Mes lectures de Septembre 2020

9 Oct

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan de ce mois de septembre 2020

12 ouvrages : 2 romans, 7 BD ou romans graphiques  et 3 livres pratiques !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Les manipulateurs sont parmis nous – Nouvelle édition (*) de Isabelle Nazare-Aga aux Editions de L’Homme : Apprenez à repérer les manipulateurs, à comprendre leurs méthodes et à leur résister !
 » Il me pompe toute mon énergie.  » / » Dès que je lui parle au téléphone, je me sens mal.  » / » J’étais bien, loin d’elle, pendant mes vacances.  » Si vous ressentez un tel malaise avec une personne de votre entourage, c’est peut-être qu’une personnalité manipulatrice est en train de prendre le contrôle de votre vie. Derrière des masques aussi divers que la gentillesse, la séduction, la générosité ou la timidité, les manipulateurs sont habiles pour vous culpabiliser, communiquer de manière floue, mettre en doute vos capacités, utiliser la flatterie pour parvenir à leurs fins et se poser en victimes quand cela leur est utile. Comment repérer ces rongeurs d’énergie, démasquer leur fonctionnement et leur résister ? Grâce à ce livre, prenez conscience de l’étendue des dégâts que causent les manipulateurs, apprenez à communiquer avec eux avec une certaine indifférence (la contre-manipulation) et gagnez en détermination pour vous affirmer et parvenir à vous libérer de leur emprise.

Un ouvrage qui explique bien le fonctionnement des manipulateurs et/ou pervers narcissiques mais qui propose aussi des clés pour se sortir de leur emprise et se protéger des rencontres du même type. A mettre en toutes les mains de ceux qui sont en souffrance, aux hypersensibles, aux trop gentils bien souvent cibles de ces personnes mal-intentionnées..

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Quand on était petits (*) de Soledad Bravi aux Editions Rue de Sèvres : « Soledad nous offre un regard original et intime sur des épisodes inoubliables de son enfance. Dans ces chroniques autobiographiques, pastilles en bichromie glanées dans sa mémoire auxquelles viennent s’entrelacer les souvenirs des jeunes années de ses filles, l’écriture singulière du récit fait résonner, au gré des pages, nos propres aventures en un écho universel. Une tendre madeleine concoctée avec amour, à savourer jusqu’à la dernière miette. « 

Une petite madeleine de Proust comme l’indique la présentation de l’éditeur ! Si vous avez grandi dans les années 70/80 comme moi, vous risquez de beaucoup vous retrouver ! et Si ce n’est pas votre cas, vous serez aussi sous le charme de cette BD pleine d’humour, de nostalgie et de tendresse ! Comme je l’avais écrit pour C’était mieux avant de la mêm autrice, c’est un véritable livre-doudou ! ♥

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Un autre regard, Tome 4 : Des princes pas si charmants : Et autres illusions à dissiper ensemble (*) de Emma aux Editions J’ai lu : Dans ce nouvel ouvrage, Emma revient sur le concept de charge mentale, qui a fait sa notoriété, et illustre comment les inégalités subies dans le privé sont un reflet de la société et du système dans lesquels nous vivons. Elle y aborde des sujets très politiques, comme les privilèges masculins, l’histoire de l’exploitation et de la division en classes, la galanterie comme forme de pouvoir… Ce livre est le fruit d’observations et de réflexions mises en images au fil de l’actualité. Une autre façon de voir notre monde pour aboutir, collectivement, à une autre façon de le faire tourner.

Toujours très juste, la blogeuse Emma raconte en dessins nos vies de FEMMES ! Sympathique, drôle et militant ! Un peu dans l’esprit du magazine Causette ! J’avoue avoir trouvé que le tome 1 n’était pas assez approfondi, mais les 3 autres tomes dont celui-ci ont complétement répondu à mon attente ! A lire et faire lire à nos hommes !  😉

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le meilleur rôle de ma vie de Cynthia Kafka (autoédition) : Ellie Lobster a 24 ans, un sens de la répartie incroyable, un don pour se mettre dans des situations inextricables et un rêve : quitter la ferme où elle vit avec une famille aussi nombreuse qu’étouffante et abandonner son improbable nom de famille pour devenir actrice. Pourtant, malgré sa détermination et son optimisme à toute épreuve, elle court de casting en déconvenue et d’échec en catastrophe. Sa vie sentimentale sent le roussi et son entourage désespère de la voir faire quelque chose de sa vie.Alors qu’elle se résigne à embrasser une carrière sans paillettes à l’usine, un casting raté lui offre une opportunité peu commune… en Californie !
Et si, entre deux gaffes et autant de quiproquos, confidences et lecture de tarot, Ellie interprétait enfin le meilleur rôle de sa vie ? Plongez avec Ellie Lobster dans une aventure aussi vibrante qu’hilarante !

C’est mon gros coup de cœur du mois ♥ Cynthia m’a apporté avec ce roman toute la légéreté, l’évasion, la bonne humeur dont j’avais besoin en ce mois-compliqué ! C’est très drôle, à mi-chemin entre le road-trip et la comédie romantique, le scénario rebondit tout le temps grâce à l’imagination débordante de cette autrice de talent ! Je l’ai déjà écrit sur le blog ou mon instagram, mais sincèrement j’espère qu’une grande maison d’édition proposera très vite un contrat à Cynthia car ses romans méritent davantage de visibilité en librairie et qu’elle a toute sa place dans le top ten des auteurs français de feelgood.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Je transmets des valeurs positives : Parité, écologie, respect de la différence : cela s’apprend ! (*) de Carla Schiappa-Burdet aux Editions Eyrolles : Respect des autres, des valeurs civiques, des différences… Respect de l’autre sexe, de l’écologie, mais aussi respect de soi … tout cela s’apprend à l’école mais aussi en famille, dès le plus jeune âge. Cet ouvrage invite les parents à aborder une éducation engagée : de la reconnaissance des émotions à l’apprentissage des notions essentielles au bien vivre ensemble, il accompagne les parents à la transmission des valeurs qui feront de leur enfant une personne épanouie, en lien avec les autres et consciente de son rôle sur la planète.

Ces guides de chez Eyrolles me plaisent toujours autant, tant dans leur contenu que dans leur présentation ludique et moderne ! Cet ouvrage a la particularité d’être très complet puisqu’il aborde l’éducation positive, l’écologie, le féminisme et la parité, les droits et règles du vivre ensemble et de la citoyenneté; bref c’est THE guide parental du moment selon moi !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La saveur du printemps (*) de Kevin Panetta et Savanna Ganucheau aux Editions Jungle : Y a-t-il une recette pour découvrir qui l’on est et ce qu’on veut dans la vie ? Fraîchement diplômé du lycée, Ari rêve de fuir sa province pour tenter sa chance avec son groupe de musique – si seulement son père voulait bien le laisser quitter la boulangerie familiale au creux de la vague… Petit, Ari adorait travailler là ; mais il ne peut s’imaginer passer sa vie coincé entre pains au levain et fours brûlants. Alors qu’il se cherche un remplaçant, il fait la connaissance d’Hector, un jeune homme avenant, passionné de cette pâtisserie qu’Ari tente désespérément de fuir. La température monte dans le fournil, l’amour semble prêt à éclore… enfin, si Ari be gâche pas tout au passage.

Une BD délicate qui raconte la naissance d’une belle histoire de complicité puis d’amour entre deux jeunes hommes et aborde avec beaucoup de justesse les appréhensions face au regard des proches ou du monde extérieur sur l’homosexualité.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Et si on réinventer l’éducation des garçons ? – Petit manuel pour dépasser les stéréotypes et élever des garçons libres et heureux – (*) de Christine Castelain-Meunier aux Editions Nathan : La parole des femmes se libère, l’éducation des filles progresse, réjouissons-nous ! Mais quid des garçons ?
On a beau s’insurger, le sexisme est toujours bien ancré partout, y compris dans l’éducation que nous leur donnons. Alors que faire pour que nos fils deviennent des hommes respectueux et ne rejoignent jamais les #. Un essai réjouissant et militant !

Alors que l’actualité se focalise sur « la tenue républicaine », il m’a semblé (comme à beaucoup si j’en crois mon fil IG) que le vrai sujet était plus celui de l’hypersexualisation et du regard empreint de patriarcat que peuvent porter nos jeunes garçons sur leurs camarades filles; c’est dans ce contexte que j’ai lu cet ouvrage qui m’a beaucoup intéressée et qui éveille les consciences face à l’éducation de nos garçons ! Un ouvrage nécessaire dans ce débat actuel.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Nellie Bly (*) de Luciana Cimino et Sergio Algozzino aux Editions Steinkis : Découvrez l’histoire incroyable et trépidante d’une des premières femmes journaliste. En 1885, au Pittsburgh Dispatch, un journal de Pennsylvanie, une missive amère envoyée par une jeune femme de 21 ans. Dans un courrier signé « l’orpheline solitaire », Elizabeth Jane Cochran dézingue un article misogyne appelant les femmes à rester à la maison. La lettre est tellement bonne que le rédacteur en chef du Dispatch l’embauche, pour 5 dollars la semaine. L’orpheline devient alors Nellie Bly, son nom de plume. Mais les rubriques pour dames l’ennuient. Elle part s’installer au Mexique, tient six mois avant de fâcher les autorités et file à New York pour rejoindre le New York World de Joseph Pulitzer. Là, elle devient la pionnière du reportage clandestin, en infiltrant une usine de boîte de conserves, un cabinet de recrutement de domestiques, un asile psychiatrique, et en effectuant un tour du monde en 72 jours qui la rendit mondialement célèbre… Bref une journaliste intrépide, une femme fascinante… et un authentique modèle !

J’avais découvert l’histoire de Nellie Bly dans le tome 2 de la BD Culottées de Pénélope Bagieu. Ce titre va plus loin dans son histoire, et c’est absolument passionnant ! Quelle féministe, quelle héroïne des temps modernes !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Freaky Mouse – Il en faut peu pour étriper ! (tome 2) (*) de Alexandre Arlene, Gyom et Mista Blatte aux Editions Jungle : Grâce à vous, nous avons changé ! Chers lecteurs, Merci d’avoir râlé à propos du premier tome de « Freaky mouse », d’avoir posté des commentaires désobligeants, de l’avoir trouvé trop sanglant, trop cruel envers vos personnages préférés. Vos insultes sur les réseaux sociaux et vos reproches d’avoir sali votre enfance nous sont bien parvenus.

Second tome pour ce titre horriblement drôle qui nécessite d’avoir une bonne dose de second degré ! Comme je l’écrivais pour le tome 1 , on est dans le registre de l’humour noir, plutôt trash qui égratigne l’univers Disney ! C’est terrible, piquant, ouvertement sanguinolent mais malgré tout très drôle ! Attention, une nouvelle fois je vous mets en garde, on range bien cet ouvrage, très très haut dans la bibliothèque, on ne le laisse pas traîner près du journal de Mickey des tout-petits au risque de les traumatiser à vie  ! 😉

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Carnets d’aventures ordinaires – La Lose de Mademoiselle Caroline aux Editions Delcourt : Le deuxième sujet des carnets d’aventures ordinaires de Mademoiselle Caroline parle à chacune et chacun d’entre nous. Car personne n’échappe à ces micro-problèmes qui ont le don de nous gâcher la vie…
Bien sûr, Mademoiselle Caroline n’échappe pas à la règle de l’emmerdement maximum et subit comme tout le monde ces petites contrariétés qui peuvent transformer une banale journée en un véritable calvaire. Mais pour notre bonheur, elle possède aussi ce petit quelque chose qui change tout, l’aptitude à l’autodérision qui lui permet de faire émerger de chaque situation vécue la part la plus drôle.

Mademoiselle Caroline est clairement une de mes autrices de BD préférées ! Elle a accompagné ma vie de femme enceinte et de jeune maman avec 2 de ses précédents ouvrages, et dans la Lose, c’est moi femme de la quarantaine qu’elle raconte avec tout l’humour et le franc parler qu’on lui connaît ! Le mois prochain je vous proposera un autre titre d’elle absolument formidable que je viens de lire en ces premiers jours d’octobre !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Pour un instant d’éternité (*) de Gilles Legardinier aux Editions J’ai Lu : Vincent sait mieux que personne ce qu’est un secret. Spécialiste des passages dérobés, c’est à lui que les riches et les puissants font discrètement appel pour dissimuler leurs trésors ou s’aménager des issues indétectables. Alors que Paris célèbre l’Exposition universelle et sa phénoménale tour Eiffel, Vincent et son équipe deviennent soudain la cible de tentatives d’assassinat. Un de leurs clients cherche-t-il à effacer ce qu’ils savent de lui ? Sont-ils traqués par des pouvoirs occultes ? Dans une époque bouleversée, confronté à des mystères surgis d’un autre temps, Vincent va tout faire pour déjouer la menace et sauver les siens. Ses découvertes feront voler en éclats ce qu’il croyait savoir du monde…

Un roman historique passionnant et tellement bien documenté ! Ce roman est un pavé (640 pages) et pourtant il se dévore ! Allez je vous l’avoue malgré tout, même si j’ai beaucoup aimé c’est tout de même dans le feel-good que je préfère Gilles Legardiner.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La guerre des mondes (*) de Thilo Krapp d’après H.G.Wells aux Editions Jungle1894. Des astronomes sont témoins d’étranges activités à la surface de Mars, comme des éclairs ou des explosions de gaz incandescent. Des météores venant de la planète rouge se dirigent bientôt vers la Terre. Des cylindres s’écrasent et libèrent des engins mécaniques contrôlés par des créatures tentaculaires installées à l’intérieur. Ces tripodes, armés de leur rayon ardent et d’un gaz toxique appelé  » fumée noire « , se dirigent vers Londres en désintégrant tout sur leur passage. L’armée britannique réplique. Mais rapidement, la lutte tourne à l’avantage des envahisseurs. Commence alors une fuite dans un monde ravagé…

Je ne suis pas une grande fan de science-fiction à la base, et si j’ai lu le classique de H.G. Wells au lycée, j’en ai gradé que peu de souvenirs ! J’étais donc curieuse de réveiller dans ma mémoire cette histoire par le biais de son adaptation en BD. Je trouve très chouette de redécouvrir un titre classique de cette ampleur en une petite soirée de lecture grâce à ce format BD !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

D’autres lectures de septembre sont à retrouver chez ma copinet Mathilde !

Les livres avec un « * »

ont été reçus en SP, Merci !

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :