Mes lectures d’août 2017

31 Août

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Comme le mois précédent je vous présente ici mes lectures adultes , mais  j’ai aussi beaucoup lu de romans adolescents et young adults que je vous ai présenté dans mes sélections de l’été ! Il y a donc pour ce mois de juillet 2017, 3 romans , 3 bandes-dessinées, un livre pratique pour la photo et 4 livres de psychologie avec les enfants  !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Venise n’est pas en Italie d’ Ivan Calbérac aux Editions Le livre de Poche : Émile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux-dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça. Quand la fille qui lui plaît plus que tout l’invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l’accompagner… C’est l’histoire d’un adolescent né dans une famille inclassable, l’histoire d’un premier amour, miraculeux et fragile, d’un voyage initiatique et rocambolesque où la vie prend souvent au dépourvu, mais où Venise, elle, sera au rendez-vous.

Une PEPITE, il s’agit d’un journal intime d’un adolescent, nous racontant sa vie, ses premières amours mais surtout un drôle de road trip avec sa famille plutôt farfelue, mais terriblement soudée et aimante, c’est très drôle et rythmé mais aussi tendre et délicat ! Un petit bonheur de papier qui n’est pas sans rappeler un de mes films préférés Little Miss Sunshine.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le jour où Anita envoya tout balader (*) de Katarina Bivald aux Editions J’ai lu : L’été de ses dix-huit ans, Anita Grankvist s’était fixé trois objectifs : apprendre à conduire une moto, acheter une maison, et devenir complètement indépendante. Presque vingt ans plus tard, elle mène une petite vie tranquille, un peu fade, seule avec sa fille Emma, et travaille au supermarché local. Quand cette dernière part à l’université, Anita commence à prendre des leçons de moto, se lance dans un projet impossible, renoue le contact avec sa mère légèrement sénile, et tombe follement amoureuse. Qu’il est doux de se dire qu’il n’est jamais trop tard pour profiter de la vie… Et n’est-ce pas merveilleux de réaliser ses rêves d’adolescence à l’approche de la quarantaine ?

Forcément une histoire sur la crise de la quarantaine, ne pouvait que me plaire, le livre est assez dense et pourtant on se lasse pas un seul instant ! C’est frais, très juste et balaie toutes les problématiques des quarantenaires : le départ en études des enfants, les parents vieillissant, les projets de vie et les défis pour se prouver qu’on est encore jeunes et vivants, l’amour, l’amitié, le questionnement professionnel, la vie associative. Une super lecture d’été qui me laisse un agréable souvenir !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mémé dans les orties d’ Aurélie Valognes aux Editions Le livre de poche : Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Voilà un moment que j’avais envie de lire un livre d’Aurélie Valognes, et je n’ai pas été déçue ! J’ai adoré le duo de personnages principaux, en effet on ne peut que s’attacher à ce papi grincheux aux faux airs de tatie Danielle, et cette petite fille malicieuse.  Savoureux, tendre et drôle, j’ai pensé à une autre de mes lectures de Juillet « Bon rétablissement » ( cf ce billet).

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mes photos au Smartphone: Shootez. Traitez. Partagez (*) d’Agnès Colombo aux Editions Eyrolles : Oui, il est possible de faire des photos qualitatives avec son smartphone et il est possible de partir en voyage et de n’emporter aucun autre appareil ! Agnès Colombo est photographe professionnelle. Si le reflex est son outil de travail, le smartphone est devenu son appareil de prédilection pour ses photos quotidiennes. Elle présente ici ses trucs et astuces pour réaliser de belles photos : se fixer des objectifs, composer, recourir à certains accessoires, retoucher et/ou utiliser les effets… En bonus, elle donne des pistes pour imprimer ses photos et constituer des albums car, pour elle, les images doivent être montrées, exposées.

Outre le format super sympa, ce guide est vraiment très plaisant à lire car bourré de conseils illustrés en photos, et initiateurs de projets photos pour se lancer tant dans la prise de vue que dans la publication en ligne ou sur les réseaux sociaux ou pour l’impression ! Il m’a donné envie de me remettre au projet 52 ! Un indispensable pour tous les accros du portable

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Il me cherche !: Comprendre ce qui se passe dans son cerveau entre 6 et 11 ans d’ Isabelle Filliozat aux Editions Marabout Poche : Manque de concentration, agitation, manque de confiance, crise, difficultés pendant les repas ou comportement violent à l’école : et s’il y avait des raisons autres que le manque de limites ? Méconnaître le rythme de développement de l’enfant est source de nombreux conflits, cris et punitions, et il n’est pas simple de fixer la frontière entre le trop et le trop peu de contrôle parental. Mais, non ! tout n’est pas encore joué ! Et le parent peut faire beaucoup pour nourrir la confiance de son enfant.

Dans la même veine que le précédent « J’ai tout essayé » ( pour les 1/5 ans) et prenant appui sur les recherche en nerosciences, c’est un ouvrage que je vous recommande car il est très facile d’accès, bien illustré d’exemples et de petits dessins, bref on s’y retrouve et on y glane de précieux conseils pour tous ceux qui se questionnent sur l’éducation et veulent tendre vers une éducation bienveillante.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Miracle Morning spécial famille (*) d’Hal Elrod aux Editions First : Des millions de personnes à travers le monde ont déjà réussi à réaliser leurs objectifs grâce à la méthode Miracle Morning et ses Life SAVERS : se lever plus tôt et prendre du temps pour soi pour faire du sport, méditer, se cultiver et s’aligner avec ses aspirations. Après le succès de son premier ouvrage Miracle Morning, Hal Elrod adapte ici sa méthode pour les parents en quête d’une vie familiale harmonieuse. Comment pratiquer quand on a des nuits agitées ? Comment orienter son rituel pour devenir le parent que l’on veut être ? Quelles valeurs d’affirmation de soi transmettre à ses enfants ? Vous trouverez les réponses à ces questions ainsi que de nombreux témoignages de parents pour vous aider à pratiquer les rituels du Miracle Morning dans un seul but : devenir le père ou la mère que vous souhaitez être. Affirmations, réalisations, préparation de la journée… Et si le Miracle Morning était le secret des familles épanouies ?

J’avoue qu’ avant cette rentrée j’aurai bien aimé gagner une ou deux heures de sommeil le matin, mais j’ai trouvé dans cet ouvrage de quoi me motiver face à mon lève-tôt ! 😉 . Les témoignages donnent l’envie de se lancer même si ma couette veut jouer les résistantes ! L’ouvrage va plus loin que le concept de se lever tôt pour faire des choses, c’est un livre de parentalité très intéressant, qui nous délivre de nombreuses clés. Mon seul petit reproche il donne l’impression de devoir faire toujours plus, toujours mieux, pourtant la slow life ça a du bon aussi, non ?

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mieux communiquer avec soi-même et avec les autres: Lâchez prise…soufflez ! (*) de Céline Blondel aux Editions Gereso : Une multitude d’informations est transmise à travers nos postures, nos gestes, nos regards, nos silences… Puis notre voix et le ton sur lequel nous nous exprimons révèlent, en partie, notre état, notre humeur… Il nous arrive parfois d’être surpris, émus, en réaction ou décontenancés face à un comportement, une parole, un regard, un silence… nous perdons pied face à l’inattendu. Suffirait-il de se dire « lâche prise ! » pour éviter de s’emporter et répondre de façon peu constructive ? Ou bien « fais-toi confiance ! » pour neutraliser son émotion et oser s’exprimer ? Notre mental, seul aux commandes, se révèle parfois notre pire ennemi… Alors, comment éviter de se laisser entraîner par ses émotions ? Comment transformer une déstabilisation en puissance d’action ? Comment retrouver aisance et assurance ? Pour trouver vos propres réponses, l’auteur vous invite à partager sa réflexion, qui s’appuie, en partie, sur la règle de l’improvisation théâtrale. Ou comment être acteur parmi les autres acteurs de notre vie en société. À travers d’anecdotes professionnelles, d’exercices et diverses approches de la relaxation qui associent le mental et le corps, vous découvrirez comment lâcher prise et souffler, pour au final, mieux communiquer avec soi-même et avec les autres !

Un livre de développement personnel pour s’apaiser en commençant par une réconciliation avec soi. On y trouve témoignages et exercices ( essentiellement de respiration et théâtre) , c’est un ouvrage qui questionne, qui chamboule même, mais avec beaucoup de douceur et de bienveillance.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Etre parent aujourd’hui : Comment la psychologie peut vous aider au quotidien (*) de Ludovic Gadeau aux Editions In press : ce guide complet propose de mieux comprendre les étapes du développement et le fonctionnement psychologique de l’enfant et de l’adolescent. Il offre des points de repère qui aident à naviguer dans l’océan des liens familiaux. À partir d’une quarantaine de courts exemples cliniques, il montre, les ressorts psychologiques qui animent ces tensions dans la vie quotidienne. Il fait aussi entendre ce qui peut circuler entre parents et enfants à un niveau inconscient. Résultat de 35 ans de pratique clinique, ce guide ouvre enfin des pistes pour aider tant les enfants que les adolescents ou les parents en souffrance.

Un manuel de psychologie très abordable et couvrant de nombreuses problématiques que l’on peut rencontrer en matière d’éducation avec les enfants et adolescents. Très analytique, c’est une approche très intéressante à recommander aux parents comme aux professionnels de l’enfance et de l’adolescence.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Mille et une Vies des Urgences (*) de Baptiste Beaulieu et Dominique Mermoux aux Editions Rue de Sèvres : Baptiste est interne dans un service d’ urgence. Celle qu’il surnomme la femme oiseau de feu voit ses jours comptés alors que son fils est coincé en Islande par un volcan au nom imprononçable. Baptiste n’a plus qu’un but, aider sa protégée à tenir jusqu’au retour de son fils. Pendant 7 sept jours, les journées du jeune interne sont rythmées par les moments qu’il passe à son chevet, à lui raconter toutes les vies de l’hôpital : les joies et peines des patients, les farfelus, les plus touchants, mais aussi la vie des internes et des infirmiers, leurs routines, leurs découragements, leurs amours parfois. Un témoignage rare et incroyablement touchant sur la terre méconnue mais essentielle que sont les urgences. Incontournable.

Une CLAQUE ! Voilà ce que j’ai pris à le lecture qui sera un de mes coups de cœur de cette année littéraire ! Je suis depuis un long moment Baptiste Beaulieu sur son blog et les réseaux sociaux, je suis toujours très touchée par la justesse de ses mots, ses partis pris sans concession mais toujours tellement sensibles et empreints d’humanité. Pas de mièvrerie, de page en page, je suis passée du rire aux larmes, avec de multiples allers-retour entre un état d’émotion et un état d’excitation. Un livre qui me fait dire je sais pourquoi je travaille dans cet univers hospitalier, j’y ai connu l’enfer, mais j’y vois chaque jour tant d’humanité… que j’y crois encore…  PEPITE ! A LIRE ABSOLUMENT ! ON NE RESSORT PAS INDEMNE D’UNE TELLE LECTURE ! MAIS ON EN RESSORT GRANDI !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Parents-profs (*) de Stéphane Grulet et Boualem Aznag aux Editions Jungle : ParentsProfs emmène le lecteur dans les coulisses de l’école : roman photo racontant l’histoire impossible d’une maîtresse avec un directeur d’accueil de loisirs, interview exclusive de Céline Alvaro, la star de la pédagogie montessorienne, tutos beauté pour se faire belle avec « les moyens de la classe », reportage sur la révolution du numérique à l’école, mais avec deux tablettes pour 180 élèves… chaque page du livre est une plongée dans le quotidien des profs, des élèves et leurs parents. Sous le format d’un magazine féminin, ParentsProfs raconte, avec un humour parfois absurde et faussement naïf, l’école d’aujourd’hui, les joies et difficultés d’enseigner.

On sent la très grande complicité qui unit ce duo d’auteurs qui connaît très bien son sujet ! C’est drôle et chaque page se renouvelle dans une nouvelle parodie ! GENIAL ! A l’image de leur blog ! A offrir aux parents et aux enseignants qui s’y font parfois un peu égratignés ( pauvre Céline Alvarez 😉 )  mais qui s’y retrouveront tellement ! A  l’instant où j’écris ces lignes, chéri-mari glousse à l’autre bout du canapé, conquis lui aussi par cette lecture !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Un autre regard par la blogeuse Emma aux Editions Massot : Avec plus d’une dizaine d’histoires très variées autour du féminisme, de la politique ou de la sexualité, cette jeune blogueuse casse les clichés sur bon nombre de sujets. À l’opposé des stéréotypes, elle dévoile notamment son expérience de jeune maman au travers d’une série d’anecdotes tout sauf édulcorées. En revisitant avec beaucoup de justesse et d’engagement, des sujets tels que le sacro-saint instinct maternel, le baby blues, l’histoire du clitoris ou encore les réfugiés, elle parvient à remettre en question des vérités qui pouvaient paraître établies.

Sympathique, drôle et militant ! Un peu dans l’esprit du magazine Causette ! Mon tout petit bémol :  j’ai acheté cet ouvrage après avoir entendu parler de l’auteure et de ses planches sur la charge mentale. Malheureusement elles ne sont pas dans l’ouvrage, ce qui m’a laissé sur ma faim…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

5 Réponses to “Mes lectures d’août 2017”

  1. mamantornade 6 septembre 2017 à 20 h 17 min #

    je vois que nous avons eu des lectures communes comme mémé dans les orties. Pour les photos au smartphone je n’ai plus que ça ! alors pas le choix ! bise

    • bbbsmum 6 septembre 2017 à 21 h 30 min #

      Très sympa mémé dans les orties, là je lis en voiture Simone du même auteure, je me régale !

  2. LuciledeGuinzan 15 septembre 2017 à 10 h 50 min #

    Le Miracle Morning me tente beaucoup, c’est un de mes objectifs de me lever plus tôt mais ça me paraît vraiment difficile alors j’aurais bien besoin de m’informer plus et de me motiver !

    • bbbsmum 15 septembre 2017 à 22 h 20 min #

      C’est effectivement pas facile j’avoue ! 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. La semaine de la BBB’s family (semaine 35- 2017) | BBB's mum - 3 septembre 2017

    […] : mes lectures d’août […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :