Mes lectures de décembre 2018

30 Déc

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan  de ce mois de décembre 2018  :

8 ouvrages ce mois-ci

dont seulement

1 bande-dessinée

Ma présentation sera donc un poil plus courte que d’habitude, mais

il faut dire que j’ai lu pas mal lu aussi pour ma reprise d’études

et des romans ados qui vous ont été présentés

dans le calendrier littéraire de l’avent tout au long du mois de décembre

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Et puis Colette de Sophie Henrionnet et Mathou aux Editions Delcourt : Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa soeur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ?

Enorme coup de cœur ! Certes la lecture du synopsis en révèle beaucoup, mais en aucun cas cela m’a empêchée d’être gagnée par l’émotion et touchée d’assister à la naissance de la complicité entre Colette et sa tata. Et puis les dessins de Mathou sont si doux et expressifs, tout en rondeur et tut en humanité  ! Je l’ai reçu à Noël et le 25 au soir il était déjà dévoré, que j’aimerai une suite !  ♥

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan aux Editions Pocket : Maisons en pain d’épice, brioches aux fruits confits, feuilletés au miel… À l’approche des fêtes de fin d’année, Polly est débordée ! Accaparée par sa petite boulangerie, la jeune femme ne souhaite qu’une chose : passer un réveillon romantique avec Huckle, bien au chaud dans leur grand phare. Mais les bourrasques qui balaient la petite île de Mount Polbearne pourraient bien emporter les doux rêves de Polly et faire resurgir du passé des souvenirs qu’elle croyait enfouis à jamais… Entre mensonges, surprises et trahisons, Noël s’annonce finalement très mouvementé !

J’avais envie d’une lecture de Noël et j’ai craqué pour ce titre en faisant mes courses de réveillon ! Je n’avais pas lu les deux précédents tomes de La petite boulangerie, mais cela n’a pas gêné ma compréhension du texte ! Une lecture douce mais rythmée, pleine de jolis valeurs et de fraîcheur , qui vous fera  passer un doux moment à savourer sous un plaid devant son sapin, un thé de Noël à la main !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


A demain, Lou (*) de Marie-Claude Vincent aux Editions J’ai Lu : Elisabeth, Lou, la petite Laura et leurs parents forment une famille heureuse et unie. Jusqu’au jour où Eli part passer un week-end chez une amie pour ne jamais revenir. Intimidée par le silence des adultes, Lou n’ose pas poser de questions. C’est sur cet événement qu’elle revient à la veille de ses seize ans, l’âge d’Eli à sa disparition. Comment continuer à vivre sans cette grande soeur qu’elle chérissait tant ? Grâce à son écriture épurée, Marie-Claude Vincent restitue admirablement l’univers de l’enfance dans ce roman lumineux et délicat dont on ressort chaviré d’émotion. 

Un roman qui aborde avec une profonde justesse le thème du deuil vécu dans la fratrie, la question des non-dits, la douleur d’accepter de grandir, quand sa grande sœur restera à tout jamais une petite fille. C’est un texte sublime, fort qui m’a tiré quelques larmes, mais c’est tout de même une très jolie ode à la vie qui continue, et à l’amour qui perdure par delà la mort.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Je ne sais pas dire je t’aime de Nicolas Robin aux Editions Le livre de Poche : Paris, tu l’aimes ou tu la quittes. C’est une injonction quotidienne pour qui se retrouve la joue écrasée contre la vitre d’un métro bondé ou se fait bousculer sur le trottoir par un type mal dégrossi. Dans ce tohu-bohu parisien, Francine déterre un passé longtemps enseveli devant un guichet d’état civil ; Juliette rêve d’avoir la beauté fulgurante d’une actrice qui éclate de rire sur un tapis rouge ; Joachim devient célèbre malgré lui en se faisant larguer en direct à la télé ; Ben essaie de ne pas finir comme ceux qui picorent leurs petits pois, le nez dans l’assiette, sans adresser un mot à l’autre. Un chassé-croisé plein d’humour et de tendresse au cœur d’une ville, épicentre de l’amour, où il est parfois difficile de se dire je t’aime.

Voici bien longtemps que je souhaitais découvrir cet auteur, j’avais repéré Roland est mort, mais c’est finalement ce titre que j’ai choisi chez mon libraire. On y découvre des histoires contrastées de 4 personnages aux vies ordinaires et pourtant aux histoires pas banales. Bien évidemment leurs destinées sont liées et ce qu’on découvre au fil de la lecture. C’est drôle, parfois cinglant, mais aussi pudique, bouleversant et tendre. A découvrir !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


100 idées pour enseigner la grammaire autrement (*) de Brigitte Mahillon et France Tillieu aux Editions Tom pousse : Silence ! a crié la maîtresse, si vous continuez tous comme va. nous allons faire de la grammaire… Qui n’a pas souri en lisant cette menace dans Le Petit Nicolas de Sempé et Goscinny ? Les professeurs avouent qu’enseigner la grammaire se fait hélas très souvent sans plaisir et sans joie. Quant aux élèves, c’est une matière rébarbative dont ils se demandent à quoi elle peut bien leur servir. Enseignants, confirmés ou débutants, orthophonistes / logopèdes, ou parents désireux d’aider leur enfant trouveront dans cet ouvrage essentiellement pratique :

  • 100 pistes de travail, toutes expérimentées dans des classes au fil de 30 années de recherche pour enseigner la grammaire dans l’objectif de la faire comprendre et non répéter par coeur.
  • 100 idées pour permettre aux enfants de 8 à 14 ans de voir que la grammaire est une matière qui a du sens, étroitement liée à la lecture et à l’écriture, au langage oral et écrit, à la littérature.
  • 100 idées qui les invitent à en découvrir par eux-mêmes ses mécanismes en « manipulant » : découper, mimer, transformer, permuter, effacer. comparer, construire, déconstruire… formuler des hypothèses, les vérifier…
  • 100 idées pour que les enfants rebutés par la grammaire traditionnelle réfléchissent au fonctionnement d’une phrase avec le même plaisir que le mécanicien qui monte et démonte un moteur.
  • 100 idées qui conduisent du plaisir d’agir au plaisir de penser et de comprendre les lois qui régissent le langage.

Je vous ai déjà présenté plusieurs fois cette collection que j’aime beaucoup, j’ai plusieurs titres plutôt consacrés aux enfants extraordinaires ( dys, autistes, trisomiques, tdah, précoces…etc); cette fois-ci la collection s’attaque à un champ disciplinaire plutôt mal-aimé la grammaire. Pour aborder chaque classe grammaticale et leurs fonctions, il nous donne un tas de pistes et d’activités de manipulation qui vont aider les enfants à mieux appréhender ses concepts. Je le recommande à mes amis et lecteurs enseignants.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Organiser un Syjunta: Atelier créatif entre copines (*) de Anne Ventura et Anne Loiseau aux Editions Dessain et Tolra : Le Syjunta, vous connaissez ? Directement importé de la tradition suédoise, ce mot mystérieux désigne un goûter créatif où l’on se retrouve avec son ouvrage en cours. Un véritable moment de détente et de partage autour du plaisir de faire soi-même !

Amatrices de belles matières et de bons moments, les créatrices Anne Loiseau et Anne Ventura vous proposent dans cet ouvrage 10 ateliers créatifs et gourmands, à partager entre copines autour d’un verre, en famille au moment des fêtes, avec vos enfants pour un goûter d’anniversaire… Et, parce que le Syjunta, c’est avant tout de belles rencontres, elles ont également invité des créatrices talentueuses, comme Vanessa des Gambettes Sauvages, Alice Hammer ou encore Aurélia de chez Henry & Henriette, pour vous faire découvrir leurs univers, leurs savoir-faire et leurs bonnes idées.

Customisation, tricot, couture, papier découpé, couronne végétale, bijoux, céramique… à chaque atelier sa technique ! Débutant(e) ou confirmé(e), pas besoin d’être un(e) spécialiste lors d’un Syjunta : l’essentiel est de participer, de partager et de s’entraider ! Pour chaque atelier, découvrez un univers poétique et coloré illustré de nombreuses photos pour vous inspirer, ainsi qu’une création originale expliquée pas à pas et une recette gourmande et conviviale.

Retrouvez aussi tous les conseils et astuces de nos deux auteures pour organiser votre propre Syjunta et partagez de bons moments de détente entre amis, autour de la création et de la gourmandise !

Je rêve d’organiser un Syjunta depuis que j’ai lu cet ouvrage avec me copines créatives ! ( Sophie si tu me lis, je rêve d’un genre de réunion de ce type ensemble avec nos crochets, laines et tes Kannelbular !!! ) c’este une mine d’idées je rêve tout autant de l’atelier broches et bracelets que des ateliers laines, cuisine ou customisations ! Ce livre est esthétiquement magnifique et les diy sont bien expliqués étapes par étapes, petit bonus en fin d’ouvrage un chouette carnet d’adresses !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La couleur des repentirs (*) d’Aurore Fernandes aux Editions L’Harmattan : Un changement de vie ne s’improvise pas. Sauf quand c’est une évidence… Peut-on parier sur une autre destinée alors que les fondations originelles sont déjà érigées ? Le coeur ou la raison : vers lequel faut-il s’infléchir ? Mathilde, Inès, Sophie et Églantine ont entre 33 et 50 ans. Ces quatre femmes ont raconté à coeur ouvert le jour où elles se sont trouvées face à ce dilemme : poursuivre leurs vies ou tout quitter. Tout laisser. Lâcher prise…

Un livre qui se présente un peu comme un livre de confessions sur le divan du psy. Les 4 histoires sont très touchantes et ont comme point commun la délicate question du choix de vie et du virage qu’il peut faire prendre à notre destinée. Un ouvrage qui questionne sur ses propres choix tout en sachant rappeler les nécessaires indulgence et  bienveillance envers soi-même.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


On ne sait pas ce que nous cache la vie (*) de Noursonne aux Editions Persée : Martha a suivi les études que ses parents avaient tracées pour elle, puis elle a accepté le poste dans l’entreprise que ses parents avaient choisi pour elle. C’est grâce à Martha que des emplois sont protégés et que des entreprises voient un retour des bénéfices. C’est avec beaucoup de tendresse et de courage qu’elle favorise le bien-être des autres avant le sien. Jusqu’au jour où certaines mésaventures l’obligeront à apprendre à dire non, à ne plus se sacrifier constamment pour le bien-être des autres. Elle prend alors conscience qu’elle a toujours dit oui. En décidant de dire non, elle se rend compte qu’elle aussi a le droit de réaliser ses objectifs personnels. Au retour d’une mission, usée par son écart par rapport à la société, elle n’a plus qu’une seule idée en tête : tout faire pour retrouver sa vie sociale. Et comme tout le monde, Martha va avoir du mal à suivre cette nouvelle résolution car les devoirs et les obligations restent…

Un sujet très intéressant abordé par le biais du roman, mais j’ai parfois trouvé le ton de l’auteur un peu trop détaché. Il m’a manqué un peu d’émotion pour complétement adhérer à son propos. Ce n’est donc pas mon préféré de cette sélection mais si vous l’avez lu n’hésitez pas à me donner votre avis.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Besoin d’autres suggestions lectures ? Retrouvez dès début janvier les lectures de décembre de ma copinet Mathilde sur son blog !

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

2 Réponses to “Mes lectures de décembre 2018”

  1. mathy 10 janvier 2019 à 22 h 44 min #

    j’avais un doute… du coup mon commentaire n’a pas été validé (merci le portable) je te disais quelle chance d’avoir et puis colette !!! Il me donne tellement envie !

    • bbbsmum 11 janvier 2019 à 21 h 15 min #

      il est vraiment très chouette !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :