ce que je me suis juré !

Vous le savez la maladie, le handicap et les troubles Dys me touchent particulièrement de part ma profession d’enseignante spécialisée. Cet ouvrage est arrivé il y a quelques jours à la maison, et je me suis littéralement jetée dessus pour le refermer conquise. Il est très intéressant d’avoir le ressenti d’un jeune dys face aux conséquences de sa pathologie au quotidien et face au regard des autres. Si le roman dresse un état des lieux des difficultés , il est aussi plein d’espoir pour les jeunes dys, leurs familles, les thérapeutes et enseignants qui les entourent en nous narrant au final un parcours assez positif, et en montrant la voix de l’intégration et de l’adaptation pédagogique.

Bon à savoir l’ouvrage sort en parallèle chez 3 éditeurs, la version PKJ que je viens de vous présenter, mais aussi chez 12-21 en édition numérique adaptée aux dyslexiques et chez Lizzie au format livre audio lue par le comédien Fred Testot ! Une belle initiative à laquelle je suis sensible !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

J’ai égaré la lune d’ Erwan Ji aux Editions Nathan :  » Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait « chérie ».
Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle « ma petite otarie ».
Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave.
La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin. « 

J’avais beaucoup aimé J’ai avalé un arc-en-ciel ! ( présenté ici et qui a obtenu le prix de Brive en 2017) , le jeune auteur français nous bluffe une fois encore par la finesse et l’intelligence de ses romans. Cette fois-ci c’est au Japon qu’il a trouvé ses sources d’inspirations, pour une touchante histoire qui nous parle d’amour à distance, de sexualité, de colocation, du rapport de chacun à la vie, au temps, aux autres… Un écrit qui ne vous laisser pas insensible ! A offrir à son ado et à lui emprunter de toute urgence !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Interfeel d’Antonin Atger aux Editions PKJ : Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?
Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une  » sans-Réseau  » qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais…

Un roman qui vous happe, qui questionne, qui malmène, qui angoisse ( et si l’aspect futuriste de l’ouvrage se révélait prédictif ?)  et qui nous invite de façon très intelligente à revoir notre addiction au réseaux sociaux. C’est le premier roman de cet auteur lyonnais, la fin surprenante nous fait espérer une suite, qu’en sera-t-il ?

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

The Hate U Give – La haine qu’on donne d’Angie Thomas aux Editions Nathan : Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières ! Depuis sa parution en 2017 aux Etats Unis, ce livre a beaucoup fait parlé de lui. Il faut dire que bien qu’il s’agisse d’une fiction, l’ouvrage  décrit avec clairvoyance et sans le moindre tabou des faits réels et explicite clairement le racisme au quotidien. C’est parfois très dur, très crû, injuste, mais aussi plein d’espoir c’est une incroyable leçon de vie, on ne sort pas indemne de cette lecture. Clairement une pépite qui devrait devenir un classique de la littérature pour adolescents et jeunes adultes. Au vue de son succès l’ouvrage sera très prochainement adapté au cinéma. 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le Grand saut – Tome 3  de Florence Hinckel aux Editions Nathan : L’année après le Bac : six amis face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes.
Résumé : Paris ! Iris, Marion, Rébecca et Sam ont réalisé leur rêve : vivre en colocation à Paris, pour leur première année d’études… mais un rêve imparfait car sans Alex, à cause de son handicap, et sans Paul, qui a disparu durant l’été. Iris tente une percée dans le monde littéraire parisien, Rébecca dans celui de la comédie. Sam se fait des amis engagés en fac de droit, pour impressionner Charlotte, qu’il a peur de voir s’éloigner. En maths sup, Marion vit un bizutage éprouvant, mais trouve en Lena, sa voisine, un soutien inattendu. A Marseille, Alex préfère écrire des chansons à sa fac de math. Quant à Paul, il s’est lancé dans un centre de recrutement très particulier… Les six amis sont face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes. Et leur amitié est mise à rude épreuve…

J’ai découvert l’auteure avec la série U4, et j’apprécie beaucoup la sensibilité de sa plume, c’est le dernier tome de cette trilogie où nous avons suivi les parcours de 6 personnages aux destins et aux caractères aussi contrastés qu’attachants. Formidable ode à l’amitié, ce roman aborde des problématiques pré-adultes traitées avec finesse et sans détour : sexualité, handicap, addiction, colocation, relation à distance, bizutage, vivre sans ses parents, quête de sens… Très certainement parce que ce roman montre que l’amitié est un chemin semé d’embûches mais aussi une aide précieuse pour surmonter le plus difficile, j’ai beaucoup pensé au film Les petits mouchoirs pendant sa lecture.

Ma chronique du tome 1 Ici

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Nathan et PKJ (Pocket Jeunesse)

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures!

Les chantiers (P’tits curieux Usborne)

21 Juin

Pour partager de chouettes moments de lectures et de découvertes avec vos loulous, je vous propose un nouvel album de la collection P’tits curieux des Editions Usborne . Une collection souvent présentée sur ce blog car nous sommes très fans de ce format de documentaire, mon loulou a été très jeune attiré par ce format, son côté coloré mais aussi ludique  avec ses nombreux rabats , en grandissant il apprécie de plus en plusles  textes bien adaptés aux enfants mais aussi très complets !


Les chantiers – P’tits curieux Usborne

de Rob Lloyd Jones et illustré par Stephano Tognetti

P’tits curieux Usborne

Dans ce tome consacré donc au chantier on découvre les premières étapes sur le chantier ( l’enfant enrichit son vocabulaire avec des mots tels que excavatrice, tombereau, géomètre, camion toupie…); puis l’arrivée des maçons et charpentiers et l’organisation du chantier  ! Le livre se déplie alors dans l’autre sens pour une extraordinaire page sur les constructions de buildings. Pui l’on découvre les engins d’exception comme la pelle araignée, le camion-grue ou encore la chargeuse géante ! De plus en plus fascinant l’enfant va apprendre comment se passe la construction d’un pont ! On part sur de très gros trvaux avec les engins permettant de créer routes et tunnels ! et pour finir une double page sur la démolition !

Les infos se cachent à la fois dans les textes et derrières les rabats ! Cette quarantaine de flaps permet d’ailleurs de mettre les engins en mouvement en nous montrant les effets de leur action ! PASSIONANT !!!


Merci aux Editions Usborne

Pour vous procurer cet ouvrage un clic sur le titre ou la couverture

Chut, les enfants lisent ! # 230

20 Juin

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Qui suis-je ?

de Nathalie Paulhiac

aux Editions Winioux

Qui suis-je ? est un livre intime qui parle de nos émotions contradictoires. Sans savoir toujours pourquoi, nous changeons d’humeurs au fil du temps ou de la journée. A travers cette histoire simple, l’enfant pourra se reconnaître dans le personnage double que l’on suit dans des illustrations poétiques et colorées.

Un sublime travail de découpage, collage, dessin qui donne à l’ouvrage beaucoup de force et de poésie et qui exprime à merveille et tout en contraste cette double facette que nous pouvons tous avoir.
– Tantôt triste, tantôt gai,
– Parfois bavard, parfois muet,
– Chiffonné ou coquet,
– Tête en l’air ou les pieds sur terre… etc
Le petit plus que j’ai particulièrement apprécié , cette invitation en fin d’ouvrage faite à l’enfant pour dire qui il est aujourd’hui et à s’exprimer en dessin, une enveloppe est accrochée pour envoyer à l’éditeur sa réalisation !
Quelle belle idée !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre  !

 

Merci aux Editions Winioux

 

Participation #84 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.

chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

%d blogueurs aiment cette page :