Mauvaise mère: les blessures de l’adoption

14 Mar

Le livre  que je vous présente ce soir,

rejoint Il faut qu’on parle de Kévin

& Un heureux événement

sur le podium des livres sur la maternité

qui m’auront le plus bouleversée

mauvaise mère bbbsmum

Mauvaise mère: les blessures de l’adoption

Judith Norman

Editions Les liens qui libèrent

Le mot de l’éditeur: Mauvaise Mère commence le jour du trente-deuxième anniversaire de Mina. Jour où, pour la énième fois, celle-ci va lever la main sur Judith, sa mère adoptive, parce qu’il n’y a pas de foie gras avec le champagne… Judith va alors se mettre en retrait pendant cinq mois au cours desquels elle va revisiter sa vie – tenter de reconstituer le puzzle de ce drame familial, de cet échec. Qu’a-t-elle fait, qu’ont-ils fait, pour en arriver là ? Qui est responsable ? Mina, abandonnée en Ethiopie à l’âge de quatre mois, arrivée à douze mois en France, dont les traumatismes invisibles se transforment en violence ? Judith, «mauvaise mère», parce que malgré son amour, elle n’est pas parvenue à rendre Mina heureuse et épanouie dans sa famille d’adoption ? Lionel, père adoptif, qui va, dès l’arrivée de Mina, subir le chantage affectif de cette enfant qui a déjà «tellement souffert» ? Ou encore Elise, née du couple sept ans avant l’arrivée de Mina, enfant brillante que Mina ne pourra jamais égaler ? Autour de cette famille en souffrance, assistantes sociales, psychologues, psychiatres, médecins ou médias renvoient à Judith l’image d’une mère incapable d’accueillir, de construire, de rendre Mina à la normalité. Capable d’amour, là où l’amour seul apparaît impuissant.

L’avis de BBB’s Mum: que parcours que celui de cette femme, cette mère qui malgré tout l’amour qu’elle porte à son enfant ne recevra que violences verbales, physiques et ultime déception sur son idéal des liens mère-enfant. Un combat qu’elle mène au final de façon solitaire malgré la présence de son mari, des médecins, psys, famille et amis, tous bien incapables d’aider Mina à combattre ses démons et d’offrir à Judith l’amour apaisé qu’elle attend vainement. On s e sent soi-même impuissant à la lecture, aec l’envie d’accueillir cette maman pour qu’elle trouve refuge et compassion. Une lecture dont on ne ressort pas indemne.

Pour trouver cet ouvrage un clic sur le titre

Merci aux Editions les liens qui libèrent

5 Réponses to “Mauvaise mère: les blessures de l’adoption”

  1. LOF 16 mars 2016 à 16 h 37 min #

    Un livre rare, d’une très grande force, impossible à lâcher. Une écriture à la fois puissante et délicate pour dire le difficilement pensable : comment vivre la relation parent-enfant lorsque cette relation est contaminée par des troubles psychiques de l’enfant adopté… et que cette « contamination » perdure à l’âge adulte de celui-ci? Un livre d’un grand courage qui lève un tabou et devrait s’avérer très précieux pour les parents confrontés à une situation similaire et les professionnels et associations qui les accompagnent.

    • bbbsmum 16 mars 2016 à 22 h 21 min #

      merci pour ce commentaire très juste !

  2. Mathy 18 mars 2016 à 10 h 25 min #

    j’ai suivi un peu l’histoire de loin et je suis restée étonnée, surprise par ce parcours. On n’y pense vraiment pas quand on pense adoption. Je pense le lire un jour, je serais curieuse de connaître plus en détails une vie si compliquée pour cette maman et je me dis qu’elle a dû prendre du courage pour écrire ses mots mais quand même temps elle a dû se sentir libérée, je connais une famille qui subit la colère d’un de ses enfants d’adoption, pas autant que dans cette histoire mais je pense qu’ils seraient rassurés ou en tout cas moins seuls

    • bbbsmum 18 mars 2016 à 20 h 33 min #

      là il y a une vraie problématique psy, terrible à vivre pour cette maman, un récit poignant !

Trackbacks/Pingbacks

  1. La semaine de la BBB’s family (semaine 11- 2016) | BBB's mum - 20 mars 2016

    […] Lundi, nous commencions la semaine avec 2 albums d’inspiration Montessori, et je vous présentais le très touchant roman Mauvais mère. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :