Idées lectures pour les jeunes lecteurs – Vacances Pâques 2019

22 Avr

Je vous propose aujourd’hui une petite sélection de nouveautés

afin de trouver quelques idées lectures

pour occuper vos loulous jeunes lecteurs autonomes pendant ces vacances.

Pour rappel j’ai proposé jeudi dernier une sélection pour les ados


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le club des DYS (Tome 6) : Le secret d’Aimée de Nadine Brun-Cosme et Ewen Blain aux Editions Flammarion Collection Castor Poche : Ce mercredi, Lou arrive chez Benoît accompagnée de sa grand-mère, Aimée. Pour cueillir les groseilles, les enfants font des équipes. Choisie par Aimée, Angèle en est sûre, elle ne va jamais gagner. A moins que tous ne prêtent au jeu de la cueillette les yeux fermés !

Le club des Dys , c’est une collection de premières lectures accessibles à tous à partir de 7 ans ( CE1) et adaptées aux dyslexiques. Son objectif essentiel est de donner confiance aux enfants dans leurs capacités de lire, de comprendre et d’apprendre. La particularité de cette collection, c’est d’isoler un son complexe étudié par tome, identifié par un prénom d’enfant et mis en couleur ; ici le « é» de Aimée.

Ces petits romans font un peu moins de 50 pages sont séquencés en chapitres (6 dans ce tome 6),  richement illustrés, la police( Easyreading) et les espacements sont adaptés, et le son étudié isolé via un code couleur. Les rabats contiennent des aides à la lecture comme la présentation des personnages, un dico de mots, et des jeux autour du phonème étudié. Après l’aide au déchiffrage, pour aider les enfants à améliorer leur compréhension des textes lus, la collection s’attache à rester proche des problématiques des enfants, de proposer des héros récurrents permettant de faire des inférences entre les différents tomes de cette série qui en compte donc déjà 6 ! L’enseignante spécialisée que je suis, adore !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Mathilde à la cantine 3 étoiles de Sophie Chérer et Véronique Deiss collection Mouche L’école des Loisirs : La rentrée, ça creuse ! Mathilde est ravie de retrouver Monsieur Mantault. C’est le cuisinier de l’école. Avec lui, la cuisine devient un jeu, un savoir, un voyage. Mais il n’est pas là, et la cantine a été transformée. Mise aux normes, ils disent. Mise au moche, oui ! Des barquettes industrielles, des étagères métalliques : tout est froid, fade, sans vie. Alors même si le directeur ne veut rien savoir, Mathilde et ses copains ne vont pas se laisser faire.

Mathilde, est l’héroïne d’une dizaine d’histoires de Sophie Chérer, c’est une petite fille vive, dynamique, qui n’a pas sa langue dans sa poche, aime mener des enquêtes, résister au conformisme et s’impliquer avec enthousiasme dans différentes causes citoyennes. Dans ce nouveau tome Mathilde s’attaque au « bien manger », c’est drôle, frais, enlevé et surtout plein de bon sens ! A découvrir absolument !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’Ecole des Souris – par Ici la Sortie ! de Mathieu Daude Agnes et Marc Boutavant collection Mouche L’école des Loisirs : Quand leur maman laisse les treize souriceaux à l’école, tout est calme. Très calme : il n’y a personne. Ni maîtresse ni surveillant. Le silence, à part le directeur qui ronfle là-haut. Il faut dire que c’est dimanche et que, normalement, il n’y a pas école. Mais normal ou pas, Elvis le hibou est maintenant bien réveillé : les treize souriceaux sont là, dans sa chambre. Il va vite falloir trouver quelque chose pour les occuper. Une sortie : voilà la solution ! Mais un hibou, une belette, un hérisson et treize souris en ville, ça ne passe pas inaperçu…

Notre illustrateur chouchou, Marc Boutavant, est présente deux fois dans cette sélection !!!! gniiiii !!!! Nous sommes ravis de retrouver l’école des souris, d’autant que j’avais offert le premier tome pour l’entrée de mon loulou en cp en septembre dernier ! Voici que nos 13 petites souris aux prénoms commençant tous par W découvrent le bonheur des sorties scolaires ! Bien évidemment les situations cocasses vont se succéder pour notre plus grand plaisir !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le Club de la Pluie au pensionnat des mystères de Malika Ferdjoukh collection Neuf aux Editions L’école des loisirs : Quand Rose Dupin fait son entrée au collège à l’internat des Pierres-Noires, elle ne se doute pas de ce qui l’attend. Elle fait la connaissance de Nadget Mellaoui et de son sourire ravageur, ainsi que d’Ambroise, le fils des gardiens de l’internat, et de son chien Clipper. Il pleut ce jour-là sur Saint-Malo. Mais, depuis la tour de l’internat, ce sont des appels au secours qui pleuvent sous la forme de petits papiers. Qui peut bien envoyer de tels messages ? Un mystère que devront résoudre Rose, Nadget et Ambroise, réunis au sein du Club de la Pluie. Ce livre rassemble deux enquêtes du Club de la Pluie, L’énigme de la tour et Le voleur de Saint-Malo.

Après avoir relu les 4 sœurs en BD, j’étais ravie de retrouver le plume de Malika Ferdjoukh. Au départ, Le Club de la Pluie, ce sont de petits récits avec énigmes parus dans la revue Moi je lis. Malika Ferdjoukh, à qui l’on propose d’écrire une série de petits polars, rédige alors quatre histoires. Trop longues, elles sont coupées et remaniées par le magazine pour tenir dans le format imposé. Les textes sont publiés. Les versions originales, plus longues donc, restent dans les tiroirs de l’auteure et elle les oublie jusqu’à ce que L’école des loisirs lui propose de les publier. Malika retravaille ses textes, les revisite. Les quatre histoires paraissent en deux volumes dont voici le premier. Des petits romans géniaux pour initier les enfants au genre policier et petit cerise sur le gâteau, la patte de l’auteure avec de nombreux clins d’œil à d’autre livres ou films.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Barkus : Rêves de chiens de Patricia MacLachlan et Marc Boutavant aux Editions Little Urban : « Attrapez ce ballon ! » cria un monsieur. Barkus bondit et attrapa la ficelle au vol. « Oh merci, merci ! » s’exclama le monsieur. Il rendit le ballon à sa petite fille qui caressa Barkus. « Bien attrapé! ajouta le monsieur. En voilà un bon chien ! – Le meilleur chien du monde ! » répondis-je. Un coup de foudre en amitié, un terrible orage et… Barkus, star du journal local ! Barkus et Lilou font des étincelles dans ces cinq nouvelles aventures illustrées par Marc Boutavant.

Au risque de me répéter, si vous suivez ce blog, vous savez à quel point je suis une grande fan de Marc Boutavant, j’ai aussi beaucoup de tendresse pour les écrits de Patricia MacLachlan et en particulier Sarah la pas belle et sa suite. Quel bonheur de les retrouver donc ici réunis ! Barkus et Lilou ont été à la hauteur de mes attentes aussi espiègles qu’attachants ! Les textes sont bien adaptés ( il y a en fait 5 petites histoires), et cette collection laisse la part belle aux illustrations pour le bonheur des jeunes lecteurs une jolie transition entre l’album et le petit roman ! C’est le deuxième titre de cette collection que nous possédons et nous sommes toujours aussi charmés !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records de John Yeoman et Quentin Blake aux Editions Little Urban : Ce livre n’est pas drôle. C’est un outil de référence sérieux, pour les gens sérieux appréciant les faits sérieux. Grâce à lui, vous saurez enfin qui a inventé le pire piège à souris, quelle araignée est la plus poilue au monde ou encore combien de pingouins peuvent tenir dans une cabine téléphonique. Un indispensable pour tout amateur de records sérieux. (Aucun canard, pingouin, banane, araignée, jeune mariée ou vieille dame n’a été maltraité au cours de la réalisation de cet ouvrage).

Ne vous fiez pas au résumé de l’éditeur, ce livre est bien évidemment très drôle ! Le format est aussi très sympa puisque la présentation en records permet de fractionner ou distiller la lecture pour davantage de plaisir ! Mon coup de cœur va au record du conte de fée le plus cu-cul la praline, quant à mon loulou il est fan de l’animal de compagnie le plus bizarre du monde, que je ne souhaite personnellement à personne dans son jardin ! 🙂

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Hôtel des frissons, l’étrange visite (tome 4) de Vincent Villeminot aux Editions Nathan : Coup de blues pour Margot, la fille du propriétaire de l’Hôtel des Frissons. Sa mère mystérieusement assassinée lui manque. Tristan, le fils du cuisinier, essaie de lui changer les idées, mais rien à faire… Quand soudain un fantôme apparaît et révèle à Margot une information effroyable : l’assassin de sa mère vient de réserver une chambre dans l’hôtel… Est-il venu pour commettre un nouveau crime ?

Je vous ai déjà présenté cette série ayant pour décor un hôtel lugubre et inquiétant, à chaque tome, un « client » bien particulier est à découvrir. Une série « frissons » aux nombreuses illustrations avec un bon dosage d’angoisse et d’humour! Une nouvelle fois j’ai été ravie de retrouver l’un des auteurs de U4. Graphiquement l’ouvrage est très sympa évoluant en tricolore noir/blanc et vert pétant. Les ouvrages de cette série sont assez faciles d’accès et courts (un peu moins de 80 pages) ce qui les rend attractifs pour les « petits » lecteurs parfois effrayer par la densité d’un ouvrage. adaptée aux jeunes lecteurs.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour vous procurer ces ouvrages un clic sur les images ou les titres

Merci aux Editions L’école des Loisirs, Nathan, Flammarion et Little Urban

Toutes ces lectures présentées aujourd’hui concernent mon loulou de 6 ans et demi, et j’en profite pour vous parler d’un de ses héros littéraires : Ariol ! Nous avons tous les albums- Bd parus chez Bayard et mon fils ne se lasse pas de les lire et relire ! C’est aussi l’occasion pour moi de vous parler une troisième fois dans ce billet de Marc Boutavant 🙂

Ariol est passé de notre bibliothèque à notre petit écran, puisque nous avons découvert en avant-première Ariol prend l’avion (sorti depuis le 10/04 au cinéma). Dans ce petit film, Ariol et ses parents vont prendre l’avion. Un drôle de vol commence, plein de chansons et de trous d’air où Ariol, plus que jamais dans les nuages, rencontre une espiègle petite copine… Ariol prend l’avion est précédé de trois courts métrages pour une thématique commune : la place rêvée des avions dans l’imaginaire des enfants. Tout un programme pour avoir la tête dans les nuages ! Une chouette idée de sortie pour ceux qui sont encore en vacances !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :