Le Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs 2016

13 Juin

J’ai eu la chance de recevoir grâce à Babélio

les quatre livres concourant

pour le Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs 2016

prix relay 2016 bbbsmum (1)

J’ai pris très à cœur mon rôle de « petit jury » même si j’ai fini juste à temps mes lectures pour pouvoir voter !

Je vous propose ce soir de vous présenter ces quatre ouvrages, de celui que j’ai le moins aimé à celui qui m’a le plus touchée :

prix relay 2016 bbbsmum (2)

La route étroite vers le nord lointain de  Richard Flanagan chez Actes Sud

Le mot de l’éditeur : En 1941, Dorrigo Evans, jeune officier médecin, vient à peine de tomber amoureux lorsque la guerre s’embrase et le précipite, avec son bataillon, en Orient puis dans l’enfer d’un camp de travail japonais, où les captifs sont affectés à la construction d’une ligne de chemin de fer en pleine jungle, entre le Siam et la Birmanie. Maltraités par les gardes, affamés, exténués, malades, les prisonniers se raccrochent à ce qu’ils peuvent pour survivre – la camaraderie, l’humour, les souvenirs du pays. Au coeur de ces ténèbres, c’est l’espoir de retrouver Amy, l’épouse de son oncle avec laquelle il vivait sa bouleversante passion avant de partir au front, qui permet à Dorrigo de subsister. Cinquante ans plus tard, sollicité pour écrire la préface d’un ouvrage commémoratif, le vieil homme devenu après guerre un héros national convoque les spectres du passé. Ceux de tous ces innocents morts pour rien, dont il entend honorer le courage. Ceux des bourreaux, pénétrés de leur « devoir », guidés par leur empereur et par la spiritualité des haïkus. Celui d’Amy enfin, amour absolu et indépassable, qui le hante toujours. Les voix des victimes et des survivants se mêlent au chant funèbre de Dorrigo, se répondent et font écho. A travers elles, la « Voie ferrée de la Mort », tragédie méconnue de la Seconde Guerre mondiale, renaît sous nos yeux, par-delà le bien et le mal, dans sa grandeur dérisoire et sa violence implacable. Porté par une écriture d’une rare intensité poétique, La Route étroite vers le Nord lointain est un roman puissant sur l’absurdité de la condition humaine, une méditation ombreuse sur l’amour et la mort, un cri contre la précarité de la mémoire et l’inacceptable victoire de l’oubli.

L’avis de BBB’s Mum : Un livre très intéressant par rapport à la découverte d’un épisode de la seconde guerre mondiale que je connaissais peu, si ce n’est à travers un des films préférés de mon papa Le pont de la rivière Kwaï. L’histoire est terrible, le lecture est parfois difficile à soutenir face aux images qui s’imposent à nous. Il est aussi question du difficile travail post-traumatique, d’amour interdit, de cet homme blessé, aigri à tout jamais, ayant un rapport aux femmes bien particulier, semblant parfois dénué d’émotions, c’est ce qui m’ a le plus gênée, et je n’ai pas su m’attacher à mon grand regret au personnage.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

prix relay 2016 bbbsmum (4)

Envoyée Spéciale de  Jean Echenoz aux Editions de Minuit

Le mot de l’éditeur : Constance étant oisive, on va lui trouver de quoi s’occuper. Des bords de Seine aux rives de la mer Jaune, en passant par les fins fonds de la Creuse, rien ne devrait l’empêcher d’accomplir sa mission. Seul problème : le personnel chargé de son encadrement n’est pas toujours très bien organisé.

L’avis de BBB’s Mum : Je me suis beaucoup amusée au départ avec cet ouvrage, mais au final il semblerait que les romans où l’absurde et la fantaisie l’emportent, finissent par me déranger. Ce fût donc une lecture en double teinte ( comme pour Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire), j’ai jubilé au départ devant tant de cocasseries, mais au final tant (trop ?) de légèreté , d’aventures rocambolesques, et une palette de personnages improbables bien trop étoffée m’ont lassé… dommage, peut-être suis-je passée à côté…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

prix relay 2016 bbbsmum (3)

Quoi qu’il arrive de Laura Barnett aux Editions Les escales

Le mot de l’éditeur : En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l’université de Cambridge et amoureuse de David, un acteur follement ambitieux. En chemin pour un cours, son vélo roule sur un clou. Un homme, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun.   Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire : le roman suit les différents chemins que les vies de Jim et d’Eva pourraient prendre après cette première rencontre. Des vies faites de passion, de trahisons, d’ambition et sous-tendues par un lien si puissant qu’il se renforce au fil du temps. Car, quoi qu’il arrive, Eva et Jim vivront une magnifique histoire d’amour.  
Fine analyse de la complexité du sentiment amoureux, cette comédie romantique moderne et intelligente a été numéro un des ventes en Angleterre. 

L’avis de BBB’s Mum : Un très joli roman, surprenant, on y découvre en effet 3 versions d’une même histoire selon 3 coups du destin différents. Je m’attendais à lire 3 versions les unes après le  autres, mais non, elle sont ici mêlées au fil des chapitres. Il faut donc au lecteur exercer une petite gymnastique cérébrale pour faire les liens ( si l’on choisit comme moi de ne pas lire les titres du chapitre, qui aiguilleront ceux qui se seront perdus) , jubilatoire chez moi je dois vous l’avouer ! Et puis j’ai été très sensible à la plume romanesque, mélancolique  et si féminine de l’auteure. Le message qu’on en retire résonne en moi, un seul instant dans une vie, peut changer notre destin, amis les battements du cœur sont toujours les mêmes.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

prix relay 2016 bbbsmum (5)

Tout ce qu’on ne s’est jamais dit de  Celeste Ng aux Editions Sonatine

Le mot de l’éditeur : Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore… 
Élève modèle, ses parents ont placé en elle tous leurs espoirs. Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus. 
Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac.  Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées. 
Bien sûr, Tout ce qu’on ne s’est jamais dit distille un suspense d’une rare efficacité. Mais ce livre qu’on garde en soi très longtemps est bien plus que cela. Celeste Ng aborde la violence de la dynamique familiale, les difficultés de communication, le malaise adolescent, avec une intensité exceptionnelle qui évoque l’univers de Laura Kasischke. En distinguant cette œuvre envoûtante comme l’un des meilleurs romans de l’année, les critiques anglo-saxons ont salué la naissance d’un écrivain majeur et fait le succès du livre, vendu à plus d’un million d’exemplaires.

L’avis de BBB’s Mum : Vous l’aurez donc compris, puisque je le présente en dernier, il s’agit de mon coup de cœur, et donc de l’ouvrage à qui j’ai offert mon vote ! Petit Bonheur supplémentaire, le jour de mon anniversaire j’apprenais qu’il était le lauréat de cette édition 2016 ! En commençant la lecture et au vue de la première de couverture on s’attendrait à un roman noir, mais c’est en fait un roman poignant, questionnant le lecteur dans ses propres relations aux autres, un drame psychologique très bien écrit. Plusieurs thèmes y sont abordés : les secrets de famille, la place de l’enfant dans une fratrie multiple, la peur de décevoir, le mariage mixte, le métissage, l’intégration, la différence, les non-dits … Les personnages tout en fêlure, sensibilité et fragilité sont bouleversants. Il m’a été très difficile de le lâcher une fois commencé, en le posant c’est un sentiment de tristesse qui m’a envahie devant tant d’amour gâché par des non-dits. L’auteure signe ici son premier roman mais nous montre déjà l’étendu de la qualité de sa plume.

Toutes mes félicitations à Céleste Ng pour ce prix mérité !

Merci aux Equipes de Babélio

et du Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs 2016

6 Réponses to “Le Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs 2016”

  1. maman est occcupée 14 juin 2016 à 15 h 53 min #

    Oh, ton coup de cœur me tente bien, c’est typiquement le genre de bouquins qui me plaît.

    • bbbsmum 14 juin 2016 à 21 h 07 min #

      Ben voilà une occasion de se boire l’apéro : je peux te le prêter !

  2. Cleophis 14 juin 2016 à 16 h 35 min #

    Je note le dernier alors, je pense qu’il me plaira!!

    • bbbsmum 14 juin 2016 à 21 h 06 min #

      Ah oui je pense aussi et aussi l’avant dernier présenté

Trackbacks/Pingbacks

  1. La semaine de la BBB’s family (semaine 24- 2016) | BBB's mum - 19 juin 2016

    […] :  Le prix relay des voyageurs-lecteurs 2016 ( palmarès […]

  2. Mes lectures BD de Juin 2016 | BBB's mum - 5 juillet 2016

    […] après avoir lu 4 pavés pour le Prix Relay  j’avais envie de lectures rapides […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :