La rentrée littéraire 2018 des ados

10 Sep

Un des petits bonheurs de la rentrée, c’est aussi de découvrir toutes les jolies nouveautés que nous réservent les maisons d’éditions ! La rentrée littéraire 2018 des ados se révèle à la fois riche, éclectique et de qualité ! J’ai eu la chance de découvrir plusieurs de ces lectures et je partage avec 

Un petit conseil, que je vous ai déjà donné, certes, mais je me permets d’insister, si vous aimez la lecture en tant qu’adulte, intéressez-vous aussi à cette catégorie, je suis sûre que vous y ferez de belles découvertes ! Et puis pour ma part c’est un bonheur de partager certaines de ces lectures avec Filleul Chéri !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le Ruban rouge de Lucy Adlington aux Editions PKJ ( Pocket Jeunesse) : Nous quatre : Lily, Marta, Carla et moi. Dans une autre vie, nous aurions pu être amies. Mais nous sommes à Birchwood. Ella, quatorze ans, est couturière. Pour son premier jour de travail, elle plonge dans ce monde de rubans, d’étoffes et de soie qu’elle aime tant. Mais son atelier n’est pas ordinaire, et ses clients le sont encore moins. Ella est prisonnière du camp de Birchwood, où elle confectionne les vêtements des officiers. Dans ce terrible quotidien où tout n’est qu’affaire de survie, la couture lui redonnera-t-elle espoir ?

J’aime beaucoup toutes les histoires qui se passent sur la période historique de la seconde guerre mondiale. Ce texte fort sur l’Holocauste m’a infiniment touché, il raconte l’amitié de deux filles dans un camp fictif qui seront sauvées par leur Amour de la couture. Le roman a été inspiré par l’histoire vraie des couturières d’Auschwitz. C’est un texte dur, fort, mais à la fois passionnant et très original par ce fil rouge autour de la couture, de la création, des passions qui sauvent.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Trouver les mots de Julie Buxbaum aux Editions PKJ : Elle n’a plus envie de parler. Il n’a jamais su communiquer. Ensemble, ils vont s’aider. Le jour où Kit Lowell, l’amour secret de sa vie, s’assoit à sa table de cantine, David est bouleversé. Il comprend que c’est le moment ou jamais de démarrer une conversation. Mais quoi de plus difficile pour un garçon solitaire, qui ne comprend rien aux conventions sociales ? Kit, elle, cherchait un endroit où on la laisserait enfin tranquille, après la mort de son père. Elle est loin de se douter de ce qu’elle va trouver en posant son plateau à côté de celui de David…

Un très joli roman, très touchant, qui nous parle de différence, de deuil, de harcèlement, d’amitié avec le point de vue d’adolescents. C’est à la fois délicat et sans tabous, très bien écrit ! Une lecture qui vous embarque et vous donne envie de continuer un peu plus à partager la route de ses deux héros.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Accroche-toi ! de Susie Morgenstern et Albertine aux Editions Saltimbanque : Bonnie Bonnet mène une vie trépidante entourée de sa mère, sa grand-mère Omama, le collège, ses deux abominables demi-frères et son amoureux, Carl. C’est une vie qu’elle aime furieusement. On goûte à ses côtés aux joies des pérégrinations sentimentales et émotionnelles de l’adolescence. À 14 ans, la pétillante Bonnie est à l’aise dans ses baskets, bien décidée à assumer ses envies, même les plus incongrues. Une robe de mariée à porter au collège ? Et pourquoi pas ? De tribulations culinaires en causes à défendre, Bonnie Bonnet nous emmène dans le tourbillon de sa vie. Avec tendresse et sans se départir de l’humour qu’on lui connait, Susie Morgenstern nous livre un roman délicieux dont ne sont pas exclues les grandes problématiques de notre société. Cancer, immigration, guerre et même secret de famille sur fond de déportation, des thématiques difficiles que l’auteure aborde avec une fraîcheur et une distance telles que l’on est enclin à penser qu’il est parfois bon de relativiser !

Susie Morgenstern fait partie avec Marie-Aude Murail de ces auteurs que je lis sans discontinuité depuis l’adolescence ! Je pense d’ailleurs qu’elle a dû rester ado car elle raconte si bien leurs ressentis, leurs interrogations ! C’est le sujet de ce nouveau livre pétillant et illustré avec humour par Albertine. A offrir sans hésiter aux adolescentes à partir de 13 ans.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La Guerre des surnoms de James Patterson et Chris Grabenstein aux Editions Hachette : David et son meilleur ami Michael sont affublés des pires surnoms du monde, et ce, depuis la maternelle : « Débile » et « Langue-de-bouse », franchement, qui dit mieux ? Et aujourd’hui au collège, tout le monde est persuadé que ces noms sont mérités. Ah oui ? Eh bien, ça ne va pas durer ! Les deux garçons se lancent le défi de faire changer les choses et de réduire au silence leurs harceleurs. Jusqu’où sont-ils prêts à aller ? Rentrer dans l’équipe de basket ? Probablement. Participer à la fête des Sciences ? À coup sûr ! Devenir des célébrités à la télé ? Oh, tiens, en voilà une idée…

Drôle et richement illustré, ce roman est au final beaucoup plus sérieux qu’il n’y paraît au premier abord ! Si le cadre de départ fait croire à des blagues potaches, le livre finalement nous parle du harcèlement psychologique des collégiens pour ouvrir les consciences en passant par un biais humoristique.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Piège à la Bastille de Catherine Cuenca aux Editions Nathan Paris, juin 1789. Gabriel, jeune apprenti imprimeur, est heureux : il s’apprête à demander la main de son amoureuse Virginie à son père, l’imprimeur qui l’emploie. Or on l’accuse d’être l’auteur d’un pamphlet injurieux contre la reine ! Le voilà arrêté et embastillé. Le pire, c’est qu’il a bel et bien imprimé ce pamphlet… sous la contrainte. Du fond de son cachot, alors que tout le désigne comme coupable, il ne peut prouver son innocence. Il n’a d’autre choix que de s’évader. Mais peut-on seulement s’évader de la terrible Bastille ?

Un roman historique, à proposer dès 13 ans sur l’époque tumultueuse et romanesque de la Révolution française  qui mêle suspense, tension et intrigues avec un angle original : la prise de la Bastille vue de l’intérieur. On se laisse littéralement happé par cet ouvrage qui permet de découvrir l’histoire autrement !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Le bureau des coeurs trouvés, Tome 1 : Lexie melody de Cathy Cassidy aux Editions NathanLexie, 13 ans, vit dans une famille d’accueil depuis que sa mère l’a abandonnée. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est sauver de l’oubli tout ce qu’elle peut : animaux,objets… Et si elle sauvait aussi les gens ? Elle décide de créer un groupe de parole pour réunir les marginaux de son collège…qui se transforme vite en groupe de musique. Les Lost & Found sont nés ! Leur aventure sera émaillée de nouvelles amitiés et de romances, mais aussi de tensions, à mesure que chacun apprend à trouver sa place. Et lorsqu’il s’agit d’une bonne cause, comme sauver la bibliothèque locale de la fermeture, ils sont prêts à soulever des montagnes !

Cathy Cassidy après Les filles au chocolat se lance dans une nouvelle série en 4 volets, dont voici le premier tome qui sortira en librairie début octobre. On a à nouveau affaire à un groupe de filles, cette fois-ci ce n’est pas une fratrie mais un groupe uni autour d’une même passion : la musique. Comme toujours, on retrouve une couverture girly, beaucoup de fraîcheur et de fluidité dans l’écriture qui permettent de faire passer des sujets plus graves avec tendresse et bienveillance ! J’ai beau être adulte je suis fan de l’univers sensible et frais de cette autrice !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le goût amer de l’abîme de Neal Shusterman aux Editions NathanCaden est un adolescent de quinze ans ordinaire, qui s’intéresse à l’athlétisme et aux jeux vidéo. Pourtant, il adopte un comportement de plus en plus étrange aux yeux de ses parents : il marche seul et pieds nus dans les rues, craint que ses camarades de classe ne veuillent le tuer… Dans son esprit, Caden est devenu le passager d’un navire voguant sur des mers déchaînées. Lorsque cela devient trop difficile pour lui de garder le contact avec la réalité, ses parents doivent l’interner en asile psychiatrique. Commence pour le jeune homme un long voyage qui doit le mener au plus profond des abysses, au risque de s’y noyer…

Inspiré d’une histoire vraie, un roman d’une justesse incroyable sur les maladies mentales, qui nous plonge au cœur de la schizophrénie. On se demande parfois si les lignes que l’on vient de lire font partie du rêve ou de la réalité, l’auteur connaît bien son sujet puisqu’à travers ce roman il nous parle de la maladie de son fils qu’ils ont combattu ensemble. Ce livre vient d’être traduit en français mais il a reçu de nombreux prix Outre Atlantique.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et puis je continue avec quelques titres qui ne sont pas des nouveautés, à proprement parler, mais des nouveautés au rayon poche ! Un grand bonheur notamment de découvrir les rééditions au format poche de grands succès de l’Ecole des Loisirs avec le label Médium+Poche ! ou d’autres chez Le Livre de poche Jeunesse ou PKJ Poche !

Sauveur et Fils Saison 1 (Poche)de Marie-Aude Murail aux Editions L’école des Loisirs collection Médium plus poche : Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin…Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

C’est une série dont je vous ai souvent parlé ! Qui fait partie de livres que je garde précieusement pour les relire, la série Sauveur et Fils ! La voici qui revient en poche pour notre plus grand bonheur ! Je vous confirme ce que j’ai déjà écrit sur cette série : une PEPITE ! On y parle des problèmes sociaux mais aussi de problèmes plus personnels comme ceux liés à l’adolescence ou à la communication entre parents et ados, de mal-être lié ou non à des pathologies,  de quêtes du bonheur et de justice et de petits et grands combats sur la vie ; un livre qui remue, qui touche, qui vous fait vibrer… C’est drôle, fin, parfois douloureux mais toujours si bien écrit !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Broadway Limited, Tome 1 : Un dîner avec Cary Grandt de Malika Ferdjoukh aux Editions L’école des Loisirs collections Médium plus poche : Automne 1948. Il débarque un soir de grand vent à la pension Giboulée. Par erreur. Un stupéfiant malentendu linguistique. Il est à New York et on l’a pris pour une demoiselle à cause de son prénom. Or la pension Giboulée est exclusivement réservée aux jeunes filles. La gent masculine y est rigoureusement interdite. Par chance, il est français. Et il joue très bien du piano… Voici l’histoire de l’étudiant Jocelyn Brouillard, 17 ans presque, à l’ère du swing et de la comédie musicale, propulsé dans un tourbillon où les jeunes Américaines sont plus turbulentes, éblouissantes, hardies et étourdissantes les unes que les autres.

J’avais adoré 4 sœurs de Malika Ferdjoukh et j’étais ravie de découvrir cet été un autre titre de sa plume. Ce diptyque rythmé doit son titre au Broadway Limited, le train fabuleux et mythique qui reliait Chicago à Pennsylvania Station au centre de New York… Car ce roman prend aussi le train. Il conte la découverte, par un jeune Français, de l’American way of life dans le New-York de l’immédiat après-guerre, sa vitalité, son énergie, le jazz, le swing, Broadway, la pizza, la radio, ses tempêtes de neige renversantes, le base ball… Mais aussi ses phobies, le début de la guerre froide, la chasse aux sorcières, la ségrégation… Une immersion fabuleuse dans cette époque fascinante pour le lecteur qui se régale d’une galerie de personnages hauts en couleur cachant leurs failles et secrets ! Le roman est très dense puisqu’il fait plus de 600 pages mais il se dévore à une vitesse incroyable ! A lire sans la moindre hésitation !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Journal de Los Angeles ( tome 1) de Violet Fontaine aux Editions Livre de Poche Jeunesse : Ma vie a changé le jour où je suis partie vivre à Los Angeles. Hébergée par l’énigmatique Simon, j’ai donc fait ma rentrée en première à Albany High ! Et très vite, les choses se sont corsées ! Je suis tombée follement amoureuse du plus beau garçon du lycée, j’ai été aveuglée par la jalousie, j’ai failli perdre ma seule amie à LA et ensuite, j’ai dû résoudre le mystère Sarah Drake. Mais, chut… Je n’en dis pas plus, tout est dans mon journal !

La série girly Journal de Los Angeles qui a eu un énorme succès lors de sa parution au format broché chez Fleurus, débarque elle aussi en poche ! C’est un journal intime très frais et sympathique, les adolescentes se retrouveront dans l’écriture qui mélange journal intime et échange de mails et dans les préoccupations de l’héroïne. Sa petite particularité il s’agit d’une adaptation romancée de la vie de l’auteure partie vie aux USA à l’adolescence.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le théorème des Katherine de John Green aux Editions PKJ : Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s’appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE. Et, dix-neuf fois, il s’est fait larguer.

Vous aurez bien évidemment reconnu l’auteur de Nos étoiles contraires, cette-fois ci il nous embarque dans un road trip un peu délirant sous fond de maths ! oui-oui vous avez bien lu ! Original et drôle, je vous invite à le découvrir ! Les dialogues sont décapants et on se régale avec les notes de bas de page qui n’auront de cesse de vous surprendre !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Bonjour l’angoisse de Lucile Gomez aux Editions Vraoum : Marie-Pierre n’aime pas son prénom et décide de se faire appeler Mary-Stone. Avec son amie Plume, elles observent le monde qui les entoure. Entre sarcasme, rébellion et romantisme, elles commentent les cours, les relations sociales et les histoires d’amour.

Et pour finir une BD absolument géniale ! Graphiquement, j’ai été très impressionnée  par la densité et la qualité des illustrations de ce carnet secret dessiné sur des pages de cahier (cf photo ci dessous) , je le trouve tout simplement magnifique ! La lecture est très originale puisqu’on le lit dans le format à l’italienne, s’il y a une certaine continuité dans l’histoire, chaque double page est un « sketch » indépendant ! C’est très drôle, tellement vrai ! Les adolescents s’y retrouveront à coup sûr !

Bonnes lectures !

Et n’hésitez pas à me donner votre avis

ou celui de vos ados !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Nathan, PKJ, L’école des Loisirs,

Saltimbanque, Hachette, Le livre de Poche Jeunesse 

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures!

11 Réponses to “La rentrée littéraire 2018 des ados”

  1. La Souris des champs 11 septembre 2018 à 20 h 54 min #

    Merci pour cette sélection ! Cela m’a convaincue de lire (enfin) Sauveur et fils et le Théorème des Katherine que j’espère aussi bien que les étoiles contraires… Broadway limited me tente bien aussi. Bon, je vais voir ce qui est dispo chez mon libraire ! 🙂

    • bbbsmum 12 septembre 2018 à 10 h 01 min #

      Le Théorème des Katherine est moins dans l’émotion que Nos étoiles contraires, mais c’est très drôle !
      Broadway limited et la série Sauveur et fils sont topisimmes !
      Bonnes lectures

  2. Jukebox 12 septembre 2018 à 6 h 31 min #

    Merci ! Il y a dans ta sélection quelques titres que je ne connaissais pas et qui feraient de très bonne lectures pour ma plus grande nièce 😉

    • bbbsmum 12 septembre 2018 à 10 h 02 min #

      Bonnes lectures à elle et n’hésite pas à lui piquer quelques titres 😉

      • Jukebox 12 septembre 2018 à 10 h 17 min #

        Oh mais je me fais toujours une joie de les lire moi aussi 😉 C’est toujours un plaisir de pouvoir échanger sur les livres avec petits ou grands ^^.

        • bbbsmum 13 septembre 2018 à 20 h 46 min #

          je suis bien d’accord ! 🙂

  3. mathy 13 septembre 2018 à 9 h 40 min #

    Beaucoup de titres me font envie !!! Et tu as raison, on peut lire ce genre de livres à n’importe quel âge !

  4. Clau 13 septembre 2018 à 14 h 20 min #

    Bonjour
    Quels titres conseillez-vous à partir de 10 ans ?

    • bbbsmum 13 septembre 2018 à 20 h 39 min #

      Cette sélection est plus pour les ados à partir de 12/13 ans.
      Pour les 10 ans, je vous conseille de regarder plutôt celle-ci publiée cet été : https://wp.me/p31xWQ-6VU

Trackbacks/Pingbacks

  1. Des livres, des livres… petit bilan de mes dernières lectures « Vie pratique » – La Souris des Champs - 28 septembre 2018

    […] Au programme maintenant, un peu de littérature jeunesse avec le premier tome de Sauveur et Fils de Marie-Aude Murail et Le théorème des Katherine de John Green (j’ai adoré Nos étoiles contraires, à voir pour celui-ci qui semble prometteur !) qui viennent de sortir en livres de poche. D’ailleurs, merci BBB’s Mum pour ces idées de romans jeunesse ! […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :