Sélection de romans ados (PKJ) – Vacances de Toussaint 2020

28 Oct

Aujourd’hui sur le blog, une sélection de lectures pour les ados toutes issues du catalogue des éditions PKJ.  C’est souvent là que je puise les idées cadeaux pour les ados qui m’entourent. J’ai lu, dévoré, adoré certains d’entre eux, j’ai survolé d’autres titres dont le genre correspond moins à mes lectures de prédilection, mais je pense qu’il y a dans cette sélection de quoi trouver le bonheur de vos ados-lecteurs.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Le syndrôme du spaghetti de Marie Vareille : Quand la vie prend un virage aussi terrible qu’inattendu, comment se réinventer et garder espoir dans l’avenir ? Léa a 16 ans, un talent immense et un rêve à réaliser. Entraînée par son père, qui est à la fois son modèle, son meilleur ami et son confident, elle avance avec confiance vers cet avenir tout tracé. À 17 ans, Anthony, obligé de faire face à l’absence de son père et aux gardes à vue de son frère, ne rêve plus depuis longtemps. Ils se sont croisés une fois par hasard ; ils n’auraient jamais dû se revoir. Pourtant, lorsque la vie de Léa s’écroule, Anthony est le seul à pouvoir l’aider à se relever. Leurs destinées s’en trouvent à jamais bouleversées.

MA PEPITE du mois, je n’ai d’ailleurs pas pu attendre ce billet pour vous en parler et je l’ai chroniqué de suite après l’avoir refermé.  Je vous invite donc à relire mon article de lundi ICI !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Ne m’oublie jamais de Katie McGarry : Le jour où Drix porte secours à Ellie, il est loin de se douter qu’elle est la fille du gouverneur, à qui il doit sa liberté conditionnelle. La connexion entre eux est immédiate, fulgurante et intense, pourtant leur histoire semble vouée à l’échec. Les parents d’Ellie lui interdisent de fréquenter Drix. Ils commencent alors à se voir en cachette, en dépit des risques courus. En effet, un seul mot du gouverneur pourrait reconduire Drix en prison, et anéantir les rêves d’Ellie…

Une belle histoire romantique avec des héros touchants, un Roméo-Drix un peu bad boy (mais pas tant que ça), une Juliette-Ellie partagée entre les pressions parentales et ce sentiment si fort qu’est l’Amour. Une lecture fluide et pleine de charme.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Comme des sauvages de Vincent Villeminot : Au coeur des collines, derrière la maison où Tom, 13 ans, passe ses vacances, se cache un mystère inimaginable. Quand, au détour d’un sentier, le jeune garçon tombe sur une immense clôture avec une mise en garde inquiétante, il se sent irrépressiblement attiré… Et il disparaît. Pendant des mois, sa grande sœur Emma va le chercher. Elle finira par découvrir la vérité. Mais pourra-t-elle rebrousser chemin et révéler au monde le terrible secret des Sources ?

Vincent Villeminot (que j’avais découvert avec la série U4) est décidément très doué pour nous faire frissonner et nous tenir en haleine avec des intrigues bien ficelées au suspens redoutable ! Parfait pour se faire peur en cette période d’Halloween.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Une petite lumière pour la nuit de Lisa Thompson : En pleine nuit, Nate et sa mère prennent la fuite et trouvent refuge dans une vieille maison au milieu des bois… Le lendemain, alors que sa mère, partie en reconnaissance, tarde à rentrer, Nate se sent perdu, seul et effrayé dans cette bicoque triste et sombre… Mais l’apparition d’une étrange petite voisine et la folle chasse au trésor dans laquelle elle l’entraîne vont l’aider à surmonter sa peur du noir et de l’abandon.

Ce titre-ci peut être présenté également aux préados ( dès 9/10 ans). J’ai aimé la délicatesse de ce roman qui évoque avec beaucoup de justesse les peurs intimes, dans un récit plein de rebondissements !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


When We Were Lost de Kevin Wignall : Un avion rempli de lycéens s’écrase dans la jungle. Qui survivra ? Qui mourra ? Qui deviendra un assassin ? Tom, jeune homme solitaire, ne voulait pas participer à ce voyage scolaire au Costa Rica. Tout bien réfléchi, il aurait dû le refuser tout net, car l’avion qui transportait sa classe s’écrase en pleine jungle ! Par miracle, la queue de l’appareil se détache, et dix-neuf adolescents survivent au crash. Perdu au coeur de la forêt tropicale, le petit groupe traumatisé tente de s’organiser. Comment survivre dans cet environnement hostile, entre bêtes sauvages et trafiquants de drogue ? Les circonstances vont transformer profondément chacun des rescapés. Qui s’improvisera leader et organisera la recherche des secours ? Qui saura chaque jour donner espoir à tous ? Qui se transformera en assassin ?

Un brin anxiogène pour moi, il séduira cependant tous les fans de sensations fortes et tous ceux qui ont aimé la série Lost !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Le jour de nos adieux de Jeff Zentner : Est-ce qu’un simple SMS peut ruiner toute une vie ? Carver n’aurait jamais pensé qu’en envoyant ce message, il tuerait ses trois meilleurs amis. Mais en y répondant, celui qui conduisait n’a pas vu le camion arriver. Rongé par le remords, Carver fait de son mieux pour venir en aide aux familles des victimes. Soutenu par Jesmyn, qui a perdu son petit ami dans l’accident, il organise une série de  » journées d’adieux  » en mémoire des disparus. Chaque famille réagit différemment. Carver doit affronter la haine, le ressentiment et l’incrédulité de tous en plus de son propre deuil. Parviendra-t-il à obtenir leur clémence et à se pardonner ?

Un roman fort particulièrement poignant qui a d’ailleurs reçu de nombreux prix littéraires. Il est question de deuil, de résilience, de reconstruction, d’un parcours psychologique pour faire face aux événements de la vie.  A la fois dur, sensible et avec des pointes d’humour qui plairont aux ados.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Mystères à Riddling Woods de Samuel J.Halpin : Où disparaissent les enfants de la ville de Suds ? Poppy et Erasme enquêtent… Après le décès de sa maman, Poppy, douze ans, doit emménager chez sa grand-mère, une couturière originale au caractère bien trempé. Elle découvre bientôt que la petite ville de Sudds, d’apparence si tranquille, cache bien des mystères. Pourquoi est-il interdit d’ouvrir les fenêtres la nuit ? Pourquoi sa grand-mère cache-t-elle tous les morceaux de sucre ? Quant à ces rumeurs de disparitions d’enfants… sont-elles fondées ? Poppy et son nouvel ami Erasmus en sont certains : il se trame quelque chose dans l’ombre des bois environnants. Mais enquêter dans les recoins les plus sombres peut vite devenir très dangereux…

Second titre de cette sélection qu’on pourra proposer aux pré-ados bons lecteurs. La couverture m’a de suite fait penser à Tim Burton, et il y a effectivement de ça dans ce roman illustré aussi original ! Beaucoup de suspens et de rebondissements, des personnages complexes mais attachant ! Là aussi un excellent roman pour passer Halloween.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Merci aux Editions PKJ

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou visuels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :