Archive | Les lectures jeunesse de BBB and co RSS feed for this section

Des lectures adaptées pour les enfants DYS

20 Oct

Je me rappelle des mes débuts d’enseignante spécialisée, lorsque pour faire découvrir mes textes préférés à mes petits protégés souffrant de dyspraxie visuo-spatiale, j’adaptais des pépites de la littérature jeunesse ! Et notamment d’une nuit à retaper le génialissime Joker de Susie Morgenstern ! Combien de fois ai-je regretté que les éditeurs ne proposent pas des livres qui facilitent la lecture aux enfants dys ( que ce soit les troubles dyslexiques ou dyspraxiques visuo-spatiaux notamment) ! Une quinzaine d’année plus tard je me réjouis de voir de plus en plus d’éditeurs concernés par cette problématique et la gamme d’ouvrages jeunesse s’élargir considérablement. Les Editions Flammarion (Castor Poche) et Nathan à titre d’exemple nous proposent une offre en librairie allant des petits romans pour lecteurs débutants à l’adaptation de romans étudiés au cycle 3 et au collège ! Voici une petite revue de presse de leurs nouveautés :

La collection Le club des Dys chez Castor Poche- Flammarion, est une toute nouvelle série de premières lectures accessibles à tous à partir de 7 ans ( CE1) et adaptées aux dyslexiques. Son objectif essentiel est de donner confiance aux enfants dans leurs capacités de lire, de comprendre et d’apprendre. La particularité de cette collection, c’est d’isoler un son complexe étudié par tome, identifié par un prénom d’enfant et mis en couleur ; ici le « on » de Léon ou  le « an» de Angèle.

Ces ouvrages sont signés par Nadine Brun-Cosme (auteure jeunesse qui a beaucoup écrit chez Père Castor,  Nathan, L’École des Loisirs et Milan) et Ewen Blain  pour les illustrations. La direction de la collection est confié à un œil neuroscientifique celui de Marie-Pierre Bidal, psychologue clinicienne et présidente de l’association potentialdys.

Ces petits romans font un peu moins de 50 pages sont séquencés en chapitres (6 ou7),  richement illustrés, la police et les espacements sont adaptés, et le son étudié isolé via un code couleur. Les rabats contiennent des aides à la lecture comme la présentation des personnages, un dico de mots, et des jeux autour du phonème étudié. Après l’aide au déchiffrage, pour aider les enfants à améliorer leur compréhension des textes lus, la collection s’attache à rester proche des problématiques des enfants, de proposer des héros récurrents permettant de faire des inférences entre les différents tomes de cette série qui en compte déjà 4 ! Un sans faute pour cette collection !

 


Le club des DYS : Le tonton de Léon Benoît a une grande nouvelle : son petit frère est né ! Mais à l’école, c’est Léon qui retient l’attention de tous, avec son tonton arrivé du Japon. Benoît s’isole. Seule Angèle vient le voir, il lui confie son secret. Quand Lou et Léon l’apprennent, ils sont déçus et gênés. Heureusement, l’amitié saura déjouer les rivalités !


Le club des DYS : Angèle et le trampoline : Ce mercredi, Léon a invité Lou et Benoît. Quand Benoît arrive, il est avec Angèle. Léon est en colère, il n’aime pas beaucoup Angèle… Mais finalement, faire du trampoline à quatre, c’est bien mieux qu’à trois : ça permet de faire deux équipes ! Et au fi l de l’après-midi, une nouvelle amitié va naître.

***********************

Les Editions Nathan, quant à elles, reprennent des grands succès de leur catalogue en les publiant dans la collection Dyscoolun label conçu avec Mobidys et des orthophonistes qui redonnent le goût de la lecture aux enfants. Les livres dyscool adaptent des best-sellers de la littérature jeunesse pour les rendre accessibles aux enfants dys. Le choix de publier les textes originaux offre aux lecteurs souffrant de troubles DYS le plaisir de lire les mêmes livres que tous les autres lecteurs.

L’accessibilité cognitive des livres dyscool s’appuie sur un soutien à l’attention, au décodage, à l’abstraction, à la motivation. Le texte est aéré et mis en page de façon adaptée pour les troubles dys  ( police et tailles adaptées, interlettrage, intermots et interlignage agrandis, travail sur le nombre de mots par ligne), les syllabes des mots longs ou complexes sont en couleur, les mots difficiles définis à chaque page ( expliqués ou simplifiés), les personnages sont nommés explicitement, le texte n’est pas imbriqué dans les illustrations, et il y a changement de page à chaque changement de scène, on trouve un sommaire à cocher pour se repérer dans sa lecture


Nico : Comme une grenouille ! (Dyscool) de Hubert Ben Kemoun et Régis Faller : Nico et sa classe vont à la piscine. Pour Nico, hors de question d’être séparé de ses copains ! Il s’inscrit dans le même groupe qu’eux, celui des  » forts « . Le seul petit problème, c’est que Nico ne sait pas nager…


Le renard de Morlange (Dyscool) de Alain Surget et Philippe Mignon : Violences, humiliations : rien n’arrête le cruel comte de Morlange. Jusqu’au jour où un curieux vieillard lui prédit que, s’il ne change pas sa conduite, il sera transformé en jeune renard les nuits de pleine lune…


Ariane contre le minotaure (Dyscool) de Marie-Odile Hartmann et Elène Usdin : Tous les neuf ans, quatorze Athéniens sont offerts au puissant Roi de Crète Minos, afin d’être dévorés par le Minotaure. Ariane, la fille cadette du souverain s’éprend un jour de Thésée, prince d’Athènes, pourtant condamné à connaître le même sort tragique que ses camarades. La jeune fille élabore alors un stratagème audacieux …

 

Comme je le disais en introduction , j’ai longtemps pratiqué  » l’adaptation artisanale » d’écrits pour mes élèves, je sais donc qu’il y a beaucoup de travail pour arriver à proposer ces ouvrages, mais quel dommage de constater les différences de prix entre les versions originales et les versions dyscool  ( 1 euro de différence pour le premier ce qui est raisonnable mais  6.70 euros et 5.95 euros de différence pour les deux autres, certes plus denses ) je fonde l’espoir d’un prix unique pour tous quel que soit la version !

***********************

J’en profite aussi pour vous parler d’un produit que je n’ai pas testé mais qui a retenu toute mon attention après l’avoir pas mal croisé dans la presse spécialisée : la première lampe d’aide à la lecture et à l’écriture pour les enfants et personnes souffrant de troubles de l’apprentissage.

Cette lampe LED a pour ambition de simplifier la vie des dyslexiques.


 Elle a été conçue en étroite collaboration avec deux chercheurs de l’Université de Rennes : Albert Le Floch & Guy Ropars qui ont consacré 20 ans de recherche sur l’un des troubles des DYS : la dyslexie. Leur brillante étude, est arrivée à la conclusion que l’une des causes de la dyslexie pourrait se nicher dans les yeux : la non asymétrie des taches de Maxwell.

A poser sur un bureau ou un chevet, Lexilight permet de détacher les lettres et d’ajuster la netteté. Cette lampe stroboscopique à LED, dont la lumière peut être personnalisée selon les besoins, permet de lire en toute autonomie. Elle est également un outil d’aide à l’écriture : la vision est plus nette lorsque l’on écrit sous la lampe

A ce jour, 87% des utilisateurs ont confirmé des bénéfices immédiats : réels progrès dans la lecture, visualisation des espaces, regain de confiance et plaisir à lire.

Seul point sombre: son prix exorbitant… Plus d’infos :  www.lexilight.fr

Voici un témoignage trouvé sur You tube :

Chut, les enfants lisent ! # 238

17 Oct

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !

Cette semaine, les contes sont à l’honneur

avec une extraordinaire nouvelle version de Blanche Neige

et une ( ou plutôt 3) revisite(s) de la Belle au bois Dormant !


Blanche-Neige de Gaël Aymon et Peggy Nille aux Editions Nathan Il neige. Trois flocons se sont posés sur la fenêtre givrée. Dans le château, sur la montagne, dans la forêt, une petite princesse est née.  » Aussi belle que l’hiver, aussi blanche que la neige, elle s’appellera Blanche-Neige !  » dit le roi émerveillé. Si belle qu’il ne regarde déjà plus qu’elle et que, dans le cœur cruel de la reine, la jalousie a tout glacé.

Ce conte classique est ici réécrit et illustré par un duo d’exception : Gaël Aymon qui  nous offre une magnifique version du conte, à la fois fidèle aux origines et accessible aux enfants. Il s’est inspiré des versions de Grimm et Pouchkine ( la méchante reine n’est donc pas la belle-mère mais la mère de la jeune-fille). Quant à l’illustratrice , Peggy Nille elle  nous invite dans son univers onirique, aux forêts envoutantes et aux princesses délicates. Le livre se décline autour du noir/blanc/rouge avec des touches d’or qui lui donne beaucoup de raffinement et de préciosité ! Un sublime objet !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ 

 


Il était 3 fois – La Belle au bois dormant de Davide Cali et Amélie Falière aux Editions Nathan : Et si la belle au bois dormant n’était pas celle que vous croyiez ? Voici le célèbre conte détourné dans 3 versions hilarantes !

  • Et si la Belle au bois dormant ne dormait pas cent ans, mais passait son temps à s’endormir, partout et en toutes occasions ?
  • Et si la Belle au bois dormant ne se piquait pas à un fuseau, mais héritait d’une haleine de rat mort à son seizième anniversaire ?
  • Et si les parents de la Belle au bois dormant étaient d’épouvantables sorciers, plutôt qu’un roi et une reine très propres sur eux ?

Je vous avais déjà parlé de cette collection géniale (ICI et LA) des Il était 3 fois et de ma passion des contes détournés ! Une nouvelle fois je suis conquise par le côté malicieux et un brin loufoque de ces 3 revisites ! Chaque histoire possède son identité graphique et les rebondissement rivalisent d’humour ! Savoureux ! Génial ! J’ai une petite préférence pour la Belle narcoleptique ! tandis que mon 6 ans trouve que l’haleine de rat vaut aussi son pesant de cacahuètes et de fous rires !


Pour vous procurer ces ouvrages,

un clic sur les titres ou couvertures

Merci aux Editions Nathan

 

Participations #95 et 96  au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Lire et Jouer avec ses héros préférés

11 Oct

Dans mon apprentissage de maman il a fallu dompter un certain vocabulaire qui m’était bien méconnu ! Désormais je maîtrise Beyblade Burst, Pokemon, PawPatrol et autres Robots Trains ! Me voici donc en mesure de vous faire une revue de presse que je n’aurai jamais imaginé vous proposer 6 ans en arrière ! Je vous laisse découvrir les lectures et activités fétiches de mon loulou avec ses héros préférés du moment !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ 


Pokémon – Super cherche-et-trouve d’Alola à colorier aux Editions Les livres du dragon d’or : Un maxi livre de coloriages amusant mettant en scène les Pokémon d’Alola dans de très beaux décors, avec un jeu sur chaque page : retrouver les personnages cachés dans la scène. En plus, 40 autocollants sont offerts pour customiser ses affaires avec ses Pokémon préférés !

C’était le petit cadeau qui attendait mon loulou sur son bureau de la soir de la rentrée des classes ! Il le trouve tellement génial que nous l’avons déjà racheté afin qu’il l’offre à un copain pour un anniversaire !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 


Pokémon – Sables colorés aux Editions Les livres du dragon d’or : Une pochette qui contient tout le matériel nécessaire pour réaliser de magnifiques tableaux en sables colorés : 6 cartes autocollantes de nos Pokémon favoris, 6 tubes de sable et un bâtonnet. Il suffit de décoller les surfaces prédécoupées et de les saupoudrer de sable pour parer de couleurs tes tableaux !

Les sables colorés sont déjà une activité que mon loulou adore, mais quand il s’agit de Pokemon cela devient encore plus magique ! Mon loulou a aussi apprécié pouvoir avoir le choix des couleurs, en effet contrairement à certains coffrets il n’y a pas de numérotation des zones à décoller et donc pas de couleur imposée, à l’enfant de faire marcher son imagination !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 


Pokémon – À la recherche de Pikachu aux Editions Les livres du Dragon d’Or : Une offre inédite 100 % Pokémon : des jeux et des activités d’observation + tout le matériel pour créer son propre escape game ! Prêt à plonger dans l’univers Pokémon grâce à ce super livre 3 en 1 ? Profitez des activités cherche-et-trouve pour exercer son œil de Dresseur, puis faites une pause avec les jeux (7 différences, labyrinthes…) avant de partir à l’aventure avec l’escape game ! Dans ce gros livre, découvrez en plus des activités deux scénarios inédits et des accessoires pour organiser un jeu grandeur nature inspiré de votre univers préféré, et aidez Sacha à sauver Pikachu des griffes de la Team Rocket !

Mon loulou a bien évidemment testé les activités mais nous n’avons pas encore fait l’escape game, cela me semble être une bonne idée d’activité pour un anniversaire ou un apm récréatif entre copains. Le livre en plus des jeux contient donc 2 jeux de type escape game de 45 min, 90 cartes prédécoupées à dissimuler, 1 bande son, 3 posters et 3 diplômes pour récompenser les meilleurs dresseurs.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 


Beyblade Burst – (Album volume 4) – Valtryek contre Doomscizor aux Editions Les livres du Dragon d’Or : Valt poursuit son ascension au sein du Tournoi des Districts. Son prochain adversaire n’est autre que Daigo Kurogami, un garçon mystérieux et très sûr de lui. Valt n’a pas le choix, il doit s’entraîner sans relâche pour espérer le vaincre. Valtryek sera-t-il à la hauteur face à Dark Doomscizor ? Un combat acharné s’annonce !

Cette collection d’albums d’une trentaine de pages ravira les fans des fameuses toupies ! C’est le quatrième tome de cette série à prix mini 5 euros l’album, parfait pour l’histoire du soir !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 


Beyblade Burst – ( Petit roman volume 7 ) – Le combat des clubs aux Editions Les livres du Dragon d’Or Xander Shakadera, l’un des Quatre Prodiges du Tournoi National, propose à Valt et ses amis d’affronter les membres de son club de Beyblade dans un combat d’équipe. Chacun espère remporter la victoire. Valt et ses camarades seront-ils à la hauteur face à ces Bladers de talent ?

Dans le même esprit que le précédent mais cette fois-ci nous sommes au format petit roman de poche ! Cette collection fait un peu moins de 100 pages et ets richement illustré comme vous pourrez le voir en images. Le prix est le même : 5 euros !

 

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 


Robot Trains – Un amour de train aux Editions Les livres du dragon d’or : Une  jolie histoire d’amour du pays des trains ! Tandis que Kay continue son entraînement pour devenir toujours plus fort, la jolie locomotive Jeanne est à ses côtés pour le motiver. Elle l’aime beaucoup, mais elle pense avec chagrin qu’il ne la remarque pas. Pourtant, une petite étincelle commence à germer dans le moteur de Kay…

Vous connaissez sûrement cette série d’histoires mettant en scène des trains aux diverses fonctions et prônant de jolies valeurs d’amitié et d’entraide ! Mon loulou connaissant les épisodes, il a plaisir à jouer les apprentis lecteurs dans ces albums !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 

Et puis ils ont toujours la côte avec mon 6 ans, les chiens de la Pat’Patrouille, d’adorables chiots qui vivent des aventures extraordinaires et sont toujours là pour donner un coup de patte aux habitants de la grande Vallée et assurer les sauvetages incroyables


Paw Patrol-La Pat’Patrouille – Ma Box de rentrée aux Editions Hachette : une box imaginée pour accompagner l’enfant sur son année scolaire. Elle contient un livre de découvertes à conserver, un livre d’activités, un livre de coloriages, une planche de stickers, un immense poster calendrier pour organiser son année sur les 12 mois ou pour décorer sa chambre sur l’autre face ( qui nous montre une jolie scène du dessin-animé), deux cadres photos à fabriquer et mettre en couleur et même des éléments à découper dans la boîte elle-même pour personnaliser le calendrier ! Un super kit très complet pour 9.95 euros ! A savoir que cette boîte se décline avec d’autres Héros : Peppa Pig, Sam le pompier ou encore Mascha et Michka.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ 


Paw Patrol-La Pat’Patrouille – Quelle heure est-il ? aux Editions Hachette : Un grand livre avec une horloge et deux aiguilles à tourner pour apprendre les moments de la journée avec la Pat’ Patrouille.

Rien de tel que la manipulation des aiguilles pour apprendre à lire l’heure. L’histoire reprend des étapes-clés de la journée des chiots ( et de l’enfant) auxquelles il doit associer un horaire en manipulant les aiguilles ( la grande en jaune, la petit en bleue) . Très ludique pour une première approche, par la suite l’horloge pourra aider l’enfant à faire ses devoirs sur l’heure en mathématiques !


Merci aux Editions Les Livres du dragon d’or et Hachette Jeunesse
Pour vous procurer ces titres un clic sur les titres ou les couvertures

Chut, les enfants lisent ! # 237

10 Oct

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !

Cette semaine, mon coup de cœur se décline autour de 3 ouvrages

qui accompagnent la sortie en salle du film Dilili à Paris ce jour !

Voici cette belle histoire de Michel Ocelot

aux Editions Casterman

en album, en roman, et en documentaire !

L’auteur, autodidacte, a consacré toute sa carrière au cinéma d’animation. Depuis le début, il écrit ses propres histoires, dessine lui-même les personnages de ses films et crée leur univers graphique. C’est en 1998 que le grand public découvre Michel Ocelot, grâce au succès public et critique de son premier long métrage Kirikou et la Sorcière . Viennent ensuite Princes et Princesses , d’anciens contes en silhouette et Kirikou et les Bêtes Sauvages , co-réalisé avec Bénédicte Galup. Azur & Asmar (2007), son 4ème long métrage, est encore un conte de fée, d’une rive à l’autre de la Méditerranée.

Le film qui sort ce jour a déjà une nomination pour le festival du Film Francophone d’Angoulême, nul doute qu’il connaîtra le même succès que les précédents !

Pour mes lecteurs ( et collègues) enseignants, n’hésitez pas  à visiter le site pédagogique formidablement conçu pour exploiter ce film et les ouvrages avec vos élèves en fonction de leur niveau.


Dilili à Paris ( l’album)  : Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite Kanake Dilili mène une enquête sur de mystérieuses disparitions. Ils reçoivent l’aide de personnalités extraordinaires : Marie Curie, Pablo Picasso, Gustave Eiffel… Grâce à ses nouveaux amis, Dilili parviendra-t-elle à arrêter les malfaiteurs ? Une aventure incroyable et un hymne vibrant à la liberté comme à la joie de vivre ensemble.

Un album magnifique par ses illustrations d’une finesse incroyable ( on retrouve vraiment la patte d’Ocelot) et dont l’histoire vous fera vibrer ! En 40 pages on se laisse autant charmer par la beauté du Paris d’antan que par la malice et la tendresse de la si attachante Dilili !


 

♦   ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Dilili a Paris ( le roman) : Paris, 1900. La capitale est en pleine ébullition, et ce n’est pas seulement à cause de l’Exposition universelle. Les fillettes disparaissent tour à tour, enlevées par les Mâles-Maitres. Dilili, une petite fille d’origine kanake futée et curieuse de tout, décide de mener l’enquête avec son ami Orel. Ensemble, ils parcourent Paris, rencontrent les plus grandes personnalités de la Belle Époque et rassemblent des indices pour retrouver les jeunes disparues et arrêter les malfaiteurs. 

Le roman du film de Michel Ocelot, se destine aux plus grands et nous propose des scènes inédites ! Avec ses 192 pages vous pourrez le proposer aux enfants dès 8 ans ( ou avant si bons lecteurs).

 

♦   ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Paris au temps de Dilili ( documentaire) : Le Paris de Dilili est une ville d’une richesse inouïe. Elle accueille aussi bien les plus grands événements, comme l’Exposition universelle, que les personnalités et les artistes les plus célèbres du monde. C’est une ville de fête, de splendeurs architecturales et artistiques, d’avancées technologiques et scientifiques, la plus parfaite illustration de ce qu’on appelle très justement la Belle Époque. Retrouvez dans ce livre tous les personnages et les lieux célèbres du film de Michel Ocelot Dilili à Paris.

En parallèle des deux précédents, les Editions Casterman nous proposent un trop chouette documentaire pour mieux s’immerger dans cette Belle-époque. Les textes sont signés de Sandrine Mirza, on y découvre l’ambiance politique, les grands événements culturels ( expositions universelles, opéra, les débuts du Moulin Rouge, les écrivains contemporains ), les bouleversements architecturaux avec la rénovation de Paris sous l’impulsion d’Haussmann, on y parle mode, art nouveau ou encore de la vie des enfants de cette époque. Le tout est proposé avec des textes riches, complets mais adaptés aux jeunes lecteurs et beaucoup d’iconographies d’époque ! Absolument fascinant !

Pour vous procurer ces ouvrages,

un clic sur les titres ou couvertures

Merci aux Editions Casterman

 

Participation #94 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Chut, les enfants lisent ! # 236

3 Oct

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !

Pacifique

de Nicolas Mestre et Mailys Paradis

aux Editions Winioux

Le petit héros Tini parcourt un chemin initiatique, où se côtoient l’immense et le minuscule, où se mêlent le banal et l’extraordinaire, où se confondent l’océan et l’enfance. Tour à tour brumeux, coloré, puissant, magique, gracieux, effrayant ou imprévisible…mais finalement si pacifique.

Le support ludique et inédit de ce livre-jeu permet au lecteur d’être actif, de s’impliquer et s’amuser. Il y a neuf cartes fournies avec le livre que l’enfant devra associer avec une des neuf illustrations et ainsi retrouver le texte. Les versos des cartes peuvent aussi être assemblés, tel un puzzle, pour former une illustration surprise et le texte final. ( cf photos)

C’est vraiment une réinvention très originale de la lecture avec ce jeu de cartes qui incite aussi à être plus attentif aux illustrations à mieux savourer leurs multiples détails pour en prendre davantage plein les yeux et se laisser captiver par  cet extraordinaire voyage si dépaysant en Polynésie ! Mais c’est aussi une histoire qui emprunte des codes aux contes initiatiques et qui rend un bel hommage à l’enfance ! Un album surprenant, coloré, mystérieux, poétique et exotique ! A découvrir absolument !


