Archive | La BBB’s family et la musique RSS feed for this section

Petite sélection de livres-CD

18 Nov

Je vous présente ce soir trois formidables livres-CD,

nous avons passé ce we un long moment avec les deux premiers, mon loulou et moi,

pour un tendre moment lecture-écoute

Quant au troisième c’est un grand classique de mon enfance, indémodable, magnifique,

et un chouette support de travail avec mes petits élèves !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les trois cochonnettes (livre-CD) de Catherine Vincent, illustré par Anaïs Tonelli aux Editions Le label dans la forêt : Voici une version des trois petits cochons chantée, illustrée, iconoclaste, moderne, pop-rock, swing, drôle, et avec trois soeurs ! Catherine Vincent vous présente aujourd’hui Yvonne, Marjorie et Marilou, trois cochonnettes solidaires et débrouillardes qui veulent échapper au loup venu pour les dévorer. Si le loup les a prises pour des jambonnes, elles ne se laisseront jamais fumer !

Catherine Vincent est un duo de musiciens qui raconte des histoires tout en chansons, avec un fil rock’n’roll, des voix singulières et une élégante fantaisie. Ce sont leurs trois filles, Naïla, Odile et Alberta, qui interprètent les trois cochonnettes. Un conte musical fait maison et en famille.

Un vrai coup de cœur pour BBB et moi, voici le conte des trois petits cochons, dépoussiéré et modernisé, et puis cette histoire d’aventure musicale en famille m’a beaucoup touchée et effectivement à l’écoute on ressent beaucoup de complicité ! L’écoute dure 18 minutes et alterne chants et narration; le tout est illustré avec tendresse, délicatesse et expressivité par Anaïs Tonelli qui apporte une touche d’originalité par cette pie qui nous suit de page en page.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Aldebert Raconte – Mon Vieil Ami Jean-Mi d’ Aldebert, illustré par Gérald Guerlais aux Editions Hachette : Aldebert a déménagé devant un cimetière. Un jour, un zombie sonne à sa porte… et devient son meilleur ami ! Mais ce n’est pas facile d’avoir un ami zombie en toutes circonstances…

Je vous ai déjà parlé de cette collection de livres-cd proposés par Aldebert, que l’on retrouve à la fois auteur, héros et conteur d’histoires inédites qu’il a inventé avec comme point de départ l’une des chansons de son répertoire comme source d’inspiration. Ces albums sont illustrés avec peps et bonne humeur par Gérald Guerlais. Cette fois-ci Aldebert joue avec la peur des petits ( à partir de 5 ans) !!! mais rassurez-vous il y a avant tout beaucoup d’humour ! Mon loulou est très fan  et ces livres-cd ne quittent pas son poste cd !

 


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Emilie Jolie – Livre CD de Philippe Chatel illustré par Eric Puybaret aux Editions Gautier Languereau : Émilie Jolie tente de s’endormir dans la pénombre de sa chambre. Comme tous les enfants de son âge, elle a peur du noir. Pour se rassurer, elle imagine que les personnages de son livre d’images préféré l’interpellent. Le temps d’un rêve, Émilie se glisse dans les pages. Au pays des Lapins Bleus commence alors un extraordinaire voyage mené par un oiseau mystérieux.

J’ai une affection toute particulière pour ce conte musical de mon enfance, que j’ai tellement écouté et même joué plusieurs fois du spectacle de la halte garderie l’année de mes 6 ans, à une réinterprétation un peu plus grande avec ma prof de musique adorée ! Autant vous dire que je connais chaque titre par cœur, ainsi que les textes de narration ! Un grand bonheur de retrouver cette nouvelle édition aux illustrations gracieuses qui se prêtent parfaitement à l’univers des rêveries d’Emilie. Les chansons sont celles de la première version, vous y retrouverez donc Jacques Dutronc, Georges Brassens, Henri Salvador, Sylvie Vartan, Françoise Hardy, Julien Clerc, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Louis Chedid, Eddy Mitchell… Et puis le message si fort laissé par ce conte est tellement toujours d’actualité malgré mes 41 printemps  :  » Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve « .


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Notez cette sélection ou pintez-la 😉

si vous êtes  à la recherche de jolies idées de cadeaux de Noël !

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Merci au Label dans la forêt et

aux Editions Hachette et Gautier-Languereau

Samedi en musique # 256

14 Avr

Pour ce Samedi en musique , je partage avec vous une découverte que j’ai faite tout récemment : le duo Part-Time Friends. Je ne les connaissais pas et pourtant ils sortent déjà leur second album Born To Try. C’est frais, relaxant et à la fois entraînant ! Une vraie musique de week-end ! Bonne écoute à vous ! Et n’hésitez pas à me donner votre avis !!!

Florent et Pauline se sont rencontrés sur les bancs de l’école. Autodidactes complets, ils ont un rapport intuitif aux harmonies qu’ils nourrissent de leur passion pour la pop anglo-saxonne d’hier et d’aujourd’hui. Enregistré au Pays de Galles au mythique studio Monnow Valley, et réalisé par Tom Manning, Born To Try est rempli de joyaux pop ensorcelants comme Ghost Away, ou le nouvel extrait Glitter in My Eyes. Avec ce second disque, Part-Time Friends est de retour avec un disque qui met la barre plus haut, témoigne de la maturité de compositeurs de ce duo surdoué pour écrire des mélodies fulgurantes et terriblement accrocheuses. Part-Time Friends chante à deux voix des titres que l’on voudrait reprendre à tue-tête, à commencer par le nouvel extrait Glitter in My Eyes.
 

 

 

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 255

7 Avr

Pour ce Samedi en musique , je ne pouvais pas ne pas vous proposer un hommage au grand Jacques Higelin qui nous a quitté hier. Il y a dans son répertoire, deux titres qui me sont chers et qui sont liés à des souvenirs très forts de ma vie.

La première La croisade des enfants, un titre de paix, un titre que je fredonne depuis petite (il est sorti en 1985), et qui est lié à des souvenirs très forts de mes débuts d’enseignante…

Pourra-t-on un jour vivre sur la terre
Sans colère, sans mépris
Sans chercher ailleurs qu’au fond de son coeur
La réponse au mystère de la vie

Dans le ventre de l’univers
Des milliards d’étoiles
Naissent et meurent à chaque instant
Où l’homme apprend la guerre à ses enfants

J’suis trop p’tit pour me prendre au sérieux
Trop sérieux pour faire le jeu des grands
Assez grand pour affronter la vie
Trop petit pour être malheureux

 Et puis La ballade de Chez Tao, que j’ai découvert plus récemment alors qu’elle date de 1982. J’étais à peine maman, quand je l’ai entendu pour la première fois, une merveilleuse mélodie, et des mots empreints de poésie pour rendre hommage à la ville corse de Calvi… et puis une très jolie leçon de vie…

Je vole les mots du grand Jacques… pour vous dire…
Je lève mon verre le coeur gros aux frères aux amis de Higelin
Vivez heureux aujourd’hui
Demain il sera trop tard

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 254

31 Mar

Pour ce Samedi en musique , je partage avec vous un air que j’ai eu en tête toute la semaine : Capucine d’Aldebert, chanson qu’il interprète avec la complicité de Zaz. Ce morceau est extrait  de son dernier album Enfantillages 3 sorti en septembre 2017 auquel de nombreux artistes ont participé ( Olivia Ruiz, Grand Corps Malade, Zaz, Mathias Malzieu , Gaëtan Roussel, Tryo, ou encore Charles Berling).

J’aime beaucoup tout l’album, mais ce titre est plus particulièrement cher à mon cœur et à celui d’une de mes petites protégées.

 J’en profite pour vous glisser les dates de tournées d’Aldebert ! J’adorerai le voir sur scène ! Et vous ?

Bon week-end de Pâques  ! Bonne chasse à l’œuf aux petits !

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 253

24 Mar

Pour ce Samedi en musique , je partage avec vous l’air de musique classique que je fredonne le plus en ce moment, car il occupe une place importante dans un projet musical au travail avec mes petits protégés ! Il s’agit du Carnaval des animaux, suite musicale pour orchestre de Camille Saint-Saëns.

 Camille Saint-Saëns composa l’œuvre au début de 1886 pour un concert de mardi gras. Son but était de faire rire, sans tomber dans la puérilité  ce qui lui fut reproché car il était considéré comme un compositeur sérieux. C’est pourquoi le compositeur interdisit ensuite l’exécution publique de cette œuvre de son vivant. Il fallut attendre la lecture de son testament pour que l’œuvre soit rejouée en public. Seule la pièce intitulée Le Cygne était exclue de cette censure et fut si volontiers jouée qu’elle devint le « tube » de générations de violoncellistes. De nombreuses citations musicales parodiques se retrouvent dans la partition (Rameau, Offenbach, Berlioz, Mendelssohn, Rossini), ainsi que des chansons enfantines comme J’ai du bon tabac, Ah ! vous dirai-je, maman, Au clair de la lune, mais également Saint-Saëns lui-même.

 A la maison aussi, j’ai eu envie de faire découvrir ce morceau à mon loulou de 5 ans et demi , d’autant qu’il en connaissait un extrait grâce à ce très chouette album d’une collection que nous adorons et que vous avez souvent retrouvé dans ce rendez-vous : Mes premiers livres sonores Gründ.
d’Emilie Collet et Séverine Cordier aux Editions Gründ
Un livre sonore pour découvrir les animaux dans la musique classique ! Avec ses puces sonores musicales, ce recueil est unique. Sur chaque page, l’enfant recherche dans l’illustration le petit bouton qui déclenchera la musique. C’est une Invitation à la découverte des animaux à travers de grands airs de musique classique que propose cet ouvrage. On y retrouve : Le Vol du bourdon de Rimski-Korsakov ; Le Ballet des poussins dans leurs coques de Moussorgski ; La Marche royale du lion de Saint-Saëns ; La Truite de Schubert ; Le Lac des cygnes et L’Oiseau bleu de Tchaïkovski.

 

Bon week-end à vous tous !

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 252

17 Mar

Pour ce Samedi en musique , je reviens sur notre jolie soirée de mardi soir au zénith de notre ville. Nous sommes allés voir Claudio Capéo, une superbe soirée avec cet artiste et ses musiciens complices, j’ai été très touchée par ce petit bonhomme ( oui il est petit) généreux, humain, sensible et très humble. En première partie une belle découverte Léa Paci, une assurance et une aisance incroyable pour cette jeune fille seule sur scène s’accompagnant beaucoup à la guitare. Alors voici 4 titres de ces 2 artistes qui m’ont particulièrement touchée mardi soir.

Bon week-end à vous tous !

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  
  • Le rire des anges avec La Mort dans la Pinède par Feu Chatterton
  • La famille Koala avec une thématique Staptrick, un titre pour les petits mais aussi Whiskey in the Jar des Dubliners et An Irish pub song des Rumjacks et
  • Appelez moi madame avec Mystery of Love de Sufjan Stevens, BO du film Call me by your name de Luca Guadagnino
  • My name is Or avec Mi Corazón par Marwa Loud
  • Alsa family avec L’oiseau et l’enfant des Kids United

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 251

10 Mar

Aujourd’hui, c’est Samedi en musique , je vous propose  un duo que m’a fait découvrir ma meilleure amie : Ibeyi (qui signifie « jumelles » en langue yoruba) est un groupe français d’origine venezueliano-cubain, composé des sœurs jumelles de 25 ans Lisa-Kaindé et Naomi Diaz.

Bon sang ne saurait mentir, elles ont la musique dans leurs gènes puisque leur papa était le percussionniste cubain Anga Diaz, membre du groupe Buena Vista Social Club avec Compay Segundo. A sa mort, les deux sœurs, alors âgées de 11 ans, apprennent à jouer du cajón, l’instrument fétiche de leur père, et étudient les musiques folkloriques yoruba.

En 2014 elles sortent un premier court album ( un EP)  « Oya ». Le titre phare River, dans lequel elles apparaissent en close-up sous l’eau dans un plan-séquence où elles sortent tour à tour la tête de l’eau pour chanter les couplets, leur vaut l’attention de beaucoup de médias. Je vous laisse le découvrir en tout premier :

 

En février 2015 sort leur premier album éponyme, « Ibeyi« . Un premier (vrai) album ( après l’EP)  plébiscité internationalement et vendu à 40 000 exemplaires en France, une tournée mondiale, les plus grands plateaux TV et les louanges de l’ensemble de la presse, adoubées par la reine Beyoncé en personne qui utilise leur musique pour se mettre en scène sur les réseaux sociaux, les sœurs jumelles Ibeyi sont sans aucun doute la révélation française de l’année 2015. Et ce n’est qu’un début ! Voici Ghosts extrait de cet album :

 

 

En 2017 sort leur deuxième album « Ash« . A l’écoute de ce second album, on entend d’abord que rien n’a changé. Parce que, sur le fond, Ibeyi est toujours ce duo de sœurs dont les voix s’enlacent sur fond de percussions, dans des chansons charnelles et mystérieuses, comme des prières légères. Mais tout a évolué. Dans la musique d’abord. Plus d’instruments, plus d’arrangements, plus de groove, de l’auto-tune, une chorale, des invités rencontrés sur la route (le saxophoniste Kamasi Washington, Chilly Gonzales, Me’shell Ndegeocello, la rappeuse espagnole La Mala) et d’autres (toutes des femmes), conviées par la magie des samples (Michelle Obama, Frida Kahlo, Claudia Rankine l’auteur de The Citizen, un livre de poèmes sur l’expérience du racisme). Cette nouvelle énergie dans la musique d’Ibeyi reflète leurs deux années de tournées, de rencontres, de nouvelles expériences, de vie et d’ouverture sur le monde tout simplement. Chantées en anglais, en espagnol et en yoruba, les chansons d’Ash parlent donc du racisme, des femmes indépendantes, des violences policières, du gouffre sous nos pieds, de la transmission, de la prise de conscience collective qui doit impérativement surgir des petites révolutions individuelles, du courage et du réconfort. Cet album se danse, et il s’écoute comme une longue épiphanie qui tient dans les derniers mots de la chanson Me Voy : «Quand nous fermons les yeux, seules restent les mélodies»

Bon week-end !

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 250

3 Mar

Aujourd’hui, c’est Samedi en musique , je vous propose  un titre un peu mélancolique, peut être comme mon moral de la semaine, le titre L’amour en Solitaire de Juliette Armanet, la révélation féminine incontestable du moment .

Et en  bonus, je partage aussi avec vous ce sublime duo qu’elle interprète avec Julien Doré.

La carte postale… Bonne écoute !

 

 

Bon week-end !

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :  

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 249

24 Fév

Aujourd’hui, c’est Samedi en musique , je vous propose  de découvrir Palatine qui sort son premier album Grand Paon de Nuit  le 23/03 sur le label Yotanka.

Palatine continue le chemin entamé avec l’EP Baton Rouge et fait se mêler les méandres d’un spleen tout parisien à ceux des grands fleuves d’Amérique du Nord. Le Grand Paon de Nuit, comme une créature échappée des Chants de Maldoror, dévoile son blues lascif et romantique, éclaboussé par la réverbération des guitares et soutenu par des rythmes tantôt synthétiques, tantôt tribaux.

Mêlant anglais et français dans des textes offerts par la voix suave de Vincent Ehrhart-Devay, Palatine nous transporte sur une route mélancolique. Une ode au voyage et à la lenteur, où la poésie installe son magnétisme. Les chansons de Palatine sont comme une invitation à partager pour chacun son petit coin de solitude. Avec ce premier album, Palatine trouble tous les mots qu’il transporte. C’est l’étincelle amoureuse qui embrase l’esprit au carrefour d’un imaginaire débridé et que l’on découvre en écoutant le titre Paris – L’ombre, premier extrait de l’album Grand Paon de Nuit.
Une belle découverte qui fait rimer rock avec poésie, nonchalance et électro ! Une musique apaisante, et un brin mélancolique parfaite pour ce week-end où je me pose enfin !
Si vous aimez, vous pourrez retrouver Palatine en concert au Café de la Danse à Paris le 15 mai 2018 .

 

 

Bon week-end à tous
et à tous ceux de la zone B comme nous:
Bon début de  vacances !

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :

samedienmusiquebbbsmum

 

Samedi en musique # 248

17 Fév

Aujourd’hui, c’est Samedi en musique , je vous propose  de découvrir le nouveau titre des Enfoirés: On fait le show le concert sera quant à lui diffusé le 9 mars à 21h sur tf1 et rtl. J’avoue être un peu moins fan de ce grand show annuel depuis que Dieu JJG  a quitté le navire, et être nostalgique des premiers spectacles de la fin des années 80, début des 90 où il y avait un peu moins de monde sur scène, mais c’est une émission qui réunit petits et grands depuis tant d’année et surtout au profit d’une cause si noble !

Et si vous voulez faire une bonne action, n’hésitez pas à télécharger le titre  « On fait le show » : https://lesenfoires.lnk.to/onfaitlesh…

1 achat de la chanson = 1 repas pour les Restos.

 

 

Bon week-end à tous et comme disait Coluche, On compte sur VOUS!

N’oubliez pas de laisser  en COMMENTAIRES les liens vers vos billets  ou tout simplement l’extrait que vous souhaitez nous faire découvrir si vous n’avez pas de blog. Le petit macaron ci-dessous est à votre disposition pour illustrer vos billets !

Les participantes de cette semaine :
  • Le rire des anges avec That look You Give That Guy par EELS
  • My name is Or avec La fille sans nom de Cécile Corbel et de Faada Freddy
  • Appelez moi Madame avec The Best Thing et The Shitz – How Long extraits de la BO de Belgica par Soulwax.
  • La famille Koala avec 
  • Anne-laure T avec 

samedienmusiquebbbsmum

 
%d blogueurs aiment cette page :