Focus sur l’oeuvre de Michael Morpurgo

10 Nov

En cette veille de célébration de l‘armistice du 11 novembre 2018,

je tenais à mettre à l’honneur un auteur jeunesse que j’aime beaucoup,

pour sa plume, pour son engagement auprès des enfants en difficulté,

son militantisme en faveur de la littérature jeunesse,

mais aussi pour ses nombreux écrits sur la première guerre mondiale:

Michael Morpurgo.

Je suis sûre que vous connaissez tous le roman Cheval de guerre ( adapté au cinéma par Spielberg), où Michael Morpurgo a eu l’idée géniale et incroyable de raconter la première guerre mondiale à travers le regard d’un cheval ! Une œuvre bouleversante qui fait partie pour moi des livres qu’il est indispensable d’avoir lu dans sa vie ! Voici 7 autres titres parus aux Editions Gallimard Jeunesse pour découvrir la bibliographie fabuleuse de cet auteur britannique.

On commence avec 4 ouvrages consacrés

à la première guerre mondiale 1914/1918


La trêve de Noël : Noël 1914. Ce jour-là, dans les tranchées du front ouest, Jim Macpherson, un jeune soldat anglais, écrit à sa fiancée pour lui raconter l’incroyable événement qu’il vient de vivre… Michael Morpurgo s’est inspiré d’un fait réel pour écrire cette histoire bouleversante d’émotion. Un message de paix et d’espoir.

C’est un épisode magnifique et tellement touchant de al première guerre qui nous est ici raconté avec infiniment d’humanisme, bien évidemment on pense au film Joyeux Noel. L’ouvrage fait 48 pages et est illustré avec délicatesse par Michael Foreman. A proposer dès 8 ans.

◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

Notre Jack : Michael et son grand frère Otto ont toujours vu chez eux un casque militaire semblant venir d’une autre époque. Jouet, mangeoire pour les poules, corbeille à fleurs… au fil du temps, l’objet est entré dans le quotidien de la famille. Jusqu’au jour où Michael découvre qu’il a appartenu à leur arrière-arrière-grand-père, «notre Jack», mort sur le champ de bataille en 1915. Les deux frères décident alors de rendre un hommage vibrant à leur aïeul, acteur mordu de théâtre et de poésie, et fou amoureux de sa chère épouse, Ellie.

La mise en images de ce petit roman est signée David Gentleman. C’est une histoire très touchante sur la transmission de générations en générations, le devoir de mémoire. A proposer dès 9 ans


◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

Soldat Peaceful : On m’appelle Tommo et j’ai dix-sept ans. Ce soir, j’ai la nuit entière devant moi, et je ne la gaspillerai pas à dormir, je ne la passerai pas à rêver. Je veux essayer de me souvenir de tout. Me souvenir de mon frère Charlie tel qu’il était à la maison, de nous tels que nous étions tous. Cette nuit, plus que jamais dans ma vie, je veux me sentir vivant… 

Adapté également au cinéma en 2018 ce roman (publié dans la collection folio junior) fait partie des titres recommandés par le ministère de l’Éducation nationale en classe de 3e et de seconde et a reçu le prix sorcières. On y suit le destin d’une famille malmenée par la guerre, et dont le destin sera à jamais bouleversée par cet événement historique.


◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

Le mystère de Lucy Lost : Mai 1915. Sur une île au Sud de l’Angleterre, un pêcheur et son fils découvrent une jeune fille blessée, à bout de force et à peine capable de parler. D’où vient-elle ? Est-elle une sirène ? Le bruit court que c’est une espionne au service des Allemands…De l’autre côté de l’Atlantique, le paquebot « Lusitania » quitte New York. La jeune Merry s’est embarquée sur le géant des mers pour rejoindre son père blessé au combat et hospitalisé en Angleterre.

Egalement paru dans la collection Folio Junior, ce roman inspiré par le naufrage du « Lusitania », a également reçu le Prix Sorcières. On se laisse happer par l’intrigue et par l’émotion incroyable qui se dégage de ces destinées. Comme le précédent il est à proposer à partir du CM2.


◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

Je poursuis ce bilet avec trois autres ouvrages de cet auteur, sur d’autres  sujets

mais sont tout aussi forts en émotion,

le premier aborde le thème de la mort, le second dresse l’éloge de la Provence et de ses peintres,

quant au dernier il nous parle d’une autre guerre : la 2nde guerre mondiale.

Le collier du géant : C’est le dernier jour des vacances, et Cherry décide de chercher d’autres coquillages pour compléter son collier. Elle est déterminée : ce sera le plus long collier jamais fait, un collier de géant ! Mais bientôt les nuages se font plus sombres, la mer se transforme en monstre gris… et Cherry est coupée du rivage. Le seul moyen de s’échapper est de traverser une ancienne mine derrière les rochers, où elle va croiser la route de mystérieux fantômes.

Un récit tragique mais adapté aux lecteurs de plus de 7 ans. Une fois encore on est sous la charme de la plume si sensible et humaine de Morpurgo  sublimée par les merveilleuses et profondes illustrations de Briony May Smith.


◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊


Le plus grand peintre du monde : Yannick se souviendra longtemps de ces vacances dans le sud de la France: la gentillesse de sa tante, l’auberge animée de son oncle, les beaux yeux de sa cousine Amandine, les douces collines si chères au héros de sa mère, le peintre Cézanne… Et tandis que la Provence capture le cœur du jeune garçon, Yannick ressort grandit de son séjour rempli de rencontres et de nouvelles expériences.

C’est l’ouvrage le plus léger de cette sélection, léger comme le sont les aquarelles pleines de fraîcheur de François Place. Pour autant il y a également beaucoup d’émotion et un message fort sur la transmission, et la capacité à apprécier la beauté de la nature qui nous entoure. Ce petit roman à proposer à partir de 8 ans m’a beaucoup fait penser à l’univers de Peter Mayle.


◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

Dans la gueule du loup : Francis et Pieter ont toujours été très différents. Lorsque la guerre éclate en 1939, ils choisissent deux chemins opposés : l’un est pacifiste, l’autre s’engage comme soldat dans la Royal Air Force et part au combat. La suite de l’histoire va bouleverser leurs vies pour toujours. Et Francis doit se jeter à son tour dans la gueule du loup. L’histoire vraie de deux frères dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. 

Un récit fort mais particulièrement chaleureux, c’est l’écrit le plus personnel de Morpurgo puisqu’il s’est inspiré de l’histoire de deux de ses oncles. La semaine dernière je vous parlais de l’illustrateur Barroux, on le retrouve dans un tout autre registre, où il nous étonne par sa sobriété pourtant si expressive.


 

Pour vous procurer ces ouvrages un clic sur les titres ou les couvertures

Merci aux Editions Gallimard Jeunesse

7 Réponses to “Focus sur l’oeuvre de Michael Morpurgo”

  1. Adeline 10 novembre 2018 à 22 h 30 min #

    Je suis fan moi aussi de cet auteur. J’ai lu « Cool ! » récemment et j’ai adoré. En plus ça me fait une lecture facile car j’ai tendance à ne chroniquer que des livres pour bons lecteurs et mes petits lecteurs trouvent difficilement chaussure à leur pied. Mais c’est la force de cet auteur que d’écrire des choses belles et fortes sans trop faire de mélo et en sachant rester simple et bref. Merci pour ta présentation, je vais essayer de me procurer tous ces romans dont tu parles. À bientôt !

    • bbbsmum 11 novembre 2018 à 10 h 48 min #

      Cool me bouleverse car ça résonne en moi, avec certains de mes petits élèves de l’hôpital, le titre original est très fort : Cool like cucumber.
      J’aime beaucoup aussi Le secret de grand père pour les petits lecteurs !

      • Adeline 12 novembre 2018 à 7 h 21 min #

        Tu travailles à l’hôpital ? Je croyais que tu étais en ulis. En effet ça doit être particulièrement poignant… J’irai voir cet autre titre 😊

        • bbbsmum 12 novembre 2018 à 21 h 31 min #

          Voui depuis 9 ans à l’hôpital et avant ça 7 ans en IEM avec des enfants handicapés moteur ! J’ai dû parler d’ulis l’an passé sur ig ou le blog car j’étais tutrice d’une enseignante en cours de spécilaisation handicap moteur en ulis 😉

          • Adeline 16 novembre 2018 à 15 h 54 min #

            Je t’ai envoyé un message sur Facebook, il doit être dans les invitations 😊

          • bbbsmum 16 novembre 2018 à 22 h 46 min #

            Je ne vais pas beaucoup sur fb, mais ce soir j’ai vu et répondu 😉 bon we

          • Adeline 17 novembre 2018 à 13 h 30 min #

            Yes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :