Archive | Les lectures jeunesse de BBB and co RSS feed for this section

♥ Les p’tites poules et la rivière qui cocotte ♥

16 Nov

Aujourd’hui je vous présente le 18ème tome de la série Les P’tites poules, une saga incontournable de la littérature jeunesse écrite par Christian Jolibois et Christian Heinrich aux Editions Pocket Jeunesse (PKJ).

Cette série raconte les aventures d’un poulailler particulièrement joyeux et délirant ! 18 titres sont sortis à ce jour pour nous raconter avec beaucoup d’humour et de second degré les aventures de Carméla, Pitikok, Carmen, Carmelito , Belino et les autres !

Ce sont ouvrages extraordinaires, tellement drôles, cocasses et abordant de nombreux thèmes, il y a beaucoup de jeux de mots, de second degré, de clins d’œil ou références, de subtilités dans les images comme dans les textes et croyez-moi au bout de plusieurs lectures on en découvre encore ! Bref c’est une série qui fera craquer les enfants mais aussi fondre les parents ! A lire de 5 à 105 ans !

 


Les P’tites poules et la rivière qui cocotte (tome 18)

Christian Jolibois et Christian Heinrich

aux Editions PKJ

Rien de tel après une bonne bataille de gadoue que d’aller se baigner dans la rivière. Mais catastrophe ! La rivière n’est pas de la même couleur que d’habitude, et pire, elle empeste ! Hop ! Ni une, ni deux, ceux qui par malheur y ont trempé leurs plumes sont mis en quarantaine. Carmen, Carmélito et Belino remontent le gué pour découvrir la source du problème… Quand ils tombent enfin sur la manufacture de la Guilde des Putois Teinturiers, ils ne réussissent pas à faire entendre raison aux pollueurs. Nos p’tites poules vont avoir besoin d’une aide gigantesque pour se débarrasser d’eux !

Comme toujours c’est drôle et plein de clins d’œil et de références culturelles ; avouez d’ailleurs que cette histoire de quarantaine en plein confinement tombe à pic pour dédramatiser la situation ! Les P’tites poule ont 20 ans cette année mais elles nous font toujours autant rire et nous surprennent par leurs incroyables aventures ! PEPITE !!!!

Pour vous procurer cet ouvrage,

un clic sur le titre ou la couverture

Merci aux Editions PKJ 

 

Sélection Premières BD- Novembre 2020

15 Nov

Pour finir cette semaine, je vous propose une sélection BD pour les enfants ; elles sont spécifiquement dédiées aux jeunes lecteurs  pour se familiariser au genre bande-dessinée et lire en parfaite autonomie comme les grands !


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

On commence toute d’abord une nouvelle série Premières Lectures en bande dessinée chez Nathan Cette collection écrite par Anne-Gaëlle Balpe et illustrée par Zoé Plane met en scène en BD une bande de copains rigolos dans des aventures joyeuses ! Chaque histoire se décline sur moins de 50 pages avec des textes faciles à lire dans les bulles et plein d’illustrations. Ces BD peuvent donc être lues intégralement par un enfant de CP qui sait lire les mots simples. Mon CE2 quant à lui est bon lecteur, mais il a apprécié aussi ce format qui lui permet de lire le livre en entier en une seule fois sur le temps du coucher.

 


Titus et les lamas joyeux – Tome 1 : Mission sac de piscine : Les Lamas Joyeux sont toujours prêts et ils n’ont peur de rien. Leur mission du jour ? Empêcher leur copain Paolo d’être puni pour avoir oublié ses affaires de piscine. Pour ça, il suffit de s’infiltrer dans l’école, de piquer les affaires d’autres élèves, d’ouvrir les portes avec des cure-dents et surtout, de ne pas se faire attraper… Leur inventivité et leurs bêtises permettront-elles aux Lamas de mener à bien leur mission ?


Titus et les lamas joyeux – Tome 2 : Au secours, un ado ! : Un matin, Titus arrive à l’école couvert de boutons. La bande reconnaît tout de suite cet étrange symptôme : ce sont des boutons d’acné, leur copain est en train de se changer en… adolescent ! Si Titus achève sa transformation, il devra quitter l’école pour aller au collège. Jo, Adila, Romi et Gédéon sont prêts à tout pour stopper la métamorphose de Titus. Personne ne séparera les Lamas Joyeux !
Leur inventivité et leurs bêtises permettront-elles aux Lamas de mener à bien leur mission ?


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Et puis les éditions Slalom nous proposent dans leur label Tuschuss ! une nouvelle collection : Nom d’un poulpe ! écrite par Miss Paty. Nous étions très fans des 2 autres collections de cette série Camille pétille et La famille au poil que nous vous avons déjà présenté sur le blog; une fois encore nous sommes conquis ! Une aventure super drôle où une famille entière de poulpes s’essaie à la fameuse expérience de la petite sirène ! Mais forcément quand on est un poulpe dans un corps d’humain ce n’est pas si facile ! Une belle nouvelle découverte nous avons hâte de découvrir le tome

 !

Nom d’un Poulpe ! : Le Pacte de l’amitié : La famille Poulpe est prête pour les vacances, leur fils Tom a enfin atteint l’âge de visiter la Surface. Dernière étape avant de sortir de l’eau : la métamorphose ! Pour voyager incognito, ils doivent se faire passer pour des humains… Interdiction de dévoiler ses tentacules aux voisins de Mamie Sardine ou de cracher de l’encre noire. Une fois à Bourg-sur-Mer, Tom fait la connaissance de Tina, âgée de 7 ans. Tous deux n’ont qu’une hâte, gagner ensemble la course de bateaux pour jeunes matelots. Mais c’est sans compter sur Anatole et Yolanda, les terreurs de la cour de récré.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Merci aux Editions Nathan et Slalom

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures

Migrants (La joie de Lire)

14 Nov

Je partage avec vous aujourd’hui,

un album bouleversant pour évoquer

la situation des migrants avec les enfants.

Migrants

de Issa Watanabe 

aux Editions La Joie de Lire

Ils sont tous là, lion, toucan, cochon, éléphant, lapin, grenouille… tous différents mais tous avec un petit bagage à la main ou sur le dos. Dans la sombre forêt ils marchent. La Mort, joliment vêtue d’une cape fleurie, les suit, assise sur le dos d’un magnifique oiseau bleu. Compagne discrète, elle veille… Ils marchent tous ensemble, courbés par la fatigue et la tristesse. Parfois ils s’arrêtent pour dormir ou manger, assis en cercle. Et soudain, ils aperçoivent la mer… Tous se précipitent pour monter dans une barque bien fragile qui ne peut supporter tout ce poids et finit par craquer. La Mort attend le bon moment… Les illustrations aux couleurs énergiques et profondes, le fond noir des images et le choix d’animaux anthropomorphes donnent à cet album sans texte sur les migrants et les déracinés de tout pays, une force sourde, une dimension poli-tique bien plus percutante qu’un long discours.

 

Un album tout en force (par ses illustrations et son message) et sobriété (par le texte et le fond noir). Il ne peut vous laisser insensible et est un formidable support pour initier un échange avec les enfants autour de ce thème. Il ouvre les yeux sur la dureté des conditions de vie des migrants mais porte aussi beaucoup d’espoir et de foi en de jours meilleurs. Une pépite !

Et pour en découvrir davantage une petite vidéo trouvée sur le site de l’éditeur

Pour vous procurer cet ouvrage,

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions La joie de Lire

Opération Shark ( Nathan)

12 Nov

Je vous propose aujourd’hui une nouvelle série de romans pour les 8/12 ans. Il s’agit de romans d’espionnage écrits par Christelle Chatel et illustrés par Vincent Roché aux Editions Nathan.  On y fait la connaissance d’adolescents agents spéciaux (les agents Gulliver) qui nous embarquent dans des aventures aux 4 coins de l’univers (la Californie et le Portugal pour ces 2 premiers tomes) mêlant action, suspens et humour ! Les romans font un peu plus de 100 pages et sont illustrés, c’est donc un lecture facile d’accès ! A découvrir sans plus tarder !

Opération Shark – Amos – Tome 1 – : Amos, 12 ans, se réveille sur un banc parisien. Totalement amnésique. Une jeune fille du même âge, Julia, lui apprend qu’il fait partie d’une agence un peu particulière : l’agence Gulliver a pour mission de contrer les plans machiavéliques de SHARK, une organisation qui s’attaque aux enfants pour un jour dominer le monde… Et si l’amnésie d’Amos était liée à une découverte qu’il aurait faite sur Shark, et plus précisément sur un jeu vidéo que leur ennemi juré aurait financé ? Les agents Gulliver s’envolent vers la Californie pour enquêter au sein du Video Games Institut… Opération Shark – Julia – Tome 2 – : Depuis que les agents Gulliver ont réussi à contrer les plans de l’organisation Shark qui avait conçu un jeu vidéo pour décérébrer les adolescents du monde entier, le danger semble écarté. Même si Amos n’a toujours pas recouvré la mémoire et que son ordinateur a été piraté. Le calme est cependant de courte durée : une nouvelle menace plane sur le bon déroulement des Kids Olympiques – des jeux olympiques destinés aux adolescents. Parmi les participants, l’équipe du Babistan les préoccupe : qui sont donc les joueurs de ce pays qui ne figure sur aucune carte ? Julia, Amos, Diego et Kenzo repartent en mission pour s’assurer que les jeunes sportifs ne courent aucun danger…

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures !

Merci aux Editions Nathan 

Oups y’a deux loups ! & Le yoga du loup (Marmaille et Cie)

11 Nov

Avec grand bonheur nous avons retrouvé un nouvel opus (le 4ème) du loup

de Fabien Ockto Lambert chez Marmaille et Cie

et petit bonus en parallèle sort un album hors collection

où notre loup nous propose de l’accompagner pour une séance de yoga !


Oups ! Y’a deux loups !

Suite au succès des trois premiers tomes, la série Oups y’a un loup revient mais cette fois, ils sont DEUX ! Le loup préféré des enfants a un frère qui est la terreur de la forêt et des rêves de grandeur. Mais comment exister auprès d’un aîné aussi encombrant ? Après le premier tome, Titus signe le texte du quatrième album de la série à succès en apportant son humour et son imagination.

Une nouvelle fois l’humour est le rendez-vous, nous avons adoré la construction de l’album qui place les 2 loups dans la même situation sur chaque double page ((le grand méchant loup à gauche et le petit loup à droite). Et puis la morale de cette histoire est absolument délicieuse en nous montrant que le sentiment de supériorité est nuisible à l’amitié, à l’inverse de la modestie et de la gentillesse !

On confirme une fois encore mon loulou et moi notre gros coup de cœur pour les illustrations de Fabien Ockto Lambert, pétillantes, drôles, colorées !

Vous pouvez retrouver sur le blog, nos chroniques des autres tomes via le moteur de recherche.

 


Le Yoga du loup 

Le loup le plus déjanté débarque en grand format et apprend le yoga ! Un album grand format drolatique avec Juliette comme  » coach  » de son ami le loup qui entreprend de lui apprendre plein de postures page après page. Des flaps à soulever permettent aux enfants de jouer avec les personnages dans une leçon pleine d’humour ! Voici 16 postures de yoga à apprendre pour les enfants en compagnie du loup le plus déjanté de l’histoire et de Juliette son  » coach  » ! En page de droite, Juliette montre la posture, en page de gauche, le loup tout ratatiné essaie de reproduire les gestes de la petite fille et cela donne un résultat… pas toujours des plus élégants ! Il faut dire que le loup a du mal à se décontracter et à être aussi souple que la jeune fille. Au rythme des flaps qui s’ouvrent sur chaque page, le lecteur découvre la préparation de la posture puis la posture réalisée pour les réaliser lui-même. Et le résultat est pour le moins drôle ! En tout cas pas du tout à la hauteur des espérances du loup tandis que Juliette est pleine de patience. Mais loup saura trouver sa position préférée qui lui amènera paix et sérénité…

Un très bel album plein d’humour et qui est pourtant très sérieux puisqu’il propose de vraies postures de yoga ! Bien évidemment son succès repose aussi sur les flaps à soulever que les enfants adorent ! Un livre qui est aussi déculpabilisant pour les mamans rouillées qui réussissent moins bien que leur petit garçon les postures de yoga ! 🙂 ( pour cette dernière phrase, toute ressemblance avec l’auteure de ce blog n’est pas si fortuite ! )

 

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur le titre ou  la couverture !

Merci aux Editions Marmaille et Cie

  

Imagine que tu as des super-pouvoirs (Père Castor Flammarion)

10 Nov

En cette période compliquée, bon nombre d’entre nous trouvent

dans le yoga ou la médiation un moyen

de se ressourcer et de se re-sécuriser,

de transformer les émotions en énergie postive !

Des technique transposables aux enfants

et voici justement un très chouette support à leur proposer .

Imagine que tu as des super-pouvoirs :

7 histoires pour te détendre (Livre-CD)

de Lise Bilien et Stéphanie Desbenoit

Editions Père Castor Flammarion

Imagine que tu as une baguette magique, des lunettes à émotions ou le pouvoir d’être invisible…

À travers la découverte de sept objets magiques, ce livre invite les enfants à s’apaiser et se relaxer. Des histoires à lire, à regarder et à écouter, qui sont comme un petit film à se faire dans la tête, pour permettre aux enfants d’enchanter le monde afin de grandir en toute confiance.

S’imaginer en costume de super-héros donne aussi des super-pouvoirs dans la vraie vie !

L’ouvrage a été conçu par une professeur de yoga qui propose 7 histoires ( à décliner par exemple sur les 7 jours de la semaine), on peut découvrir les histoires dans l’album ou sur le CD (ou le lien en ligne) où elles sont racontées sur un fond musical très apaisant et propice à la relaxation. C’est vraiment un support prêt à l’emploi pour accompagner votre enfant dans une méditation positive et renforçant la confiance en lui de l’enfant. Les illustrations sont aussi d’une douceur incroyable et contribuent à la relaxation.


 Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Père Castor Flammarion
 

 

Les petites filles cruelles (Editions Talents Hauts)

9 Nov

Le papa de Mortelle Adèle nous comble en cet automne,

outre la sortie de Mortelle Adèle et la galaxie des Bizarres ,

il nous propose un album savoureux et cruellement drôle

chez les Editions Talents Hauts


Les petites filles cruelles

de Mr Tan et Caroline Hüe

Editions Talents Hauts

Qui a dit que les petites filles étaient toutes angéliques ? Bouclettes et joues roses ne sont pas toujours gages de douceur et d’obéissance … Petits frères malmenés, poissons rouges défigurés ou poupées torturées : derrière les sourires d’Ursula, Zazie, Philomène et leurs amies se cachent une cruauté savoureuse et réjouissante, servie par les rimes caustiques de Mr Tan, et l’humour décalé de Caroline Hüe.

Quinze portraits de petites filles aussi mignonnes en apparence que cruelles et imparfaites ! Des portraits tous différents et originaux par la perfidie de ces petites héroïnes ! Parce qu’avouons le petits et grands ça fait parfois du bien de rire de la cruauté pour mieux se libérer de nos propres ressentis mêlés à des sentiments négatifs comme la jalousie, le rejet ou l’envie de vengeance !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Talents Hauts

La petite lectrice (Editions Gautier Languereau)

8 Nov

Aujourd’hui je partage avec vous un joli coup de cœur

pour un album dont le titre m’a de suite conquise !

La petite lectrice

de Elodie Chambaud et Tristan Gion

Editions Gautier Languereau

Pas besoin de preux chevalier dans la vie d’une princesse si celle-ci a toute une bibliothèque à dévorer  ! Et quoi de mieux que les livres pour apprendre à vaincre un dragon ou préparer un antipoison. Alors, quand un monstre à six yeux envahit le royaume qui a le courage de l’affronter  ? La petite lectrice bien sûr.

Un très bel album qui vient de sortir et dont les illustrations sont aux couleurs d’un automne chatoyant ! L’histoire est riche en rebondissements et forcément j’aime le message délivré qui nous montre le pouvoir infini des LIVRES ! Et puis la volonté de le petite héroïne de rendre les livres les plus accessibles possibles a fini de me convaincre, ce livre mérite la mention pépite 2020 sur le blog ! Belle lecture à vous !

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Gautier Languereau 

Le petit ballon de Charlie (album jeunesse)

31 Oct
Je vous présente aujourd’hui un album jeunesse auto-édité sur le thème des émotions, il est écrit par de Amélie Dieudonné , auteure pour laquelle j’avais eu un coup de cœur lors de la sortie de son roman La chute, cette belle envolée aux Editions L’Harmattan  cf ce billet
 
J’ai beaucoup pensé à cet album ces derniers jours car il me semble être un support idéal en cette période délicate. Lundi les enfants reprendront le chemin de l’école après des vacances particulières, et entendront à nouveau des choses qui peuvent être anxiogènes au sujet des derniers attentats, du reconfinement, du coronavirus ou du nouveau protocole sanitaire. Il nous appartient à nous adultes d’accueillir leurs peurs, leurs émotions, et cet ouvrage sera un excellent préambule pour inviter les enfants à parler et mettre en mots leurs ressentis.
 
 

Présentation :
Charlie adore jouer et lire des histoires.
Il a une grande famille et il aime aussi s’amuser avec ses frères et sœurs. Parfois, comme toutes les petites tortues, Charlie a du chagrin.
Et ce chagrin, il le range dans un petit ballon qu’il a près du cœur avec tous ses autres tracas. Jusqu’à ce que le ballon déborde…
Petite histoire à propos des émotions et de la nécessité de les exprimer et de les écouter.

C’est un titre parfait comme je vous le disais en introduction pour inviter les petits à ne pas garder enfouies au fond d’eux leurs émotions, à les mettre en mots, se les approprier pour éviter qu’elles ne débordent brusquement .
Pour vous parler davantage de ce titre, je vous propose une petit interview de son autrice avec qui j’ai échangé par mail.

Interview :

– Bonjour Amélie, pouvez-vous nous en dire plus sur l’origine de ce projet ?

Je suis psychologue et thérapeute pour enfants et une grande partie de mon travail a tourné autour de la petite enfance et a consisté à leur parler, les écouter. Je suis touchée par le nombre d’enfants qui n’osent pas s’exprimer de peur de déranger leurs parents, leur entourage. Très vite, ils intègrent les codes sociétaux qui donnent peu de place aux émotions. Comme si c’était un signe de faiblesse, de vulnérabilité. Or, si l’enfant ne « décharge » pas, il ne pourra pas avoir d’énergie pour autre chose. Toute sa concentration sera utilisée dans la tentative de refoulement et il ne sera pas « libre » pour s’investir dans une activité ou des apprentissages. L’écoute et la verbalisation sont donc des outils qui permettent à l’enfant ce travail « d’élimination » et de reprise de confiance.
Bref, cela a toujours fait partie de mon métier et de ma vie de réfléchir à la façon de parler aux enfants et d’aborder avec eux des sujets avec lesquels les adultes ont parfois du mal.
Tout cela germait donc en moi et j’aime dessine et bricoler puis j’avais déjà écrit un roman et finalement un jour ça a fait tilt. Ce livre rassemble tout ça.

 

BBB’ Mum : Vous êtes psychologue, avez-vous utilisé ce titre dans une médiation avec les enfants ? Comment l’ont-ils accueilli ?

Amélie Dieudonné : En ce moment-même je n’ai pas de pratique avec des enfants donc je ne l’ai pas utilisé moi-même dans un cadre professionnel mais j’ai eu des retours de collègues psychologues, éducateurs, ou même parents qui l’ont lu à des enfants et, de façon générale, cela leur parle très fort. Les enfants s’identifient rapidement à la petite tortue et à ce qu’elle vit. Ils questionnent les adultes sur ce que vit la tortue ou se mettent à raconter qu’eux aussi parfois il leur arrive des histoires qu’ils rangent dans un ballon pour oublier le chagrin.
C’est un livre qui s’adapte à tous les enfants et cela résonne en eux à des endroits différents selon leur âge ou leur histoire.
Une éducatrice m’a transmis un témoignage très touchant d’un petit garçon qui disait qu’il se sentait comme Charlie, que son ballon était encore plus gros et qu’il avait envie d’écrire ses secrets pour sortir la colère du ballon.
Je pense aussi que c’est un livre qui permet aux adultes d’aborder des sujets parfois plus compliqués, il sert de tiers et c’est rassurant d’avoir ce média à travers lequel passer.


– Charlie est une petite tortue, sa carapace lui est bien utile pour enfouir ses émotions, ce choix de héros s’est-il imposé à vous ?

Oui, c’est venu un peu naturellement. Je n’ai pas trop réfléchi mais l’image du petit Charlie qui enfuit ses émotions était tellement forte dans ma tête que je pense que c’était évident que la tortue le représenterait au mieux. Je crois que j’ai pensé à l’escargot aussi… Bref ces animaux qui peuvent se retirer de l’extérieur, comme les enfants (et les adultes d’ailleurs) le font quand ils refoulent ce qu’ils vivent émotionnellement. Ça nous arrive tous les jours, d’être énervés, tristes, mais de continuer « à faire comme si de rien était » parce qu’il faut assurer au boulot, ne pas craquer devant les autres, etc. Ces croyances sont fort ancrées mais ne pas exprimer ses émotions ne les fait pas disparaitre pour autant. Elles continuent de vivre, de sommeiller, jusqu’à ce que finalement cela sorte… parfois mal, pour « rien », de façon « démesurée » ou sous forme de symptôme du coup.


– Est-il plus facile d’écrire pour les enfants comme avec ce titre que pour les adultes avec « La chute cette belle envolée » ?

La démarche est tout à fait différente. Je ne crois pas que ce soit plus facile parce que le choix des mots est important lorsqu’on s’adresse aux enfants. Parfois on ne s’imagine pas tout ce qu’ils peuvent faire comme liens ou comprendre « entre les lignes ». Donc c’est important de prendre le temps de réfléchir au message à transmettre et à la meilleure formulation possible. Il y une forme de « responsabilité » différente que pour un livre adressé aux adultes.


– Pouvez-vous nous en dire plus sur le choix des illustrations ? Pourquoi ce choix du collage, et ce choix de personnages crayonnés en noir et blanc évoluant dans un univers en couleur et très boisé ?

Pour être honnête, au départ l’idée est venue du fait que je ne sais pas dessiner ! Je me débrouille pour faire quelques dessins qui tiennent la route mais je n’avais pas les compétences pour illustrer l’ensemble du décor. Et finalement, je n’ai pas essayé de m’améliorer parce que j’ai eu cette idée de mettre en scène les personnages dans ce décor en bois et je pense qu’elle est intéressante parce qu’elle permet un grand espace de « projections ». Le fait que les personnages soient sobres permet plus facilement aux enfants de s’identifier. Certains enfants ont parfois envie de les colorier, de leur rajouter des accessoires pour qu’ils leur ressemblent. Et du coup, cela les renvoie à eux et leur rapport à leurs émotions.


– Comment se procurer ce titre ?
On peut le commander sur internet  (ICI ). Je cherchais à publier de façon éthique et « Le Livre en papier » travaille en Belgique, sur du papier recyclé, etc  et cela m’a parlé.

 

Merci à Amélie Dieudonné
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

Sélection Littérature Jeunesse Halloween 2020- Partie 2/2

30 Oct

Après vous avoir proposé hier des albums et cahiers d’activités, voici aujourd’hui une sélection de romans jeunesse pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween.  Frissonnons, rions, tremblons, évadons nous grâce à ces formidables lectures !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Département des Kauchemars  (tome1) de Yves Abours aux Editions Nathan : Nico Roupillon, 10 ans, n’a jamais fait de cauchemars. Or, selon l’article n°1 du Code kauchemardesque,  » tout enfant doit avoir fait au moins cent cauchemars avant ses 11 ans, sous peine d’être privé de lit ad vitam aeternam « . Ses parents n’ont pas le choix : ils doivent l’envoyer en stage au Studio 66 – Département des Kauchemars, dirigé par l’effrayant Nimonde Berzard…

Un roman plein d’humour des éditions Nathan, accessible dès 8 ans (il fait mois de 100 pages). Outre l’originalité du scénario (et des noms des personnages fantastiques) c’est aussi un excellent support pour dédramatiser cauchemars et en rire !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Hôtel des frissons – Bon sang ! (tome 08) de Vincent Villeminot aux Editions Nathan : Un nouveau client vient d’arriver à l’hôtel, et il est très très suspect ! Il garde ses rideaux fermés la journée, ne sort qu’à la nuit tombée, et déteste la soupe à l’ail… Margot et Tristan en sont persuadés, il s’agit d’un vampire ! Attention, ça va saigner…

Je vous ai déjà présenté cette série ayant pour décor un hôtel lugubre et inquiétant, à chaque tome, un « client » bien particulier est à découvrir. Voici déjà le tome 8, pour cette série « frissons » mêlant angoisse et d’humour. Graphiquement les ouvrages sont très sympas évoluant en tricolore noir/blanc et vert pétant. Les ouvrages de cette série sont assez faciles d’accès et courts (un peu moins de 80 pages) ce qui les rend attractifs pour les « petits » lecteurs parfois effrayer par la densité d’un ouvrage.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


La Forêt ensorcelée de Margot Aguerre et Sarah Feruglio chez Mage Editions : Léo et Elliot, deux jeunes garçons admis dans la compagnie des Louveteaux, passent le pire été de leur vie ! Alors qu’ils tentent d’échapper à une bagarre, ils se perdent dans la Forêt Ensorcelée où ils vont faire des rencontres inattendues et parfois même effrayantes.

Mage Editions est une jeune maison d’éditions dont le  catalogue est constitué de contes et de romans sur thème de l’imaginaire. J’apprécie énormément en tant qu’enseignante spécialisée leur volonté d’être accessible pour tous les enfants y compris les dys, puisque ce court roman fantastique est publié avec une police adaptée (opendys). Le textes est parfait pour une lecture d’Halloween !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Vlad, le pire vampire du monde : Un cousin formidiable : Fais-moi peur ! de Anna Wilson et Kathryn Durst aux Editions Talents Hauts :

Vlad est aux cent coups : son cousin Lupus est venu de Transylvanie pour l’aider à devenir un parfait vampire. Lupus sait parfaitement voler et se transforme en chauve-souris en un clin d’œil, mais il est très agaçant ! Comme son corbeau Griffon, qui ne le quitte jamais. Très vite, Lupus parvient à suivre Vlad à l’école des humains, et se met tous ses camarades dans la poche, au grand désespoir de Vlad… Heureusement, les auditions pour le spectacle de l’école mettront au jour les véritables talents et les vrais amis.

Sorti il y a quelques jours en librairie voici le 3ème épisode d’une excellente série jeunesse (4 tomes au total).  On ne peut que tomber sous le charme de Vlad à l’humour désopilant ! Derrière l’histoire drôle, légère et fantastique, la série aborde aussi des thèmes forts et plus sérieux comme l’entraide, la valeur de l’amitié, les attentes des parents ou de la société… Petit bonus qui j’en sûre fascinera vos enfants autant que mon loulou de 8 ans, la couverture est phosphorescente ! De quoi rajouter un peu plus de magie à Halloween ! Enorme coup de cœur ! ♥

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Des dieux et des boulettes – La fin des haricots – (Tome 4) de Maz Evans aux Editions Nathan : Alors que la guerre entre les dieux et les démons est imminente, rien ne va plus dans la vie d’Elliot : sa mère vient de mourir et le garçon est prêt à tout pour la faire revenir. Pour cela, il passe un marché avec le démon Thanatos et échange la vie de sa mère contre les pierres du Chaos. Mais ce geste va mettre en danger l’avenir de l’humanité – et de tous ceux qui lui sont chers. Elliot va devoir faire face à ses peurs et à ses choix. Il pourra cependant toujours compter sur l’aide d’une déesse ayant perdu ses pouvoirs et d’une bande de dieux maladroits !

C’est le dernier tome de la série et on peut dire qu’elle se conclut de façon magistrale avec humour et émotion ! Elle s’adresse plutôt à des bons lecteurs de plus de 9 ans, qui ont envie de découvrir ou redécouvrir la mythologie mais aussi de la dépoussiérer en la confrontant à un jeune héros d’aujourd’hui.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


L’attrape-malheur, Tome 1 : Entre la meule et les couteaux de Fabrice Hadjadj aux Editions La Joie de Lire : Jakob Traum est un garçon comme les autres, et pourtant… Il est doté d’un étrange pouvoir qui peut le rendre invincible comme extrêmement vulnérable. Forcé de quitter son village natal, il part sur les routes avec un groupe de forains. Alors qu’une guerre éclate entre l’empereur Altemore et Ragar le rebelle, le don du jeune homme éveille l’intérêt des deux clans et, avec eux, celui d’un inquiétant individu au visage dissimulé par une sombre capuche.

Pour la première fois, l’écrivain de renom Fabrice Hadjadj prend la plume à l’attention de la jeunesse. Entre Tolkien et J.K. Rowling, il nous plonge dans une trilogie haletante, au cœur d’un univers fantastique que sublime le coup de crayon pénétrant de l’illustrateur, Tom Tirabosco. 

Ce premier tome fantastique d’une trilogie (à proposer aux adolescents à partir de 12 ans) est particulièrement addictif. L’histoire vous prend aux tripes et questionne aussi, quelles sont les limites entre le mal et le bien, comment grandir en période de guerre, l’amour filial est-il vraiment inconditionnel ?  Ce roman initiatique est en lice pour le Prix Vendredi, prix de littérature adolescente.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Merci aux Editions La Joie de Lire, Talents Hauts,

Nathan et Mage Editions

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou visuels

%d blogueurs aiment cette page :