Pour vous procurer cet ouvrage

un clic ICI !

Merci aux Editions Winioux

 

Participation #93 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Chut, les enfants lisent ! # 235

26 Sep

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Rue des quatre-vents : Au fil des migrations
de Jessie Magana et Magali Attiogbé

aux Editions des Eléphants

Sur un siècle, la rue des Quatre-Vents a vu arriver, partir, naître et grandir de nombreux habitants qui ont contribué à forger son identité. Aujourd’hui y vivent Suong Mai, du Vietnam, Bako, du Mali, et Najib, d’Afghanistan. Mais hier et bien avant encore la rue avait accueilli Marco, l’Italien, Mikhaïl, juif de Russie, Marcel, l’Auvergnat, Anastas, l’Arménien et bien d’autres. Les habitants de la rue des Quatre-Vents ont connu des guerres, des crises économiques, des retours forcés dans leurs pays d’origine, des mariages et des naissances… Ces populations, qui ont enrichi la France de leurs spécificités, se sont peu à peu mélangées aux populations déjà présentes, créant une France métissée. 

Un album qui se lit comme un voyage dans le temps pour découvrir de 1890 à aujourd’hui des histoires d’immigration, d’exil et d’accueil, par le prisme d’une rue et de ses habitants.

En grande lectrice de littérature jeunesse, il m’arrive très souvent d’être amusée, touchée, émue, mais voilà bien longtemps que je n’avais pas pleurer en lisant un album jeunesse. Cette pépite est le deuxième titre de cet éditeur qui me bouleverse à ce point, la premier étant Cité Babel. On pourrait tout à fait qualifier ce livre d’utilité publique tant son message est fort. Il nous parle des différents fluxs de migrations, de l’histoire de ces migrants, de notre histoire, de la richesse de l’intégration et ce en quoi elle a construit la France d’aujourd’hui, bref c’est un témoignage puissant, parfois dur, extrêmement riche ! Le texte est très fort mais les illustrations l’équilibrent à merveille, nous amusant par ses détails, mais sachant aussi mettre en images les métamorphoses historiques.

La présentation du livre est fascinante, on observe sur chaque double-page ce quartier sur une année emblématique, qui nous est raconté sur le rabat, on y voit l’évolution de la rue mais aussi de ses habitants puis de leurs descendants au fil du temps… Un bel hymne à la tolérance, à l’ouverture sur l’autre, à l’écoute et à l’accueil.

L’auteure et l’illustratrice connaissent bien le sujet, puisque toutes deux sont très engagées dans l’association Encrages pour l’accueil des personnes exilées.

Il est sorti ce jeudi 20 septembre en librairie

et je vous invite à le découvrir de toute urgence !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions des Eléphants

 

Participation #92 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Chut, les enfants lisent ! # 234

19 Sep

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Pour Andrée

de Sophie Vissière

aux Editions Hélium

 

L’ourse Andrée est confortablement installée dans son fauteuil lorsqu’elle voit atterrir un avion en papier par la fenêtre du salon, avec un mystérieux message : Pour Andrée. Rendez-vous au parc, samedi à 15 heures.

Ce samedi-là, tôt le matin, le singe Marcel passe chercher un à un ses amis. Les heures s’égrènent. De maison en maison, de magasin en magasin, de personnage en personnage, le récit se construit et les amis s’activent pour préparer une fête pour Andrée ! Un album exquis avec une jaquette-papier cadeau, qui célèbre l’amitié !

 

Un album qu’il est bon de relire à nos petits, pour leur rappeler que s’il est doux de recevoir des cadeaux et d’être au centre de l’attention, il est aussi très plaisant d’organiser une petite surprise pour un être aimé, et que le présent n’a pas toujours besoin d’être matériel ! Bref c’est un album à la fois doux avec ses jolis teintes pastels, tendre avec ses personnages adorables, bienveillant par le message qu’il délivre et rythmé dans sa construction comme l’est la course au temps dans les préparatifs d’une fête ! Un livre qui rappelle à quel point l’amitié est précieuse et source de joie !

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Hélium

 

Participation #91 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Les nouveautés de la Bibliothèque Rose

18 Sep

Avec l’entrée en CP de mon loulou, de nouvelles lectures apparaissent dans sa bibliothèque, il n’est pas encore suffisamment autonome pour lire ces petits romans seul, mais ils font clairement partie de sa motivation dans l’apprentissage de la lecture et sont en bonne place sur sa table de nuit ! Quant à moi je suis très émue de retrouver certaines collections de mon enfance comme la bibliothèque rose et la bibliothèque verte des Editions Hachette qui ont toujours autant de succès ! Depuis mes jeunes années, les pages se sont colorisées, les présentations et les sujets modernisés pour surfer sur l’actualité des sorties ciné notamment ! Et justement mon loulou a jeté son dévolu sur 2 films qu’il a découvert sur grand écran cet été ( le premier avec moi, le second avec son papa-chéri !). Un peu moins de 100 pages et un doux prix de 5 euros, on vous recommande ces livres pour replonger avec bonheur dans la magie de ces grands succès du Box Office !


Les Indestructibles 2 – Le roman du film : Pas toujours facile d’être M. et Mme Indestructible, surtout dans une ville où les Supers sont considérés comme hors-la-loi. Alors qu’Hélène se retrouve à la tête d’une périlleuse mission, Bob se voit contraint de mettre son costume au placard pour veiller sur Violette, Flèche et bébé Jack-Jack. Une tâche qui s’avèrera plus compliquée que prévu…


Hôtel Transylvanie 3 – Le roman du film : L’équipe de l’hôtel Transylvanie part en vacances ! Pour que son père puisse enfin, à son tour, se reposer, Mavis a réservé des places à bord d’un magnifique bateau de croisière. Si Dracula n’est d’abord pas très enthousiaste, il tombe bientôt sous le charme du capitaine Ericka, l’arrière-petite-fille de Van Helsing, l’ennemi juré du vampire…

Et chez vous, la bibliothèque rose de votre enfance

a t’elle fait son retour en mode nouvelle génération ?

 

 

Pour vous procurer ces titres, un clic sur les images ou titres !

Merci aux Editions Hachette

Chut, les enfants lisent ! # 233

12 Sep

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Super Coquet contre Captain Tounu

de Bérengère Delaporte

aux Editions Marmaille et Compagnie

Super Coquet, c’est le roi. Sa tunique, c’est son prestige. Mais alors que se passe-t-il ce matin ? Tout le monde se promène tout nu dans les rues ! Captain Tounu aurait-il encore frappé ?

Derrière l’histoire super rigolote et très attirante pour les enfants ( imaginez un super héros, un super méchant avec des lunettes qui déshabillent !), c’est en fait une jolie fable qui permet de parler avec les enfants de pudeur, de coquetterie, mais aussi de différence, et de l’importance de cultiver celle-ci, de se démarquer en restant soi-même ! On le sait les enfants sont sensibles au regards et aux influences des petits camarades, cet album leur rappelle qu’être soi , se détacher du regard de l’autre, est une force !

L’autrice a réalisé textes et illustrations, et on adore le travail crayonné, sa palette à la fois tendre et colorée et surtout le loup inimitable de notre Super Coquet ! Et puis la crocheteuse que je suis, a beaucoup apprécié de voir la laine à l’honneur dans cet album !

 

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Marmaille et Cie

 

Participation #90 au Challenge Je lis aussi des albums
 logo challenge albums 2018

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

La rentrée littéraire 2018 des ados

10 Sep

Un des petits bonheurs de la rentrée, c’est aussi de découvrir toutes les jolies nouveautés que nous réservent les maisons d’éditions ! La rentrée littéraire 2018 des ados se révèle à la fois riche, éclectique et de qualité ! J’ai eu la chance de découvrir plusieurs de ces lectures et je partage avec 

Un petit conseil, que je vous ai déjà donné, certes, mais je me permets d’insister, si vous aimez la lecture en tant qu’adulte, intéressez-vous aussi à cette catégorie, je suis sûre que vous y ferez de belles découvertes ! Et puis pour ma part c’est un bonheur de partager certaines de ces lectures avec Filleul Chéri !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le Ruban rouge de Lucy Adlington aux Editions PKJ ( Pocket Jeunesse) : Nous quatre : Lily, Marta, Carla et moi. Dans une autre vie, nous aurions pu être amies. Mais nous sommes à Birchwood. Ella, quatorze ans, est couturière. Pour son premier jour de travail, elle plonge dans ce monde de rubans, d’étoffes et de soie qu’elle aime tant. Mais son atelier n’est pas ordinaire, et ses clients le sont encore moins. Ella est prisonnière du camp de Birchwood, où elle confectionne les vêtements des officiers. Dans ce terrible quotidien où tout n’est qu’affaire de survie, la couture lui redonnera-t-elle espoir ?

J’aime beaucoup toutes les histoires qui se passent sur la période historique de la seconde guerre mondiale. Ce texte fort sur l’Holocauste m’a infiniment touché, il raconte l’amitié de deux filles dans un camp fictif qui seront sauvées par leur Amour de la couture. Le roman a été inspiré par l’histoire vraie des couturières d’Auschwitz. C’est un texte dur, fort, mais à la fois passionnant et très original par ce fil rouge autour de la couture, de la création, des passions qui sauvent.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Trouver les mots de Julie Buxbaum aux Editions PKJ : Elle n’a plus envie de parler. Il n’a jamais su communiquer. Ensemble, ils vont s’aider. Le jour où Kit Lowell, l’amour secret de sa vie, s’assoit à sa table de cantine, David est bouleversé. Il comprend que c’est le moment ou jamais de démarrer une conversation. Mais quoi de plus difficile pour un garçon solitaire, qui ne comprend rien aux conventions sociales ? Kit, elle, cherchait un endroit où on la laisserait enfin tranquille, après la mort de son père. Elle est loin de se douter de ce qu’elle va trouver en posant son plateau à côté de celui de David…

Un très joli roman, très touchant, qui nous parle de différence, de deuil, de harcèlement, d’amitié avec le point de vue d’adolescents. C’est à la fois délicat et sans tabous, très bien écrit ! Une lecture qui vous embarque et vous donne envie de continuer un peu plus à partager la route de ses deux héros.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Accroche-toi ! de Susie Morgenstern et Albertine aux Editions Saltimbanque : Bonnie Bonnet mène une vie trépidante entourée de sa mère, sa grand-mère Omama, le collège, ses deux abominables demi-frères et son amoureux, Carl. C’est une vie qu’elle aime furieusement. On goûte à ses côtés aux joies des pérégrinations sentimentales et émotionnelles de l’adolescence. À 14 ans, la pétillante Bonnie est à l’aise dans ses baskets, bien décidée à assumer ses envies, même les plus incongrues. Une robe de mariée à porter au collège ? Et pourquoi pas ? De tribulations culinaires en causes à défendre, Bonnie Bonnet nous emmène dans le tourbillon de sa vie. Avec tendresse et sans se départir de l’humour qu’on lui connait, Susie Morgenstern nous livre un roman délicieux dont ne sont pas exclues les grandes problématiques de notre société. Cancer, immigration, guerre et même secret de famille sur fond de déportation, des thématiques difficiles que l’auteure aborde avec une fraîcheur et une distance telles que l’on est enclin à penser qu’il est parfois bon de relativiser !

Susie Morgenstern fait partie avec Marie-Aude Murail de ces auteurs que je lis sans discontinuité depuis l’adolescence ! Je pense d’ailleurs qu’elle a dû rester ado car elle raconte si bien leurs ressentis, leurs interrogations ! C’est le sujet de ce nouveau livre pétillant et illustré avec humour par Albertine. A offrir sans hésiter aux adolescentes à partir de 13 ans.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La Guerre des surnoms de James Patterson et Chris Grabenstein aux Editions Hachette : David et son meilleur ami Michael sont affublés des pires surnoms du monde, et ce, depuis la maternelle : « Débile » et « Langue-de-bouse », franchement, qui dit mieux ? Et aujourd’hui au collège, tout le monde est persuadé que ces noms sont mérités. Ah oui ? Eh bien, ça ne va pas durer ! Les deux garçons se lancent le défi de faire changer les choses et de réduire au silence leurs harceleurs. Jusqu’où sont-ils prêts à aller ? Rentrer dans l’équipe de basket ? Probablement. Participer à la fête des Sciences ? À coup sûr ! Devenir des célébrités à la télé ? Oh, tiens, en voilà une idée…

Drôle et richement illustré, ce roman est au final beaucoup plus sérieux qu’il n’y paraît au premier abord ! Si le cadre de départ fait croire à des blagues potaches, le livre finalement nous parle du harcèlement psychologique des collégiens pour ouvrir les consciences en passant par un biais humoristique.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Piège à la Bastille de Catherine Cuenca aux Editions Nathan Paris, juin 1789. Gabriel, jeune apprenti imprimeur, est heureux : il s’apprête à demander la main de son amoureuse Virginie à son père, l’imprimeur qui l’emploie. Or on l’accuse d’être l’auteur d’un pamphlet injurieux contre la reine ! Le voilà arrêté et embastillé. Le pire, c’est qu’il a bel et bien imprimé ce pamphlet… sous la contrainte. Du fond de son cachot, alors que tout le désigne comme coupable, il ne peut prouver son innocence. Il n’a d’autre choix que de s’évader. Mais peut-on seulement s’évader de la terrible Bastille ?

Un roman historique, à proposer dès 13 ans sur l’époque tumultueuse et romanesque de la Révolution française  qui mêle suspense, tension et intrigues avec un angle original : la prise de la Bastille vue de l’intérieur. On se laisse littéralement happé par cet ouvrage qui permet de découvrir l’histoire autrement !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Le bureau des coeurs trouvés, Tome 1 : Lexie melody de Cathy Cassidy aux Editions NathanLexie, 13 ans, vit dans une famille d’accueil depuis que sa mère l’a abandonnée. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est sauver de l’oubli tout ce qu’elle peut : animaux,objets… Et si elle sauvait aussi les gens ? Elle décide de créer un groupe de parole pour réunir les marginaux de son collège…qui se transforme vite en groupe de musique. Les Lost & Found sont nés ! Leur aventure sera émaillée de nouvelles amitiés et de romances, mais aussi de tensions, à mesure que chacun apprend à trouver sa place. Et lorsqu’il s’agit d’une bonne cause, comme sauver la bibliothèque locale de la fermeture, ils sont prêts à soulever des montagnes !

Cathy Cassidy après Les filles au chocolat se lance dans une nouvelle série en 4 volets, dont voici le premier tome qui sortira en librairie début octobre. On a à nouveau affaire à un groupe de filles, cette fois-ci ce n’est pas une fratrie mais un groupe uni autour d’une même passion : la musique. Comme toujours, on retrouve une couverture girly, beaucoup de fraîcheur et de fluidité dans l’écriture qui permettent de faire passer des sujets plus graves avec tendresse et bienveillance ! J’ai beau être adulte je suis fan de l’univers sensible et frais de cette autrice !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le goût amer de l’abîme de Neal Shusterman aux Editions NathanCaden est un adolescent de quinze ans ordinaire, qui s’intéresse à l’athlétisme et aux jeux vidéo. Pourtant, il adopte un comportement de plus en plus étrange aux yeux de ses parents : il marche seul et pieds nus dans les rues, craint que ses camarades de classe ne veuillent le tuer… Dans son esprit, Caden est devenu le passager d’un navire voguant sur des mers déchaînées. Lorsque cela devient trop difficile pour lui de garder le contact avec la réalité, ses parents doivent l’interner en asile psychiatrique. Commence pour le jeune homme un long voyage qui doit le mener au plus profond des abysses, au risque de s’y noyer…

Inspiré d’une histoire vraie, un roman d’une justesse incroyable sur les maladies mentales, qui nous plonge au cœur de la schizophrénie. On se demande parfois si les lignes que l’on vient de lire font partie du rêve ou de la réalité, l’auteur connaît bien son sujet puisqu’à travers ce roman il nous parle de la maladie de son fils qu’ils ont combattu ensemble. Ce livre vient d’être traduit en français mais il a reçu de nombreux prix Outre Atlantique.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et puis je continue avec quelques titres qui ne sont pas des nouveautés, à proprement parler, mais des nouveautés au rayon poche ! Un grand bonheur notamment de découvrir les rééditions au format poche de grands succès de l’Ecole des Loisirs avec le label Médium+Poche ! ou d’autres chez Le Livre de poche Jeunesse ou PKJ Poche !

Sauveur et Fils Saison 1 (Poche)de Marie-Aude Murail aux Editions L’école des Loisirs collection Médium plus poche : Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin…Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

C’est une série dont je vous ai souvent parlé ! Qui fait partie de livres que je garde précieusement pour les relire, la série Sauveur et Fils ! La voici qui revient en poche pour notre plus grand bonheur ! Je vous confirme ce que j’ai déjà écrit sur cette série : une PEPITE ! On y parle des problèmes sociaux mais aussi de problèmes plus personnels comme ceux liés à l’adolescence ou à la communication entre parents et ados, de mal-être lié ou non à des pathologies,  de quêtes du bonheur et de justice et de petits et grands combats sur la vie ; un livre qui remue, qui touche, qui vous fait vibrer… C’est drôle, fin, parfois douloureux mais toujours si bien écrit !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Broadway Limited, Tome 1 : Un dîner avec Cary Grandt de Malika Ferdjoukh aux Editions L’école des Loisirs collections Médium plus poche : Automne 1948. Il débarque un soir de grand vent à la pension Giboulée. Par erreur. Un stupéfiant malentendu linguistique. Il est à New York et on l’a pris pour une demoiselle à cause de son prénom. Or la pension Giboulée est exclusivement réservée aux jeunes filles. La gent masculine y est rigoureusement interdite. Par chance, il est français. Et il joue très bien du piano… Voici l’histoire de l’étudiant Jocelyn Brouillard, 17 ans presque, à l’ère du swing et de la comédie musicale, propulsé dans un tourbillon où les jeunes Américaines sont plus turbulentes, éblouissantes, hardies et étourdissantes les unes que les autres.

J’avais adoré 4 sœurs de Malika Ferdjoukh et j’étais ravie de découvrir cet été un autre titre de sa plume. Ce diptyque rythmé doit son titre au Broadway Limited, le train fabuleux et mythique qui reliait Chicago à Pennsylvania Station au centre de New York… Car ce roman prend aussi le train. Il conte la découverte, par un jeune Français, de l’American way of life dans le New-York de l’immédiat après-guerre, sa vitalité, son énergie, le jazz, le swing, Broadway, la pizza, la radio, ses tempêtes de neige renversantes, le base ball… Mais aussi ses phobies, le début de la guerre froide, la chasse aux sorcières, la ségrégation… Une immersion fabuleuse dans cette époque fascinante pour le lecteur qui se régale d’une galerie de personnages hauts en couleur cachant leurs failles et secrets ! Le roman est très dense puisqu’il fait plus de 600 pages mais il se dévore à une vitesse incroyable ! A lire sans la moindre hésitation !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Journal de Los Angeles ( tome 1) de Violet Fontaine aux Editions Livre de Poche Jeunesse : Ma vie a changé le jour où je suis partie vivre à Los Angeles. Hébergée par l’énigmatique Simon, j’ai donc fait ma rentrée en première à Albany High ! Et très vite, les choses se sont corsées ! Je suis tombée follement amoureuse du plus beau garçon du lycée, j’ai été aveuglée par la jalousie, j’ai failli perdre ma seule amie à LA et ensuite, j’ai dû résoudre le mystère Sarah Drake. Mais, chut… Je n’en dis pas plus, tout est dans mon journal !

La série girly Journal de Los Angeles qui a eu un énorme succès lors de sa parution au format broché chez Fleurus, débarque elle aussi en poche ! C’est un journal intime très frais et sympathique, les adolescentes se retrouveront dans l’écriture qui mélange journal intime et échange de mails et dans les préoccupations de l’héroïne. Sa petite particularité il s’agit d’une adaptation romancée de la vie de l’auteure partie vie aux USA à l’adolescence.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le théorème des Katherine de John Green aux Editions PKJ : Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s’appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE. Et, dix-neuf fois, il s’est fait larguer.

Vous aurez bien évidemment reconnu l’auteur de Nos étoiles contraires, cette-fois ci il nous embarque dans un road trip un peu délirant sous fond de maths ! oui-oui vous avez bien lu ! Original et drôle, je vous invite à le découvrir ! Les dialogues sont décapants et on se régale avec les notes de bas de page qui n’auront de cesse de vous surprendre !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Bonjour l’angoisse de Lucile Gomez aux Editions Vraoum : Marie-Pierre n’aime pas son prénom et décide de se faire appeler Mary-Stone. Avec son amie Plume, elles observent le monde qui les entoure. Entre sarcasme, rébellion et romantisme, elles commentent les cours, les relations sociales et les histoires d’amour.

Et pour finir une BD absolument géniale ! Graphiquement, j’ai été très impressionnée  par la densité et la qualité des illustrations de ce carnet secret dessiné sur des pages de cahier (cf photo ci dessous) , je le trouve tout simplement magnifique ! La lecture est très originale puisqu’on le lit dans le format à l’italienne, s’il y a une certaine continuité dans l’histoire, chaque double page est un « sketch » indépendant ! C’est très drôle, tellement vrai ! Les adolescents s’y retrouveront à coup sûr !

Bonnes lectures !

Et n’hésitez pas à me donner votre avis

ou celui de vos ados !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Nathan, PKJ, L’école des Loisirs,

Saltimbanque, Hachette, Le livre de Poche Jeunesse 

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures!

%d blogueurs aiment cette page :