Archive | Les lectures de BBB’s mum RSS feed for this section

Mon enfant est… autiste, dyspraxique, dyscaculique, épileptique, porteur de T21 ( Ressources)

14 Nov

C’est l’enseignante spécialisée qui prend les commandes du blog aujourd’hui, pour vous donner quelques pistes d’ouvrages pour épauler les enfants porteurs de handicaps, troubles ou malades que vous soyez parents ou enseignants. J’accompagne dans mes missions tous ces enfants différents et extraordinaires et je suis toujours très intéressée d’enrichir mes connaissances pour les aider et soutenir leurs familles et les équipes éducatives les accueillant. Je partage donc avec vous cinq de mes dernières lectures.

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Aider son enfant maladroit : 50 fiches contre la dyspraxie de Delphine de Hemptinne et Jehanne Mignot aux Editions De Boeck Supérieur : De nombreux enfants rencontrent des problèmes moteurs : environ 2 % d’entre eux sont dyspraxiques. Cet ouvrage vous apprendra à aider votre enfant, pour ne pas laisser pas la dyspraxie gâcher sa vie. Votre enfant est très maladroit ? Il ne parvient pas à effectuer des gestes simples avec précision ? Il semble toujours manquer d’équilibre ? Simples et concises, ces 50 fiches vous donneront les clés pour déceler les signes de la dyspraxie et soutenir efficacement votre enfant pour qu’il planifie et coordonne correctement ses mouvements.

L’ouvrage est conçu autour de deux grandes parties, la première très théorique réexplique la dyspraxie, les troubles associés, les causes, signes et conséquences ainsi que les étapes du diagnostic. La seconde regroupe un tas de conseils pratiques pour l’autonomie, l’organisation, se moucher, se laver, s’habiller, jouer, proposer des activités manuelles ou de motricité, aider l’enfants dans les activités scolaires et en méthodologie… Un tas d’astuces faciles à appliquer et qui faciliteront la vie des enfants dyspraxiques.

 

Les auteures :

Delphine de Hemptinne est orthophoniste et détient une maîtrise en sciences de l’éducation, orientation psychopédagogie. Elle travaille depuis plusieurs années comme logopède et psychopédagogue au sein du service de pédopsychiatrie du centre Psypluriel-Pastur, à Bruxelles. Elle s’est spécialisée dans la prise en charge des enfants et adolescents souffrant conjointement de TDA/H et de troubles spécifiques des apprentissages. Elle participe également à la formation de professionnels (enseignants, psychologues, etc.) à ce sujet.

Jehanne Mignot est psychologue, psychothérapeute et psychomotricienne. Elle intervient auprès de jeunes enfants qui présentent un retard de développement ou des difficultés motrices et relationnelles. Elle prend également en charge les jeunes souffrant de troubles neurodéveloppementaux, de comportement et anxieux à l’aide de la pratique émotivo-cognitivo-comportementale.

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Aider son enfant à compter et à calculer : 50 fiches contre la dyscalculie de Delphine de Hemptinne (auteure du précédent) aux Editions De Boeck Supérieur : On estime qu’un élève par classe est dyscalculique !Votre enfant ne parvient pas à compter sans se tromper ? Il ne reconnaît pas les différents signes mathématiques ? Il ne comprend pas comment poser une opération ? Les fiches pratiques de ce livre vous permettront de comprendre ce qu’il vit et ce qu’il convient de faire pour le libérer de ses difficultés. Simple et concises, elles vont à l’essentiel pour vous donner les réponses dont votre enfant a besoin.

Tout aussi clair et précis que le précédent ouvrage, il est construit de la même façon, à savoir une partie informative et une seconde pour accompagner les enfants face à ses difficultés mathématiques face aux opérations, à la construction de la numération ou en géométrie. L’ouvrage décompose des procédures et nous donne des clés pour aider les enfants à s’approprier les notions mathématiques et développer les concepts d’abstraction et de logique. Une nouvelle fois des tas d’astuces pour parents ET enseignants !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Aider son enfant autiste : 50 fiches pour le soutenir et l’accompagner de Delphine de Hemptinne, Nathalie Fallourd et Emmanuel Madieu aux Editions De Boeck Supérieur : Aujourd’hui, 8 000 enfants naissent chaque année en France avec un trouble du spectre autistique (TSA). Bien comprendre le trouble autistique de votre son, c’est se donner les moyens de l’encadrer de manière plus efficace. Cet ouvrage n’est pas un ensemble de recettes magiques, mais il vous donnera les clés pour mieux comprendre votre enfant. Simples et concises, ces 50 fiches vous donneront aussi un ensemble de conseils pratiques et d’activités à mettre en place avec votre enfant pour l’aider à progresser quotidiennement. Ce livre a été rédigé par une psychologue, une orthophoniste et un psychomotricien spécialisés dans les troubles du neurodéveloppement.

L’autisme fait partie des pathologies que j’accompagne et pourtant à l’inverse des troubles dys c’est celle pour laquelle je suis là moins à l’aise, car c’est celle sur laquelle j’ai été le moins formé ( pour le moment), j’ai donc été très intéressée par ce titre qui m’a beaucoup éclairé dans mes accompagnements hebdomadaires et pour guider une collègue qui accueille un de mes protégés autiste dans « sa classe ordinaire » ( je n’aime pas ce terme, mais je pense vous m’aurez comprise). Comme les deux précédents il nous apporte un certain nombre d’informations théoriques puis délivre des pistes pour aider l’enfant dans le langage, face à des conduites émotionnelles non maîtrisées, des interactions sociales compliquées et pour se repérer dans le temps, l’espace ou les apprentissages.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

100 idées pour accompagner un enfant avec épilepsie de Dorothée Leunen aux Editions Tom Pousse : 100 idées conçues dans un langage simple, qui décryptent les épilepsies de l’enfant pour les rendre compréhensibles par tous, qui offrent des pistes de réflexion, des solutions pratiques et des réponses claires pour faire en sorte que chaque enfant avec épilepsie puisse vivre pleinement sa vie. L’épilepsie concerne 200 000 enfants et adolescents en France. Cette affection neurologique chronique est complexe et plurielle. Elle ne doit pas se résumer uniquement à la répétition de crises spectaculaires et imprévisibles. Les crises et leur répercussion, les traitements médicaux et chirurgicaux, les fausses croyances et les préjugés compliquent la vie des personnes qui en souffrent. Chez les jeunes, certaines épilepsies perturbent également les apprentissages scolaires et le comportement. Elle crée parfois aussi des handicaps graves et persistants.

Les idées proposées dans ce livre visent à faire comprendre ce que sont les épilepsies et leurs conséquences sur la vie scolaire, familiale et psychosociale des enfants. Elles s’articulent autour de trois chapitres principaux :
• « Que savoir sur les épilepsies de l’enfant ? »,
• « Épilepsies et apprentissages de l’enfant : des repères pour les enseignants » et
• « Épilepsies et vie quotidienne : des repères pour les familles ».

L’auteure, docteure en neuropsychologie exerçant à l’hôpital Necker, nous délivre dans un langage très accessible des conseils pour vivre avec l’épilepsie et gérer ses conséquences au quotidien (notamment les troubles de l’attention, du sommeil ou du comportement). En annexes on trouve des adresses d’établissements spécialisés, d’associations, de livres enfants sur le sujet ainsi que d’un glossaire.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

100 idées pour en savoir plus sur les personnes avec trisomie 21 de l’association Trisomie 21 France aux Editions Tom Pousse : À l’origine de ce livre, une rencontre, les interrogations d’une maman et l’expérience d’une professionnelle. Un objectif commun à elles deux : accompagner Louise en la reconnaissant dans son intégralité d’« être de Droits » et de « future citoyenne ». Les premières réflexions de la maman de Louise recoupaient l’expérience acquise pour dénoncer l’entrave posée par les « représentations » sur les personnes avec trisomie 21.
La trisomie 21, qui en toute justice devrait s’appeler syndrome de Seguin-Down-Lejeune, est un des plus fréquents syndromes génétiques, le premier identifié, le plus connu. Son histoire scientifique reflète les ambiguïtés, les malentendus, les fausses pistes, et finalement les clarifications apportées par la recherche des dernières décennies.
Avec ces 100 idées retenues, on découvre le parcours de vie des personnes avec trisomie 21 : de l’annonce du diagnostic… aux questions liées au travail, à la vie affective et amoureuse, à la santé, l’éducation, la scolarisation, l’administration…  Avec à chaque fois le double regard celui questionnant d’une jeune maman et les valeurs développées par la fédération.
Cet ouvrage collectif associe une diversité de points de vue : personnes avec trisomie 21, familles, chercheurs, professionnels. Au final, l’hétérogénéité de cet ouvrage devrait permettre à chacun d’y trouver des pistes de réponse aux questions qu’il se pose (ou qu’il ne se pose pas encore) ! Un formidable ouvrage pour « casser les idées reçues ».

Je ne suis qu’au début du parcours de ces enfants mais j’ai pu voir l’efficacité de certains conseils ici proposés ( l’étayage important, l’utilisation de pictogramme, le fractionnement des consignes, les outils d’aide au repérage à la mémorisation des connaissances et/ou des procédures, le parcours scolaire adapté et sa régulière réévaluation…) .


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Je vous recommande vraiment ces cinq ouvrages de très grande qualité, abordables, apportant leurs lots de connaissances théoriques mais aussi d’astuces pratiques et beaucoup de guidance pour les parents et les enseignants.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Suivez l’actualité du blog (en vous abonnant), je vous parlerai très vite d’un autre ouvrage consacré à la dyspraxie ! J’ai eu la chance d’être formée par l’auteure il y a un peu plus de 15 ans quand je me suis spécialisée, et croyez moi Madame Mazeau c’est LA référence en matière de dyspraxie ! Je me régale en lisant son dernier ouvrage ! A très vite pour la chronique :

Merci aux Editions Tom Pousse et De Boeck Supérieur

Pour vous procurer ces titres, un clic sur les titres ou les couvertures

Montessori et nous… #13

10 Nov

Pour finir la semaine, je vous propose un nouveau post dans cette série de billets qui me tient à cœur… Montessori et nous… parce que cette pédagogie m’a beaucoup inspirée dans la petite enfance de BBB, mais aussi pour l’aider désormais dans les apprentissages des lettres, chiffres et sons, qu’il a eu la chance d’être scolarisé jusqu’en juin dans une école où l’on proposait aux maternelles une pédagogie d’inspiration Montessori, et que dans mon travail d’enseignante spécialisée j’ai aussi très souvent recours à des activités où la sensorialité et l’autonomie sont les maîtres mots.

Je vous propose donc une petite sélection de nouveautés autour de la pédagogie Montessori.

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Mon abécédaire sonore Montessori de Céline Santini et Vendula Kachet aux Editions Gründ : Un concept unique avec 26 puces sonores pour cet abécédaire Montessori proposé par une enseignante Montessori. Il accompagne les enfants dans la découverte et l’apprentissage des lettres et notamment de leur son (phonème), ainsi si vous appuyez sur le  B = vous entendrez BE. Des illustrations accompagnent cette découverte de l’alphabet : B comme banane, bouquet, bol… Chaque lettre est bien sûr rugueuse ( pour l’apprentissage kinesthésique) et proposée dans ses différentes graphies ( majuscule/minuscule/script/cursive). Petit bonus, une page explicative permet aux parents d’utiliser au mieux cet abécédaire.

La démarche m’a beaucoup plu, c’est en lisant le livre de Céline Alvarez que j’ai mieux compris l’intérêt d’apprendre les lettres par leur son plutôt que par leur nom. Il est même prouvé que cet apprentissage initial du nom des lettres pourtant très traditionnel dans les écoles françaises DESSERT la LECTURE ! La meilleure approche est clairement l’approche phonétique. Alors cet ouvrage fait pour moi figure de PIONNIER en nous offrant une oralisation du son et nom de la lettre, à l’encontre de la plupart des alphabets sonores ou jeux de lettres ! Merci aux Editions Gründ !!! 😀

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le guide Montessori 0-6 ans de Marie-Hélène Place aux Editions Nathan : La BIBLE Montessori avec toutes les bases de sa pédagogie ! Un indispensable pour les parents, éducateurs ou enseignants désireux de s’inscrire dans le projet d’éducation Montessori réunissant les 3 titres Montessori : bébé, éveil et nature.  546 pages dans lesquelles vous trouverez une mine d’infos et d’idées d’activités pour accompagner « l’esprit absorbant » de votre enfant.

Pour mieux se repérer l’ouvrage est indexé avec 4 grands chapitres avec 4 couleurs d’onglets : les activités d’éveil, les activités de vie pratique, Ecrire et Lire, la Découverte du Monde.

Au sommaire :

• Une grande préface sur la vie et la pensée de Maria Montessori pour découvrir les fondements de sa pédagogie.
• Des activités d’observation, de manipulation et d’expérimentation à faire dans la nature, pour favoriser sa curiosité naturelle pour la géographie, la nature et la botanique, le monde animal et physique.
• Des clés pour lui apprendre à lire et à écrire avec plaisir.
• Des conseils pour préparer son environnement à la maison et fabriquer le matériel adapté à ses capacités.

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Mon cahier Montessori des lettres et des sons de Marie Kirchner aux Editions Nathan : Un matériel Montessori incontournable pour apprendre la lecture. Ce cahier s’utilise en complément des lettres rugueuses.
Chaque double page présente une lettre de l’alphabet : ses 3 graphies (script lettre d’imprimerie, cursive, majuscule bâton) et un mot illustré commençant par cette lettre.

L’enfant complète librement chaque page avec les autocollants fournis et des images plus personnelles commençant par la lettre : photos de magazines, photos d’amis dont le nom commence par cette lettre.

Dans le principe Montessori le cahier est très épuré et met en avant la graphie en cursive !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Mon coffret Montessori astronomie de Eve Herrmann et Roberta Rocchi aux Editions Nathan : Un sublime coffret pour découvrir les étoiles, les planètes et le système solaire avec la pédagogie Montessori. Il comprend :
• 1 carte du ciel articulée (avec 2 disques) pour repérer les étoiles au fil des saisons
•60 cartes d’identification pour découvrir étoiles, planètes, comètes, météores, astéroïdes et galaxies de manière autonome
• 1 carnet des constellations à compléter pendant ses temps d’observation
• 1 livret documentaire de 32 pages pour accompagner l’activité et découvrir les bases de l’Astronomie et les principaux corps célestes.

Un coffret pour apprendre ce qu’il y a dans l’univers, comment fonctionne notre système solaire mais aussi pour guider l’enfant dans son observation des étoiles !

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Mon très grand cahier MONTESSORI des sons et des graphèmes de Delphine Urvoy aux Editions Larousse : Un très gros cahier écrit par une enseignante qui propose plus de 150 activités variées et progressives pour faire découvrir aux enfants âgés de 3 à 6 ans les sons et graphèmes simples de la langue française.
Pour guider l’enfant dans cet apprentissage, l’auteure fait le choix d’un parcours  en plusieurs étapes  :

  • la construction d’un alphabet rugueux qui permettra à l’enfant de faire le lien entre le son qu’il entend et la manière dont il s’écrit.
  • des exercices graphiques pour s’entraîner à écrire les différents sons et graphèmes grâce à des lignes d’écriture
  • des activités de découpages, de collages et de coloriages ayant pour objectif de repérer et identifier les sons qu’il entendra au début des mots, puis dans les mots.
  • En fin d’ouvrage, des listes de mots courts sont proposées à l’enfant afin qu’il puisse commencer à encoder des mots en utilisant par exemple l’alphabet mobile fourni dans le cahier.
  • Des activités de lecture sous forme de décodage de mots puis de phrases !

Autocollants, alphabet mobile à découper et lettres rugueuses à fabriquer sont inclus dans ce cahier hyper complet !

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

My first Montessori activity book de Lydie Barusseau aux Editions Larousse : Sur le même principe que le précédent ouvrage, celui-ci nous propose plus de 60 activités variées et progressives pour faire découvrir aux enfants âgés de 3 à 6 ans le vocabulaire fondamental de la langue anglaise.
Pour  se familiariser avec l’anglais, le parcours se construit sur l’utilisation des cartes de nomenclature ( 20 planches de 9 cartes à découper et à conserver sur les thèmes de la famille, des vêtements, du corps, de la nourriture, etc. ). Chaque carte présente au recto une image et au verso le mot anglais et la traduction en français qui lui correspondent.
Ces cartes seront notamment à utiliser sur les pages imagiers. L’enfant pourra mémoriser le vocabulaire avec les «  leçons en 3 temps  »  : «  Listen and touch  »  (grâce aux pistes audio à télécharger sur editions-larousse.fr), «  Touch and say  » et «  What is it?  ». Enfin il pourra réinvestir tous ces nouveaux mots à travers de nombreux jeux, comptines et chansons  !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

 

 Merci aux Editions Gründ, Larousse & Nathan

 

Sur le blog, vous pouvez aussi retrouver aussi un billet consacré à  mon coffret bébé Montessori ! et Montessori et nous #1, Montessori et nous #2, Montessori et nous #3, Montessori et nous #4, Montessori et nous #5, Montessori et nous #6, Montessori et nous #7  Montessori et nous #8 , Montessori et nous #9,  Montessori et nous #10, Montessori et nous #11,   Montessori et nous #12

L’agenda ( Le club des blogueurs lecteurs de Cleophis # 18)

6 Nov

Cleophis , a relancé pour mon plus grand bonheur

le club des blogueurs lecteurs.

Un rendez-vous littéraire, autour d’un thème,

ce mois-ci

Un livre dont le personnage principal est une femme,

Cléophis nous laisse en suggestion le titre qu’elle a choisi

mais libre à chacun de lire celui-ci ou un autre.

Le club des blogueurs lecteurs, 18 ème édition:
Thème imposé: livre dont le personnage principal est une femme
Date limite:  semaine du 6 au 12 novembre 2017 (vous pouvez-donc vous aussi encore participer !)
Titre du livre choisi par BBB’s Mum :

L’agenda

de Nathalie Joffroy

aux Editions Balland

Le mot de l’éditeur : 

Sandra est une fidèle, fidèle dans tout. Fidèle à son compagnon depuis 15 ans, fidèle à son travail depuis 20 ans. Elle s’est laissée porter tout le long de sa vie, ayant même l’impression, par commodité, de maîtriser les évènements… 

Aujourd’hui, tout est à refaire. Sandra est au chômage. 

Difficile d’exister socialement lorsque son agenda, vestige précieux de sa vie passée, demeure désespérément vide. 

Perdue dans un système à broyer jusqu’à la dignité humaine, le quotidien de Sandra est rythmé par ses convocations chez Pôle emploi et l’incompréhension de sa famille à commencer par François, cet homme avec qui elle partage sa vie depuis si longtemps. À bien y regarder, maintenant qu’elle a le temps, un temps infini, elle se demande vraiment pourquoi.

 

L’avis de BBB’s mum :

Un roman court, au ton complice pour décrire une triste réalité lorsqu’on est confronté du jour au lendemain à la perte d’un emploi et à toutes ses conséquences sur les plans personnel (notamment l’estime de soi), familial, amical, sociétal mais aussi les ambiguïtés d’un système pas vraiment à la hauteur face à la mission d’aide aux demandeurs d’emploi. On est à la fois happé par l’histoire de cette femme, qui pourrait être une intime, mais aussi par la mise en parallèle avec des événements dramatiques qui se sont déroulés aux dates où elle complète cet agenda, ce journal intime où elle se raconte sans tabous avec humour et parfois désespoir.

La fin m’a coupé le souffle, incroyable leçon du destin…

Un premier roman particulièrement réussi.

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

C’était ma participation  au club des blogeurs lecteurs de Cleophis ! Quant à elle, elle a choisi D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan Pour connaître son avis sur sa lecture et les propositions des autres participants c’est ICI !

Pour vous procurer le livre présenté un clic sur le titre ou l’image !

Merci aux Editions Balland

Blogueurs lecteurs

Mes lectures d’octobre 2017

31 Oct

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan  de ce mois d’ octobre 2017 1 seul roman ,11  bandes-dessinées ou album graphique, 3 livres pratiques et 2 revues (Flow/Causette) ! Beaucoup de BD ce mois-ci, c’est mon pêché mignon pour me ressourcer quand je suis très fatiguée ! Et parmi ces 11 BD un grand nombre de PEPITES !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Les choix de Clara (*) de Sophie Di Paolantino aux Editions J’ai lu : Il arrive parfois que nos pires défauts deviennent justement ce qui fait notre charme. C’est le cas pour Clara, dyslexique et dysphasique et, comme elle s’en amuse elle-même, « mal à droite ». La vie de cette jeune femme est à l’image de son appartement parisien : un joyeux bazar. Elle travaille au service succession d’une grande banque et c’est là qu’elle va croiser le chemin d’Alexandre, qui vient de perdre sa mère et doit régler des formalités d’héritage. Il est tout l’opposé de Clara : organisé, un peu psychorigide sur les bords, détestant Paris. Leur seul point commun ? L’entêtement… ce qui rend leur relation hautement électrique. Mais ne dit-on pas que les contraires s’attirent ?

Après un parcours d’élève dyslexique et dysphasique, l’auteure a décidé de tirer le meilleur parti de son imagination débordante. Les choix de Clara est son premier roman. Une lecture très fraîche et sympathique, les troubles dont souffre Clara la rendent terriblement gaffeuse et attachante. Peut-être ( en lien avec ma sensibilité professionnelle au handicap) j’aurai aimé que le sujet du handicap et de ses conséquences sur la vie quotidienne soit davantage exploré, mais c’est un roman qui vous fera passer un agréable moment et qui se lit très facilement.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Adieu, la dyslexie ! (*) de Béatrice Sauvageot aux Editions J’ai Lu : La dyslexie concerne 12 % de la population. Elle constitue un handicap indiscutable et amplifie les risques d’échec et de marginalisation. Béatrice Sauvageot a mis au point un « alphabet neurologique » que les dyslexiques peuvent lire de façon immédiate. Ce livre révèle cet alphabet et fait comprendre toute la force de cette méthode géniale à vocation universelle. Véritable plaidoyer pour la lecture, ce livre s’adresse aux parents comme aux enfants touchés par cette maladie mais aussi à tous ceux qui s’intéressent à l’apprentissage.

On reste sur le thème des dys mais avec un livre pratique qui nous apporte des témoignages de suivis de patients dys à l’épreuve de la méthode de Béatrice Sauvageot. Un livre qui aide aussi à appréhender e que vivent les dyslexiques face à un écrit, leurs parcours, leurs combats et ceux de leurs soignants ! Très intéressant et abordable que l’on soit spécialiste du sujet, enseignant ou parent.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Après l’année du crabe : En attendant la récidive (*) d’ Alice Baguet aux Editions Vraoum : « Quand j’avais dix-neuf ans (avant-hier, donc), Jean-Pierre le cancer est passé me faire un petit coucou. On a ri et j’ai guéri. Jean-Pierre est venu, n’a pas vaincu et a donc disparu. Après avoir appris à vivre avec lui, il fallait apprendre à vivre sans. Seule avec moi-même. Eh bah c’est pas pour chouiner mais j’ai quand même un peu ramé. Ca aura pris dix ans. Mais heureusement, pendant tout ce temps, on s’est bien marré. » Cette histoire est garantie 100 % sans récidive à l’intérieur.

C’était le livre à lire en plein octobre rose, j’ai beaucoup pensé à tous ceux proches ou moins proches qui ont vécu cette maladie. Le précédent ouvrage d’ Alice Baguet , L’année du crabe – Globules et raviolis, paru chez Vraoum en 2015, racontait en toute décontraction son histoire avec Jean-Pierre le cancer, un petit crabe orange. Après cette aventure, il aura fallu beaucoup plus de temps pour se séparer de Jean-Pierre que pour en guérir. C’est ce que raconte Après l’année du crabe – En attendant la récidive. Un témoignage touchant mais aussi plein d’humour sur les conséquences psychologiques de la rémission. J’ai été très touchée !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

En attendant Bojangles (*) d’après le roman d’ Olivier Bourdeaut par Ingrid Chabbert et Carole Maurel aux Editions Steinkis : Un couple et leur fils nagent dans le bonheur, en compagnie de Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique adopté par la mère. Cependant, imprévisible et extravagante, cette dernière entraînera malgré elle sa famille dans un dangereux tourbillon, que tenteront d’éviter père et fils.

J’avais adoré le roman ( chroniqué ICI) , cette adaptation est complètement à la hauteur sachant retranscrire cet univers de folie, de chic et d’amour !  Il sort demain en librairie, na passez pas à côté ! Une PEPITE !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

L’écorce des choses (*) de Cécile Bidault aux Editions Warum : l’histoire d’une petite fille pas comme les autres, puisque atteinte de surdité sévère. C’est aussi l’histoire d’un déménagement, d’une nouvelle maison à la campagne, d’un arbre et d’une amitié. L’Écorce des choses, c’est aussi et surtout l’histoire d’une petite fille qui cherche à s’affirmer autrement que par la parole face à des parents désarmés, vue de son point de vue d’enfant.

Le thème du handicap en littérature jeunesse me touche particulièrement, j’y ai consacré un mémoire, car contrairement à ce qu’on pourrait penser beaucoup d’auteurs et illustrateurs, notamment en littérature jeunesse s’y sont intéressés. Je ne cesse depuis 10 ans d’enrichir ma bibliographie initiale avec des ouvrages rivalisant de délicatesse et de réalisme pour appréhender le handicap et ses conséquences sur la vie de tous les jours. Cette BD nous évoque la surdité avec infiniment de justesse en prenant notamment le parti d’une histoire muette pour mieux nous immerger dans le monde silencieux de cette enfant ! Une pépite là aussi !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La Différence invisible de Mademoiselle Caroline et Julie Dachez aux Editions Delcourt : Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

J’aime beaucoup le style graphique de Mademoiselle Caroline que je suis depuis plus de 5 ans, j’étais donc très heureuse de la voir elle aussi s’intéresser aux handicap : l’autisme ici en l’occurrence. On accompagne l’héroïne (Marguerite, alias Julie la co-auteure) dans son quotidien, sa prise de conscience d’une différence, son parcours de diagnostic, et la délivrance quand enfin un mot a été mis sur son trouble.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Tu pourrais me remercier (*) de Maria Stoian aux Editions Steinkis : Réunissant les voix d’hommes et de femmes de tous âges, les histoires contenues de cet ouvrage sont des expériences réelles de violence sexuelle, de violence et de harcèlement. Tu pourrais me remercier rappelle aux victimes qu’elles ne sont pas seules et à tous qu’aucune agression n’est anodine.

Complètement d’actualité, à l’heure où les dénonciation des actes de violence se multiplient dans les médias et sur les réseaux sociaux,  ce livre nous touche et peut-être aussi un bon support pour aborder le sujet avec les adolescents et leur rappeler l’importance de respecter l’intégrité de l’autre. Un titre fort à dédier à toutes les victimes au même titre que la journée du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La brigade des cauchemars tome 1 (*) de Franck Thilliez, Yomgui Dumont aux Editions Jungle Frissons : Tristan et Esteban (son frère adoptif) ont 14 ans et font partie de la mystérieuse Brigade des cauchemars. Créé par le professeur Angus, le père de Tristan, la brigade vient en aide aux jeunes qui n’arrivent pas à se débarrasser de leurs rêves. A l’aide d’une expérience unique, les membres de l équipe peuvent littéralement entrer dans le cauchemar du patient, afin d’en découvrir la source et de la détruire.L’admission à la clinique de la jeune Sarah va bouleverser les deux garçons. Alors même qu’ils sont missionnés pour intervenir dans son cauchemar, le professeur Angus semble leur cacher des informations. Et Tristan est certain d’avoir déjà vue Sarah… mais où ?

Une chouette BD pour initier les adolescents au thriller et au style de Frank Thillier ( que e croise souvent sur la table de chevet de mon mari ! ). La BD finit en laissant planer quelques mystère et nous donne très envie de découvrir le tome suivant ! Les illustrations sont très chouettes, et petit bonus, le lecteur pénètre de façon privilégiée dans les secrets du professur Angus en découvrant en fin d’ouvrage un de ses carnets secrets !
Pour les ados mais pas que…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le Petit Nicolas – La bande dessinée originale (*) de Sempé et Goscinny chez IMAV Editions : Savez-vous que le Petit Nicolas est né sous la forme d’une bande dessinée en couleur ? IMAV éditions publie pour la première fois en album bd l’intégralité des planches écrites par René Goscinny et dessinées par Sempé, parues entre 1955 et 1956 dans un magazine belge, Le Moustique. Quand trois ans plus tard, ils reprennent Le Petit Nicolas, ils proposent cette fois les romans illustrés à succès. Les planches inédites qui sont aujourd’hui publiées dans cet album contiennent tous les ingrédients qui feront le succès du Petit Nicolas. Elles se présentent sous la forme de gags en une planche. Cette bande dessinée a déjà la saveur de ce qui fera le succès du personnage, humour et poésie. Ce trésor retrouvé permet de découvrir la genèse de l’une des oeuvres les plus célèbre de la littérature jeunesse.

Absolument savoureux ! J’ai retrouvé le petit héros dont je dévorais les aventures petite ! Humour, naïveté, bons mots, tendresse tout était déjà  dans les prémisses de cette belle aventure !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

J’avais très hâte de découvrir Les cahiers d’Esther de Riad Satouff, je me suis offert ce petit plaisir ce mois-ci, et je n’ai absolument pas regretté ! Esther c’est pour moi le Petit Nicolas de la nouvelle génération ! ( cf BD précédente). Il y a là aussi énormément de naïveté, de douceur, de candeur, d’humour, mais le monde a lui aussi évolué et Esther est de fait confrontée cette évolution, avec des schémas familiaux différents, l’hyper présence des téléphones, la conscience du risque terroriste,  des codes sociaux différents, des jeux et une culture qui définit la jeunesse actuelle ! C’est très drôle, fin, tout est livré sans filtre comme le font les enfants mais rien n’est jamais caricatural, et puis en tant que parent ces ouvrages permettent de mieux comprendre le monde dans lequel évolue nos loulous et la façon dont ils le percoivent. Bref j’ai adoré et commandé le tome 03.


Les Cahiers d’Esther – tome 1 Histoires de mes 10 ans de Riad Sattouf chez Allary Editions : Écrits d’après les histoires vraies d’Esther A.*, Les Cahiers d’Esther nous plongent dans le quotidien d’une fille de 10 ans qui nous parle de son école, ses amis, sa famille, ses idoles. Que sont Tal, Kendji Girac ou bien les têtes brûlées ? Quels sont les critères de beauté que doivent avoir les garçons et les filles pour être populaires ? Comment fait-on quand on a des copines plus riches que soi ? Qu’est-ce que le petit pont massacreur ? Comment les attentats du 7 janvier ont-ils été vécus dans la classe d’Esther ? Comment faire quand on a peur d’avoir des gros seins ? En cinquante-deux pages qui sont autant de saynètes sur un thème à chaque fois différent, Esther nous raconte sa vie et son époque. Ce qu’elle ne dit pas à ses parents, elle le raconte dans ce journal intime, tour à tour drôle et émouvant, tendre et cruel : un portrait de la jeunesse d’aujourd’hui et un miroir de notre société.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Cahiers d’Esther – tome 2 Histoires de mes 11 ans de Riad Sattouf chez Allary Editions : Le deuxième tome des aventures d’Esther ! 52 nouvelles histoires, pour les 52 semaines de l’année des 11 ans d’Esther. Le projet de Riad Sattouf est de suivre la vie d’Esther de ses 10 ans jusqu’à ses 18 ans, au rythme d’un album par an.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

L’extraordinaire voyage du fakir qui etait resté coincé dans une armoire Ikéa (*) de Zidrou, Falzar, Kyung Eun Park aux Editions Jungle : Voici Ajatashatru Lavash Patel – à prononcer « j arrache ta charrue » ou « achète un chat roux ». Vous pouvez aussi dire Aja. Profession : fakir, escroc. Fraîchement débarqué à Paris, notre fakir file direction Ikéa pour y acheter un lit à clous repéré en soldes sur le catalogue. Une course en apparence toute simple mais qui va se transformer en véritable aventure. Enfermé par erreur dans une armoire et expédié en Angleterre (puis en Espagne, Italie, Liban…), le fakir va découvrir malgré lui le quotidien des migrants, ballotés de frontières en frontières. Poursuivi par la police des frontières, par le taxi qu il a arnaqué brillamment à son arrivé à Paris, Aja va devoir user de tout son génie pour se sortir de ce guêpier.

Là aussi une adaptation fidèle et très réussie du roman de Romain Puertolas ( chroniqué ICI). Un dessin de style comics qui donne beaucoup d’énergie à cet incroyable périple. Les personnages sont fidèles à l’image qui s’était révélée à moi à la lecture du roman, farfelus, déjantés un brin caricaturaux et atypiques ! Une lecture qui vous fera passer un excellent moment.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La guerre à la politesse est un combat sans merci ! (*) de Gaspard De Lalune aux Editions Textuel : Ce livre réjouissant combine avec panache humour et graphisme. Entre pop culture et esthétique Belle Epoque, il présente de vraies / fausses planches encyclopédiques, publicités et gravures anciennes malicieusement, détournées au service de jeux de mots pas toujours polis. Alors imposteur ou génie méconnu ? Suivez Gaspard Delalune, artiste Dada prolifique, dans ses très visuels calembours délicieusement absurdes et franchement impertinents.

Quand on l’ouvre l’ouvrage on lui trouve un côté précieux, voir pompeux, puisqu’il décline de vieilles planches jaunies au style encyclopédique ! Mais dès qu’on le lit, on savoure l’humour, l’extrême habileté de l’auteur à manier les mots et jeux de mots ! On se retrouve au final avec un ouvrage graphique aussi magnifique que drôle … Je vous laisse voir un petit extrait :

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

L’art subtil de s’en foutre: Un guide à contre-courant pour être soi-même (*) de Mark Manson aux Editions Eyrolles : Le discours ambiant nous pousse sans cesse à nous améliorer. Sois plus heureux. Sois en meilleure santé. Sois plus intelligent, plus rapide, plus riche, plus sexy, plus productif. Mais il faut en finir avec la pensée positive, nous dit Mark Manson. « Soyons honnêtes : parfois tout va de travers, et il faut faire avec. » Depuis quelques années, à travers son blog au succès phénoménal, Mark Manson explore les aspirations délirantes qui déforment notre perception du monde. Il propose ici sa sagesse pratique, joyeusement insolente. C’est en regardant en face nos peurs, nos défauts et nos incertitudes en arrêtant de fuir et d’éviter , que nous pourrons trouver le courage et la confiance qui nous manquent tant. Mark Manson invite à un moment de parler vrai en mode je-te-regarde-dans-les-yeux, fait d’histoires vécues et d’humour potache. Un livre-manifeste pour construire des vies plus réjouissantes, plus ancrées.

Un livre au ton plein d’humour et sans concession pour apprendre à lâcher prise ! Déculpabilisant à souhait, c’est une invitation à être heureux en étant soi-même, en sachant dire non, en assumant ses choix sans trop les discuter et les débattre, en acceptant les erreurs, les souffrances sans leur donner trop d’importance ! Je le redis : Déculpabilisant à souhait !!!!

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Larousse des plantes médicinales: Identification, préparation, soins – 500 plantes décrites – 1000 photographies (*) d’Andrew Chevallier aux Editions Larousse : La bible des herboristes et des passionnés qui fait autorité depuis 1996. Un répertoire des plantes médicinales, 550 fiches illustrées avec des informations détaillées sur : la plante elle-même, ses principaux constituants, ses parties utilisées, ses principaux effets, les recherches en cours, ses usages traditionnels et actuels. Les préparations à faire soi-même : décoctions, teintures, infusions… Un guide pratique de soins avec de nombreux conseils : pour cultiver au jardin ou en serre les principales plantes médicinales et préparer soi-même des remèdes naturels pour se soigner au quotidien et prévenir les dangers de l’automédication (toxicité, contre-indications…).

Un ouvrage dans lequel j’aime me perdre ! Je fais de plus en plus confiance à la phytothérapie, aux huiles essentielles et à l’homéopathie, pour fuir les médicaments d’origine chimique, autant vous dire que cet ouvrage fait office de petite bible ! J’ai beaucoup apprécié les chapitres présentant les trésors botaniques des différents coins du globe ! Un ouvrage à lire pour enrichir sa culture botanique mais aussi à rouvrir ponctuellement pour soigner les petits maux du quotidien.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Nos recettes pour recevoir #19

27 Oct

C’est aujourd’hui le rendez-vous de ma copinet Féelyli :

Nos recettes pour recevoir !

Je vous propose aujourd’hui une recette d’automne autour d’un de mes légumes préférés : la courge butternut ( et ça tombe bien, il y en a plein dans le jardin de papi/mamie ! ).

Son nom français ( doubeurre)  évoque le goût de cette courge, en particulier le velouté que sa texture permet d’obtenir en cuisine.

Tranches de butternut rôties aux lardons et aux herbes :

  • Dans un plat à gratin mélanger 2 tomates ( du jardin c’est mieux), 2 oignons, 100 g de lardons ( ou dés de bacon, de jambon blanc, de jambon Serrano, de Bayonne, de chorizo, de dés de volaille…), des herbes de provence, qq feuilles de sauge, sel poivre
  • Par dessus disposer des tanches de butternut ( pas besoin de les éplucher) de 1 cm ( sans les graines of course, mais ne jeter pas les graines, faites les griller et saler, elles seront délicieuses à l’apéro et une excellent source de zinc)
  • Remettre sel, poivre, herbes, puis saupoudrer 100g de parmesan râpé… et vous savez-quoi ????? C’est FINI !
  • On enfourne à four chaud 20 min à 200° (le temps du bain de BBB)  et …  Bon appétit !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Une recette que j’ai trouvé en fin d’un très chouette ouvrage : La cuisine bio du quotidien : 100 recettes pour manger en famille sans se ruiner ! de Marie Chioca aux Editions Terre Vivante.

Manger  » un peu de tout, et de tout un petit peu « , consommer de saison, bien faire ses courses, éviter le gaspillage, bannir les calories vides et les produits industriels… voici quelques-uns des nombreux conseils que nous livre Marie Chioca pour manger sainement en famille sans se ruiner. Facile à dire… et pas si difficile à faire ! 100 recettes faciles et gourmandes pour tous les jours, appétissantes mais abordables pour le porte-monnaie, vous permettront de mettre ces conseils en pratique. Vous vous régalerez de plats joyeux, originaux et parfaitement équilibrés, associant légumes, céréales non raffinées, légumineuses, un peu de viande, de fromage et de poisson, sans oublier des recettes  » SOS  » très rapides à préparer, ou encore à base de restes, de cueillettes sauvages ou de fanes, des idées pique-niques, pizzas, crêpes, gaufres, croque-monsieur, desserts… A vous les nuggets de colin au citron et parmesan, les courgettes farcies des fainéants, le rôti roulé aux herbes et au fenouil, les gnocchis de polenta à la bolognaise, le casspoulet (poulet confit aux haricots blancs), la soupe crétoise à l’orge et aux pois chiches, les petits pains d’épices en bocaux, la crème au chocolat végétale  » 3 minutes chrono « , le marbré savane… Gageons que ce livre deviendra votre compagnon du quotidien, sept jours sur sept !

J’ai feuilleté ce livre, et tout me fait envie, les recettes sont très faciles pour le quotidien d’une petite famille comme la notre et font la part belle aux légumes et produits sains, le tout à petit coût ! J’adore ! Durant ces vacances je veux tester : la tourte feuilles d’automne, terrine légère à l’échalote, noisettes, champignons, la tourte crumble des paresseux, le cookie géant à partager, les blinis de légumes, et la crème dessert 3 minutes !

Les recettes sont classées par saison, ce que je trouve hyper pratique! Bref je vous recommande cette petite Bible !

Et parce qu’on en a pas fini avec la butternut, j’y reviens très vite avec 2 albums que BBB et moi adorons où elles sont les héroïnes !!!

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Merci aux Editions Terre Vivante

 

Pour vous procurer cet ouvrage un clic sur le titre ou la couverture


Découvrez toutes les autres propositions chez Féelyli et venez vous aussi proposer vos recettes favorites !nos-recettes-pour-recevoir

La rentrée littéraire 2017 des ados

10 Oct

Je vous propose aujourd’hui une petite sélection girly pour vos adolescentes ! Quelques idées piochées dans la rentrée littéraire 2017 pour étoffer un peu leurs bibliothèques à moins de deux semaines des tant attendues vacances de Toussaint !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Showcase, tome 1 : Les trois coups de Alexandre.C Raveleau aux Editions Slalom : Quelle adolescente n’a jamais rêvé d’intégrer une école de comédie musicale et de participer à un  » talent show  » ? Une nouvelle série écrite par un des fondateurs de l’AICOM, une célèbre école de comédie musicale à Paris, qui s’est inspiré des expériences de ces jeunes élèves, passionnés de chant, de danse et de comédie. A la mort de sa mère, Cloé, une adolescente de 13 ans, se retrouve à Paris chez une tante aussi autoritaire que fantasque, qui va l’entraîner dans l’univers du spectacle. Entre la naissance de nouvelles amitiés et le collège, Cloé construit de nouveaux repères mais ce qui va lui permettre réellement de s’épanouir, c’est son apprentissage artistique au sein de l’école de comédie musicale qu’elle intègre. Elle découvre alors la passion d’une vie. Une grande aventure s’ouvre à elle, qu’elle raconte au quotidien à ses amies d’enfance, sur Twitter.

Alors que Grease fait un carton plein à Mogador, voici un ouvrage qui réalise un peu le rêve de beaucoup d’ados : intégrer une école de comédie musicale. Le fabuleux destin de l’héroïne est particulièrement bien écrit car l’auteur connaît très bien son sujet en tat que professionnel du monde du spectacle vivant. Le texte se lit très facilement dès 10 ans, et l’écriture y est résolument moderne intercalant des conversation sms ou encore le fil d’actualité Facebook.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Girl Online Joue Solo de Zoe Sugg aux Editions De La Martinière Jeunesse : Depuis un mois, Penny n’a plus de nouvelles de Noah, personne n’en a d’ailleurs ! Il a quitté précipitamment sa tournée européenne et s’impose un break. Penny est désemparée mais est loin de se laisser aller, c’est décidé, elle va prendre du temps pour elle. Et l’invitation de Megan à venir la voir dans sa nouvelle école à Londres tombe à pic. Il est grand temps de faire de nouvelles connaissances pour Penny, et le beau Callum pourrait bien l’aider à passer à autre chose… Mais est-elle vraiment prête à laisser derrière elle son histoire avec Noah ?

C’est le 3ème tome de cette série qui a déjà conquis 16 millions de fans ! Derrière l’auteure se cache la you-tubeuse Zoella . Starsystème, rocknroll, glamour, beauté, mode et blog ! Vos adolescentes vont adorer Penny l’héroïne de cette série, un brin gossip girl !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les carnets de ma vie (presque) ordinaire de Virginy L.Sam et Clotka aux Editions De La Martinière Jeunesse : Pas facile d’avoir 12 ans. Surtout quand on s’appelle Lila-Lou Tabouret et qu’on est la reine des râleuses… Jamais contente, Lila-Lou ? Il faut dire que quand on a un nom aussi nul, des boutons qui poussent sur le front et un dentiste qui veut vous coller un appareil, il y a de quoi être contrariée ! En plus, les Tabouret déménagent encore et Lila-Lou va devoir repartir de zéro. Elle qui déteste être la nouvelle de la classe… Heureusement, Lila-Lou a de l’imagination et de l’énergie à revendre. Et ce déménagement-là pourrait bien être l’occasion de voir la vie autrement…

Un très grso coup de cœur pour ce texte absolument hilarant, un texte truculent aux mots bien choisis par l’auteure de la célèbre série « Le journal d’une peste ». Les illustrations sont elles aussi très sympathiques et signées de Clotka qui croque les personnages de « La famille trop d’filles » ( à voir sur le blog).

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Un journal pour deux. Sous les projecteurs de Robin Mellom & Lindsey Leavitt aux Editions De La Martinière Jeunesse : Après un début d’année riche en émotions, Piper et Olivia s’habituent peu à peu au collège. Grâce au journal intime qu’elles partagent, elles peuvent échanger leurs coups de coeur et concocter leurs projets les plus fous ! C’est comme si elles étaient toujours ensemble sans être dans la même classe. Mais quand une vidéo réalisée sur YouTube par Piper fait d’Olivia la star du collège, la jalousie menace leur belle amitié. Leur journal leur permettra-t-il de rester les meilleures amies du monde ?

Une série écrite à 4 mains par deux anciennes institutrices ! Les auteures se sont partagées le texte à l’image des deux héroïnes partageant ce journal intime .Un lecture rythmée et dynamique mais aussi sensible  qui décrit des maux de l’adolescence : l’amitié, la jalousie, la trahison…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Petits mensonges entre copines de Barbara Dee aux Editions De La Martinière Jeunesse : Lia n’a que 12 ans, mais la vie lui semble déjà bien compliquée. Pourquoi ses copines ressemblent déjà à des mini-femmes et pas elle ? Pourquoi se sent-elle encore si… gamine ? En fait, Lia est tellement mal dans sa peau qu’elle renonce à ses vacances en colo avec ses meilleures amies. À la place, elle part chez sa tante Shelby, la soeur de sa défunte mère. Mais si Lia espérait trouver en Shelby une figure maternelle, c’est plutôt raté ! Sa tante est un peu brusque et maladroite, et les vacances se révèlent bien décevantes. Alors à son retour, au cours d’une partie d' »action ou vérité », Lia décide d’embellir la réalité. Elle raconte à ses copines qu’elle a embrassé un garçon pendant les vacances. Un petit mensonge qui lui donne soudain beaucoup d’importance. Mais suscite aussi la méfiance de ses amies ! Combien de temps Lia pourra-t-elle tenir avant que la vérité ne lui explose à la figure ? Et si la seule personne qui pouvait l’aider était tante Shelby ?

J’avais découvrte cette auteure chez  La Martinière Jeunesse avec Les Garçons du collège ne sont pas tous des crapaud, son premier roman traduit en français, paru  en 2016. Comme pour le précédent on y parle d’amitié, mais pas d’amitié duelle cette fois, plutôt d’amitié de groupe ( l’histoire tourne autour de 5 amies).  Un roman dans lequel les ados sauront se reconnaître, il y est question d’amitié, d’acceptation de soi, des premières amours, des changements liés à l’adolescence le tout avec douceur et humour !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Slalom et De La Martinière

Pour vous procurer ces ouvrages un clic sur les titres ou couvertures

Mes lectures de septembre 2017

2 Oct

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan  de ce mois de septembre 2017 :  3 romans ,1 bande-dessinée, 3 livres pratiques et 3 revues !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Je commence avec un énorme coup de cœur conseillé par Mum Poulette et Féelyli ! Je me suis laissée embarquer par ce récit qui m’a terriblement touchée et qui rejoint le top 10 de mes livres préférés !


Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet aux Editions Le livre de Poche : Bretagne. Jo prévoit de profiter d’une joyeuse retraite sur l’île de Groix. Mais la deuxième vie qu’il imaginait au côté de sa bien-aimée, il devra l’inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d’insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants. Il n’a d’autre choix que d’honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l’amour, la mission s’avère difficile mais réserve son lot d’heureuses surprises – car il n’est jamais trop tard pour renouer. En famille, on rit, on pleure, on s’engueule et, surtout, on s’aime !

Un livre sous forme de roman choral où chaque personnage vient nous livrer ses fêlures, ses secrets. Un livre d’une profonde humanité où l’on cherche ce qu’il y a de meilleur en l’autre, j’ai été extrêmement touchée et j’ai depuis très envie de partir sur l’île de Groix me retrouver moi aussi. Ce livre a reçu de nombreux prix, on comprend pourquoi en le lisant ! Ne passez pas à côté, à mettre absolument dans vos wish-lists !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

En voiture, Simone ! d’ Aurélie Valognes aux Editions Le livre de poche : Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.  Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

Je m’étais tellement régalée le mois dernier avec mon premier Aurélie Valognes, que j’ai couru chez mon libraire acheter un autre titre ! Banco ! J’ai une nouvelle fois de plus A-DO-RE ! C’est savoureux ! Caustique, drôle, frais passé un très agréable moment de lecture et j’ai beaucoup pensé à l’ambiance du film de Klapisch  Un air de famille !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le premier miracle (*) de Gilles Legardinier aux Editions J’ai lu : Karen Holt est agent d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

Gilles Legardinier nous surprend en changeant totalement de style, il nous propose ici un thriller haletant sur fond d’énigme scientifique et historique, un peu à la Da Vinci Code mais avec l’humour bien senti de l’auteur et des personnages attachants et gentiment névrosés ! Surprenant et sympathique !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Primo Levi (*) de Matteo Mastragostino et Allessandro Ranghiasci aux Editions Steinkis : « Vous savez, les enfants, quand j’avais votre âge, j’aimais beaucoup les chiffres… Mais je ne pouvais pas imaginer que j’allais en porter six sur le bras pendant toute ma vie ». Quelques mois avant sa mort, Primo Levi rencontre les élèves d’une école primaire de Turin, celle-là même qu’il a fréquentée enfant. Comme il l’a fait sa vie durant, il témoigne auprès d’eux de ce qu’il a vécu. Avec une douce fermeté, il leur parle de l’Holocauste, leur raconte comment il a réussi à survivre à l’enfer d’Auschwitz. Question après question, les élèves ouvrent les yeux sur cette terrible page de l’histoire du XXe siècle.

Si c’est un homme de Promo Levi est sans conteste un des livres qui m’a le plus marqué pendant mon adolescence. Pour les 30 ans de la mort de Primo Levi, les Editions Steinkis nous proposent ce roman graphique tout aussi fort et poignant. Il ne s’agit pas de la transcription bd de l’œuvre de l’auteur, ni même de sa biographie même tout ce qui est décrit s’en inspire fortement. Les auteurs ont fait le choix d’imaginer une rencontre entre Primo Levi et des enfants à qui il viendrait raconter l’impensable et rappeler « que les consciences peuvent être à nouveau dévies et obscurcies »… une phrase de fin qui ne peut laisser insensible actuellement.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et puis j’ai lu Flow, mon magazine bouffé d’oxygène et de bien être ! Un vrai moment de sérénité et de douceur ! J’ai aimé chaque article sauf celui faisant l’éloge du désordre, car voyez-vous personnellement je n’en ai pas fini avec la méthode Kon Mari ! 😉 ( cf titre suivant)

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Ranger : l’étincelle du bonheur (*) de Marie Kondo aux Editions J’ai Lu : Ce livre est un guide complet et illustré qui vous permettra de faire de la place et de mieux organiser votre espace. De la chambre à la salle de bains en passant par la cuisine, chaque pièce est passée en revue, tout comme une grande variété d’objets classés en différentes catégories : vêtements, chaussures, photographies, livres, couverts, maquillage, produits de soin et objets de valeur. Des illustrations permettent de mieux comprendre comment plier ses vêtements ou la meilleure façon d’organiser vos tiroirs, placards et étagères. Ranger : l’étincelle du bonheur est un ouvrage unique, une source d’inspiration qui ne se contentera pas seulement de transformer votre maison mais qui bouleversera également votre vie.

Si le premier titre de Marie Kondo ( chroniqué ici ) nous délivrait la philosophie et le côté théorique de la méthode, ce second ouvrage est un vrai guide pratique avec illustrations à la clé pour appliquer dans toute la maison ( et dans sa vie ! ). Je suis de celles qui aiment l’ordre et j’avoue que vider, ranger, épurer me fait toujours beaucoup de bien ( même si ce n’est pas toujours compatible avec la vision des choses des hommes de la maison et en particulier de mon 5 ans), bref… En tout cas, j’ai hâte d’être aux vacances de Toussaint pour me relancer dans la suite de mon grand rangement d’été avec toutes ces astuces !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et puis j’ai aussi acheté à la rentrée un autre de mes magazines chouchous : Causette ! A l’humour caustique et aux débats de fond toujours passionnants ! Ce mois-ci le magazine proposé un débat autour d’un livre en donnant la parole à l’auteure mais aussi à la défense ( à savoir le corps médical), ce livre était sur ma PAL je me suis empressée de le découvrir !

J’arrête la pilule (*) de Sabrina Debusquat aux Editions Les Liens qui libèrent : Depuis quinze ans, les femmes se détournent de plus en plus de la pilule. Lassées de subir les effets secondaires de ce médicament puissant : dépression, baisse de libido, migraines, etc. Face à cette désaffection, certains crient au retour en arrière. Pourtant, il devient difficile de fermer les yeux sur les effets de la contraception hormonale : produit cancérigène de première catégorie, perturbateur endocrinien et véritable castration chimique, ses effets sur les femmes, leurs enfants et l’environnement sont extrêmement préoccupants.
Une telle chape de plomb règne sur le sujet qu’il est aujourd’hui impossible de critiquer la pilule sans être traité de dangereux rétrograde. Avec cette grande enquête, loin de toute idéologie, Sabrina Debusquat montre qu’il est urgent de lever le « tabou pilule » et nous invite à entrer dans l’ère de « l’après-pilule ».
Fruit d’une année d’investigation, cet ouvrage répond à toutes les questions que vous vous posez et analyse rigoureusement ce fait de société majeur qui concerne 4,5 millions de femmes en France. À la croisée de l’histoire, des sciences et du féminisme, cet ouvrage bouscule nos certitudes et nous exhorte à repenser nos habitudes contraceptives.

Un livre très instructif et qui donne à réfléchir ! Il s’agit là d’un choix personnel à faire, et ce livre et de ceux qui éclairent sur le sujet ! Et comme le dit si bien le magazine Causette, il y a dans le débat autour de cet ouvrage une formidable occasion de gagner un nouveau combat féministe, celui d’une contraception sereine, sans effets indésirables ou peur desdits effets ?                                                                             

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et puisque nous parlons santé, voilà une autre de mes lectures, un guide de décryptage de ce qui peut se retrouver dans nos caddies de maman !

Le bon choix pour vos enfants (*) par le collectif La nutrition aux Editions Thierry Souccar : Le guide de survie au supermarché : 800 produits analysés pour bien choisir les aliments des 0 à 16 ans.  Afin que vos enfants grandissent en bonne santé, les spécialistes de LaNutrition.fr ont analysé, noté et commenté près de 800 aliments du supermarché destinés aux enfants, des laits 1er âge aux poissons panés en passant par les biscuits.

Rayon par rayon, vous n’avez plus qu’à suivre le guide : en page de gauche, vous repérez visuellement les produits de bonne qualité nutritionnelle. En page de droite, ceux qu’il vaut mieux éviter. C’est aussi simple que ça ! Parmi les révélations de cette nouvelle édition :  Les meilleurs laits infantiles,  La marque de petits pots à acheter les yeux fermés,  Quelles chips acheter sans trop de remords,  Les biscuits à laisser en rayon,  Les ketchups les moins sucrés
Les poissons panés à mettre dans son caddy,  Les additifs dont il faut se méfier.  Le Bon choix pour vos enfants est aussi un guide complet de nutrition pratique qui vous apprend à décrypter les étiquettes, révèle la  » cuisine  » des industriels et vous évitera bien des pièges.

Un ouvrage vraiment très intéressant où on tombe parfois de haut ! On s’aperçoit par exemple qu’on peut faire confiance à telle marque pour ce produit mais pas du tout pour un autre pour tant proche ( ex : Oui au Petit écolier de Lu mais on évite le Granola de la même marque) !

BBB du haut de ses 5 ans l’a lu lui aussi ! En effet avec les visuels produits et le code couleur, il est tout à fait accessible aux enfants ! L »occasion de discuter de ce qui est bon en bouche mais pas forcément pour la santé !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Pour finir, je ne saurai que vous recommander l’excellent numéro hors série de Sciences & Vie sur la vraie vie d’Astérix (*).  Un abécédaire en 100 questions-réponses de la réalité gauloise !

A l’occasion de la sortie du 37ème album « Astérix et la Transitalique », la rédaction Science&Vie  décrypte La vraie vie d’Astérix en 100 questions : c’est l’occasion de découvrir les réponses à toutes les questions que vous vous posez, et toutes les autres ! Où est vraiment Alésia ? Que savaient-ils des astres ? Leurs casques avaient-ils des ailes ? Un bouclier pour porter le chef ? Pourquoi le coq est devenu l’emblème de la Gaule ? Césarion a-t-il existé ? Existait-il des devins ? Comment ont-ils remporté la bataille de Gergovie ? Les pirates écumaient-ils vraiment les mers ? … Toutes les pages de cet abécédaire sont illustrées par des extraits des aventures d’Astérix.

Un numéro passionnant et instructif, qui mêle sérieux et humour, le tout avec précision historique. A partager en famille ! Jeunes lecteurs, adolescents et adultes vont tomber dans la marmite et débusquer quelques anachronismes sur les récits gaulois  !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Montessori et nous… #12

28 Sep

En ce jeudi, je vous propose un nouveau post dans cette série de billets qui me tient à cœur… Montessori et nous… parce que cette pédagogie m’a beaucoup inspirée dans la petite enfance de BBB, mais aussi pour l’aider désormais dans les apprentissages des lettres, chiffres et sons, qu’il a eu la chance d’être scolarisé jusqu’en juin dans une école où l’on proposait aux maternelles une pédagogie d’inspiration Montessori, et que dans mon travail d’enseignante spécialisée j’ai aussi très souvent recours à des activités où la sensorialité et l’autonomie sont les maîtres mots.

Je vous propose donc une petite sélection de nouveautés autour de la pédagogie Montessori.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

On commence avec quatre chouettes pochettes de Larousse qui rendent le matériel Montessori à portée de tous en effet chaque pochette est vendue 5.95 euros ! A l’intérieur vous trouverez de quoi  fabriquer un alphabet mobile, des lettres rugueuses ( grandes lettres ou petites lettres), des chiffres rugueux grâce à de jolies paillettes à coller. A chaque fois le matériel est accompagné d’une petite fiche double explicative pour utiliser le matériel, aider l’enfant à retenir les lettres mais aussi le son associé. Alors certes les puristes de la méthode Montessori, relèveront peut-être le fait que les couleurs Montessori ainsi que l’épurement du matériel ne sont  pas tout à fait respectés, mais franchement ce matériel a l’avantage d’être très accessible en terme de prix et très ludique, je le valide donc totalement pour un usage à la maison !


Mes petits ateliers MONTESSORI : Mon alphabet mobile



Mes petits ateliers MONTESSORI : Mes grandes lettres rugueuses


Mes petits ateliers MONTESSORI : mes petites lettres rugueuses


Mes petits ateliers MONTESSORI : Mes chiffres rugueux

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Chez Nathan, voici une pochette pour aller vers le calcul et la numération, elle contient 10 chiffres rugueux à tracer du bout des doigts, pour découvrir et mémoriser en douceur la tracé de chaque chiffre mais aussi des cartes chiffres et des jetons pour associer symboles et quantités.  Le petit livret délivre de bons conseils et nous suggère quatre jeux ou activités :

  • Jeu de présentation, reconnaissance, reconstitution
  • Jeu des jetons pour associer une quantité à l’écriture chiffrée
  • Jeu des chiffres pairs ou impairs pour appréhender cette notion
  • Jeu de mémorisation

Ma pochette Montessori – Les chiffres rugueux

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour progresser dans la lecture, toujours chez Nathan, voici une autre pochette centrée cette fois sur la lecture. Elle renferme  12 graphèmes rugueux pour découvrir du bout des doigts et mémoriser via ses capacités sensorielles les sons plus complexes : ch, ou, on, un… ainsi que 24 cartes images ( à découper)  à associer aux graphèmes : « chhh comme chat « . Comme pour le précédent on y trouve un guide parental riche en informations sur la présentation de ce matériel et quatre suggestions de jeux ou activités :

  • Jeu d’analyse des sons avec les cartes images
  • Jeu de traçage des graphèmes
  • La leçon pour nommer, associer, restituer et prononcer le mot
  • Jeu d’association et mise par paires

Ces 2 pochettes sont signées Adeline Charneau qui a créée  l’association Alternative Montessori où elle conçoit des ateliers pour les parents et leur enfant ainsi que  l’Institut Pinsons, structure éducative innovante et éco-responsable à Bordeaux.

Ma pochette Montessori des graphèmes rugueux

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

En progressant dans la découverte de l’écrit, les enfants vont alors exprimer l’envie d’écrire des mots ! Ce coffret Nathan va les y aider. Il contient 30 cartes images, 120 lettres mobiles pour former des mots, 30 tickets de lecture pour commencer à lire, un casier de rangement des lettres et un livret guide pour les  parents, notamment pour leur donner l’ordre dans lequel présenter les cartes images ne fonction de leur complexité.

Avec ce coffret on pourra  proposer deux types d’activités :

  • la composition de mots : l’enfant prend une image (par exemple as en tout premier), il prononce le mot en essayant de décomposer chaque son et cherche les lettres mobiles correspondantes.
  • la lecture de mots : l’enfant associe chaque image avec le mot correspondant


Mon coffret de lecture Montessori

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

En prolongement de ce coffret, les enfants auront envie de lire plus que ces 30 mots, de découvrir d’autres mots puis des phrases ! Voici donc dans la même collection Mon premier livre de lecture Montessori . Conçu par Marie Kirchner, fondatrice de l’école Montessori Le petit d’Homme à Paris, il permet au lecteur débutant de progresser vers la lecture courante via des textes adaptés et progressifs. Selon le principe Montessorien :  » une difficulté à la fois « , les graphèmes sont introduits progressivement, des plus simples aux plus complexes.

Bien évidemment les lettres du coffret précédent seront réutilisées pour manipuler et asseoir les progrès  !

Mon premier livre de lecture Montessori

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Et puis on retrouve avec grand bonheur la jolie collection Mes petites histoires Montessori de Eve Herrmann et Roberta Rocchi chez Nathan. Je vous ai souvent parlé de cette magnifique série  aux histoires simples et poétiques en écriture cursive ( dans le respect de la pédagogie Montessori) inspirées de la vie réelle. Dans ce neuvième volume des aventures de Liv et Emy, leur grand-mère leur raconte son enfance, ce qui n’existait pas encore, la liberté de jouer dans la rue ou d’aller seule à l’école. Au fil de leurs questions, les petites filles découvrent que leur grand-mère n’a pas toujours été âgée… et à travers elle, la France des années 1950/ 1960. Et comme toujours l’ouvrage finit sur une activité : la bande des âges pour visualiser la longueur des expériences de chacun.

 


Les histoires de Grand-Mère


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Les Editions Larousse, proposent également pour les 4/7 ans des albums écrits par Lydie Barusseau (auteure du blog La semaine Montessori) et illustrés par Isabelle Monnerot-Dumaine. On y suit les aventures d’Arthur et Mila (entourés de leurs parents, grands-parentes et de Manon la grande sœur) sur des thèmes chers à la pédagogie Montessori comme l’autonomie, l’observation. Ces petits albums, qui illustrent une histoire proche du vécu de chacun, ont pour but de montrer comment les enfants peuvent gagner en autonomie et en assurance grâce à des activités très simples du quotidien. En fin d’ouvrage, les parents pourront y trouver des pistes pour inviter avec bienveillance leurs enfants à apprendre de leurs expériences et à grandir !

 


Si on faisait tout seul ? album montessori : Pour Maria Montessori, être libre ne signifie pas « être libre de faire tout ce que l’on veut : cela signifie plutôt être capable de satisfaire ses besoins vitaux sans dépendre de l’aide directe d’autrui ». L’acquisition de l’autonomie est la clé de voûte de la pédagogie Montessori.Il est fondamental pour un enfant d’apprendre à faire par lui-même (s’habiller, se servir un grand bol de lait, faire une gâteau, etc.), même si cela peut s’avérer difficile ou source d’erreurs. Il n’y a vraiment rien de tel donc pour grandir !

 

 ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Si on rangeait ? album montessori: Dans la pédagogie de Maria Montessori, le rangement est considéré comme une activité très formatrice et structurante pour l’enfant. Ranger, c’est en effet trier, classer (par couleurs, par tailles, par formes, ou encore selon l’utilité des objets ou tout simplement selon ses préférences) ; c’est donc structurer sa pensée.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

 Merci aux Editions Larousse & Nathan

 

Sur le blog, vous pouvez aussi retrouver aussi un billet consacré à  mon coffret bébé Montessori ! et Montessori et nous #1, Montessori et nous #2, Montessori et nous #3, Montessori et nous #4, Montessori et nous #5, Montessori et nous #6, Montessori et nous #7  Montessori et nous #8 , Montessori et nous #9,  Montessori et nous #10, Montessori et nous #11

Mes lectures d’août 2017

31 Août

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Comme le mois précédent je vous présente ici mes lectures adultes , mais  j’ai aussi beaucoup lu de romans adolescents et young adults que je vous ai présenté dans mes sélections de l’été ! Il y a donc pour ce mois de juillet 2017, 3 romans , 3 bandes-dessinées, un livre pratique pour la photo et 4 livres de psychologie avec les enfants  !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Venise n’est pas en Italie d’ Ivan Calbérac aux Editions Le livre de Poche : Émile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux-dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça. Quand la fille qui lui plaît plus que tout l’invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l’accompagner… C’est l’histoire d’un adolescent né dans une famille inclassable, l’histoire d’un premier amour, miraculeux et fragile, d’un voyage initiatique et rocambolesque où la vie prend souvent au dépourvu, mais où Venise, elle, sera au rendez-vous.

Une PEPITE, il s’agit d’un journal intime d’un adolescent, nous racontant sa vie, ses premières amours mais surtout un drôle de road trip avec sa famille plutôt farfelue, mais terriblement soudée et aimante, c’est très drôle et rythmé mais aussi tendre et délicat ! Un petit bonheur de papier qui n’est pas sans rappeler un de mes films préférés Little Miss Sunshine.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le jour où Anita envoya tout balader (*) de Katarina Bivald aux Editions J’ai lu : L’été de ses dix-huit ans, Anita Grankvist s’était fixé trois objectifs : apprendre à conduire une moto, acheter une maison, et devenir complètement indépendante. Presque vingt ans plus tard, elle mène une petite vie tranquille, un peu fade, seule avec sa fille Emma, et travaille au supermarché local. Quand cette dernière part à l’université, Anita commence à prendre des leçons de moto, se lance dans un projet impossible, renoue le contact avec sa mère légèrement sénile, et tombe follement amoureuse. Qu’il est doux de se dire qu’il n’est jamais trop tard pour profiter de la vie… Et n’est-ce pas merveilleux de réaliser ses rêves d’adolescence à l’approche de la quarantaine ?

Forcément une histoire sur la crise de la quarantaine, ne pouvait que me plaire, le livre est assez dense et pourtant on se lasse pas un seul instant ! C’est frais, très juste et balaie toutes les problématiques des quarantenaires : le départ en études des enfants, les parents vieillissant, les projets de vie et les défis pour se prouver qu’on est encore jeunes et vivants, l’amour, l’amitié, le questionnement professionnel, la vie associative. Une super lecture d’été qui me laisse un agréable souvenir !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mémé dans les orties d’ Aurélie Valognes aux Editions Le livre de poche : Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Voilà un moment que j’avais envie de lire un livre d’Aurélie Valognes, et je n’ai pas été déçue ! J’ai adoré le duo de personnages principaux, en effet on ne peut que s’attacher à ce papi grincheux aux faux airs de tatie Danielle, et cette petite fille malicieuse.  Savoureux, tendre et drôle, j’ai pensé à une autre de mes lectures de Juillet « Bon rétablissement » ( cf ce billet).

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mes photos au Smartphone: Shootez. Traitez. Partagez (*) d’Agnès Colombo aux Editions Eyrolles : Oui, il est possible de faire des photos qualitatives avec son smartphone et il est possible de partir en voyage et de n’emporter aucun autre appareil ! Agnès Colombo est photographe professionnelle. Si le reflex est son outil de travail, le smartphone est devenu son appareil de prédilection pour ses photos quotidiennes. Elle présente ici ses trucs et astuces pour réaliser de belles photos : se fixer des objectifs, composer, recourir à certains accessoires, retoucher et/ou utiliser les effets… En bonus, elle donne des pistes pour imprimer ses photos et constituer des albums car, pour elle, les images doivent être montrées, exposées.

Outre le format super sympa, ce guide est vraiment très plaisant à lire car bourré de conseils illustrés en photos, et initiateurs de projets photos pour se lancer tant dans la prise de vue que dans la publication en ligne ou sur les réseaux sociaux ou pour l’impression ! Il m’a donné envie de me remettre au projet 52 ! Un indispensable pour tous les accros du portable

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Il me cherche !: Comprendre ce qui se passe dans son cerveau entre 6 et 11 ans d’ Isabelle Filliozat aux Editions Marabout Poche : Manque de concentration, agitation, manque de confiance, crise, difficultés pendant les repas ou comportement violent à l’école : et s’il y avait des raisons autres que le manque de limites ? Méconnaître le rythme de développement de l’enfant est source de nombreux conflits, cris et punitions, et il n’est pas simple de fixer la frontière entre le trop et le trop peu de contrôle parental. Mais, non ! tout n’est pas encore joué ! Et le parent peut faire beaucoup pour nourrir la confiance de son enfant.

Dans la même veine que le précédent « J’ai tout essayé » ( pour les 1/5 ans) et prenant appui sur les recherche en nerosciences, c’est un ouvrage que je vous recommande car il est très facile d’accès, bien illustré d’exemples et de petits dessins, bref on s’y retrouve et on y glane de précieux conseils pour tous ceux qui se questionnent sur l’éducation et veulent tendre vers une éducation bienveillante.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Miracle Morning spécial famille (*) d’Hal Elrod aux Editions First : Des millions de personnes à travers le monde ont déjà réussi à réaliser leurs objectifs grâce à la méthode Miracle Morning et ses Life SAVERS : se lever plus tôt et prendre du temps pour soi pour faire du sport, méditer, se cultiver et s’aligner avec ses aspirations. Après le succès de son premier ouvrage Miracle Morning, Hal Elrod adapte ici sa méthode pour les parents en quête d’une vie familiale harmonieuse. Comment pratiquer quand on a des nuits agitées ? Comment orienter son rituel pour devenir le parent que l’on veut être ? Quelles valeurs d’affirmation de soi transmettre à ses enfants ? Vous trouverez les réponses à ces questions ainsi que de nombreux témoignages de parents pour vous aider à pratiquer les rituels du Miracle Morning dans un seul but : devenir le père ou la mère que vous souhaitez être. Affirmations, réalisations, préparation de la journée… Et si le Miracle Morning était le secret des familles épanouies ?

J’avoue qu’ avant cette rentrée j’aurai bien aimé gagner une ou deux heures de sommeil le matin, mais j’ai trouvé dans cet ouvrage de quoi me motiver face à mon lève-tôt ! 😉 . Les témoignages donnent l’envie de se lancer même si ma couette veut jouer les résistantes ! L’ouvrage va plus loin que le concept de se lever tôt pour faire des choses, c’est un livre de parentalité très intéressant, qui nous délivre de nombreuses clés. Mon seul petit reproche il donne l’impression de devoir faire toujours plus, toujours mieux, pourtant la slow life ça a du bon aussi, non ?

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Mieux communiquer avec soi-même et avec les autres: Lâchez prise…soufflez ! (*) de Céline Blondel aux Editions Gereso : Une multitude d’informations est transmise à travers nos postures, nos gestes, nos regards, nos silences… Puis notre voix et le ton sur lequel nous nous exprimons révèlent, en partie, notre état, notre humeur… Il nous arrive parfois d’être surpris, émus, en réaction ou décontenancés face à un comportement, une parole, un regard, un silence… nous perdons pied face à l’inattendu. Suffirait-il de se dire « lâche prise ! » pour éviter de s’emporter et répondre de façon peu constructive ? Ou bien « fais-toi confiance ! » pour neutraliser son émotion et oser s’exprimer ? Notre mental, seul aux commandes, se révèle parfois notre pire ennemi… Alors, comment éviter de se laisser entraîner par ses émotions ? Comment transformer une déstabilisation en puissance d’action ? Comment retrouver aisance et assurance ? Pour trouver vos propres réponses, l’auteur vous invite à partager sa réflexion, qui s’appuie, en partie, sur la règle de l’improvisation théâtrale. Ou comment être acteur parmi les autres acteurs de notre vie en société. À travers d’anecdotes professionnelles, d’exercices et diverses approches de la relaxation qui associent le mental et le corps, vous découvrirez comment lâcher prise et souffler, pour au final, mieux communiquer avec soi-même et avec les autres !

Un livre de développement personnel pour s’apaiser en commençant par une réconciliation avec soi. On y trouve témoignages et exercices ( essentiellement de respiration et théâtre) , c’est un ouvrage qui questionne, qui chamboule même, mais avec beaucoup de douceur et de bienveillance.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Etre parent aujourd’hui : Comment la psychologie peut vous aider au quotidien (*) de Ludovic Gadeau aux Editions In press : ce guide complet propose de mieux comprendre les étapes du développement et le fonctionnement psychologique de l’enfant et de l’adolescent. Il offre des points de repère qui aident à naviguer dans l’océan des liens familiaux. À partir d’une quarantaine de courts exemples cliniques, il montre, les ressorts psychologiques qui animent ces tensions dans la vie quotidienne. Il fait aussi entendre ce qui peut circuler entre parents et enfants à un niveau inconscient. Résultat de 35 ans de pratique clinique, ce guide ouvre enfin des pistes pour aider tant les enfants que les adolescents ou les parents en souffrance.

Un manuel de psychologie très abordable et couvrant de nombreuses problématiques que l’on peut rencontrer en matière d’éducation avec les enfants et adolescents. Très analytique, c’est une approche très intéressante à recommander aux parents comme aux professionnels de l’enfance et de l’adolescence.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les Mille et une Vies des Urgences (*) de Baptiste Beaulieu et Dominique Mermoux aux Editions Rue de Sèvres : Baptiste est interne dans un service d’ urgence. Celle qu’il surnomme la femme oiseau de feu voit ses jours comptés alors que son fils est coincé en Islande par un volcan au nom imprononçable. Baptiste n’a plus qu’un but, aider sa protégée à tenir jusqu’au retour de son fils. Pendant 7 sept jours, les journées du jeune interne sont rythmées par les moments qu’il passe à son chevet, à lui raconter toutes les vies de l’hôpital : les joies et peines des patients, les farfelus, les plus touchants, mais aussi la vie des internes et des infirmiers, leurs routines, leurs découragements, leurs amours parfois. Un témoignage rare et incroyablement touchant sur la terre méconnue mais essentielle que sont les urgences. Incontournable.

Une CLAQUE ! Voilà ce que j’ai pris à le lecture qui sera un de mes coups de cœur de cette année littéraire ! Je suis depuis un long moment Baptiste Beaulieu sur son blog et les réseaux sociaux, je suis toujours très touchée par la justesse de ses mots, ses partis pris sans concession mais toujours tellement sensibles et empreints d’humanité. Pas de mièvrerie, de page en page, je suis passée du rire aux larmes, avec de multiples allers-retour entre un état d’émotion et un état d’excitation. Un livre qui me fait dire je sais pourquoi je travaille dans cet univers hospitalier, j’y ai connu l’enfer, mais j’y vois chaque jour tant d’humanité… que j’y crois encore…  PEPITE ! A LIRE ABSOLUMENT ! ON NE RESSORT PAS INDEMNE D’UNE TELLE LECTURE ! MAIS ON EN RESSORT GRANDI !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Parents-profs (*) de Stéphane Grulet et Boualem Aznag aux Editions Jungle : ParentsProfs emmène le lecteur dans les coulisses de l’école : roman photo racontant l’histoire impossible d’une maîtresse avec un directeur d’accueil de loisirs, interview exclusive de Céline Alvaro, la star de la pédagogie montessorienne, tutos beauté pour se faire belle avec « les moyens de la classe », reportage sur la révolution du numérique à l’école, mais avec deux tablettes pour 180 élèves… chaque page du livre est une plongée dans le quotidien des profs, des élèves et leurs parents. Sous le format d’un magazine féminin, ParentsProfs raconte, avec un humour parfois absurde et faussement naïf, l’école d’aujourd’hui, les joies et difficultés d’enseigner.

On sent la très grande complicité qui unit ce duo d’auteurs qui connaît très bien son sujet ! C’est drôle et chaque page se renouvelle dans une nouvelle parodie ! GENIAL ! A l’image de leur blog ! A offrir aux parents et aux enseignants qui s’y font parfois un peu égratignés ( pauvre Céline Alvarez 😉 )  mais qui s’y retrouveront tellement ! A  l’instant où j’écris ces lignes, chéri-mari glousse à l’autre bout du canapé, conquis lui aussi par cette lecture !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Un autre regard par la blogeuse Emma aux Editions Massot : Avec plus d’une dizaine d’histoires très variées autour du féminisme, de la politique ou de la sexualité, cette jeune blogueuse casse les clichés sur bon nombre de sujets. À l’opposé des stéréotypes, elle dévoile notamment son expérience de jeune maman au travers d’une série d’anecdotes tout sauf édulcorées. En revisitant avec beaucoup de justesse et d’engagement, des sujets tels que le sacro-saint instinct maternel, le baby blues, l’histoire du clitoris ou encore les réfugiés, elle parvient à remettre en question des vérités qui pouvaient paraître établies.

Sympathique, drôle et militant ! Un peu dans l’esprit du magazine Causette ! Mon tout petit bémol :  j’ai acheté cet ouvrage après avoir entendu parler de l’auteure et de ses planches sur la charge mentale. Malheureusement elles ne sont pas dans l’ouvrage, ce qui m’a laissé sur ma faim…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Mes lectures de juillet 2017

31 Juil

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Un peu moins d’ouvrages que d’habitude, car j’ai aussi beaucoup lu de romans adolescents et young adults que je vous ai présenté dans mes sélections de l’été ! Il y a donc pour ce mois de juillet 2017, 4 romans et 3 bandes-dessinées !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La BD de Soledad Tome 5 (*) de Soledad Bravi aux Editions Rue de Sèvres : Le RDV annuel de compilation des pages de Soledad Bravi parues dans ELLE, pour prolonger l’été avec humour et aborder la rentrée du bon pied ! Soledad nous offre un vrai bain de soleil et saupoudre d’intercalaires lumineuses l’ensemble de cet ouvrage avec des illustrations inédites en pleines pages.

Je suis toujours aussi fan du coup de crayon de Soledad, et cette séance annuelle de rattrapage de ses géniales planches publiées dans Elle est un pur Bonheur ! C’est drôle, farfelu, parfois cynique mais toujours frais, moderne et terriblement féminin ! A s’offrir, à offrir aux copines !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Délicieusement désinvolte (*) de Morgane Badaboum aux Editions Le Texte vivant : Délicieusement désinvolte raconte en une série d’anecdotes croquées, le quotidien rocambolesque et trépidant de Morgane.C’est le premier livre d’illustrations à l’humour décapant d’une fille gaffeuse, bloggeuse et provoc’. Depuis 5 ans, Morgane raconte ses péripéties de jeune Parisienne sur son blog. Elle a décidé d’en extraire le meilleur et de le prolonger dans sa première BD.Elle y croque ses bourdes quotidiennes, ses catastrophes culinaires et professionnelles avec un humour décapant et une énergie incroyable. De ses déconvenues avec la mode, à ses flops qui parleront à tous, le livre de Morgane nous plonge dans un univers très féminin, parfois engagé, pas toujours tendre et vraiment hilarant.

Très drôle dans l’esprit d’une Joséphine, l’héroïne de Pénélope Bagieu, bien que Morgane ait sa propre personnalité ! Savoureux, je me suis régalée et suis ravie de suivre le blog de l’auteure ! C’est ICI !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les chicons (*) de Mike Zonnenberg et Giovanni Jouzeau chez Jungle : Léo et Paul sont deux ados des cités ouvrières du nord de la France. Leur passe-temps préféré ? Squatter sur leur banc favori. Spécialistes de la « loose », les deux compères n’ont pas d’argent, pas de petites copines, pas vraiment la classe, en fin de compte. Heureusement, ils savent savourer les petits plaisirs quotidiens une bonne barquette de frites, un tournoi de baby-foot ou encore une course de caddie sur le parking du supermarché.

Je vous fais déjà une traduction du chti ou picard , ma langue natale 😉  chicons c’est ainsi qu’on appelle les endives ! Bref dès le titre j’avais déjà le sourire ! Si vous avez aimé les sketchs de Dany Boon et Bienvenue chez les chtis, vous allez adoré cette BD qui rend un hommage humoristique aux cités du Nord ! A partager avec vos ados qui vont adorer !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Pars avec lui d’ Agnès Ledig chez Pocket : Ils s’appellent Roméo et Juliette. Comme s’ils étaient prédestinés. Mais c’est à eux d’écrire leur histoire, en dépit des accrocs, des cahots et des heurts. Lui est pompier, un héros du quotidien, solide comme un roc. Mais pas assez pour résister à une chute de huit étages, heureusement amortie par des arbres. Elle est infirmière. De celles pour qui leur travail va bien plus loin que soigner les corps. Attentive, attentionnée, elle donne aux autres sans compter ce que son propre compagnon, Laurent, lui refuse. Ces deux êtres cabossés par la vie vont se tendre la main. Et apprendre qu’envers et contre tout être heureux ce n’est pas regarder d’où l’on vient, mais où l’on va.

Un magnifie roman, offert pour mes 40 piges par Mathy ! Un grand merci ! Je suis très fan de l’écriture sensible d’Agnès Ledig, j’ai une nouvelle fois était conquise, cette histoire est terriblement touchante, parfois terrible mais toujours positive ! Mention pépite pour ce roman, j’ai adoré !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La guerre des nains (*) de Danielle Thiéry chez J’ai Lu : Un adolescent porté disparu après une partie de paintball qui tourne mal, l’attaque d’un commissariat par une bande de la cité de la Dame-Blanche… Marc Lé Guénec, flic désabusé, doit résoudre la double affaire. Si tout se sait dans le quartier, le cas n’est pas simple, entre trafics dangereux, policiers véreux et leaders islamistes. A la lisière du périphérique, la violence urbaine est loin d’être un mythe, elle est bien réelle.

Si vous recherchez un bon polar noir pour la plage, c’est ce qu’il vous faut ! Une histoire sans concession, qui vous fera frissonner, écrite par une ancienne commissaire qui connaît bien son sujet. Une vraie résonance avec l’actualité, même si ce point n’est pas l’axe central de l’intrigue !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger chez Babel : Sauvé d’une chute dans la Seine, un sexagénaire misanthrope se retrouve immobilisé sur un lit d’hôpital pendant un mois et demi – le temps pour lui de revisiter sa vie, ses bons et mauvais côtés, et surtout de rencontrer des personnes inattendues, lui qui n’espérait plus beaucoup de surprises de l’existence…

Un vraie belle découverte, que ce roman, un personnage de vieux, qui semble au départ tellement aigri et montre au fur et à mesure sa belle âme ! De l’humour caustique et une palette de personnages originaux et attachants. Bon rétablissement a été adapté au cinéma par Jean Becker en septembre 2014 avec Gérard Lanvin, Jean-Pierre Darroussin et Fred Testot.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La grève des femmes formidables (*) de Alex Riva chez J’ai Lu : Quel type de situation vous correspond au quotidien ? 1. Vous êtes fatiguée de tout gérer, pour tout le monde, tout le temps. 2. Vous répétez à vos enfants chaque jour la même chose sans effet. 3. Vous vous retenez de donner votre démission à chaque crise de votre patron. 4. Vous aimeriez bien avoir une vingt-cinquième heure juste pour vous… Si vous avez coché une ou plusieurs de ces réponses, il est temps de venir découvrir les aventures d’Emma et celles de ses amies Alice, Andréa et Chloé !

Une chouette lecture d’été, qui a fait écho en moi…  le questionnement de middle-life, la surcharge mentale des working-mums, le tout sous un fond d’île paradisiaque, d’amour, d’amitié, des relations humaines parfaitement décryptées, des héroines attachantes au point de se demander si je ne suis pas la cinquième amie de la bande ! Bref précipitez vous sur cet ouvrage, il sera à coup sûr un des succès de cet été 2017 ! Et bonne nouvelle, après le succès de La grève des femmes formidables, son premier roman qu’elle avit au départ autoédité, Alex Riva retrouve ses héroïnes pour la suite de leurs aventures dans Quand l’imprévu s’en mêle, à paraître aux Editions J’ai lu en novembre 2017.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

%d blogueurs aiment cette page :