Livres, jeux et matériel pour enfants EXTRAORDINAIRES !

22 Sep

Aujourd’hui, je vous propose un billet qui me tient vraiment à cœur, un billet livré en partie sur le site Les pros de la petite enfance, que je tenais à remettre dans son intégralité sur le blog. J’ai la chance d’exercer un métier qui me passionne et dont je pourrais parler des heures; voilà 16 ans que j’enseigne et 14 que je consacre ces heures d’enseignement à des enfants EXTRAORDINAIRES malades ou en situation de handicap, que j’enrichis mes connaissances sur la prise en charge, sur les stratégies, les trucs et astuces pour les aider face aux troubles associés qui rendent leur scolarisation un peu plus compliquée, 14 ans que je donne et reçois bien plus en échange de cet ptits bouts !

Je vous propose donc aujourd’hui de vous parler et de vous soumettre une petite sélection de livres pour parler du handicap, de jeux pour permettre à ces enfants de s’épanouir et de progresser dans leurs apprentissages, et de matériel pour leur faciliter leur petite vie d’écolier.

Les livres

Si vous suivez ce blog régulièrement, vous connaissez ma passion pour la littérature jeunesse, on commence donc avec une petite sélection de livres pour parler du handicap. Je vous ai déjà proposé de nombreux ouvrages sur le handicap moteur et les enfants malades et/ou hospitalisé, mais voici un titre par type de handicap. Ces ouvrages sont formidables pour parler du handicap, ouvrir à la différence et aider les enfants extraordinaires à accepter leur handicap et aux autres à mieux les comprendre, les accepter et faciliter leur intégration à l’école ou dans notre société de façon générale. Ils peuvent aussi être d’une aide précieuse pour les fratries car il n’est pas toujours facile de faire face aux regards des autres avec un petit frère ou une petite sœur différents.

conseils-handicap-bbbsmum-1

  1. Le lapin à roulettes (sur le handicap moteur) de Grégoire Solotareff aux Editions L’école des loisirs – Il y avait une fois un lapin qui n’était pas tout à fait comme les autres : son nom était Jil. Il avait appris à se servir de deux bottes munies de petites roues et de freins. Car ses jambes ne marchaient pas. Tout le monde l’appelait le lapin à roulettes. Un jour, Jil partit faire un tour un peu plus loin que d’habitude…
  2. Le monde d’Eloi (sur l’autisme) de Sophie Martel et Christine Battuz aux Editions Enfants du Québec– Eloi a quatre ans et il est autiste. C’est un enfant différent : il ne sait pas comment jouer avec les autres, il marche sur le bout des pieds, il est fasciné par les couleurs et la lumière. Parfois aussi, il se met à crier en se bouchant les oreilles quand il entend des bruits trop forts. Avec l’aide de l’éducatrice, les camarades d’Eloi parviendront à mieux le comprendre et à l’accepter avec ses différences.
  3. Les mains qui parlent (sur le handicap auditif) de Brigitte Marleau aux Editions Boomerang– C’est ma première journée au terrain de jeux. Je m’approche lentement d’une amie. Comment tu t’appelles ? -Elle s’appelle Rosalie ! dit une dame qui s’approche. Elle n’entend aucun son, ni aucun bruit dans ses oreilles. Moi, je suis Colette, son interprète. Je vais passer l’été à faire des signes avec mes mains pour que Rosalie comprenne bien. Tu aimerais devenir son amie ? -Oh ! Oui ! -D’accord, alors je vais te montrer à communiquer avec les mains.
  4. Les yeux d’Alix (sur le handicap visuel) (cf ce billet-ci ) de Gwénola Morizur et Fanny Brulon auxEditions d’un Monde à l’Autre. -Alix est une petite fille qui ne voit pas vraiment clair à cause d’une déficience visuelle. On se moque parfois d’elle. Mais Alix a du caractère. Sa singularité, c’est sa force. Elle perçoit les bruits du monde, ceux qui ne sont que murmures pour les autres qui ne les entendent plus. Comme le froissement d’ailes des oiseaux. D’ailleurs, comme eux, elle rêve de s’envoler. Alors, un jour elle fait un vœu. Un vœu qui, elle l’espère, lui permettra de décoller. Le handicap est abordé avec infiniment de poésie, le texte est tout en sensibilité, je dirai même poignant,  mais les illustrations originales lui apportent une certaine légèreté qui le sublime.
  5. Un petit frère pas comme les autres ( sur la trisomie) de Marie-Hélène Delval et Sucan Varley chez Bayard–  Lili-Lapin a un gros souci : son petit frère Doudou-Lapin a beau grandir, on dirait qu’il reste un bébé. Il ne parle pas, il salit tout, il bave, et parfois il fait même pipi sur le tapis. Lili a souvent envie de le gronder… Mais quand les autres enfants le traitent de  » boudin qui ne comprend rien « , elle entre dans une colère terrible. Comment l’aider à faire des progrès, ce Doudou qui pousse de travers et qui aime tant les câlins ?
  6. Les difficultés de Zoé (sur la déficience intellectuelle) chez Dominique et compagnie – Zoé est une enfant joviale et épanouie, mais elle éprouve plusieurs difficultés à l’école. La psychologue scolaire rencontre ses parents et leur explique que Zoé présente une déficience intellectuelle légère. Les circuits électriques ne se font pas tous normalement dans son cerveau. Mais la chose à se rappeler est que Zoé a des retards et des faiblesses, mais aussi de très grandes forces qu’il faut exploiter.Cette série réunit des histoires amusantes et réalistes qui racontent diverses expériences que peuvent vivre les enfants. Ces livres tout en couleurs contiennent également une section informative destinée aux parents et aux éducateurs qui veulent aider l’enfant à s’y préparer.
  7. Hou ! hou ! Simon (sur les troubles de l’attention) de Brigitte Marleau aux éditions Boomerang jeunesse– Avant de savoir que j’avais un trouble de l’attention, je ne me trouvais pas bon. Maintenant, je sais que je suis très intelligent et que j’ai du talent. Mon cerveau à moi a des difficultés à se concentrer sur une seule chose à la fois. C’est un peu comme avoir dans la tête… des petits papillons.
  8. Le secret d’Alexis (sur la dyspraxie) de Véronique Bancel ,Emmanuel Seguier et Alain Pouhet. Un enfant souffrant de troubles des apprentissages peine souvent à s’intégrer dans la communauté scolaire. Souvent rejeté par ses camarades, voire par ses enseignants, il ne sait pas trop comment inverser la tendance. Cette histoire raconte le quotidien d’une enfant dyspraxique afin de faciliter son intégration dans un environnement scolaire en expliquant de manière simple et vivante la nature de ce trouble qui, contrairement à une idée hélas, trop répandue, n’est absolument pas lié à un défaut d’intelligence…
  9. J’ai attrapé la dyslexie (sur la dyslexie) de Zazie Sazonoff aux éditions du Rouergue– Voici une petite fille qui « nage dans les mots ». Sa mère décide de consulter. Le graphisme est au trait, les lettres dansent dans tous les sens, avec fantaisie, pour mieux finalement dire la dyslexie. Lire, écrire, côtoyer Mme Charabia, pour dire aussi la souffrance des enfants et leur donner une bonne dose de courage.

D’autres pistes ici :

 

Les jeux

Les jeux que j’utilise ne sont pas spécialement destinés aux enfants en situation de handicap mais voici toutefois ceux que j’utilise dans ma prise en charge des enfants d’âge maternelle suivi au CAMSP du CHU où j’exerce. Comme vous pourrez le voir certains sont empruntés à mon ptit bonhomme de 3ans et demi.

conseils-handicap-bbbsmum-2

  1. Chiens tachetés, un jeu pour apprendre à dénombrer, et pour appréhender les premiers petits calculs additifs ! un jeu qui fait place au hasard et qui apprend aussi à reconnaître les constellations.
  2. Mathoeufs, pour aborder, le tri, le classement, apprendre à chercher, à s’organiser, utiliser un tableau à simple ou double entrées, répondre à une consigne précise ; les possibilité de jeux sont très nombreuses, et ce support très rigolo et coloré demandant des petites manipulations plait beaucoup aux enfants.
  3. Cartes langage Montessori, ( cf présentation ICI)
  4. Batawaf, Mistigri proposés par Djeco ces petits jeux de carte permettent de faire l’apprentissage du jeu, du respect de la règle, la découverte des premières stratégies. J’utlise particulièrement Batawaf qui permet aussi de travailler sur les notions de grandeur, les comparaison, et de découvrir la notion de quantité et aide à construire la comptine numérique.
  5. Dobble, un petit jeu parfait pour travailler la discrimination visuelle qui sera ensuite essentielle pour aborder la lecture, le jeu original Asmodee est très chouette et nous propose plusieurs règles de jeu mais j’utilise un autre jeu inspiré du dobble et créée par une instit ( cf ici) qui utilise un cham lexical sur l’école plus proche des enfants. https://uneinstitdeplus.wordpress.com/2013/12/05/doubles-un-jeu-de-langage/
  6. Atelier topologie, un jeu des éditions nathan, fort utile pour construire de façon ludique les repères spatiaux. Il développe l’observation et la structuration de l’espace et permet de faire des liens entre l’espace 3d et sa représentation sur une fiche en 2d.

Si vous cherchez d’autres idées je suis particulièrement fans des jeux proposés sur le site de Coccinelle-Boutique. Un véritable caverne d’Ali-Baba au pays de Montessori !

 

Le matériel scolaire adapté

Et pour finir voici, des conseils que j’ai déjà souvent partagés dans le cadre professionnel mais également avec des amies blogeuses. Voici une petite sélection d’outils pour les enfants ayant des troubles.

conseils-handicap-bbbsmum-3

  1. Les crayons à prises triangulaires, indispensable pour tous les loulous qui ont des soucis en graphisme, dans la tenue tridigitale des crayons ou qui montrent une petite maladresse, de nombreuses marques en proposent désormais ! Essayer vous verrez comme c’est magique, les doigts sont mieux positionnés et le dessin et le graphisme devient bien plus facile
  2. Une règle avec poignée ; celle-ci avec sa poignée crocodile a beaucoup de succès, elle permet une meilleure prise en mains.
  3. Du tapis antidérapant, pour les enfants handicapés, dys ou souffrant de maladresse il est parfois compliqué de maintenir la feuille sur laquelle on écrit ou dessine, travailler sur un tapis anti-dérapant peut donc s’avérer très utile pour se concentrer sur autre chose ! (utilisable aussi pour mettre sous l’assiette), astuce de maîkresse, un petit bout de patafix sous la feuille peut faire l’affaire aussi !
  4. Les cache-lectures, pas évident pour les enfants souffrant de troubles visuo-spatiaux ou de dyslexie de repérer dans les lignes, voilà une petite astuce pour contourner cette difficulté.
  5. Un plan incliné, parce que là aussi c’est une observation que j’ai souvent menée, quitter le plan horizontal facilite la prise de repères et apporte un confort de travail aux enfants dys.
  6. Un planning visuel pour les aider à s’organiser, à structurer leur pensée…

Je ne saurai que vous recommander le site Hoptoys où vous trouverez un tas d’outils adaptés et des astuces.

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires, je me ferai un grand plaisir d’y répondre.

 

11 Réponses to “Livres, jeux et matériel pour enfants EXTRAORDINAIRES !”

  1. Mathy 22 septembre 2016 à 22 h 01 min #

    Je n’ai pas spécialement de question mais je suis vraiment curieuse de ce métier, j’admire et j’ai lu cet article avec intérêt, peut être auront nous l’occasion d’en parler ensemble 🙂

  2. Sophie 23 septembre 2016 à 7 h 17 min #

    Quel bel article bien complet. Dans les livres j’aime beaucoup le petit frère pas comme les autres que nous lisons chez mes parents car il m’appartenait étant petite. Et j’aime aussi beaucoup la petite casserole d’Anatole qui a beaucoup de succès ici 😊

    • bbbsmum 23 septembre 2016 à 22 h 06 min #

      Oui c’est vrai la petite casserole d’Anatole est si joliment écrit… merci d’être venue me lire ❤

  3. Maman Clémentine 26 septembre 2016 à 21 h 54 min #

    J’aime beaucoup ta sélection, en particulier le Mistigri, qui plaît beaucoup ici, et les Mathoeufs, qui me font de l’oeil depuis que je les ai vu chez toi. J’ai déjà commandé chez Hoptoys, c’est vraiment chouette comme site.

    • bbbsmum 26 septembre 2016 à 22 h 43 min #

      Y a des tas de possibilité avec les mathoeufs j’adore
      peut être lulu les connaît de l’école ?
      merci de m’avoir lue, ce billet me teint tellement à cœur 3<

  4. Lucile de Guinzan 22 octobre 2016 à 16 h 54 min #

    Je ne suis pas touchée de près mais cela me concerne comme nous tous et ton article m’a beaucoup intéressé ! J’ai vraiment lu avec curiosité et je garde en tête tout ce matériel et ces astuces qui existent pour donner un coup de pouce. Je suis également passionnée de littérature, jeunesse ou non, et donc les livres ont particulièrement retenu mon attention, ils sont géniaux !

    • bbbsmum 24 octobre 2016 à 15 h 21 min #

      merci pour ce commentaire ❤

Trackbacks/Pingbacks

  1. Chut, les enfants lisent ! # 157 | BBB's mum - 28 septembre 2016

    […] La semaine passée, je vous ai proposé un billet […]

  2. La semaine de la BBB’s family (semaine 38 & 39- 2016) | BBB's mum - 2 octobre 2016

    […] Jeudi : Un billet pour vous parlez des livres, jeux et matériel que j’utilise dans ma partaique auprès des enfants EXTRAORDINAIRES ♥ […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :