Des lectures adaptées pour les enfants DYS

20 Oct

Je me rappelle des mes débuts d’enseignante spécialisée, lorsque pour faire découvrir mes textes préférés à mes petits protégés souffrant de dyspraxie visuo-spatiale, j’adaptais des pépites de la littérature jeunesse ! Et notamment d’une nuit à retaper le génialissime Joker de Susie Morgenstern ! Combien de fois ai-je regretté que les éditeurs ne proposent pas des livres qui facilitent la lecture aux enfants dys ( que ce soit les troubles dyslexiques ou dyspraxiques visuo-spatiaux notamment) ! Une quinzaine d’année plus tard je me réjouis de voir de plus en plus d’éditeurs concernés par cette problématique et la gamme d’ouvrages jeunesse s’élargir considérablement. Les Editions Flammarion (Castor Poche) et Nathan à titre d’exemple nous proposent une offre en librairie allant des petits romans pour lecteurs débutants à l’adaptation de romans étudiés au cycle 3 et au collège ! Voici une petite revue de presse de leurs nouveautés :

La collection Le club des Dys chez Castor Poche- Flammarion, est une toute nouvelle série de premières lectures accessibles à tous à partir de 7 ans ( CE1) et adaptées aux dyslexiques. Son objectif essentiel est de donner confiance aux enfants dans leurs capacités de lire, de comprendre et d’apprendre. La particularité de cette collection, c’est d’isoler un son complexe étudié par tome, identifié par un prénom d’enfant et mis en couleur ; ici le « on » de Léon ou  le « an» de Angèle.

Ces ouvrages sont signés par Nadine Brun-Cosme (auteure jeunesse qui a beaucoup écrit chez Père Castor,  Nathan, L’École des Loisirs et Milan) et Ewen Blain  pour les illustrations. La direction de la collection est confié à un œil neuroscientifique celui de Marie-Pierre Bidal, psychologue clinicienne et présidente de l’association potentialdys.

Ces petits romans font un peu moins de 50 pages sont séquencés en chapitres (6 ou7),  richement illustrés, la police et les espacements sont adaptés, et le son étudié isolé via un code couleur. Les rabats contiennent des aides à la lecture comme la présentation des personnages, un dico de mots, et des jeux autour du phonème étudié. Après l’aide au déchiffrage, pour aider les enfants à améliorer leur compréhension des textes lus, la collection s’attache à rester proche des problématiques des enfants, de proposer des héros récurrents permettant de faire des inférences entre les différents tomes de cette série qui en compte déjà 4 ! Un sans faute pour cette collection !

 


Le club des DYS : Le tonton de Léon Benoît a une grande nouvelle : son petit frère est né ! Mais à l’école, c’est Léon qui retient l’attention de tous, avec son tonton arrivé du Japon. Benoît s’isole. Seule Angèle vient le voir, il lui confie son secret. Quand Lou et Léon l’apprennent, ils sont déçus et gênés. Heureusement, l’amitié saura déjouer les rivalités !


Le club des DYS : Angèle et le trampoline : Ce mercredi, Léon a invité Lou et Benoît. Quand Benoît arrive, il est avec Angèle. Léon est en colère, il n’aime pas beaucoup Angèle… Mais finalement, faire du trampoline à quatre, c’est bien mieux qu’à trois : ça permet de faire deux équipes ! Et au fi l de l’après-midi, une nouvelle amitié va naître.

***********************

Les Editions Nathan, quant à elles, reprennent des grands succès de leur catalogue en les publiant dans la collection Dyscoolun label conçu avec Mobidys et des orthophonistes qui redonnent le goût de la lecture aux enfants. Les livres dyscool adaptent des best-sellers de la littérature jeunesse pour les rendre accessibles aux enfants dys. Le choix de publier les textes originaux offre aux lecteurs souffrant de troubles DYS le plaisir de lire les mêmes livres que tous les autres lecteurs.

L’accessibilité cognitive des livres dyscool s’appuie sur un soutien à l’attention, au décodage, à l’abstraction, à la motivation. Le texte est aéré et mis en page de façon adaptée pour les troubles dys  ( police et tailles adaptées, interlettrage, intermots et interlignage agrandis, travail sur le nombre de mots par ligne), les syllabes des mots longs ou complexes sont en couleur, les mots difficiles définis à chaque page ( expliqués ou simplifiés), les personnages sont nommés explicitement, le texte n’est pas imbriqué dans les illustrations, et il y a changement de page à chaque changement de scène, on trouve un sommaire à cocher pour se repérer dans sa lecture


Nico : Comme une grenouille ! (Dyscool) de Hubert Ben Kemoun et Régis Faller : Nico et sa classe vont à la piscine. Pour Nico, hors de question d’être séparé de ses copains ! Il s’inscrit dans le même groupe qu’eux, celui des  » forts « . Le seul petit problème, c’est que Nico ne sait pas nager…


Le renard de Morlange (Dyscool) de Alain Surget et Philippe Mignon : Violences, humiliations : rien n’arrête le cruel comte de Morlange. Jusqu’au jour où un curieux vieillard lui prédit que, s’il ne change pas sa conduite, il sera transformé en jeune renard les nuits de pleine lune…


Ariane contre le minotaure (Dyscool) de Marie-Odile Hartmann et Elène Usdin : Tous les neuf ans, quatorze Athéniens sont offerts au puissant Roi de Crète Minos, afin d’être dévorés par le Minotaure. Ariane, la fille cadette du souverain s’éprend un jour de Thésée, prince d’Athènes, pourtant condamné à connaître le même sort tragique que ses camarades. La jeune fille élabore alors un stratagème audacieux …

 

Comme je le disais en introduction , j’ai longtemps pratiqué  » l’adaptation artisanale » d’écrits pour mes élèves, je sais donc qu’il y a beaucoup de travail pour arriver à proposer ces ouvrages, mais quel dommage de constater les différences de prix entre les versions originales et les versions dyscool  ( 1 euro de différence pour le premier ce qui est raisonnable mais  6.70 euros et 5.95 euros de différence pour les deux autres, certes plus denses ) je fonde l’espoir d’un prix unique pour tous quel que soit la version !

***********************

J’en profite aussi pour vous parler d’un produit que je n’ai pas testé mais qui a retenu toute mon attention après l’avoir pas mal croisé dans la presse spécialisée : la première lampe d’aide à la lecture et à l’écriture pour les enfants et personnes souffrant de troubles de l’apprentissage.

Cette lampe LED a pour ambition de simplifier la vie des dyslexiques.


 Elle a été conçue en étroite collaboration avec deux chercheurs de l’Université de Rennes : Albert Le Floch & Guy Ropars qui ont consacré 20 ans de recherche sur l’un des troubles des DYS : la dyslexie. Leur brillante étude, est arrivée à la conclusion que l’une des causes de la dyslexie pourrait se nicher dans les yeux : la non asymétrie des taches de Maxwell.

A poser sur un bureau ou un chevet, Lexilight permet de détacher les lettres et d’ajuster la netteté. Cette lampe stroboscopique à LED, dont la lumière peut être personnalisée selon les besoins, permet de lire en toute autonomie. Elle est également un outil d’aide à l’écriture : la vision est plus nette lorsque l’on écrit sous la lampe

A ce jour, 87% des utilisateurs ont confirmé des bénéfices immédiats : réels progrès dans la lecture, visualisation des espaces, regain de confiance et plaisir à lire.

Seul point sombre: son prix exorbitant… Plus d’infos :  www.lexilight.fr

Voici un témoignage trouvé sur You tube :

3 Réponses to “Des lectures adaptées pour les enfants DYS”

  1. Fagard 24 octobre 2018 à 14 h 18 min #

    Bonjour.

    Sachez que certains éditeurs ont déjà adaptés des ouvrages de collèges (pièce de théâtre de Molière) et font aussi une double éditions à tarif identique.

    Nous parlons souvent des gros éditeurs mais tellement peu des petites structures…

    Cordianement

    • bbbsmum 25 octobre 2018 à 10 h 24 min #

      Et bien tant mieux ! je suis ravie :-), mais l’offre se destine t’elle uniquement aux collégiens et sur des titres classiques ?

      • Fagard 25 octobre 2018 à 10 h 25 min #

        Oui les oeuvres sont intégrales et d’origine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :