Le big big boss

20 Juin

En ce moment, je lis un polar, sur lequel j’ai dû mal à accrocher… malgré tout je continue car j’ai toujours eu beaucoup de mal à abandonner un livre ( pour tout vous dire ça ne m’est arrivé qu’une fois ! ), alors je traîne, je traîne, je lis 5 pages avant de décrocher et ce livre n’en finit pas… ; du coup ce fût une véritable bouffée d’oxygène quand j’ai reçu ce roman de jeunesse de chez Nathan, dévoré lui en deux ptits soirs !  Voici donc Le big big boss de Anne Mulpas dans la collection Mes années collège aux Editions Nathan.

IMG_8948

Le mot de l’éditeur: Gavin entre en « 6ème inclusion » dans un collège «normal ». Ils sont cinq parmi les élèves de son institut thérapeutique à avoir été sélectionnés pour cette rentrée particulière. Mais il n’est pas facile pour Gavin de se faire à ce nouvel environnement plein de contraintes. S’il tente tant bien que mal de déverser ses problèmes dans son « cahier d’humeurs », cela ne le soulage pas toujours. Parfois, il est vraiment impossible de ne pas faire de bêtises… Heureusement, il y a Andréa –la professeure référente du petit groupe – pour l’accompagner et le révéler à lui-même grâce au dessin et à la poésie. Gavin le big big boss est content d’être enfin un « normal » hors norme !

L’avis de BBB’s mum: Je vous le disais en introduction j’ai dévoré ce roman pour adolescents. Tout d’abord je trouve le sujet original, un sujet pour moi pas assez traité dans la littérature mais qui me parle tellement. Avant d’être maîtresse à l’hôpital, j’ai travaillé 7 ans dans le monde du handicap (handicap moteur) et j’ai mené pendant un an un projet d’inclusion avec 8 jeunes dans un collège. Alors autant vous dire que tout cela a remué en moi pas mal de souvenirs. J’ai trouvé que le thème de l’intégration d’enfants pas comme les autres (d’enfants « extra-ordinaires » comme j’aime le dire)  dans ce monde pas toujours très accueillant que peut-être un collège  était très bien retranscrit , on y rencontre en effet des ados pas toujours très cools, parce que la différence leur fait peur, des profs un peu rigides qui ne sont pas prêts à ouvrir les portes de leurs classes et puis aussi des Andréa, petites fées qui se battent avec une volonté farouche, et qui croient durs comme fer qu’un tel projet en vaut la peine.

J’ai aimé aussi le style de l’auteur, et sa façon de nous emmener à travers le cahier d’humeurs de Gavin dans le cerveau bouillonnant de ce jeune , elle offre aussi quelques clés au lecteur pour mieux comprendre le comportement de ces adolescents et expliquer certains passages à l’actes. Ces mots couchés sur un journal intime ( proposé par l’enseignante un peu comme dans les films Esprits rebelles ou Ecrire pour exister) , sont parfois déroutants, et s’ils sont incohérents lus seuls, ils font complètement sens dès que l’on reprend le récit de l’expérience de Gavin et ses camarades. Anne Mulpas s’est inspirée de ses rencontres avec des élèves d’un ITEP pour écrire ce premier roman pour Nathan, c’était un choix osé, mais qui m’inspire un profond respect. On ne parle en effet que rarement ( malheureusement) de ces jeunes dans la littérature de jeunesse.

Et puis le personnage d’Andréa m’a particulièrement émue, voilà le genre d’enseignantes qui m’inspire et dans lequel je me retrouve ! Je trouve qu’il s’agit là d’un bel hommage à tous ceux qui font ce travail avec une conviction absolue.

Pour les ptites infos:  ce livre est conseillé à partir de 10 ans, fait 144 pages et est vendu au prix de 5.20 euros.

IMG_8949 IMG_8950

Merci aux Editions Nathan 

3 Réponses to “Le big big boss”

  1. cetaitcommentavant 20 juin 2014 à 13 h 27 min #

    Et tu as raison de souligner le travail exceptionnel que font ces personnes pour des personnes exceptionnelles … Tellement difficile de s’intégrer dans le moule scolaire quand on est un peu différent.

Trackbacks/Pingbacks

  1. La sixième Dinah et moi | BBB's mum - 4 juillet 2014

    […] de la collection Mes années collège proposée par Elisabteh Brami ( dont je vous ai déjà parlé ici) La sixième Dinah et moi de Marianne Rubinstein et illustré par Annie Carbonneau aux Editions […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :