On marche sur la tête (album-CD)

20 Fév

Ce soir j’ai choisi de vous présenter un livre CD

dont les mélodies

 enchantent notre maisonnée durant ces vacances !


On Marche sur la Tête ! (Livre CD)
de Xavier Stubbe

(illustrations de Charlotte Volta)

au Label Cadence

Dans Xavier Stubbe se pose des questions et invite son jeune public à s¹interroger et réfléchir sur tout ce qui concerne son quotidien, sans jamais se départir de l¹humour qui le caractérise. L¹auteur-compositeur parle d¹un futur qui paraît déjà si proche – En 2050 j¹habiterai une maison autonome, je verrai passer des cartons sous des drones, de ces progrès dont il est le premier ébahi, qui font rêver ou intriguent – La Tour de Djeddah fait 1000 mètres de haut  – et des conséquences de ces progrès – Tata 5G  qui est toujours connectée. Dans un monde où nous sommes – Tous différents, Xavier parle de l¹importance de L¹Ami, de L¹aventure , et parce qu¹il n¹oublie pas non plus que les enfants ont encore tout le temps de devenir grands et sérieux, Il se demande avec humour – Ils sont où ?  … les moustiques en hiver ! Il nargue Le premier de la classe, fait rire en chantant Atchoum, n¹est pas vraiment bilingue dans I speak English et a même dans sa besace une Chanson débile. Nous sommes rassurés, Xavier Stubbe a bel et bien toujours son âme d¹enfant, et quand il répond J¹sais pas, il choisit de laisser libre-court à l¹imaginaire de l¹enfance.

Un coup de cœur pour ces chansons rythmées et entrainantes mais surtout pour les sujets abordés ! Clairement, dans ce CD nous ne trouverez pas de chansons enfantines naïves ou mielleuses ! Non, ici, c’est un vrai parti pris par Xavier Stubbe de questionner les enfants sur des sujets plus élaborés mais sur le ton de l’humour, de l’ironie, de la malice, de la tendresse et de la poésie aussi,  tout en laissant la part belle bien évidemment à l’imaginaire, ingrédient essentiel des belles histoires et indispensable aux petits et aux grands ! Un coup de ♥ que nous vous recommandons !

Je vous invite à en découvrir un peu plus en musique avec ce teaser,

qui j’en suis sûre saura vous séduire !

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci à Brigitte et au label Cadence

Participation n°84 au Challenge Je lis des Albums 2019
logo challenge albums 2019

Chut, les enfants lisent ! # 281 : Tous pareils, des oreilles aux orteils ?

19 Fév

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !



Tous pareils, des oreilles aux orteils ?
de Jaume COPONS et Raùl GURIDI

aux Editions Langue au chat

Il y a des gens partout aux quatre coins du monde sur notre belle planète ronde !
On dit que nous sommes tous égaux sur terre… Mais moi, je vois bien le contraire.

Tous pareils, des oreilles aux orteils ? À première vue, ce n’est pas si sûr… Et pourtant…
Un album à l’histoire rigolote et aux illustrations pétillantes qui rassemblera petits et grands autour d’un thème universel et plein d’humour. Ce titre est une approche simple de la différence qui aidera les plus petits à comprendre que ce sont justement nos belles différences qui font notre incroyable ressemblance. Un titre pour rire, réfléchir et mieux vivre ensemble.

Un très chouette ouvrage pour parler de différences, des diversités mais aussi d’unité, de tolérance, de richesse face à nos belles complémentarités qui font l’unicité de l’être humain ! Le petit lecteur est amené à cheminer avec le petit héros qui s’interroge face à cette thématique, c’est ce qui donne beaucoup d’originalité à cet ouvrage dont les illustrations ne manquent pas d’humour ! Une belle découverte que je vous recommande à la maison ou en classe pour parler du « Vivre Ensemble »  !

 

Pour vous procurer cet album

un clic sur le titre ou  la couverture !

Merci aux Editions Langue au Chat

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Participation n°83 au Challenge Je lis des Albums 2019
logo challenge albums 2019

Mes lectures de janvier 2020

6 Fév

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan  de ce mois de janvier 2020 – 9 ouvrages :

6 romans ou témoignages  et 3 BD!

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Beaux Étés – tome 5 – La Fugue de Zidrou et Jordi Lafebre aux Editions Dargaud : La fin de l’année 1979 approche doucement. Les Faldérault ne peuvent pas dire qu’ils en gardent un bon souvenir : Madeleine déteste aussi bien son travail de vendeuse de chaussures que la femme qui l’a engagée, cette pingre de Delmotte, et Garin a proposé à Pierre de reprendre la série « Zagor », celle-là même que Pierre ne peut décidément plus voir en peinture ! Bref, il est vraiment temps que l’année se termine ! Pour se changer les idées, les Faldérault décident de fêter Noël au soleil ! Néanmoins, toute la petite famille ne sera pas de la partie puisque Julie-Jolie reste à la maison pour préparer ses examens. Ce n’est pas non plus du goût de Louis qui avait prévu d’assister au concert de Pink Floyd à Londres et dont les plans sont bouleversés à la dernière seconde. Les voilà donc partis pour des vacances qui s’annoncent mouvementées… surtout lorsque Louis décide de fuguer en cours de route..

Je suis fan de cette série de BD et ce dernier tome était dans ma wishlist de Noel ! Le vieux barbu ayant priorisé d’autres super cadeaux, j’ai décidé de me l’offrir. Si j’ai été ravie de retrouver cette famille, le charme a un peu moins opéré qu’avec les autres titres. Je pense que je m’attendais à y retrouver les Noel de mon enfance et que c’est ce qui m’a un peu déçue ! Ceci dit ne passez pas à côté des autres tomes de la série !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La Baronne du jazz (*) de Stephane Tamaillon et Priscilla Horviller aux Editions Steinkis : Rien ne prédestinait Pannonica, une jeune aristocrate de la famille Rotschild, à devenir la scandaleuse baronne du jazz. C’est pourtant dans les clubs enfumés de Manhattan que Nica finit par trouver sa place. A New-York, elle se lie d’amitié avec les plus grands musiciens. Art Blakey, Dizzy Gillespie, Charlie Parker et… Thelonious Monk. Sa rencontre avec l’imprévisible roi du be-bop va définitivement changer sa vie, pour le meilleur comme pour le pire…
Rien ne prédestinait Pannonica, une jeune aristocrate de la famille Rotschild, à devenir la scandaleuse baronne du jazz. C’est pourtant dans les clubs enfumés de Manhattan que Nica finit par trouver sa place. A New-York, elle se lie d’amitié avec les plus grands musiciens. Art Blakey, Dizzy Gillespie, Charlie Parker et… Thelonious Monk. Sa rencontre avec l’imprévisible roi du be-bop va définitivement changer sa vie, pour le meilleur comme pour le pire…

Je ne connaissais pas du tout le personnage de Pannonica Rotschild et je me suis passionnée pour cette biographie ! Au point que j’ai très envie de profiter des vacances pour la relire en écoutant tous les morceaux de jazz évoqués pour les découvrir ou les redécouvrir ! Le genre de BD qu’on ne peut pas lâcher une fois ouverte et qui donne envie d’en apprendre un peu plus sur ce destin fascinant.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La Venin, Tome 2 : Lame de fond (*) de Laurent Astier aux Editions Rue de Sèvres : Emilie est recherchée et sa tête est mise à prix. Poursuivant sa fuite en tenue de nonne, elle est Soeur Maria quand elle arrive à Galveston, au Texas. Elle n’est pas là par hasard, elle cherche le révérend Alister Coyle, celui-là même qui dirige l’orphelinat pour jeunes filles de la ville. Sous couvert de cette nouvelle identité, elle est hébergée quelques jours au sein de son institution. Le décès d’une pensionnaire et surtout la tentative de suicide de l’une d’elles ne laissent aucun doute sur le comportement malsain et les sévices commis par le révérend. Il est temps de rendre justice ! Emily s’en chargera et Dieu en sera témoin !

J’avais lu le tome 1 de cette BD il y a presque un an, et ma curiosité avait été piquée au vif sur les motivations de cette héroïne hors du commun ! Ce tome 2 m’a permis de mieux comprendre ses motivations et m’a encore plus « accrochée ».  Graphiquement cela reste un petit bijou ! A retenir dans vos wishlists !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Fragile (*) de Muriel Robin aux Editions J’ai Lu : « Est-ce que je sens qu’on va finir par s’entretuer dans cette bagnole ? J’ai cinq ans et f ai l’intuition que ça pourrait mal finir, alors je vole au secours des miens et fais le clown. Si je suis venue au monde avec ces yeux ronds et cette bouille qui fait sourire aussitôt que j’apparais, c’est sûrement pour mettre de la couleur sur le gris de notre vie ». Longtemps, Muriel Robin nous a fait pleurer de rire. Voilà que, pour la première fois, elle nous parle d’elle avec une gravité qui nous touche aux larmes. Sans rien dissimuler de ses chagrins d’enfant et de femme ni d’un lourd secret, elle nous livre un portrait d’elle-même à la fois terriblement émouvant, impitoyable et drôle.

Si vous me suivez sur Ig, vous savez que j’ai passé un excellent moment il y a deux semaines au spectacle de Muriel Robin, où elles réinterprète tous les sketchs qui ont fait son succès. En parallèle je passais mes soirées sans cette biographie tellement touchante ! Pour découvrir derrière l’humoriste, la femme, avec ses forces, ses fêlures, ses blessures, son ambivalence et sa détermination. Magnifique ouvrage qui vous fait passer au fil des pages du rire aux larmes, des larmes au rire !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan : « Etre heureux, ça s’apprend ?  » Laura, jeune mère de deux garçons dont un autiste, se pose cette question le jour où elle comprend qu’elle est en train de passer à côté de sa vie. Forte de son amour inépuisable et de sa détermination face au handicap de son fils, elle a très vite choisi de ne pas subir mais d’agir. Mais ne s’oublie-t-elle pas trop dans cet éprouvant combat qu’elle mène au quotidien ? Alors que le fragile édifice qu’elle a construit menace de s’effondrer, une rencontre inattendue s’offre comme une chance de sauver les siens. Saura-t-elle la saisir ?

Enorme coup de cœur pour ce roman ! Vous le savez aussi cette thématique me tient tant à cœur ! Plusieurs fois au fil de ma lecture, je me suis demandée si j’étais dans un roman ou dans un témoignage ; il faut dire que l’auteur connaît bien son sujet. Et par delà le récit d’une vie auprès d’un enfant autiste, et la dénonciation des manquements de notre système pour soutenir leur intégration; Samuel Le Bihan nous propose un roman très féminin et sensible qui pourrait s’apparenter au feel-good qui permets de faire passer le message avec sensibilité, humour et légèreté. Un sujet qui aurait pu être larmoyant ou sombrer dans le pathos mais traité ici dans un écrit solaire et lumineux ! PEPITE !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Le chien de madame Halberstadt (*) de Stéphane Carlier aux Editions Le Tripode : Baptiste, écrivain, a connu des jours meilleurs. Son dernier roman a fait un flop, sa compagne l’a quitté pour un dentiste et, à bientôt quarante ans, il est redevenu proche de sa mère. Il passe ses journées en culotte de survêtement molletonné, à déprimer dans son studio qui sent le chou… Jusqu’à ce que Madame Halberstadt, sa voisine de palier, lui demande de garder son chien quelques jours. Baptiste accepte à contre-cœur et doit très vite se rendre à l’évidence : depuis que Croquette a franchi le seuil de son appartement, sa vie change du tout au tout.

Autre coup de cœur ! Autre genre ! J’ai tellement ri et je me suis régalée de la chute ! Un roman original, qui dénonce l’air de rien notre société, un personnage banal et pourtant atypique qui nous fait vivre une histoire saugrenue mais tellement surprenante et divertissante ! Un régal ! Une mention PEPITE !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La théorie du drap-housse (*) de Valérie Chevalier aux Editions J’ai Lu : Amoureuse en série, Florence est une fleur bleue invétérée. Au fil de ses rencontres, elle échafaude une théorie sur l’amour. Même si elle continue d’y croire, elle se heurte au mur des ruptures et se laisse doucement aller au cynisme et à la désillusion. Mais le soleil n’est jamais très loin, et lorsqu’on lâche prise, le courant finit bien par nous mener quelque part… Un roman tragi-comique pour rêver à l’amour ou se remettre de ses peines. Ne vous en faites pas, ceci est un livre, et les histoires, ça finit souvent bien !

Sympathique, mais soyons honnête ce n’est pas un coup de cœur. L’héroïne juxtapose au fil des pages ses conquêtes amoureuses et nous livre son analyse de l’Amour avec humour.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Avoir 7 ans à la maison (*) de Isabelle Ellis aux Editions L’Harmattan : Bienvenue dans cet univers unique, ludique, rêveur, parfois effrayant, où tout est encore possible, entre la raison qui commence à poindre le bout de son nez et la formidable envie de tester tout ce qui se trouve à portée de mains ! Que se passe-t-il dans la tête d’un enfant de 7 ans au cœur de sa famille ? Quel est son univers ? Quelles sont ses angoisses ?


Avoir 7 ans à l’école (*) de Isabelle Ellis aux Editions L’Harmattan : Vous voulez savoir ce qui se passe dans la tête d’un enfant de 7 ans lorsqu’il se rend à l’école ? Vous avez envie de découvrir son univers ? Vous souhaitez comprendre ses angoisses ? Bienvenue dans cet univers unique, ludique, rêveur, parfois effrayant, où tout est encore possible, entre la raison qui commence à poindre le bout de son nez et la formidable envie de tester tout ce qui se trouve à portée de mains !

Il s’agit d’un même ouvrage qui a été publié en 2 tomes afin d’être plus facile d’accès. Ils décortiquent ce qui se passe dans la tête de nos 7 ans (âge de mon fils, d’où mon intérêt) le tout est richement illustré de paroles d’enfants rencontrés par l’auteur dans le cadre de ses activités professionnelles. Deux petits livres de psychologie très faciles d’accès qui apportent quelques clés pour mieux comprendre nos enfants en âge de raison.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Vous trouverez bien d’autres idées, j’en suis sûre, parmi les lectures de Janvier de ma copinet Mathilde sur son blog !

Les livres avec  * ont été reçus en SP, Merci !

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Chut, les enfants lisent ! # 280 : Lily et Doudoumonstre

5 Fév

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Lily et Doudoumonstre – tome 01
de Mic et Val

chez Bamboo Edition

Quand Lily découvre un monstre dans sa chambre, elle n’a pas peur du tout. C’est vrai qu’il est grand, qu’il est fort et qu’il sent des pieds. Mais il sait faire des bulles-cœur avec ses fesses et, surtout, il fait des câlins tout doux ! Alors, entre Lily et Doudou-monstre, c’est tout de suite un roman d’amitié qui commence. Et si c’est dur à accepter pour les parents, pour les amis et surtout pour le chat de la famille, ce n’est pas grave. Parce qu’un copain comme celui-là, on n’en trouve pas tous les jours.

Validée et adoptée par mon 7 ans et demi, fan de BD ! Il faut dire que ce duo est aussi original qu’il dépote ! Les gags s’enchaînent entre humour, facéties et tendresse ! Chaque gag fait 1/2 page ce qui rend cette BD très accessible pour les jeunes lecteurs ! C’est très drôle et plein de candeur ! Et cette BD a aussi eu le mérite de dédramatiser chez nous la problématique du doudou ! Mon fils est toujours très accro au sien, et dans la perspective d’une classe verte il angoissait d’être le seul à avoir ce besoin intense de la présence de son plus fidèle ami pour la nuit ! Lily lui a démontré l’importance de cette relation et qu’il n’y avait pas à avoir honte !

Pour vous procurer cet album

un clic sur le titre ou  la couverture !

Merci à Bamboo Edition

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Chut, les enfants lisent ! # 279 : Oups y a plus de loup !

29 Jan

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Oups ! Y’a plus de loup !

de Audrey Bouquet et Fabien Ockto lambert
aux Editions Marmaille et Cie

Après le succès des deux premiers  » Oups y’a un loup  » voici la suite des aventures de Juliette et du loup le plus déglingue de la planète ! Rien ne va plus depuis qu’il s’est évadé du zoo, le loup fait tourner en bourrique la ville et surtout la police… Un duo d’inspecteurs choc se met sur sa piste ! Le retour à la vie sauvage n’est vraiment pas évident pour un loup si froussard !

 Il y a un deux et trois ans dans ce même rendez-vous, nous vous présentions notre coup de cœur pour Oups Y a un loup ! Puis Oups Y a encore un loup ! Mon loulou à moi a grandi depuis et pourtant c’est un régal pour nous deux de retrouver ces héros attachants ! Ce 3ème opus est aussi chouette que les précédents par son humour et son dynamisme  ! On confirme notre gros coup de cœur pour les illustrations de Fabien Ockto Lambert, pétillantes, drôles, colorées et sachant varier les points de vue pour donner au livre le même peps que notre petite héroïne au caractère bien affirmé, ayant de la suite dans les idées mais aussi une grande tendresse et des convictions profondes et motivées sur le bien-être des animaux  ! On fond devant cette belle histoire d’amitié et on s’amuse beaucoup devant les mines déconfites des enquêteurs bredouilles dont les enfants se jouent avec malice  !

Pour vous procurer l’album

un clic sur le titre ou  la couverture !

Merci aux Editions Marmaille et Cie

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Participation n°82 au Challenge Je lis des Albums 2019/2020
logo challenge albums 2019

Chut, les enfants lisent ! # 278: Le Grand livre de la peur

22 Jan

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Le grand livre de la peur

de Thierry Dedieu
aux Editions Saltimbanque

Dans citrouille, il y a trouille. Et c’est en dépliant un flap que vous saurez pourquoi. Thierry Dedieu revisite les peurs enfantines avec d’ingénieux volets qui permettent de voir ce qui se cache dans la gueule des figures emblématiques des cauchemars enfantins ! Un loup, ça fait peur. Mais cap ou pas cap d’aller voir dans sa gueule si c’est davantage effrayant ? Et dans un crapaud on voit quoi ? Quelque chose d’encore plus dégoûtant ! Sur un air de « même pas peur ! « , voici 10 figures de cauchemar à affronter.
A l’ouverture de chaque page, on découvre un monstre, ce qui déjà n’est pas très rassurant. Sur lui, un flap dont l’ouverture permet de dévoiler l’intérieur de la créature ou bien ce que cache sa gueule. Le texte qui accompagne chaque bestiole prend alors tout son sens… et devient encore plus drôle ! Les animations graphiques pensées par Thierry Dedieu permettent de donner vie aux peurs, ce qui incite le lecteur à la manipulation et à l’amusement.
Un programme effrayant pour jouer à se faire peur, ou bien jouer avec la peur !

Thierry Dedieu est un auteur qui sait nous surprendre de livre en livre ! Cette fois-ci il s’attaque au registre de la peur, sachant à la fois nous faire frémir, nous faire éprouver un peu de dégoût (cf. la bouche de la grenouille) mais aussi nous amuser ! Le grand format du livre, ses 10 monstres et ses 10 flaps sauront attirer l’attention des plus téméraires des jeunes lecteurs !

 

Pour vous procurer l’album

un clic sur le titre ou  la couverture !

Merci aux Editions Saltimbanque

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Participation n°81 au Challenge Je lis des Albums 2019/2020
logo challenge albums 2019

Collection Moucheron (Ecole des Loisirs)

21 Jan

La collection Moucheron de l’Ecole des Loisirs

(destinée aux 6/8 ans) 

a envahie pour son plus grand plaisir

la table de nuit de mon jeune lecteur,

alors voici une petite sélection de ses titres préférés !

 

 

 » Lire tout seul, ce n’est pas qu’une question de déchiffrage. Pour les apprentis lecteurs, c’est aussi et surtout se retrouver dans des histoires pleines de rêverie, d’ailleurs, de drôlerie, d’inattendu, de questionnement… pour découvrir le plaisir de lire tout seul. C’est pour eux qu’a été pensée cette nouvelle collection. » ( Ecole des Loisirs)

 


Truc de fille ou de garçon ?de Clémentine du Pontavice : Jouer au foot, Pleurer, Danser, Conduire un semi-remorque ou un avion, Conquérir le monde, faire des découvertes, Porter les cheveux courts, roses ou bien longs, S’occuper des enfants, changer les couches, donner le biberon Tout le monde peut le faire, Filles comme garçons Chacun avec ses goûts, ses envies et son caractère Point de genre dans cette affaire !

Un titre qui balaie tous les préjugés sur les garçons et les filles et lutte contre les discriminations sexistes. Chouette titre pour instaurer un débat avec les enfants, il est aussi particulièrement agréable à lire pour les enfants qui débutent dans les lectures autonomes car les textes sont courts, son aspect graphique original et très attrayant et il ne manque pas d’humour.


Seul(s) au Monde ? de Clémentine Du Pontavice : Chacun ses particularités, ses complexes, ses difficultés. On a tous nos petites ou nos grandes différences, plus ou moins gênantes. On sait pourtant tous se parler, s’écouter et s’accepter, comprendre l’autre et s’entraider. Si on inventait un monde plus gai ?

De la même autrice que le précédent, on retrouve d’ailleurs les mêmes petits personnages, il aborde cette fois-ci le thème des particularités, de la différence et surtout de l’écoute de l’autre, de l’acceptation de sa singularité pour s’enrichir de cette belle diversité ! Encore une fois un message fort mais habilement amené auprès des jeunes lecteurs.


Manu et Nono : Le gros chien et la petite bête de Catharina Valckx : Manu et Nono sont deux copains, ils habitent dans une petite maison, au bord d’un lac. Qu’il s’agisse d’une mini-riquiqui petite bête cachée dans le creux d’un arbre ou d’un maous-gros chien, Manu et Nono sont toujours enclin à se faire de nouveaux amis !  » Le plus important pour moi, c’est que mes histoires soient réconfortantes et drôles. J’ai souvent remarqué que, déjà très jeunes, les enfants sont sensibles à l’humour un peu absurde. Celui qui ne fait pas rire, mais sourire. Celui qui me réconforte, moi aussi. «  C. Valckx

Ce titre de 36 pages contient en fait deux histoires : La petite bête et Le chien. Voilà un court format qui mettra donc le jeune lecteur en confiance. Comme toujours Catharina Valckx nous régale avec ce duo de personnages facétieux, et tendres, l’un un brin coquin tandis que l’autre est toute en naïveté ! Dans la collection Moucheron deux autres titres sont à découvrir avec ces héros.


Tête de… de Johanna Lasry et Elisa Ungar : Et si les insultes que tu échangeais avec tes frères et soeurs pouvaient devenir réalité ? Si tu traitais ta soeur de tête de vieille mémé… et qu’elle se transformait vraiment en vieille mémé ? Ton frère, en tête de camembert, et qu’il devenait réellement un camembert ? Il y aurait de quoi s’amuser ! Pas si sûr…

Une dispute entre un frère et sœur qui dégénère au point que les insultes deviennent réalité ! Un livre plein de bons moments, qui joue le jeu de la surenchère pour mieux amuser le jeune lecteur mais aussi leur faire comprendre la portée que peuvent avoir certains mots, bien évidemment l’histoire se finit par une réconciliation et donc une morale pleine de bon sens. Le vocabulaire choisi n’est pas toujours simple mais il est explicité en bas de page. Les illustrations sont très dynamiques et drôles , avec là aussi des textes courts qui rendent la lecture rapide !

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures !

Merci aux Éditions L’école des Loisirs
%d blogueurs aiment cette page :