Les chantiers (P’tits curieux Usborne)

21 Juin

Pour partager de chouettes moments de lectures et de découvertes avec vos loulous, je vous propose un nouvel album de la collection P’tits curieux des Editions Usborne . Une collection souvent présentée sur ce blog car nous sommes très fans de ce format de documentaire, mon loulou a été très jeune attiré par ce format, son côté coloré mais aussi ludique  avec ses nombreux rabats , en grandissant il apprécie de plus en plusles  textes bien adaptés aux enfants mais aussi très complets !


Les chantiers – P’tits curieux Usborne

de Rob Lloyd Jones et illustré par Stephano Tognetti

P’tits curieux Usborne

Dans ce tome consacré donc au chantier on découvre les premières étapes sur le chantier ( l’enfant enrichit son vocabulaire avec des mots tels que excavatrice, tombereau, géomètre, camion toupie…); puis l’arrivée des maçons et charpentiers et l’organisation du chantier  ! Le livre se déplie alors dans l’autre sens pour une extraordinaire page sur les constructions de buildings. Pui l’on découvre les engins d’exception comme la pelle araignée, le camion-grue ou encore la chargeuse géante ! De plus en plus fascinant l’enfant va apprendre comment se passe la construction d’un pont ! On part sur de très gros trvaux avec les engins permettant de créer routes et tunnels ! et pour finir une double page sur la démolition !

Les infos se cachent à la fois dans les textes et derrières les rabats ! Cette quarantaine de flaps permet d’ailleurs de mettre les engins en mouvement en nous montrant les effets de leur action ! PASSIONANT !!!


Merci aux Editions Usborne

Pour vous procurer cet ouvrage un clic sur le titre ou la couverture

Chut, les enfants lisent ! # 230

20 Juin

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Qui suis-je ?

de Nathalie Paulhiac

aux Editions Winioux

Qui suis-je ? est un livre intime qui parle de nos émotions contradictoires. Sans savoir toujours pourquoi, nous changeons d’humeurs au fil du temps ou de la journée. A travers cette histoire simple, l’enfant pourra se reconnaître dans le personnage double que l’on suit dans des illustrations poétiques et colorées.

Un sublime travail de découpage, collage, dessin qui donne à l’ouvrage beaucoup de force et de poésie et qui exprime à merveille et tout en contraste cette double facette que nous pouvons tous avoir.
– Tantôt triste, tantôt gai,
– Parfois bavard, parfois muet,
– Chiffonné ou coquet,
– Tête en l’air ou les pieds sur terre… etc
Le petit plus que j’ai particulièrement apprécié , cette invitation en fin d’ouvrage faite à l’enfant pour dire qui il est aujourd’hui et à s’exprimer en dessin, une enveloppe est accrochée pour envoyer à l’éditeur sa réalisation !
Quelle belle idée !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

 

Merci aux Editions Winioux

 

Participation #84 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.

chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Le moustique ! ( collection Les Petits Dégoûtants- Elise Gravel- Le Pommier)

19 Juin

Aujourd’hui, voici un documentaire, pas comme les autres, venant enrichir la collection Les petits dégoûtants. Ecrits par Elise Gravel, ils nous présentent avec moults informations passionnantes et anecdotiques les secrets de ces animaux, le tout avec une bonne dose d’humour. De quoi redécouvrir autrement ces bestioles qui font parfois peur aux enfants mais surtout aux parents !!!


Le moustique
d’Elise Gravel
aux Editions Le Pommier

Le moustique ; non seulement il gâche nos nuits d’un infernal bzzz mais en plus il nous laisse une trace désagréable de son passage… Cette piqûre qui démange est due à la salive qu’il dépose au moment où il pique pour nous anesthésier et éviter qu’on ne l’aplatisse ! Le problème c’est qu’il a absolument besoin de sang animal pour produire ses œufs (jusqu’à 3000 au cours de sa vie, entre quelques jours et quelques mois, il peut hiberner). Il détecte notre présence grâce au gaz carbonique et à la chaleur qu’on dégage. Il peut battre des ailes entre 300 à 600 fois par seconde, pourtant il vole lentement (2,4 km /heure). Dans certains pays il transmet des maladies et même s’il est petit il peut être beaucoup plus dangereux que le requin par exemple. Alors, insupportable, le moustique ? On est d accord, mais il faut reconnaître qu’il a quand même beaucoup de talents !

Comme je l’écrivais dans un précédent billet sur cette collection, je suis fan de ces albums qui nous prouvent qu’on peut apprendre en s’amusant, les dessins plein d’humour et de vivacité, interpellent le jeune (et moins jeune) lecteur, les informations données sur le moustique sont sérieuses, pertinentes, cocasses, et dégoûtantes ( puisqu’il s’agit du titre de la collection ! ) A découvrir ou re-découvrir de toute urgence !

 

Pour vous procurer cet ouvrage un ptit clic sur le titre ou la couverture

Merci aux Editions Le Pommier

La porte de la petite souris

18 Juin

Un tendre coup de cœur pour l’objet et le livre que je vous présente aujourd’hui !

La porte de la petite souris !

Mon petit loulou aura 6 ans dans précisément 35 jours, âge fabuleux marqué par la prochaine entrée en CP mais aussi par ce moment tant attendu depuis des mois: … enfin ! Il a une incisive qui bouge !!! Derrière son envie de voir tomber ses dents de lait et de voir apparaître ses dents d’ADULTE ; mon petit bonhomme rêve aussi à une rencontre pleine de promesses, la venue de l’extraordinaire et magique petite souris qui lui apportera quelques pièces de monnaie ( à réinvestir en cartes pokemon !

La porte de la petite souris   c’est tout d’abord un objet, une petite porte  invitant l’enfant à faire fonctionner son imaginaire dans l’attente du passage de cette petite fée des dents. Cette porte invite la Petite Souris à entrer dans la chambre de l’enfant, pour cela il suffit de l’installer sur une plinthe (ce que nous avons fait) , ou au creux d’ une étagère ou dans un autre coin secret de la chambre. Une fois la porte positionnée, la Petite Souris pourra alors rendre visite à l’enfant pour ramasser sa dent (la contrôler chez nous, puisqu’elles seront ensuite gardées précieusement dans la boîte à dents en photos) et lui laisser une surprise.

Le coffret « La porte de la Petite Souris » contient certes la porte mais aussi un petit album « Léo, Chloé et les portes magiques »; une histoire mettant en scène des enfants, la petite souris et bien évidemment la fameuse porte magique, de quoi inspirez les enfants à inventer d’autres belles aventures avec la petite souris. L’histoire est infiniment tendre et met en avant la valeur de l’entraide !A la fin de l’ouvrage, ils découvriront en bonus, le journal de leurs dents où ils peuvent colorier la dent perdue avec la date correspondant, ainsi qu’une trame de lettre pour écrire à la petite souris !

Vous connaissez ma sensibilité professionnelle au handicap, voici un autre point qui m’a beaucoup touchée dans ce concept : la fabrication de ces portes Wondernology a été confiée aux travailleurs ayant un handicap intellectuel de la Fundación Carmen Pardo-Valcarce en Espagne ( cf photo ci dessous).

Un concept original , un projet solidaire, mettant en avant un bel album, et invitant les enfants à faire travailler leur imaginaire ! Vous comprenez mon coup de cœur !

 

 

Pour vous procurer la porte de la petite souris un clic sur les vignettes :


Sélection littérature jeunesse… spéciale Foot-Coupe du Monde 2018

14 Juin

Ca ne vous aura pas échapper que débute aujourd’hui

la coupe du monde de football 2018 !

Souhaitons à notre équipe le même succès qu’en 1998 !

Et en attendant voici une sélection de lectures jeunesse

sur le foot pour tous les âges !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Un match fou fou foot !

de Pascal Brissy et Sophie Verhille aux Editions Deux coqs d’or : Dans la jungle, c’est un match de fou, fou… foot ! qui se prépare. Adémar le guépard et ses compagnons les macaques, autruches et autres rhinos n’ont besoin que d’une noix de coco pour organiser le plus grand match de l’année ! Et si le malin chimpanzé ruse pour dribler, Adémar n’est pas en reste : il déstabilise ses adversaires pour marquer le plus beau but dont on se souviendra longtemps… Parole d’éléphant !

J’ai toujours beaucoup de tendresse pour cette collection ( Les petits livres d’or), qui m’évoquent ceux cédés hérités de ma mère des années 50 et que j’affectionne toujours autant ! La collection sait se renouveler, coller aux thèmes d’actualité et aux préoccupations des plus petits avec toujours de jolies illustrations colorées pour de belles aventures à la fois drôles et tendres ! Petit bonus désormais les versions audio des histoires sont disponibles grâce à un flashcode !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

T’choupi champion de foot (tome 62)

de Thierry Courtin aux Editions Nathan : Dans son club de foot, T’choupi s’échauffe, s’entraîne à faire des passes, à tirer… mais ce n’est pas toujours facile. Lorsque le match commence, T’choupi est très impressionné !

L’incontournable T’choupi, l’ami des petits ! Une histoire attendrissante mettant en avant de belles valeurs importantes dans le sport : l’amitié, le sens de l’équipe et de l’effort ! Comme pour le précédent des versions audio sont disponibles pour permettre à l’enfant d’écouter l’histoire en toute autonomie, de favoriser sa concentration en lui permettant de se focaliser sur les images et d’écouter simultanément histoire et bruits

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Les catastrophes de Gaspard et Lisa, Tome 34 : Gaspard et Lisa jouent au foot


de Georg Hallensleben et Anne Gutman aux Editions Hachette : Gaspard et Lisa ont décidé de jouer au foot ! Oui mais voilà les ballons sont interdits à l’école, nos petits héros vont enfreindre les règles, et les catastrophes vont s’enchaîner !

Je suis très fan de cette série pour la qualité de ses illustrations peintes ! De sublimes tableaux dégageant tant d’émotions à découvrir de pages en pages ! Si vous ne connaissez pas feuilleter en un et donnez moi votre avis !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dans le temple du football à Clairefontaine – Fédération Française de Football- de Mathieu Delattre aux Editions Nathan : Les coulisses du temple du football : Clairefontaine ! Une immersion totale dans ce Centre dédié à l’exigence et à la haute performance :

  • L‘INF Pôle EspoIrs masculin avec son projet éducatif et humain, le recruTement de ses élèves, les entraînements, les infrastructures extraordinaires, le personnel qui y travaille, ses différentes divisions de formation des joueurs, entraîneurs et même arbitres
  • Les Bleus à Clairefontaine : leur arrivée, une journée-type, la préparation d’une rencontre importante …
  • Les grands noms de Clairefontaine : Fernand Sastre son « inventeur », Platini, Zidane, Henry, Deschamps, M’Bappé, Griezmann, Matuidi, Lloris…
  • Les jours de gloire : de la victoire en Coupe du monde en 1998 à l’Euro 2016 en France et bien sûr la préparation de la Coupe du monde 2018.

Un documentaire pour les 9 ans et plus regorgeant de nombreuses photos. Il permet de comprendre tous les aspects du centre national du Football et est préfacé par Didier Deschamps, sélectionneur des bleus.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Et puis comme pour le précédente un beau partenariat entre les Editons Nathan et la FFF (Fédération Française de Football), la collection de Fabrice Colin : Clairefontaine, l’école des bleus, une série officielle de romans grand format sur la vie et les rêves des jeunes footballeurs de Clairefontaine, des histoires authentiques pour découvrir le quotidien des élèves de L’institut National du Football de Clairefontaine. A proposer à partir de 8 ans !

Clairefontaine, L’école des Bleus – La rentrée – (tome 01)


: C’est la rentrée au centre de Clairefontaine. Les pensionnaires sont dans leurs petits souliers… Surtout Désiré, qui ne connaît personne et a du mal à s’acclimater à son nouvel environnement. Après un match amical, dont il s’attribue la défaite de son équipe, il se met sérieusement à douter de ses capacités. Désiré est tout près d’abandonner. Son amitié naissante avec Mathis, pour qui il prend parti dans un conflit sur le terrain, saura-t-elle lui redonner confiance ?

Clairefontaine, L’école des Bleus – Le choc (tome 02)


: L’entraînement avait bien commencé : un match entre élèves de première année du pôle Espoirs de Clairefontaine. Sous le regard bienveillant du coach, chacun cherche à se dépasser. Et soudain, le choc ! Un tacle trop énergique de Pablo blesse Nolan. Ce dernier va devoir faire preuve de patience avant de pouvoir rejouer. Pas facile quand son seul rêve est d’être sur le terrain…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Et enfin,

Les légendes du football


de Claire L’Hoër aux Editions Quelle Histoire : Découvrez tout de les légendes du football, qu’ils soient attaquants, défenseurs, gardiens de but ou milieux de terrain, certains joueurs de football sont devenus de véritables stars mondiales. Dans leur club ou en équipe nationale, ils déploient tout leur talent et deviennent parfois capitaines.

Un petit documentaire très bien construit avec des graphismes ronds et expressifs typiques de cette jeune maison d’éditions qui a su s’imposer sur le domaine des documentaires enfants ! Les légendes sont classées autour de 4 grandes familles : attaquants, défenseurs, milieux et gardiens ! Les textes sont courts et bien adaptés aux jeunes, on y retrouve le drapeau de la nationalité du joueur proposé, son année de naissance, un résumé de sa carrière , les clubs où le joueur a évolué et son palmarès !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures !

Merci aux Editions Deux coqs d’or, Nathan, Hachette et Quelle Histoire

Participation #81-82-83 au Challenge Je lis aussi des albums
logo challenge albums 2018

Chut, les enfants lisent ! # 229

13 Juin

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Grand méchant loup cherche remplaçant

d’  Ingrid Chabbert et Sylvain Diez 

aux Editions Frimousse

Le grand méchant loup cherche un remplaçant.
Mais qui sera à la hauteur ? Oui, le grand méchant loup est fatigué…
Il veut prendre sa retraite et se la couler douce.
Mais il va falloir trouver un remplaçant. Et ça, c’est pas si évident.
En réponse à sa petite annonce, les candidats se pressent.
Et quels candidats !
On voit bien vite que ce sera difficile de trouver le fameux remplaçant.
Quand soudain, le loup est surpris !

Gros coup de cœur pour cet album ! Le grand méchant loup cherche un remplaçant à la hauteur de sa réputation ! Se prenant pour un directeur des RH, il passe une annonce ( par mail of course, notre loup est un loup des temps modernes), sélectionne des postulants puis leur fait passer des entretiens d’embauche où il passe de déconvenue ne déconvenue pour le plus grand bonheur du jeune lecteur qui savoure le comique de situation ! Et si finalement un candidat aux talents insoupçonnés pouvait lui permettre de prendre une retraite tranquille !
Les illustrations sont superbes et riches e interprétations et points de vue ( alternance entre gros plans, vue d’ensemble, silhouettes ombrées) et des clins d’œil pour petits et grands ! ( j’ai adore retrouvé Sébastien Japrisot dans la bibliothèque du loup ! ) A découvrir absolument !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

 

Merci aux Editions Frimousse

 

Participation #80 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.

chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Bien Vivre ensemble (Collection Archi Doc Père Castor)

11 Juin

J’ai découvert avec beaucoup d’intérêt un chouette documentaire

pour parler de différence avec les petits !

Un sujet pas toujours facile à aborder avec eux !

Bien vivre ensemble

de Sylvie Baussier et Ilaria Falorsi

Collection Archidoc dirigée par Jean-Christophe Fournier

aux Editions Père Castor-Flammarion Jeunesse

Tous différents… tous égaux !

Fille ou garçon, né ici ou ailleurs, noir ou blanc, croyant ou non… Pour bien vivre avec les autres, il faut comprendre la diversité et la respecter.

La vie en société racontée comme une histoire. Un documentaire simple et ludique pour les enfants à partir de 5 ans, pour comprendre comment bien vivre ensemble avec nos différences : sexe, origines ethniques, cultures, religions, préférence sexuelle, âge, handicap…

En bas de chaque page, la rubrique « Le sais-tu? » apporte à l’enfant des informations étonnantes !

Au cœur de l’ouvrage une bande dessinée sur une double page, met en avant la richesse de côtoyer des gens différents autour d’une scénette sur le thème de la fête des voisins.

Enfin sur les 5 dernières pages, des bonus : un cherche et trouve qui invite à re-parcourir tout l’ouvrage, un focus sur le top des artisans de paix (cf photo), un vrai/faux et le coin des parents !

 

J’ai laissé traîner cet ouvrage sur la table de salon, et bien évidemment ses illustrations colorées, rondes et pleines de vie, mettant en avant des copains de son âge ont attiré l’œil de mon loulou qui m’a demandé de lui en faire au plus vite la lecture. Un moment riche d’échanges, qui a permis à mon fils de faire quelques découvertes ( comme la place des grands-parents au sein du foyer au Japon) et qui nous a permis de parler de tolérance, d’acceptation de l’autre, de parler diversité, cultures, richesses ( monétaires mais aussi de richesse de l’Autre), de handicap visible ou invisible, d’intégration … bref comme je le disais en introduction, des sujets pas toujours faciles à aborder avec les bons mots avec les plus jeunes, mais qui deviennent ici facilement compréhensibles grâce aux support livre, la richesse de ses illustrations comme ses textes bien adaptés et sans tabous.

Une collection que nous aurons plaisir à suivre et que je vous recommande vivement !

 

Merci aux Editions Père Castor- Flammarion Jeunesse

Pour vous procurer ce documentaire

un clic sur le titre ou la couverture

Oscar le fantôme

7 Juin

Je vous propose aujourd’hui

de retrouver l’univers fantasque d’ André Bouchard !

Dans cette nouvelle histoire,

Oscar le fantôme se désespère de ne plus savoir faire peur…


Oscar le fantôme

d’André Bouchard aux Editions Saltimbanque

Oscar de Canterbourg est un fantôme très élégant qui vit dans les limbes. De temps en temps, il ouvre une porte pour terroriser un peu les vivants, friant de l’effet qu’il leur fait… Jusqu’au jour où il tombe sur Martin et Jeanne, totalement indifférents à ses hurlements stridents. Dans cette nouvelle dimension dont il ignore tout, notre chevalier fantôme doit combattre des peluches colorées, un aspirateur, et même une machine à laver le linge ! Tel est pris qui croyait prendre… Oscar va l’apprendre à ses dépens.

Un ouvrage pour dédramatiser les peurs et faire ami-ami avec les fantômes ( ou tout du moins avec Oscar terriblement drôle et attachant). Derrière le comique de situation et des illustrations époustouflantes et si bien travaillées et expressives, se cache aussi une petite critique de notre société hyper connectée ! Et je dois avouer que je jubile quand les albums jeunesse remettent les adultes à leur place  😉

Une chouette lecture donc à partager en famille pour rassurer les plus jeunes face à leurs petites terreurs et rappeler aux parents qu’il est bon de lâcher les écrans pour se réfugier dans les livres !

 

Retrouvez mes autres chroniques des livres d’André Bouchard :

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Saltimbanque

Participation #79 au Challenge Je lis aussi des albums
logo challenge albums 2018

Chut, les enfants lisent ! # 228

6 Juin

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Les robes magiques de Pôdane

de Françoize Boucher

aux Editions Nathan

Choisir ses vêtements, c’est tout une histoire !

Un album pétillant pour rire et s’amuser des princesses et des contes de fées.

 

L’histoire : Pôdane est une petite fille étrange qui ne veut jamais s’habiller comme tout le monde. Dans sa chambre, elle a une armoire magique : une armoire à robes extraordinaires. Chaque jour, elle choisit une nouvelle tenue : une robe voiture, une robe papillon, une robe gâteau d’anniversaire, … Mais les robes extraordinaires ont des effets inattendus, et à chaque fois, Podâne se retrouve… toute nue. Ça ne peut plus durer ! Pôdâne rêve de vêtements un peu moins capricieux : qui ne démarrent pas, ne disparaissent pas, et ne s’enfoncent pas dans le sol. Où les trouver ?
Une histoire drôle et poétique sur les jeux de vêtements, le paraître et l’amitié !
A proposer à partir de 5 ans, c’est un bonheur de retrouver le style de Françoize Boucher dans cette réinterprétation très originale du célèbre conte Peau d’Ane.  Je fonds une nouvelle fois pour ses dessins crayonnés enfantins et rigolos, expressifs et dynamiques; et ses textes résolument modernes, efficaces et à mourir de rire ! Elle nous offre ici une vraie héroïne des temps modernes, qui sous une histoire fantaisiste saura aussi interpeller le jeune lecteur sur les questions d’apparence, du regard de soi et d’image que l’on renvoie !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

 

Merci aux Editions Nathan 

 

Participation #78 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.

chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Mes lectures de mai 2018

5 Juin

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

 

Bilan  de ce mois de  mai 2018 – 13 ouvrages :

huit romans, deux livres pratiques,  et trois bandes-dessinées  !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

♥ Je commence avec mon chouchou du mois ♥

Les Couleurs de la vie de Lorraine Fouchet aux Editions Le livre de poche : Fraîchement débarquée de son île bretonne à Antibes pour devenir la dame de compagnie de Gilonne, Kim est frappée par la complicité qui unit cette ancienne actrice à son fils unique. Aussi, quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle apprend que celui-ci aurait disparu des années plus tôt… Gilonne est-elle victime d’un imposteur ? Guidée par son désir de protéger celle qui pourrait être sa grand-mère, Kim va tenter de percer le secret de cette mystérieuse famille. Des vagues de tendresse, un parfum de Bretagne, une pincée de suspense et de l’humour à foison… : Lorraine Fouchet déploie ici toute la magie de son écriture.

Après avoir découvert Entre ciel et Lou, puis La mélodie des jours, c’est le3ème ouvrage que je lis de cet auteure, et je reste sous le charme de sa plume, une fois encore elle nous offre un personnage, une héroïne toute en force, tout en fêlures, une belle âme tout en humanité en peine avec ses doutes et ses secrets. Une nouvelle fois Lorraine Fouchet nous fait découvrir ce qu’il y a  de meilleur en l’autre, nous apprenant à changer nos regards, et puis le clin d’œil à l’île de Groix est toujours présent ! Ne passez pas à côté de cette pépite !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Fendre l’armure (*) d’Anna Gavalda aux Editions J’ai lu : Je pourrais dire que c’est un recueil de nouvelles, que ce sont des histoires, qu’il y en a sept en tout et qu’elles commencent toutes à la première personne du singulier mais je ne le vois pas ainsi. Pour moi, ce ne sont pas des histoires et encore moins des personnages, ce sont des gens. De vraies gens. Ils parlent pour essayer d’y voir clair, ils se dévoilent, ils se confient, ils fendent l’armure. Tous n’y parviennent pas mais de les regarder essayer, déjà, cela m’a émue. C’est prétentieux de parler de ses propres personnages en avouant qu’ils vous ont émue mais je vous le répète : pour moi ce ne sont pas des personnages, ce sont des gens, de réelles gens, de nouvelles gens, et c’est eux que je vous confie aujourd’hui. A. G.

J’ai retrouvé un peu de Billie dans ce recueil de nouvelles, j’aime le choix des mots de l’auteure qui sait à merveille passer de la délicatesse au brut de décoffrage ! Je regrette la critique parfois injuste avec ces deux ouvrages. C’est du très joli Anna Gavalda, des tranches de vie raconter avec franchise et beaucoup de sensibilité ! J’ai adoré !!!!

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Monsieur Je-sais-tout (*) d’Alain Gillot aux Editions J’ai Lu : Vincent, un homme solitaire, blessé par l’existence, voit débarquer dans sa vie son neveu, atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. D’abord méfiant envers ce garçon qui joue aux échecs toute la nuit, ne regarde jamais dans les yeux et s’exprime d’une manière déroutante, Vincent va peu à peu s’attacher à lui et l’aider à trouver sa place dans une société que la différence effraie. Ce faisant, il va de nouveau s’ouvrir au monde.

C’est un beau roman avec un personnage autiste qui sait ne pas tomber dans le pathos ou le documentaire autour des particularités ou atypies des Asperger. En effet le petit garçon autiste est certes un personnage central mais comme les autres il porte des failles, des souffrances mais aussi des capacités de résilience et de foi en l’avenir. C’est aussi l’histoire de belles rencontres ou retrouvailles, d’une famille qui se construit ou se reconstruit. Je serai curieuse maintenant de découvrir l’adaptation cinématographique qui a pu être faite de ce très beau roman.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Un escargot tout chaud (*) d’ Isabelle Mergault aux Editions J’ai Lu : Ce jour-là, le braqueur aurait mieux fait de pousser la porte d’une autre bijouterie… Menaces, ultimatum ou revolver sur la tempe, aucune des six personnes qui se trouvent dans la bijouterie de Rose ne semble impressionnée ! Amour, famille, enfants, ils ont tout raté. Alors vous pensez, un braquage…!

Drôle percutant mais sensible ! J’étais fan de l’humoriste, de la réalisatrice, je suis conquise par ses talents d’écrivain ! C’est déjanté, truculent, drôle, rythmé mais aussi sensible ! Un vrai vaudeville avec des personnages haut en couleur et une situation rocambolesque ! On passe un excellent moment ! ( Bien trop court d’ailleurs !)

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La Malédiction de la Zone de Confort de Marianne Levy aux Editions Pygmalion : Rose a (presque) tout pour être heureuse. Après 763 auditions infructueuses elle a enfin décroché son premier grand rôle dans la série télé de l’année. Elle peut compter sur le soutien d’une joyeuse bande et d’un fiancé imaginaire avec qui elle assure vivre, enfin, une relation équilibrée. Son unique manque ? Un précieux recueil de poésie médiévale dont elle a besoin pour calmer son émotivité pathologique.

Ben n’a (presque) rien pour être heureux. En panne d’émotions, le scénariste et auteur de polars n’arrive plus à écrire une ligne. Il se noie dans un quotidien sinistre qu’il dissimule mal à ses deux seuls amis. Son unique réconfort ? Les mails hystériques d’une dingue qui lui réclame un bouquin comme une naufragée, une bouée au milieu du Pacifique.

Ils étaient faits pour ne PAS se rencontrer.
Probabilité qu’ils vivent un jour heureux ensemble : nulle.
Probabilité qu’une probabilité soit fausse : non négligeable.
Et si la vie déjouait les algorithmes ?

J’avais découvert l’auteur grâce au recueil de nouvelles de Noel ( cf ICI), j’ai été ravie que ma copine chérie me prête ce roman, qui se dévore très rapidement ! On est certes dans de la lecture feel-good, mais c’est très bien écrit, on ne s’ennuie pas avec cette héroïne aux faux airs de Bridget Jones et son Marc Darcy à la française ! Une chouette comédie romantique moderne, loufoque, pleine d’auto-dérision, avec le bon équilibre de guimauve/ bon vin ! (comprenez bon équilibre entre doux sentiments, humour, bons mots et un brin de folie !). A glisser sans hésiter dans votre panier de plage cet été !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

L’Angiome (*) de Claire Huguonnet aux Editions Bergame : Julie et Antoine doivent accepter et supporter avec courage et loyauté le divorce de leurs parents. Ils s’appuient l’un sur l’autre pour avancer. Pourtant, Julie ne réussira pas à choisir avec lequel des deux aller vivre. Elle ne trouvera pas la force et le courage de blesser l’autre. a justice décidera donc pour elle : elle suivra son frère et sa mère dans un voyage tout à fait nouveau, plein de découvertes et de surprises parfois attachantes, parfois décevantes et douloureuses. Sa vie quotidienne défile néanmoins avec une certaine souffrance interne. Finalement, un grand évènement finit par changer sa destinée…

Un roman assez dur, tant les épreuves diffciles s’enchainent… Malgré tout l’ensemble est ancré avec une certaine distance, comme si les faits devaient être décrits, mais les émotions laissaient à bonne distance, une écriture qui m’a assez déstabilisée. Une vraie tragédie qui salue le courage de l’héroïne, sans nous laisser le temps de nous apitoyer sur son sort. J’ai fini la lecture avec un certain malaise, une sorte de sentiment d’impuissance face à cette jeunesse brisée. C’est un roman pour lequel je serai curieuse de lire d’autres avis, tant il m’a dérangée…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Doublement piégé (*) de Dounia Bouzar chez Saltimbanque Editions : Après le succès de Comment ma meilleure amie s’est fait embrigader, Dounia Bouzar nous entraîne sur les traces d’un jeune garçon qui se laisse prendre au jeu d’Internet et des réseaux sociaux… puis au piège d’un réseau djihadiste…

Alex Edouk est le fils d’un juge antiterroriste d’origine marocaine, totalement intégré à la culture française et d’une mère peu inspirée par la religion. En quête de repères et d’identité, l’adolescent trouve refuge auprès de son grand-père paternel dont il partage les valeurs religieuses. Lorsque le vieil homme meurt, Alex se sent totalement démuni. Il entre alors en contact avec une jeune fille sur le Web. Elle lui ouvre la porte d’un monde protégé par la loi divine, un monde qui lui permettra d’atteindre le Paradis… élas, le piège radical se referme. Une course contre la montre haletante où se mêlent trahison, piège et rencontres à haut risque, entre France, Syrie et Turquie, sur les terres de prédilection des djihadistes…

Un ouvrage dur, sombre et malheureusement cruellement ancré dans notre réalité.  L’auteur nous plonge avec succès dans une atmosphère lourde et oppressante. Terrifiante, quand on connaît les risques actuels ! Si le parti pris est plus que judicieux et pertinent, le lecteur regrettera toutefois quelques facilités tant dans le traitement du sujet que dans la forme. Plusieurs passages auraient mérités de plus amples développements. Par ailleurs, l’intrigue manque parfois de réalisme ou tout au moins ne semble pas toujours crédible, notamment dans la relation entre les parents et l’enfant, ou encore dans les moyens utilisés au moment du dénouement. A lire toutefois pour mieux comprendre ce phénomène d’embrigadement.

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les retournants (*) de Michel Moati aux Editions HC : Août 1918, deux soldats décident de fuir le front. Sur le front de la Somme, la guerre n’en finit plus de finir. Vasseur et Jansen, deux lieutenants français terrorisés par l’imminence d’une dernière grande offensive qu’on annonce terriblement meurtrière, décident de fuir le front. Les voilà déserteurs, et bientôt, pour préserver leur retraite, assassins. ous de fausses identités, ils trouvent refuge à l’Arrière, dans une étrange propriété forestière, à l’abri de la guerre et du monde. Là vivent un vieil industriel anobli désormais ruiné par la suspension des activités économiques, et sa fille Mathilde, poitrinaire et somnambule. ais François Delestre, dit  » le Chien de sang « , un capitaine de gendarmerie, traqueur de déserteurs, est déjà sur leur piste. Comme les limiers de chasse au flair infaillible, il a la réputation de ne jamais lâcher sa proie…

Piqué dans la PAL de BBB’s Dad, c’est lui en parle le mieux, en féru de cette période mais aussi en fervent défenseur de sa terre natale picarde chérie, voici son avis :

Un texte qui ne laisse pas indifférent. Même si l’aspect « policier » du roman n’apparait pas comme une évidence les ressorts psychologiques sont bien plus présents. Quoiqu’on puisse penser du récit, de l’intrigue, on ne  peut que reconnaître cet incroyable talent de Michel Moati qui, par le simple choix des mots, du lexique, des expressions utilisés, des tournures usitées  nous replonge dans l’atmosphère de cette France de 1918 et dans les tourments de cet improbable duo de déserteur.  Enfin, c’est avec émotion que le lecteur originaire de ce petit bout de Picardie découvre ou redécouvre ces paysages, ces plaines, ces vallons, ces rues, ces villes et ces villages aux noms si familiers.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

L’enfant atypique: Comprendre et accompagner les enfants atypiques (*) d’Alexandra Reynaud aux Editions Eyrolles : Certains enfants ne sont objectivement pas comme les autres. Leur comportement, leurs réactions, leur fonctionnement déroutent et interrogent leur entourage. L’atypisme de ces enfants qui n’entrent pas dans la norme peut également les faire souffrir s’ils ne sont pas compris, acceptés pour ce qu’ils sont et convenablement accompagnés durant l’enfance et l’adolescence. L’objectif de ce livre est d’éclairer les parents ayant un ou des enfant(s) hors norme, et de les guider dans une approche résolument bienveillante. Comment accompagner un enfant qui, du fait de sa différence, ne peut trouver sa place à l’école, dans la fratrie ou avec ses pairs ? Comment aider l’enfant auquel on reproche d’être « trop » (trop sérieux, trop lucide, trop intelligent, trop intuitif) à ne plus être envahi par cette clairvoyance, à lâcher prise ? Comment reconnaître et faire valoir les qualités des atypiques pour les aider à développer une saine estime d’eux-mêmes ? Au-delà de la question du diagnostic, Alexandra Reynaud répond à ces questions en considérant l’enfant et le parent comme des individus singuliers. L’étiquette d’hypersensibles, de dys, d’asperger, de précoce, importe peu. Comprendre et accompagner les enfants atypiques, c’est aussi reconsidérer les normes et assumer une différence qui à la fois rend vulnérable et enrichit.

Je suis depuis un petit moment le blog d’Alexandra, j’ai d’ailleurs déjà chroniqués d’autres de ses ouvrages, et le sujet de l’atypisme me passionne; d’autant que je croise au quotidien certains de ces enfants dans mon travail d’enseignante spécialisée. Je suis très admirative de la pédagogie de l’auteure, qui explique si bien les signes cliniques mais sait aussi proposer des pistes à exploiter en famille ou à l’école pour aider ces enfants à grandir du mieux possible dans la bienveillance et l’attention ! La présentation est un des points forts de cette collection, qui le rend très facile d’accès, ludique  et agréable à parcourir.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Secrets de santé du jardin – Spécial maman ! (*) de Thomas Saint vincent aux Editions Bussière : Cette collection de phytothérapie répertorie type de maux par type de maux, les plantes, fruits et légumes familiers et à portée de main dont on peut faire usage pour sa santé. Chaque entrée allie à la fois connaissances pharmacologiques précises – posologie, recettes, principes actifs – et usages communs. Une introduction permet de savoir comment facilement cultiver, collecter ou se procurer, les plantes, fruits et légumes dont il est question, ainsi que les préparer et les conserver pour un usage thérapeutique. Cet opus est consacré aux mamans : appétit, cellulite, crampes nocturnes, dépressions, vertiges, etc.

J’aime beaucoup le côté recettes de grand-mère ou recettes naturelles, je suis donc assez friande de ce genre d’ouvrages qui se dévorent d’une traite ou à loisir ponctuellement ! Un chouette petit guide richement illustré qui vous surprendra et vous apprendra plein de super recettes pour les petits maux ou tout simplement pour un mieux-être ou une mise en beauté !

 

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Deux BD également piquées dans la PAL de mon mari ( qu’il a reçu en cadeaux d’anniversaire); la génialissime série Les enfants de la résistance de Vincent Dugomier et Benoît Ers aux Editions Le lombard. Nous avions découvert cette série grâce à l’opération 48 h BD, Nous sommes tous deux conquis par cette série, les graphismes sont sublimes, le scénario est écrit avec une grande finesse, l’histoire est terriblement prenante, le partie pris intéressant puisqu’il nous montre toutes les facettes de la résistance, mais du regard de jeunes enfants engagés, les documentations apportées en fin d’ouvrage sont de qualité et apportent un éclairage plus historique. A lire et à faire lire aux adultes et enfants de votre entourage. Je vous avoue cependant avoir verser quelques larmes, mais aussi avoir très hâte de lire la suite.

Petit rappel, n’hésitez pas en prolongation de la lecture de ces albums, de visiter l’excellent site consacré à la série site :

 http://www.lelombard.com/enfantsdelaresistance/index.html

 


Les Enfants de la Résistance – tome 2 – Premières répressions : Grâce à l’impact de leurs actions, François, Eusèbe et Lisa ne sont plus les seuls à se rebeller contre l’occupant allemand ; des adultes entrent aussi à présent en résistance, notamment le maire, le curé et les parents d’Eusèbe et François. Tout en gardant leur anonymat, les jeunes résistants font à nouveau preuve d’un culot extraordinaire en faisant le lien entre adultes pour organiser un système de passage de prisonniers français évadés vers la zone libre. En parallèle, les Allemands renforcent leur surveillance et n’hésitent pas à recourir à la violence voire au meurtre. Nos héros sont directement confrontés à la mort et au racisme. Dans une France de plus en plus divisée, de petits grains de sable isolés parviendront-ils à enrayer la machine nazie ?

 

 


Les Enfants de la Résistance – tome 3 – Les Deux géants : Le papa de François a été fusillé par les nazis. Après cette épreuve, François, Lisa et Eusèbe sont plus que jamais déterminés à reprendre leurs activités résistantes. Toujours cachés sous le nom de « LYNX », ils mènent à bien de nouvelles missions, parfois très dangereuses, en collaboration avec « PEGASE », un agent de Londres, qui ne voit en eux que des petits messagers. L’oncle de François, qui espère revenir dans la ferme de son frère décédé, a beau être de la famille, ses opinions ne sont pas celles d’un résistant. C’est un adepte du Maréchal Pétain et ses intentions ne sont pas forcément louables… Avec l’entrée en 1941 de l’URSS et des États-Unis dans la guerre, c’est l’occasion pour François de s’intéresser à la politique, au communisme et au capitalisme, et de comprendre la difficulté d’organiser un monde juste où chacun trouverait sa place.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et pour finir, une dernière BD sur le même thème, puisqu’elle se passe aussi pendants la seconde guerre mondiale, et qui nous questionne aussi sur les diffcilutés………

Le bruit de la machine à écrire (*) de Benoit Blary et Hervé Loiselet aux Editions Steinkis : Février 1944. Christa Winsloe, sculptrice, écrivain et dramaturge mondialement connue dans l’entre-deux-guerres pour Jeunes filles en uniforme, s’installe à Cluny avec sa compagne Simone Gentet. La ville est traumatisée par une récente vague d’arrestations mais, pour elles, la guerre est à l’autre bout du monde… Elles ouvrent un compte en banque, adoptent un chat, correspondent avec la Kommandantur pour obtenir des papiers, s’enivrent dans les cafés et font du tourisme. Elles travaillent la nuit et partagent une machine à écrire… Il n’en faudra pas davantage pour qu’on les accuse d’espionnage et qu’on les abatte dans un bois le 10 juin 1944. Au nom de la Résistance. En 1948, à Chalon-sur-Saône, quatre accusés font face à la justice. Pourquoi Christa Wlnsloe et Simone Gentet ont-elles été assassinées ? Les archives sont aujourd’hui accessibles.

Une BD qui m’a bouleversée ! Je ne connaissais pas ces personnages et j’ai été scotchée par leurs destinées et surtout leur fin tragique. La BD ouvre un grand dossier de l’histoire et nous amène à nous questionner, si les actes de résistance ont été héroïques et patriotiques, il y a eu aussi des drames, des actes de barbarie comme cet assassinat injuste par les héros des maquis ou leurs sympathisants. Une autre facette plus sombre de la résistance… et qui pourtant fait aussi partie de l’histoire de la deuxième guerre mondiale. La bd se finit elle aussi par un dossier documentaire particulièrement riche qui nous ouvre les archives de cette affaire.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

%d blogueurs aiment cette page :