Court Toujours (Collection Romans 15/25 ans Nathan)

11 Oct

C’était l’événement de la rentrée littéraire pour les ados et jeunes adultes :

la collection Court Toujours des Editions Nathan !

La collection Court Toujours est une collection de romans courts pour les 15/25 ans adaptée à leur mode de vie !

En effet il y a plusieurs façon de découvrir ces récits

  • en livre papier 
  • en ebook sur tous les supports digitaux  (téléphone, tablette, ordinateur, liseuse…)
  • en livre audio dont certains lus par les auteurs eux-mêmes

Pour écouter la version audio et lire la version numérique, il suffit de posséder la version papier puis d’utiliser  gratuitement l’appli Nathan Live, de scanner la couverture du livre présente en noir et blanc dans les premières pages. 

L’appli Nathan Live permet également de découvrir des bonus (interviews des auteurs, articles sur les thématiques des romans.

Ce sont donc des romans qu’on lit ou qu’on écoute en 1h max et à un prix très intéressant : 8 euros pour obtenir l’ouvrage dans ses 3 formats.

Six titres sont parus à ce jour, il s’agit de récits initiatiques intenses et percutants, qui racontent un moment-charnière de la vie d’un ou d’une ado d’aujourd’hui. Ils sont signés d’auteurs incontournables dans la littérature jeunesse ados/young adults. Je vous laisse les découvrir :

Les potos d’abord de Rachel Corenblit : « Lequel de nous deux a eu l’idée ? On se l’est demandé, après. Lequel de nous deux a proposé à l’autre en premier ce plan foireux qui n’était pas sensé en être un . Sur le papier, c’était même une idée brillante. Le genre de truc que tu imagines en te disant, on va être si bien là-bas, calés sur la plage, à regarder le soleil plonger dans la mer, à se boire des bières à la cool, les doigts de pieds en éventail, une brise légère frôlant nos cheveux, les yeux perdus sur l’horizon limpide. Parfaitement heureux. Seuls. Rien que nous deux. Et les coquillages. Entre potos. »

Nathan et son meilleur ami Ihmed partent en vacances sans leurs parents pour la première fois. Mais cette soudaine indépendance va mettre à mal leur amitié de toujours…

Son Héroïne de Séverine Vidal : « Rosalie pense à Jessica. Cette fille a besoin d’elle. Le destin les a mises sur le même chemin, dans le même tram, justement pour que Rosalie la sauve. Jess a besoin d’elle, elle le sait. Puisqu’elle l’a sauvée une fois, elle devra la sauver toujours. C’est sa mission. »

Rosalie vient en aide à Jessica, agressée dans le tram. Elle la raccompagne chez elle, revient le lendemain demander des nouvelles, s’accroche. Petit à petit, la vie de Jessica vire au cauchemar…

Silent boy de Gael Aymon : « Silent boy… Celui qui la ramène pas mais qu’il faut pas chercher. Qu’est-ce que j’ai d’autre comme choix ? Tu t’intègres ou t’es mort. »

Anton est interne dans un lycée difficile. Sa seule bouffée d’oxygène: ses discussions sur un forum en ligne, caché derrière l’avatar de Silent boy. Car dans la vraie vie, Anton ne donne jamais son avis, ne prend jamais parti. Jusqu’à sa rencontre avec Nathan…

Comme un homme de Florence Hinckel : « Il était parti dès qu’il avait su, mû par un instinct animal. Juste se protéger du froid, juste saisir la carabine de chasse au passage, et juste une pensée en tête. Je vais le tuer. »

Au terme d’un voyage semé d’embûches, Ethan remontera le fil de son histoire personnelle et familiale.

Le plus mauvais livre du monde de Vincent Cuvellier : « J’ai pris un bouquin au pif, dans une boîte à livre, juste avant de rentrer dans la gare. Je me suis dit 5 heures de train, ça va être long. Mon téléphone a plus de batterie, j’ai pas pris mon ordi et y a pas de journaux. Et le train, avec ou sans billet, c’est long. Bon. Je tente encore une ligne. Juste pour savoir ce qu’il fait, Bidule Argice, là… Argice ignorait le bien et le mal, le nu et le sacré, le vide et le morbide. Argice engageait l’être vers cette ironie qu’on appelle Dieu, fatale pensée d’un monde en devenir, à l’agonie, en devenir…  » Ah ouais ! d’accord. Je comprends rien. Remarque, si ça se trouve, c’est fait exprès. Le gars, il a voulu faire le livre le plus nul du monde. Et il a réussi. »

Parti de chez lui par ennui, Paul croise sur son chemin l’auteur du roman épouvantable qu’il a pris dans une boîte à livres.

Aux ordres du cœur de Fabrice Colin : « La vérité n’a aucune importance. C’est maman qui choisit ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. J’irai où ma mère ira. Peu importe ce que nous verrons, ce que nous vivrons. Elle aura toujours raison. »

La mère de Johanne est malade. La jeune fille de 17 ans fait le projet insensé d’entreprendre avec elle un dernier voyage à Londres, sur les traces de son passé, de tenter de reconstruire son monde perdu, quitte à sombrer dans la folie, elle aussi…

 

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures !

Merci aux Editions Nathan 
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

4 Réponses vers “Court Toujours (Collection Romans 15/25 ans Nathan)”

  1. petitdiables 13 octobre 2020 à 15 h 26 min #

    J’en ai dans mon CDI et je confirme, c’est un succès auprès de mes élèveS.

    • bbbsmum 14 octobre 2020 à 8 h 25 min #

      Ah super ! Et tes élèves ont un canal préféré pour découvrir le roman ? Le livre, l’e-book ou la version audio ?

  2. La bibliothèque de Mathy 22 octobre 2020 à 22 h 37 min #

    j’en ai lu 1, j’attends pour les autres mais le format est très plaisant, ma grande me les a pris, elle est peut-être un peu jeune mais on en parlera ensemble

    • bbbsmum 23 octobre 2020 à 14 h 12 min #

      Ce format très court me plait bien aussi pour mes déplacements boulot/maison !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :