Mes lectures de Mai 2020

1 Juin

Petit aparté avant de commencer ce billet : Je peine à retrouver le chemin du blog; entre télétravail (et vrai travail désormais), école à la maison, corvées domestiques et une forte fatigue post-covid ! Mais je reviens très vite; merci de vos visites fidèles au blog et un énorme bisou à celles qui m’envoient des petits messages et prennent des nouvelles. Soyez rassurées, je reste marquée mais je vais de mieux en mieux et mon loulou aussi.

 

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan de ce mois de mai 2020 6 romans 1 BD et 1 ouvrage pratique sur les écrans et les enfants différents !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La Délicatesse du homard de Laure Manel aux Editions Le Livre de Poche : François, directeur d’un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d’une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d’un rocher. Plutôt que d’appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l’inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle dit s’appeler Elsa mais refuse de répondre à ses questions. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l’autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s’apprivoisant s’apaise, leur carapace peine à se fendre… Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

Un feel-good qui nous offre une belle romance avec des personnages blessés qui se reconstruisent au contact l’un de l’autre ! Une lecture qui fait du bien et se dévore à toute vitesse sur un transat au soleil !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La Mélancolie du kangourou de Laure Manel aux Editions Le livre de poche : La naissance de Lou aurait pu être pour Antoine le plus beau moment de son existence. Mais la mort de Raphaëlle, son épouse qu’il aimait au-delà de tout, l’a brisé, et il a du mal à créer un lien avec son bébé. Jusqu’à ce qu’il embauche Rose, une pétillante jeune femme à l’irrépressible joie de vivre, pour s’occuper du nourrisson. Parviendra-t-elle à aider Antoine à se révéler comme père et à se reconstruire ?

J’ai enchaîné avec ce second titre de Laure Manel et comme le premier je l’ai dévoré, une belle histoire là aussi écrit avec beaucoup de sensibilité. Un feel-good qui évoque un sujet délicat le deuil. A ne pas hésiter à mettre dans vos wish-list de l’été.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Ca raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard aux Editions de Minuit : Ca raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ca raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ca raconte Sarah, de symbole : S.

Outre le titre sublime!!!  😉 Ce roman qui était depuis très longtemps sur ma wishlist a été mon premier achat de déconfinement (avec les 2 suivant et la BD), c’est un petit bijou, écrit avec force, sensibilité, poésie, qui raconte la passion dévastatrice.  Le style de l’auteur est absolument magnifique et m’a fait trembler et pleurer ! MAGNIFIQUE !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Tout ce que tu vas vivre de Lorraine Fouchet aux Editions Le livre de Poche : Le cœur du père de Dom cesse de battre dans les bras d’une femme qui s’éclipse après avoir ouvert aux secours. Orphelin à quinze ans, Dom tente de recoller les morceaux et se lance sur la piste de cette mystérieuse amoureuse. Mais un nouveau coup de tonnerre éclate lorsqu’il reçoit les condoléances d’un inconnu qui aurait rencontré ses parents en Argentine, juste avant la naissance de leur fille. Seulement voilà, Dom est fils unique ! Cette révélation fracassante en entraîne d’autres qui le conduisent à quitter son île de Groix pour aller doubler le cap Horn, au pays des glaciers bleus, à la recherche de la vérité.

Jamais déçue avec Lorraine Fouchet qui me donne à chaque ouvrage un peu plus l’envie de découvrir d’île de Groix. Une écriture qui créée une proximité avec le lecteur et j’ai aimé la part de mystère avec ce second narrateur dont on ne connaît que tardivement l’identité.  N’hésitez pas à le lire, vous passerez un chouette moment !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Toutes les histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu aux Editions Le Livre de Poche : Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie. Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt. Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ? Naviguant entre les grands drames du XXe siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

J’aime beaucoup Baptiste Beaulieu, et une nouvelle fois il m’a surprise ! Totalement différente de La ballade de l’enfant gris ou des 1001 vies des urgences, ce roman nous fait voyager dans l’Histoire en nous faisant partager une histoire d’amour terriblement touchante, ou plutôt des histoires d’amour… On est d’autant plus ému qu’il y a dans ce roman beaucoup de Baptiste et des siens et que l’on retrouve dans sa plume toute l’humanité qu’il véhicule sur son blog ou dans ses chroniques ! Pépite à ne pas manquer !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La fabrique des coïncidences (*) de Yoav Blum aux Editions J’ai Lu : Guy, Emily et Eric sont des agents secrets d’un genre nouveau. Leur mission : créer des coïncidences pour influer sur la vie des gens. Le destin ne relève pas du hasard ou d’une autorité divine mais bel et bien d’une organisation invisible, où l’on débute souvent comme tisseur de rêves ou ami imaginaire jusqu’à accéder à la fonction ultime de faiseur de coïncidences. Aussi, quand Guy se voit assigner une mission spéciale impliquant un mystérieux tueur à gages, ses certitudes volent en éclats, menaçant l’équilibre du trio. Tout en subtilité, ce roman intelligent et captivant interroge autant la notion de libre arbitre que la nature véritable de l’amour.

Vous l’avez vu dans cette chronique beaucoup de coups de cœur, et bien voici le livre qui m’a un peu moins embarquée. Pourtant le sujet est absolument incroyable mais peut être un brin trop fantastique pour moi ! Il n’en demeure pas moins une belle galerie de personnages et surtout qui l’air de rien vous questionnera…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Peurs bleues de Mathou aux Editions Delcourt : Peurs de l’avion ou des insectes, de ne pas être à la hauteur, de dire non, du jugement des autres… Les angoisses, c’est souvent plus fort que nous. Et Mathou les collectionne. Avec la dérision qu’on lui connaît, l’autrice nous raconte ses doutes et ses frayeurs : les petits, les grands, les bien réels ou les délirants. Mais sans doute qu’elle n’est pas la seule à se faire des noeuds au cerveau, non ?!

Exceptionnelle Mathou qui m’a une fois de plus régalée dans cette bd, par la connivence et la complicité qu’elle instaure avec ses lectrices. J’ai certes un peu moins de peur qu’elle mais je me suis reconnue dans quelques unes d’entre elles ! SAVOUREUX !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Aider mon enfant différent avec les écrans – TSA, TED, hyperactivité, troubles de: TSA, TED, hyperactivité, troubles de l’attention (*) de Alexis Rimbaud aux Editions Dunod : Loin des idées préconçues sur l’addiction aux écrans, l’activité vidéo-ludique est une formidable occasion de comprendre et de décrypter le monde intérieur des enfants souvent méconnu, en particulier pour les enfants « différents », atteint d’hyperactivité, troubles du spectre autistique, troubles de l’attention, replis ou décrochages scolaires… De Facebook à Mario Bros, de Battle Royal à Animal Crossing, cet ouvrage fournit des outils, des conseils, des repères à destination des parents et des éducateurs afin de comprendre, d’aider et de soigner à travers les outils numériques.

La période de confinement nous a tous un peu plus exposés aux écrans, devenus nécessaires sur le plan professionnel pour les adultes mais aussi pour les enfants pour les activités scolaires at occupationnelles. Ce constat m’a fait me questionner par rapport à mes petits élèves différents puisque les écrans ont aussi été le moyen de rester en contact eux et moi . J’ai trouvé dans cet ouvrage pas mal de conseils très intéressants qui m’ont guidée. A lire que vous soyez parents, éducateurs, ou thérapeutes.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Ma copinet Mathilde vous a, quant à elle proposé ses lectures de confinement ! A découvrir ICI ! et ses lectures de mai à découvrir LA !

Les livres avec un « * »

ont été reçus en SP, Merci !

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Une Réponse to “Mes lectures de Mai 2020”

  1. Coucou ! Moi je peine à commenter ^^ Mais je suis toujours là et j’aime toujours te lire. Je vois que nous avons Mathou en commun ce mois-ci. J’ai un peu de mal à lire en ce moment mais certains titres iront dans ma wishlist quand même, ne serait-ce que ça raconte Sarah 😉
    voici mon billet enfin en ligne ; https://la-bibliotheque-de-mathy.blogspot.com/2020/06/mes-lectures-du-mois-mai-2020.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :