Mes lectures de février 2018

28 Fév

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

 

Bilan  de ce mois de  février2018 – 13 ouvrages :

cinq romans, trois livres de développement personnel,  et cinq bandes-dessinées  !

Et un bonus lu en filigrane !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La mélodie des jours de Lorraine Fouchet aux Editions J’ai Lu : Aujourd’hui, on guérit du cancer du sein s’il est pris à temps. C’est du moins ce qu’on dit à Lucie… Mais lorsqu’on est maman célibataire d’une petite Léa de onze ans, et qu’on se retrouve seule dans une ville où on ne connaît personne, où trouver le soutien nécessaire ? Sur le Site des Voisins, Lucie découvre, à travers les messages des uns et des autres, une solidarité insoupçonnée. Notamment Charlie, le mystérieux inconnu dont les messages provocants ou drôles l’encouragent chaque jour sur le chemin de la guérison.

Pour connaître mon avis, cf le club des blogeurs lecteurs

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La fissure (*) de Jean-Paul DidierLaurent au Diable Vauvert : Dernier représentant d’une entreprise de nains de jardin rachetée par une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c’est tout son univers qui se lézarde… Animé par une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu’à l’autre bout du monde.

Vous aurez reconnu l’auteur du Liseur du 6 h27, j’avais adoré Le reste de leur vie il y a deux ans, et ce fût avec plaisir que j’ai retrouvé sa plume à la fois fluide et originale. On se laisse happer par cette histoire touchante et pourtant irrationnelle, l’histoire est à la fois drôle, farfelue, dramatique mais ne manquera pas  de questionner terriblement notre propre destinée.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Supernormal (*) de Robert Mayer aux Editions J’ai Lu : David Brinkley est le plus grand des superhéros. Mais il prend sa retraite, se marie, commence à perdre ses cheveux, à prendre du poids, et s’installe en banlieue. Une série de catastrophes décime alors la population de superhéros. Plus personne ne peut sauver New York. David doit alors retrouver ses collants, sa cape et son masque. Psychanalyse hilarante de l’Amérique, Supernormal est le roman qui a révolutionné le monde des superhéros, en le faisant entrer dans l’âge moderne.C’est un thriller labyrinthique et passionnant. C’est la satire geek du monde des superhéros. C’est le portrait de l’Amérique qui doute de sa puissance et est prête à toutes les folies. C’est l’histoire d’un homme qui est normal, et qui est super. Un homme supernormal.

Un polar satirique on ne peut plus déroutant qui mêle des personnages fictifs issus des plus grands comics à des personnages réels tels que Maryline, JFK ou Martin Luther King. J’ai regretté de ne pas avoir une plus grande culture en comics pour mieux savourer les nombreux clins d’œil. Mais les fans du genre devraient se régaler ! Incroyable ce roman écrit en 1977 ( excellente année, n’est ce pas ?) est traduit pour la première fois en France.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Bridget Jones Baby (*) d’Helen Fielding aux Editions J’ai lu : C’est le plus beau moment dans la vie d’une femme : être mère pour la première fois. Mais Bridget n’est pas une femme tout à fait comme les autres. Lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte, elle hésite entre euphorie est désespoir : qui est le père de l’enfant ? Telle est la question (entre autres) qui la taraude…

J’ai replongé avec amusement dans les aventures de cette célibattante à gaine dont j’étais très fan dans une autre vie ! J’ai eu la sensation de retrouver une vieille copine qui aurait certes vieilli mais n’aurait rien perdu de ses délicieux vices et travers. Je suis curieuse désormais de découvrir l’adaptation ciné.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Plus folles que ça tu meurs ! (*) de Denise Bombardier aux Editions J’ai Lu : Cinq amies franches, directes, indépendantes et décomplexées. Elles ont tout réussi. Ou presque. Car leur vie amoureuse, bien que trépidante, vire au désastre… Partagées entre la peur de vieillir et le désir de savourer à fond les belles années qu’il leur reste, elles ont choisi de se dire que la vie et la sexualité ne s’arrêtaient pas à 60 ans. Dans ce roman truculent, tendre et drôle, où les héroïnes parlent sans tabous, Denise Bombardier montre une nouvelle fois qu’elle sait toucher le cœur des femmes.

Un sex in the city à la mode sexagénaires. J’ai trouvé la lecture plaisante, drôle, sans tabous, sans être plus emballée que cela. Je pense qu’au niveau générationnel je m’étais bien plus retrouvée dans La grève des femmes formidables et sa suite.

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Quatre soeurs, Tome 4 : Geneviève (*) de Malika Ferdjoukh et Cati Baur aux Editions Rue de Sèvres : Dans ce quatrième et dernier tome, tous les coeurs battent la chamade au rythme d’un été plutôt mouvementé ! Geneviève vend des glaces sur la plage, et fond pour Vigo, le beau ténébreux aux manières très singulières. Hortense et Enid jouent à Robinson sous les toits de Paris. Quant à Bettina, partie camper en compagnie de Denise et de Béhotéguy chez une cousine invisible, elle essaie d’oublier Merlin… Charlie, elle, ne sait absolument plus où son coeur se pose…

Je ne suis que tristesse de puis que j’ai refermé cet album, déchirée de laisser avec ce dernier tome ces 5 sœurs terriblement attachantes. Je n’avais pas lu le dernier roman dont est issu cette BD j’ai donc eu toute la surprise de l’histoire cette fois. Il y a là beaucoup de sensibilité, de nostalgie, mais c’est aussi un bel hymne à la vie qui continue, à l’amour sous toutes ses formes. Les histoires sont complètement différentes, mais pour tant cette fin m’a plongé dans le même état émotionnel que le dernier tome des Carnets de Cerise.  PE-PI-TE !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Surfside Girls (*) de Kim Dwinell aux Editions Jungle : Depuis leur enfance, Samantha et Jade passent leurs étés à explorer la magnifique baie de Surfside. Cette année encore, les grandes vacances s’annoncent bien. Au programme : surf, paddle et plongée ! Lors d’une sortie en mer, Samantha découvre une étrange grotte qui la mène à un endroit peuplé de créatures… fantomatiques. Qui sont ces êtres que seule la jeune fille semble voir ? Et pourquoi l’ont-ils appelée à l’aide ? Voilà un été que les deux amies ne sont pas près d’oublier !

L’auteure est une ancienne sauveteur qui réunit ici sa passion de l’illustration à celle du surf. On plonge avec facilité dans une histoire à la fois fantastique et écologique aux illustrations douces et très féminines. A faire découvrir à vos ados !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Darnand un bourreau français – Tome 1 (*) de Patrice Perna et Fabien Bédouel aux Editions Rue de Sèvres : « Sous-officier d’élite, d’une bravoure hors pair, le sous-officier Darnand a été, en tout point, un serviteur modèle et un de nos artisans de notre victoire finale. C’est un beau brave ». Voici la phrase qui accompagne la croix de la légion d’honneur qui sera remise à Joseph Darnand en avril 1927, pour ses faits de bravoure pendant la première guerre mondiale. Reims, 1918. On annonce l’attaque la plus brutale de l’armée allemande dans les prochains jours. L’état-major confie une mission suicide à un groupe de volontaires : aller chercher des informations derrière les lignes ennemies, dans l’espoir de sauver les régiments présents dans les tranchées visées. Un jeune sergent prend la tête du commando, mène sa mission haut la main et se met en danger pour sauver l’un de ses soldats. C’est Joseph Darnand. Quelques années plus tard, à partir de 1941, à Vichy, il sera le plus zélé des collaborateurs. Voici la sombre trajectoire d’un homme qui, de héros de guerre, est devenu bourreau.

C’est BBB’s Dad qui a lu en premier le début de cette série en 3 tomes, féru d’histoire, il a beaucoup apprécié le parti pris pour livrer la biographie de ce personnage trouble de notre histoire. Des planches très sombres et dessinées tout en force retranscrivent les horreurs de ces deux guerres et font de cette BD un témoignage historique aussi captivant qu’angoissant. Nous avons hâte de découvrir le second tome.

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Pourquoi y a t-il des inégalités entre les hommes et les femmes ? (*) de Soledad Bravi et Dorothée Werner aux Editions Rue de Sèvres :
Comment expliquer les inégalités entre les hommes et les femmes ? Tout en humour et en s’appuyant sur des faits historiques et chronologiques, Soledad Bravi et Dorothée Werner, journaliste grand reporter au ELLE remontent jusqu’à l’apparition des premiers humains pour trouver les origines de ce déséquilibre. Elles nous expliquent les causes de cette inégalité, pourquoi elle a perduré au fil des siècles et persiste encore aujourd’hui et quelles injustices en découlent. Outil indispensable à mettre entre toutes les mains pour ne pas rester sur un malentendu.

C’est à la fois drôle, terriblement bien documenté, mais aussi glaçant … quand on pense aux exemples cités : le droit de vote accordé depuis 1944 seulement, qu’il a fallu attendre 1965 pour l’abrogation des lois ségrégationnistes, 2000 pour la loi sur la parité en France , ou quand on pense que sous Napoléon le mariage se faisait sous consentement du père ( jusque 25 ans pour les hommes, à vie pour les femmes ! ) Le ton humoristique aidera j’en suis sûre à faire passer certains messages et faire évoluer un peu plus vite les mentalités ! On y croit !

Je ne peux qu’applaudir les choix éditoriaux de Rue de Sèvres, car proposer dans un même catalogue des pépites aux genres aussi différents que cet ouvrage, Geneviève ou Darnand, tous 3 présentés dans ce billet, c’est juste Waouh !!!! Merci !!!

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Natacha – tome 1 – NATACHA, HOTESSE DE L’AIR de Gos et François Walthéry : Hôtesse de l’air, Natacha est embringuée dans de folles aventures. Suivez-la à bord: elle vous servira un enivrant cocktail d’humour, de séduction et d’action. A votre santé !

J’ai trouvé cette BD à prix mini chez mon marchand de journaux, malheureusement comme c’est souvent le cas les numéros suivants sont annoncés à un prix peu intéressant; l’édition cartonnée proposée par Hachette est très jolie en ce qui concerne la couverture , mais j’ai été déçue pour la qualité de l’impression et le papier des planches… Ca sera donc un one-shoot pour moi, mais j’ai retrouvé le plaisir de redécouvrir une héroïne lue en début d’adolescence même si je dois avouer lui préférer l’espiègle Lili.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

3 mois pour avoir mon corps de rêve de Cynthia Kafka aux Editions Hachette Pratique : Vous ne voulez pas ressembler à un mannequin mais simplement apprendre à aimer votre corps ? Vous voulez RETROUVER LA FORME et vous sentir bien dans vos baskets mais vous ne savez pas par où commencer ? Ce petit livre vous GUIDE AU QUOTIDIEN pendant 3 MOIS : le timing parfait pour atteindre votre objectif ! Avec NOTRE PROGRAMME, à vous le corps de VOS rêves ! Une vie bien dans son corps, bien dans sa tête avec des recettes pour réapprendre à MANGER ÉQUILIBRÉ, des EXERCICES pour faire bouger son corps, des conseils et des astuces pour affronter l’apéro avec les copains, des CHALLENGES pour se mettre au défi… Sans oublier le PLAISIR et la LÉGÈRETÉ !

L’hiver (qui s’éternise) m’a laissé quelques kilos en souvenir, je me suis donc offert ce livre écrit par Cynthia, heureuse de retrouver le ton drôle, sans chichis et bienveillant de cette blogeuse que j’adore ! J’ai été très impressionnée par la densité du contenu. La présentation est très sympa puisque l’ouvrage est à la fois bourré de conseils mais va aussi servir de journal de nord pour une reprise en main tant que le plan sportif que sur celui de l’alimentation et du mental !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Trucs magiques des super mamans: La communauté FACEBOOK Trucs de mamans vous livre tous ses secrets (*) de Sophie Nanteuil aux Editions Larousse : Il faut bien se l’avouer : la vie de parents n’est pas un long fleuve tranquille : crise au moment de s’habiller, coup de blues du dimanche soir, monstres cachés dans la chambre, course poursuite au moment de partir… C’est sûr, le quotidien est souvent semé d’embûches ! Pas de panique, ce guide futé a les solutions pour remédier avec le sourire à ces petits tracas du quotidien : comment sortir de phase exclusive jambon-coquillettes pour se régaler avec les légumes (si ! si !), apprendre à canaliser ses émotions (vive l’oreiller à colère !), apprivoiser la brosse à dents, se répartir les tâches ménagères dans la bonne humeur…
Découvrez et testez les « astuces de mamans », classées selon les thématiques incontournables du quotidien : sommeil, autonomie, hygiène, école et crèche, alimentation et émotions.

Un guide de 100 trucs et astuces inratables ou tout du moins parfaitement déculpabilisants ! Parce que la force des super-mamans c’est aussi d’échanger leurs petits secrets, de se soutenir, de savoir trouver le bon équilibre entre organisation et un soupçon de leste et de folies et de s’émerveiller devant les ressources de nos loulous ! Le genre de petit ouvrage pratique à lire dans l’ordre ou le désordre

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Vivre heureux avec son enfant de Catherine Gueguen aux Editions Pocket : Comment faire quand votre enfant a des colères répétées ? S’il ne veut pas se coucher ? S’il ne veut pas manger, ni obéir ? Faut-il le punir ou s’opposer à lui ? Faut-il le laisser pleurer ? Au travers de nombreux exemples tirés de ses consultations, et en s’appuyant sur les recherches en neurosciences affectives, Catherine Gueguen propose ici une nouvelle approche : voir et ressentir le monde par les yeux de l’enfant et enfin pouvoir se mettre à sa hauteur. En effet, les dernières découvertes sur le développement du cerveau émotionnel nous montrent qu’une relation empathique et bienveillante permet à l’enfant de déployer toutes ses possibilités affectives et intellectuelles.

J’avais lu il y a un an Pour une enfance heureuse en parallèle au livre de Céline Alvarez pour mieux comprendre l’apport des neurosciences en faveur de l’éducation bienveillante. Une nouvelle fois j’ai trouvé dans ses ouvrages non seulement des pistes mais aussi des explications aux comportements des enfants et l’intérêt de leur apporter es réponses bienveillantes, cadrantes et empathiques. Comme Isabelle Filliozat, les écrits de Catherine Guegen sont facilement accessibles.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mieux comprendre les DYS – de leur émergence aux neurosciences : Le parcours professionnel d’une pionnière, spécialiste de la neuropsychologie infantile de Michèle Mazeau aux Editions Tom Pousse Les DYS ne sont ils pas nés de rien, mais des progrès des neurosciences dans les années 1980-2000… Aussi a-t-il fallu réviser de véritables dogmes établis depuis plus d’un siècle, et les remettre en question à la lumière des nouvelles connaissances et contredire nombre d’affirmations péremptoires.  Bref arrêtons de comprendre les dys, de les diagnostiquer et de les rééduquer comme il y a trente ans. Depuis, les neurosciences sont passées par là. Cette discipline, encore récente, demande de nouveaux spécialistes en nombre terriblement insuffisant encore aujourd’hui. Ecrites sans concessions, mais non sans humour, ces mémoires sont le récit de l’évolution d’une science par un médecin qui en a vécu ses avancées, ses combats et ses espoirs, de sa préhistoire à nos jours.

Je vous avais parlé de cet ouvrage en novembre dans ce billet, je le lis en filigramme depuis, je le déguste, je le savoure ! Ma pratique professionnelle me confronte depuis 16 ans au dys et j’ai eu la chance d’avoir en cours l’auteure de ce livre. Si j’ai déjà lu pas mal d’ouvrages de Michèle Mazeau celui-ci est vraiment différent et complémentaire de tous, en effet à travers sa propre biographie , elle nous raconte les recherches et l’évolution des prises en charge et suivis des enfants dys; un ouvrage PASSIONNANT  et pas que pour les professionnels du monde de la santé ou de l’éducation.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

3 Réponses to “Mes lectures de février 2018”

  1. Mathy 3 mars 2018 à 10 h 32 min #

    Oh mais il y a trop de choses qui me plaisent !!!

    • bbbsmum 6 mars 2018 à 9 h 25 min #

      bonnes lectures alors 😉 bisous

Trackbacks/Pingbacks

  1. La semaine de la BBB’s family (semaines 09 et 10- 2018) | BBB's mum - 11 mars 2018

    […] : le bilan de mes lectures de février […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :