Archive | Abécédaire participatif RSS feed for this section

B comme… BBB’s Mum (Abécédaire participatif)

27 Nov

Je participe pour la seconde fois ay rendez-vous de ma copine Coralie du blog C’était Comment avant ? Cette fois-ci nous déclinons la lettre B, alors forcément j’ai envie de vous parler de BBB’s Mum, mon second bébé, naît quelques semaines après mon premier petit Bonheur.

C’était un soir de réveillon, seule chez moi avec mon tout-petit, tandis que les autres festoyaient; je me lançais dans la grande aventure et je créais mon BLOG, de cet univers, de cette blogosphère je ne connaissais pas grand chose. J’étais surtout lectrice depuis ma grossesse de ces jolies plumes sensibles, drôles et authentiques ♥ Virginie , Cynthia, Anne-Laure, Marjolaine, Emmanuelle, Muriel… Je n’avais pas la prétention d’être à la hauteur, mais je pensais à juste titre que je saurai trouver le Bonheur en tenant ce journal de bord en ligne. Je ne savais pas ce qui m’attendait, le bon et le moins bon…

Il me fallait trouver un nom de blogeuse, je dois avouer ne pas avoir réfléchi longtemps et choisi un hommage à mon BéBé BonheurBBB’s Mum…  J’ai toujours eu une préférence pour l’écrit, je suis en stress quand je dois être oratrice, les mots coulés à l’encre ou sur le clavier me sont plus aisés… je n’avais pas réfléchi… mais dieu que j’ai ri sur les premiers événements blogs où il a fallu me présenter avec ce nom plein de sens pour moi, mais tellement imprononçable !

J’ai écrit avec mon cœur, cherchant à laisser une trace pour mon tout petit de cette incroyable aventure que nous partagions à 3, tous ces instants précieux que je voulais immortaliser, et puis je suis une passionnée qui s’enflamme quand elle aime, alors j’avais aussi envie de partager sur mes domaines de prédilections, mon travail d’enseignante spécialisée, mes connaissances en pédagogie alternative, en prise en charge de la maladie, du handicap, des troubles associés et en particulier des dys, la littérature jeunesse, la littérature générale, la musique…

Je n’avais pas imaginé qu’un jour on me proposerait de recevoir des ouvrages, qu’on me complimenterait pour mes chroniques, que je pourrai gâter mon loulou avec de nouvelles lectures, de nouveaux jeux en échange d’un avis éclairé, que je partirai en blogtrip, mais surtout je n’avais pas imaginé que de cet univers je créerai de si belles amitiés. Des amitiés qui m’ont soutenue, porté à bout de bras quand j’ai sombré en 2015, qui prennent des nouvelles de mon fils, de ma santé, qui me confient leurs précieux secrets (♥) , qui me rassurent quand je doute, me boostent, partagent des fous rires et avouons-le quelques potins, qui ont un fil secret de discussion toujours ouvert avec moi, qui me disent bonne nuit plusieurs soirs par semaine, me font confiance pour me demander conseils dans leurs enjeux professionnels, leurs lectures, leurs questionnements éducatifs, qui m’envoient les grands sourires de leurs enfants pour illuminer mes journées, qui m’adressent de douces attentions et apprécient les miennes. Qui font partie de ma vie secrète, mais qui font avant tout partie de moi, et de ma vie…

Et puis l’envers du décor, qui pèse certes bien moins lourd dans la balance, qui m’a fait mal, très mal, qui m’a fait pleurer, qui m’écœure, ces gens qui vous jalousent, vous manipulent pour vous soutirer des contacts, puis vous copient sans le moindre scrupule, vous volent sans délicatesse vos mots, vos images, vous salissent…

J’ai toujours écrit avec mon cœur et mes convictions, quand je vous parle de Montessori, ce n’est pas par effet de mode, mais parce que cette méthode nous a beaucoup intéressé, qu’elle fait partie de ma pratique pédagogique, qu’elle a été au cœur d’un grand projet professionnel réalisé par mon mari. Quand je vous parle des livres que j’ai aimé, vous ne voyez pas à quel point mes yeux brillent et s’animent, toutes les autres idées de lecture que je voudrais vous suggérer. Quand je vous parle des musiques de ma vie, c’est toujours avec humilité, car ma culture musicale ne saura jamais à la hauteur d’Anne-Laure. Mais ce blog reflète je pense assez bien celle que je suis dans la vraie vie…Je ne serai jamais une grande blogeuse, mon talent n’a rien d’incroyable, je n’ai pas l’âme d’une compétitrice, mes dents et mes ongles à moi sont trop courts pour rayer le parquet… Je vis encore parfois au pays des Bisounours, je crois au pouvoir de la Bienveillance… je suis BBB’s Mum… Ce blog c’est mon Boudoir, mon Bocal à Bonheurs, j’y dépose mes mots bleus , en toute simplicité et sincérité…

 

 

A comme… Astrolabe (Abécédaire participatif)

13 Nov

Je participe au nouveau rendez-vous de ma copine Coralie du blog C’était Comment avant ? En ce 13 novembre, pour cette première lettre de l’Abécédaire participatif, quand je pense à la lettre A, je pense à Attentat… il y aurait à dire sur cette incompréhension qui reste sans réponse, cette peur contrastée avec l’envie de vivre plus fort, la désillusion de ne pas offrir à mon enfant le monde que je rêvais pour lui… Mais le sujet est si lourd, si délicat, et je ne pourrai être à la hauteur des mots si bien choisis de ma jolie Manue, ou de ceux d’Antoine Leiris dans Vous n’aurez pas ma haine.

Alors pour ce premier billet, place à la Vie, place aux petit Bonheurs de la vie, place aux jolies pépites de mes étagères de bibliothèque. J’ai décidé de vous parler de ce qui m’anime le plus, de cette passion que j’ai bonheur à partager avec mon loulou, mes proches, mes élèves, la littérature jeunesse… et je mets à l’honneur la lettre A avec un Album nous parlant de l’Astrolabe !

(Source Photo site Geo)

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le grand voyage de l’Astrolabe de Daphné Buiron et Catherine Cordasco aux Editions Le Pommier : L’astrolabe est vieux et fatigué. Il est temps pour le navire polaire français qui assurait depuis 1988 l’acheminement du matériel et des équipes entre la Tasmanie et la base de recherche scientifique Dumont d’Urville en Antarctique, de prendre sa retraite. Après trente années de courses folles à affronter les eaux terribles et les tempêtes de l’océan austral, à parler aux albatros et aux manchots, à lutter avec les plaques de glace de mer, à saluer les icebergs tabulaires gigantesques, à assister les océanographes, à suivre les baleines, et surtout, à aider, secourir, plaisanter et aimer tous ces hommes courageux, passionnés, solidaires qu il a menés à bon port, l’Astrolabe mérite un bon repos.

« Alors ce soir, je prends ma plume et mon encre pour te conter à toi, la grande histoire de ma vie de brise-glace. Promet moi que tu ne m’oublieras pas ! Tu es prêt ? Alors embarque à mon bord, je t’emmène réaliser le plus grand et le plus incroyable des voyages ! »

De belles illustrations poétiques pour ce récit attachant du bateau que ses équipages ont toujours considéré comme une personne à part entière.

Un vibrant hommage à ce navire polaire français qui assurait la logistique de la Terre Adélie en Antarctique et celle des missions scientifiques françaises dans les Terres australes et antarctiques. Il faut dire que l’auteure connaît bien son sujet puisqu’elle est glaciologue et a passé en 2011 un an sur la base antarctique de Dumont d’Urville pour l’observatoire de chimie de l’atmosphère.

C’est vraiment le point fort de la maison d’Editions Le pommier, rendre la science accessible aux enfants ! Leur choix éditorial est de ne jamais se priver d’un contenu scientifique pointu mais de le rendre compréhensible aux jeunes lecteurs en fonction de leur niveau ( cet album, par exemple,  est à proposer à partir de 8 ans), et pour cela ils savent s’entourer de très grandes pointures scientifiques, tous passionnés par la transmission de leur savoir; et d’illustrateurs de grande qualité.

Il règne dans cet album beaucoup de magie et de poésie et pourtant tout est vrai ! Le découpage en chapitres lui donne beaucoup de cohérence et permet de bien se repérer dans les informations et secrets révélés ! Un livre qui fera un très beau cadeau de Noël, suscitera j’en suis sûre des vocations d’explorateurs tout en sensibilisant les enfants à l’importance de protéger notre belle Planète.

Merci aux Editions Le Pommier

Pour vous procurer cet ouvrage un clic sur la couverture ou le titre

 

 

 

Participation # 105 au Challenge Je lis aussi des albums
logoalbums2017p
%d blogueurs aiment cette page :