Une saison au zoo : Premières lectures (CP) et Coloriages magiques

17 Mar

J’espère que cette deuxième journée de confinement et d’école à la maison c’est bien passé pour chacun. Ici on a instauré depuis dimanche un petit emploi du temps qui est bien apprécié par mon 7 ans et demi. Avec pour objectif d’une part de structurer le temps et d’apporter des repères en cette période d’incertitude mais aussi de cadrer les temps d’écrans. Alors oui, on peut encore jouer un p’tit peu à la switch mais pour la télé les émissions de qualité sont privilégiées : les C’est pas sorcier (ancienne et nouvelle génération) mais aussi la formidable émission de France 4 : Une saison au zoo ! Cette formidable série documentaire nous fait découvrir la vie côté coulisses des animaux du zoo de la Flèche et de leurs soigneurs et vétérinaires . Avec deux saisons diffusées par année civile depuis 2014, l’émission en est déjà à sa neuvième saison d’une cinquantaine d’épisodes et réunit en moyenne 400 000 spectateurs par diffusion qui se réjouissent de suivre les aventures des 1500 animaux du zoo dont certains sont devenus de véritables stars !

Les éditions Larousse surfent sur le succès de cette émission en déclinant des titres de leur collection Mes premières lectures. Cette collection est conçue par une enseignante de CP : Audrey Forest, selon une progression en 3 niveaux.

  • Niveau 1 : lecture de sons simples et des premiers mots outils
  • Niveau 2 : lecture des premiers sons complexes (sons de 2 lettres) et de nouveaux mots outils
  • Niveau 3 : lecture des sons complexes (sons de 3 ou 4 lettres) et d’autres mots outils.

Les lettres muettes sont grisées et les liaisons indiquées pour mieux guider l’enfant.

L’ouvrage débute à chaque fois par une double page permettant de revoir l’encodage des syllabes nécessaires pour la lecture du livre ( cf. photos du premier titre), les mots de l’histoire ainsi que quelques mots outils.

Les courtes histoires nous informent sur le milieu originel de vie de l’animal, ses préférences alimentaires, ses habitudes, ses caractéristiques physiques  et particularités comportementales. Elles sont suivies de petits jeux (questions et mots croisés) qui permettent à l’enfant de renforcer ses compétences de lecteur, dans l’univers très stimulant du monde animal.

Un prix tout doux : 3.95 euros le titre.

Je vous en avais déjà présenté quelques uns ICI mais en voici un nouveau, ainsi qu’un chouette cahier d’activités qui a déjà été bien utilisé par mon loulou depuis 2 jours !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Premières Lectures Niveau 3 Jabu et Nikita :

Une courte histoire autour de Jabu et Nikita, le couple de lions blancs du zoo de La Flèche,

accompagnée de jeux permettant à l’enfant de renforcer ses compétences de lecture.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Coloriages magiques UNE SAISON AU ZOO, spécial savane :
Ludiques et anti-stress, ces coloriages magiques permettront à tous les fans d’Une saison au zoo de retrouver leurs animaux préférés pour un moment de détente. Au programme des coloriages magiques mais aussi des mandalas, des pixels arts (les chouchous de mon loulou), des points à relier…

Il se décline aussi dans une autre version consacrée aux animaux de la jungle. Prix 4.95 euros

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Merci aux Editions Larousse

Pour vous procurer ces ouvrages et jeu

un clic sur les titres ou les couvertures!

Collection « Le livre extraordinaire des animaux…’ (Little Urban)

16 Mar

On démarre cette semaine avec une formidable série

de documentaires proposée par les Editions Little Urban !

Avec leurs grands formats, c’est la collection documentaire chouchou

de mon loulou en ce moment !

En tant qu’enseignante, et en période d’école à la maison, je valide complètement ce choix qui permettent à la fois de s’exercer à la lecture, à la compréhension et la prise d’informations dans un documentaire, mais aussi de travailler la découverte du monde : le vivant mais aussi la géographie en étudiant les pays dont sont originaires ces animaux et même l’écologie avec le titre consacré aux animaux en danger.

Les illustrations signées Val Walerczuk et Mat Edward sont incroyables; la présentation sur du papier parchemin confère un aspect de recueils précieux de zoologie et le grand format donne l’impression que certains animaux vont sortir du livre. Quant au contenu, il est à la fois complet et bien adapté aux enfants, présenté via  une fiche d’information (sorte de carte d’identité), avec une iconographie pour mieux se représenter la taille puis des informations parfois anecdotiques mais toujours surprenantes pour mieux connaître le monde animal.

Avec mon 7 ans et demi , nous classons l’ensemble de ces ouvrages dans notre catégorie PEPITE !

Cette collection comporte 8 titres ( le huitième sortira début avril, mais nous avons eu la chance de le recevoir en exclusivité, cf. dernière présentation de cet article), nous en possédons 5 que je vous présente aujourd’hui :

Pour compléter votre moment de lecture, les Editions Little Urban, proposent sur leur site qui regorge d’ateliers fabuleux 😉 un quizz sur le titre consacré aux reptiles et amphibiens ! C’est par ICI !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le livre extraordinaire des animaux

Découvrez les animaux les plus fascinants du monde. Pour chaque animal, une illustration très grand format tellement précise que l’on pourrait croire à une photographie, accompagnée d’une fiche qui répertorie l’habitat, le poids, l’alimentation, etc. et une échelle qui permet de comparer sa taille à celle de l’homme… Extraordinaire, non ?

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le livre extraordinaire des animaux dangereux

Quelle est la morsure la plus puissante du règne animal ? Combien de tentacules venimeux détient la cuboméduse d’Australie ? A quelle vitesse charge le rhinocéros ? Toutes les réponses à ces questions sont à découvrir dans ce livre aux illustrations spectaculaires et très réalistes.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le livre extraordinaire des animaux préhistoriques

Tigre à dents de sabre, mammouth laineux, oiseaux-terreurs gastornis… Chaque animal préhistorique est fidèlement représenté sous la forme d’un dessin spectaculaire, accompagné d’une fiche d’informations et d’une échelle qui permet de comparer sa taille à celle de l’homme. Extraordinaire, non ?


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le livre extraordinaire des reptiles et amphibiens

Quel est le serpent le plus venimeux du monde ? Comment le caméléon contrôle sa couleur ? Quelle tortue peut vivre 170 ans ? Toutes les réponses à ces questions sont à découvrir dans ce livre, en images et en grand format. Avec une grande attention apportée aux détails, chaque animal est fidèlement représenté sous la forme d’un dessin spectaculaire et très réaliste.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le Livre extraordinaire des animaux en danger

Pourquoi les pandas roux sont-ils en voie de disparition ? Combien de manchots adultes vivent encore à l’état sauvage ? Que fait l’homme pour protéger le chimpanzé ? De la tortue géante des Galápagos à la panthère des neiges en passant par le grand requin blanc, ce livre propose une sélection d’espèces les plus extraordinaires qui risquent de disparaître.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures !

Merci aux Editions Little Urban
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

Horribles Enigmes (Editions Saltimbanque)

15 Mar

Je vais profiter de cette période de confinement

pour revenir un peu plus régulièrement sur le blog

et vous proposer des suggestions de livres, jeux, activités

pour partager le plus sereinement possible

ces quelques semaines avec vos loulous !

Et au passage un énorme MERCI à ceux qui ne seront pas chez eux auprès de leurs familles mais au travail pour prendre soin des malades, des personnes âgées, des personnes handicapées, vulnérables et des enfants des soignants dans les écoles ! Vous êtes nos HEROS ! ♥

Horribles énigmes

Résous 10 mystères inspirés des monstres de légendes

de  Victor Escandell et Ana Gallo

Editions Slatimbanque

Bienvenue dans les horribles énigmes en te plongeant dans ce livre maléfique, découvre les personnages épouvantes de l’histoire.  

  • Rends visite à Frankenstein terré dans sa cachette.
  • Apprends à te protéger des sorcières.
  • Résous le secret de la momie.

En solo ou en équipe, deviens un vrai détective ! Observe, réfléchis avec méthode, fait appel à ton sens de l’observation, à ta logique, et à ton intuition ! Le livre contient un décrypteur pour déchiffrer la langue des êtres maléfiques. A toi de jouer.

Au programme pour vos loulous, à partir de 6 ans, 10 énigmes  autour des monstres de la littérature et des mythes populaires (Frankenstein, les sorcières, le comte Dracula, Halloween, les zombies… etc). Dix histoires racontées à chaque fois sur 6 pages avec moults détails, anecdotes et des illustrations effrayantes et drôles !!! L’enfant est questionné sur la clé énigmatique de ces légendes et s’il est en difficultés pour trouver des indices et faire du lien il pourras utiliser son décrypteur pour résoudre le mystère ! Bref une chouette activité de lecture à accompagner pour les plus jeunes, à faire en autonomie pour les plus grands à leur proposer pour les faire travailler dans une ambiance motivante et ludique.

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Saltimbanque 

Mes lectures de février 2020

2 Mar

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !

Bilan de ce mois de février 2020 – 11 ouvrages :

3 romans ou témoignages, 2 magazines, 1 roman jeunesse (mais pas que), 1 manga et 4 BD !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Loin de Alexis Michalik aux Editions Albin Michel : Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d’une carte postale : « Je pense à vous, je vous aime ». Ils sont signés de Charles, le père d’Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d’adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune soeur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C’est l’affaire d’une semaine, pense-t-il… De l’ex-Allemagne de l’Est à la Turquie d’Atatürk, de la Géorgie de Staline à l’Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici partis pour un road movie généalogique et chaotique à la recherche de leurs origines insoupçonnées.
Alexis Michalik a décidément le goût de l’aventure : après le succès phénoménal d’Edmond, le comédien, metteur en scène et dramaturge couronné par cinq Molières, nous embarque à bord d’un premier roman virevoltant, drôle et exaltant.

Je suis une grande fan du théâtre de Michalik (Edmond, Le porteur d’histoire, Intra-Muros et Le cercle des illusionnistes°, et il ne m’a pas déçu en tant que romancier ! Ce roman m’a littéralement happée malgré ses 656 pages. Des personnages terriblement attachants en pleine quête de leur histoire et de celle de leurs aïeuls, une histoire mêlée à la grande Histoire et débordante de secrets de famille. C’est un ouvrage très rythmé, qui vous fera voyager, découvrir, rire, pleurer ! A découvrir absolument ♥

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La guerre des mères (*) de Kaui Hart Hemmings aux Editions J’ai Lu : Mele Bart, 28 ans, a une petite fille de deux ans, Ellie, et un ex, Bobby, qui lui a appris qu’il était déjà fiancé à une autre le jour où elle lui a annoncé qu’elle était enceinte. Quand ce dernier demande qu’Ellie soit demoiselle d’honneur à son mariage, Mele est démoralisée. Pour se changer les idées, elle s’inscrit à un concours de cuisine organisé par le Club des mamans de San Francisco. Difficile de se faire une place au sein du cercle fermé des mères parfaites, toujours promptes à la critique. Mais, qui sait, peut-être ce groupe lui réserve-t-il de bonnes surprises…

Très frais et drôle j’ai adoré le ton de ce roman mais aussi la façon dont il est raconté puisqu’en fait le livre se décline autour de questions auxquelles répond l’héroïne avec ironie et sans tabous ! Les célibattantes avaient Bridget Jones pour héroïne, les mamans ont Mele Bart !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le combat de ma vie (*) de Viviane Lamazure aux Editions du Panthéon : Le « crabe » a surgi sans crier gare, grignotant l’insouciance, la vie douce et heureuse. Dédale des consultations, absence de tact de certains soignants, salles d’attente, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie… L’éprouvant marathon débute. Comment affronter la maladie et la douleur ? C’est ce combat sans merci pour mettre à bas l’intrus que nous dévoile ici l’auteure.

Un témoignage qui m’a bouleversée à titre personnel. L’auteure raconte son parcours sans détour tant d’un point de vue physique que psychologique. Un ouvrage qui ne peut que vous émouvoir !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les fabuleuses aventures d’Aurore – tome 02 : Aurore et le mystère de la chambre secrète (tome 2) (*) de Douglas Kennedy et Joan Sfar : Aurore détective est de retour ! Avec ses deux fabuleux papas, Douglas Kennedy et Joann Sfar…
 » Je ne fais pas les choses comme tout le monde.
– Mais c’est normal…
– Je ne veux pas être normale.
Je veux juste être… Aurore !
– Tu seras toujours ma merveilleuse Aurore ! a dit Maman.
Tu seras toujours unique. « 

La vie au collège n’est pas facile pour Aurore, si différente. Alors qu’elle essaie d’y trouver sa place, elle est bientôt chahutée par une certaine Anaïs… Or lire dans les yeux des autres ne l’aide pas toujours. Heureusement, l’inspecteur Jouvet la missionne pour enquêter sur un vol de livres anciens et une mystérieuse disparition. L’aventure prend un tour inattendu quand Aurore rencontre Anaïs sur le lieu du crime…

Quel bonheur de retrouver MA Aurore, il faut dire que j’ai beaucoup planché sur le premier pour mon mémoire l’an dernier ! Je suis tombée sous le charme une seconde fois ! Comme je l’écrivais pour le premier tome, ce roman jeunesse est incroyable ! Et ce grâce à son héroïne, petite fille autiste non-verbale qui appréhende le monde avec son regard particulier, sans filtre mais avec beaucoup de naïveté et de bienveillance ! Le roman prend quelques libertés pour nous embarquer vers le fantastique, ce qui fait qu’il n’est pas question d’identification pour les jeunes autistes ; mais il a le mérite de prôner avec fantaisie et humour le droit à la différence ! Cette fois je dis : vivement le 3ème tome de la trilogie !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Magazine Kaizen  Hors série 14 (*)Zéro Déchet de A à Z – Nos poubelles débordent et nous pensons malgré tout encore que c’est avec de nouveaux objets que nous trouverons les solutions pour changer nos modes de vie… Et si l’on changeait plutôt de lunettes pour considérer nos déchets comme source de matière première ? Une bonne partie de ce dont nous avons besoin se trouve en effet juste sous notre nez, dans le fond d’un placard ou dans la nature ! Après deux premiers tomes déjà consacrés à l’autonomie, Kaizen poursuit sa série phare et best-seller avec un troisième opus autour du zéro déchet ! Tendre vers l’autonomie, c’est non seulement savoir gérer et réduire ses déchets, mais plus encore : il s’agit aussi de transcender leur usage initial, de les déparer de l’étiquette de « rebuts » pour les envisager sous un jour nouveau et de les réinterpréter sous l’angle du recyclage. Qu’ils soient alimentaires, textiles ou autres, ce hors-série propose des idées originales et simples à réaliser avec ses déchets du quotidien, les ingrédients périmés, les épluchures, les restes, etc. pour donner une seconde vie à tout ce qui finissait autrefois à la poubelle.

Peut-être le savez-vous, le mot kaizen (改善 ) est la fusion des deux mots japonais kai et zen qui signifient respectivement « changement » et « meilleur ». La traduction française courante est « amélioration continue ». Comme je vous le disais récemment 2019 a été notre année charnière pour nous engager de façon un peu plus marqué vers le zéro déchet. J’ai trouvé des tas d’astuces, de conseils, ed recettes, de diy dans ce magazine, je le trouve hyper complet ! C’est ma bible de référence en ce moment dans un quotidien plus écolo !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Magazine Grand n°04 (*) de L’école des LoisirsDisponible gratuitement dans les librairies partenaires et les bibliothèques, GRAND s’adresse aux passeurs de livres et de culture, mais aussi à tous ceux vers lesquels nous orientons nos efforts, notre exigence, et que nous voulons aider à s’accomplir : les enfants et les ados. Vous trouverez dans ces pages des réflexions de spécialistes reconnus de l’enfance, des rencontres avec des auteurs, des conseils de lecture et des activités, permettant des moments d’échanges en classe, avec les proches, la famille et les amis. Par cet acte militant d’un éditeur de conviction, nous affirmons une nouvelle fois l’importance majeure de la littérature de jeunesse dans le développement de l’enfant.

Pour vous le procurer demandez-le à votre libraire ou rdv ICI ! Si comme moi vous aimez la littérature jeunesse vous ne pouvez que tomber amoureux de cette revue !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Natsuko no sake, Tome 2 : (*) de Akira Oze aux Editions Vega : Avec conviction et acharnement, et malgré son manque de connaissances en agriculture, Natsuko poursuit son objectif de faire pousser le riz Tatsu-Nishiki (Dragon Merveilleux) afin de produire le meilleur saké du Japon. Soutenue par ses proches, elle couve sa première plantation, censée lui fournir assez de grains pour ensemencer enfin un vaste terrain pour une récolte de production. Elle découvre ainsi la difficile vie des agriculteurs, le paradoxe des questions de rentabilité, mais aussi la misère affective à laquelle leur métier les condamne parfois. De plus, sa volonté de ne travailler qu’en agriculture bio se heurte à la réalité des autres riziculteurs qui, pour survivre, ont besoin de pesticides et d’engrais. Alors qu’elle essaye de les convaincre de fonder une association pour la riziculture bio, un épandage inattendu de pesticides vient semer la panique : non seulement le riz de Natsuko risque d’être touché, mais les enfants de l’école du village également !

J’ai lu des One-shot excellents en manga mais je peinais à retrouver une série qui me plaise après Une sacrée mamie que j’ai adoré ! Et bien voilà j’ai trouvé mon bonheur avec cette série qui parle de la culture bio et de l’univers du saké avec ses rites. L’héroïne est terriblement attachante par sa détermination, son ambition, sa bienveillance et son acharnement ! Une plongée dans la ruralité japonaise et ses codes.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Les dossiers de Zap Collège : Le trône de fer blanc (*) de Tehem chez Bamboo Edition : L’installation d’un camp de migrants à côté du collège n’est pas du goût de tout le monde, et surtout pas de celui du nouveau principal. À l’intérieur de l’établissement, les « pour » et les « contre » s’affrontent à coup d’actions, de sit-in et de manifestations. Lorsqu’ils rencontrent Mamoud, un gamin du camp qui leur raconte son histoire, Jean-Eudes, Écoline et Eddy décident de tout mettre en œuvre pour l’aider. Au risque de se confronter avec le principal, ils vont prendre fait et cause pour le jeune migrant et sa famille…

Une BD que je partagerai volontiers avec mon fils dans quelques années. J’aime beaucoup le message qu’elle fait passer sur un ton moderne et une ambiance graphique pleine de peps. Il est donc ici sujet des migrants et le message laissé est celui de l’ouverture et de la tolérance. En fin d’ouvrage vous trouverez un dossier (d’où le titre de cette collection) de 7 pages présentant la situation des exilés en France (les raisons qui les poussent à quitter leur pays, les histoires de 3 d’entre eux ayant fui pour des raisons différentes, le parcours administratif pour obtenir une carte de résident en France…). Un titre à recommander pour sa façon de traiter l’actualité de façon à la fois amusante et informative.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


La nuit est mon royaume (*) de Claire Fauvel aux Editions Rue de Sèvres : Nawel est une jeune fille de 20 ans au tempérament de feu qui la pousse à mener toutes ses passions avec excès. Cette force est un atout quand elle la met au service de la création dans son groupe de rock, qu’elle a créé avec Alice, sa meilleure amie. Leurs études les mènent à Paris, où les jeunes filles sont confrontées de plein fouet au décalage culturel et social entre Paris et la banlieue. Malgré les difficultés, Nawel veut conquérir la capitale. Lors d’un festival « jeunes talents », elle rencontre Isak Olsen, musicien, dont elle tombe immédiatement amoureuse. Fascinée et terriblement jalouse de son talent, il cristallise toutes ses frustrations. Abandonnant ses études et l’emploi qui la fait vivre, elle décide de se consacrer à la composition d’un premier album. Commence alors pour elle, une période difficile, faite de travail et de sacrifices pour tenter d’atteindre son rêve à n’importe quel prix…

Cette BD m’a touchée en tant que maman car il y a dedans tout ce qui m’épate et à la fois me fait peur dans la jeunesse d’aujourd’hui. J’ai l’impression que les jeunes n’ont plus peur de rien, osent croire davantage à leurs rêves que nous il y a 20/30 ans mais flirtent aussi plus facilement avec les interdits. Tout est dit dans la présentation de l’éditeur : portrait fiévreux d’une génération. L’auteure a réussi le pari d’être trash mais sans sombrer dans les clichés et en restant dans un écrit sensible.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Miss Charity, Tome 1 : L’enfance de l’art (*) de Loïc Clément et Anne Montel aux Editions Rue de Sèvres d’après le roman de Marie-Aude Murail : Charity est une petite fille débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, elle est impatiente de créer et de participer à la vie du monde. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880 doit se taire et ne pas se faire remarquer ou à l’église, à la rigueur. Les adultes qui l’entourent ne font pas attention à elle, ses petites sœurs sont mortes. Charity se réfugie alors au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas mourir d’ennui, ou sombrer dans la folie, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine inlassablement des animaux qui conduiront Miss Charity vers son destin, tout d’abord naturaliste, puis, illustratrice de livres pour enfants mondialement connue.

Pure merveille ♥ Il faut dire que cette BD mêle le texte d’une auteure jeunesse que j’adore, et la réinterprétation subtile, romantique et fourmillant de détails de Loïc Clément et Anne Montel. Le roman était librement inspiré de la vie de Beatrix Potter, on ressent bien ici son univers malicieux et tendre. Une BD qui se savoure à lire de 7 à 77 ans !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le choix (*) de Désirée et Alain Frappier aux Editions Steinkis : Entre le documentaire et l’autobiographie, le choix c’est l’ épopée de la lutte féminine pour le droit à l’avortement et à la contraception.
 » Désirée et Alain Frappier nous font revivre les années 1970 à 2014 sous l’angle de la conquête du droit des femmes à choisir de procréer ou non. Ils le font à leur manière sensible, mêlant le personnel et le social, l’intime et le politique pour nous rappeler comment c’était  » avant « , avant la loi Veil, pour montrer combien cette liberté, gagnée dans le combat le plus important du XXe siècle, reste menacée par des nostalgiques d’une société Le Choix, travail de mémoire et de vigilance, est aussi un manifeste pour une vie libre et heureuse.  » Annie Ernaux

Alors que mes convictions féministes ont été blessées ces derniers jours ( ♥ merci Florence et Adèle ♥), je tiens à finir cette chronique sur cette BD essentielle qui nous rappelle tous les combats pour les droits des femmes. Une leçon d’histoire, de militantisme, de solidarité mais aussi une leçon d’espoir face à tout ce qu’il nous reste comme batailles à gagner !  #noustoutes #onseleveteonsecasse

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Vous trouverez bien d’autres idées, j’en suis sûre, parmi les lectures de Février de ma copinet Mathilde sur son blog !

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci !

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Construis tes dragons (Usborne)

29 Fév

Une dernière petite idée d’activités

pour ces vacances de février qui touchent à leur fin ici…

 

Construis tes dragons avec des autocollants

aux Editions Usborne

Au royaume de Griffonie, les dragons volent plus vite que les flèches, ils pulvérisent les pierres d’un cri ou transforment en glace tout ce qui se trouve sur leur passage. Les enfants trouveront dans ce livre dix pages d’autocollants pour assembler onze dragons aux pouvoirs redoutables. Une carte du royaume de Griffonie ainsi que des données révélant la taille, la vitesse et les pouvoirs de chaque dragon accompagnent les illustrations.

Je ne saurai dire le nombre de cahiers d’autocollants de ce type réalisés par mon loulou depuis qu’il est en âge de manier les autocollants ! Nous aimons beaucoup ceux des éditions Usborne car il en existe de nombreux adaptés aux tout-petits comme aux plus experts ! Celui-ci est conseillé à partir de 5 ans. Les détails fascineront les fans de dragons et serpents imaginaires ! Je vous souhaite un doux Week-end et vous abandonne pour aller cuisiner une croziflette pour nourrir mon petit griffonier pendant qu’il est occupé avec ce cahier !

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Usborne
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

 

Montessori et nous… #21

28 Fév

Aujourd’hui, je vous propose un nouveau post dans cette série de billets qui me tient à cœur… Montessori et nous… parce que (pour rappel) cette pédagogie m’a beaucoup inspirée dans la petite enfance de BBB, mais aussi pour l’aider désormais dans les apprentissages de l’école primaire, qu’il a eu la chance d’être scolarisé deux ans dans une école où l’on proposait aux maternelles une pédagogie d’inspiration Montessori, et que dans mon travail d’enseignante spécialisée j’ai aussi très souvent recours à des activités où la sensorialité et l’autonomie sont les maîtres mots. Voici 6  jolies nouveautés sur cette thématique :

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Ma maternelle avec MONTESSORI, 3-4 ans


Ma maternelle avec Montessori 4-5 ans

Il s’agit de deux ouvrages des éditions Larousse proposant des activités issues de la pédagogie Montessori adaptées aux programmes officiels de l’école maternelle. L’objectif est de favoriser l’autonomie de l’enfant sur des compétences dans les domaines du langage (en particulier la reconnaissance des lettres et leur graphie, la phonologie, les activités de prélecture) , du tri, du classement, du dénombrement, et de la découverte du monde. Le toute avec un aspect très ludique (couleurs, illustrations rigolotes et matériel à découper ou encore des autocollants). Bref des ouvrages complets pour les premières années de maternelle à moins de 10 euros.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Ma ligne du temps Montessori –  L’arrivée de la vie sur terre – Frise Montessori de 2,5 mètres –  de Marie-Hélène Place et Marlène Normand aux Editions Nathan : Une grande frise illustrée pour découvrir et appréhender l’évolution de la vie sur Terre ! Propre à la pédagogie Montessori, la première frise, divisée par ère, présente les différentes espèces végétales et animales (noms et illustrations) qui ont peuplé notre planète. Les lignes du temps permettent de comprendre et de suivre leur apparition sur la Terre, leur évolution ou leur disparition. La taille de la frise (27cm x 250cm) facilite la compréhension et permet une meilleure lisibilité. Pour tester ses connaissances, l’enfant est invité à découper et replacer les éléments sur la seconde frise à compléter. A proposer aux enfants de 6 à 12 ans (école primaire donc).

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Mon cahier Montessori : J’apprends à lire l’heure de Marie Eschenbrenner, Sabine Hofmann et Marlène Normandaux Editons Nathan : Ce cahier propose à l’enfant d’apprendre à se repérer dans le temps et à lire l’heure. Les activités éveillent sa curiosité, renforcent sa confiance en lui et l’invitent à l’action :
– 1 horloge à découper
– des étiquettes-heures à associer aux images-horloges
– des ordres à réaliser en fonction des moments de la journée
– des astuces pour fabriquer du matériel pour lire l’heure : cadran solaire, bougie graduée, sablier, clepsydre…

Un cahier qui suit rigoureusement la progression de l’apprentissage de la lecture et des chiffres pour les enfants de 6 à 9 ans.

C’est une demande très fréquente des jeunes enfants que d’apprendre à lire l’heure et beaucoup de parents se trouvent démunis face à cet apprentissage pas si évident ! Voici donc le matériel idéal pour un prix tout doux !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


60 activités Montessori en cuisine de Annalisa Perino et Frederica Buglioni aux Editions Nathan : Ce guide, directement issu de la pédagogie de Maria Montessori, vous propose des idées, des recettes et des activités autour de la cuisine. Les très jeunes enfants sont naturellement intéressés par la cuisine.
La cuisine est un formidable terrain de découvertes et d’expériences pour répondre au besoin de l’enfant d’apprendre à faire seul « , ce guide vous apporte des idées d’activités inédites pour :
– développer la motricité fine de l’enfant (peler, transvaser, pétrir, modeler…) et l’éveil sensoriel (reconnaître l’odeur, la texture des aliments…)
– encourager son autonomie (mener seul une recette, préparer, ranger, nettoyer…)
– développer ses compétences (reconnaître et nommer les ingrédients, mesurer…)
– créer à la cuisine une ambiance joyeuse et concentrée.

Un guide adapté aux enfants dès 2 ans. Une mine d’idées qui ne nécessite comme matériel que ce que nous avons tous dans notre cuisines ! En fin d’ouvrage vous découvrirez le lien entre ces activité et le développement de l’enfant selon Maria Montessori.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Mes tout premiers apprentissages : Apprendre avec les pédagogies alternatives de Madeleine Deny et Anne-Cécile Pigache et aux Editions Eyrolles : Les enfants apprennent mieux quand ils font ce qui les intéresse vraiment : bouger, manipuler, se servir de tous leurs sens ! C’est l’idée phare des pédagogies alternatives et la meilleure façon de les aider à développer leur langage, à commencer à compter ou à reconnaître les lettres.

En s’inspirant des grands pédagogues de l’Éducation nouvelle – Maria Montessori, Friedrich Froebel, Ovide Decroly et tant d’autres – ce livre montre comment on peut facilement accompagner son enfant dans ses premiers apprentissages, pas à pas, à la maison ou en balade !

6 grands chapitres thématiques pour guider votre enfant dans sa découverte du langage, des mots, des chiffres…
150 activités pour faire rimer jeu et apprentissage : petite activité de 5 minutes ou atelier pour une longue après-midi de vacances, elles sont simples à mettre en pratique.
Un matériel pédagogique clé en main : un cahier détachable à la fin du livre fournit tout le matériel nécessaire pour compléter ce qu’on trouvera tout simplement… à la maison !

Vous l’aurez donc compris à la lecture de la présentation de cet ouvrage, ici d’autres méthodes éducatives que la pédagogie Montessori sont abordées dans un but de « s’auto-former » à ces approches.

J’aime beaucoup ce duo d’auteurs dont j’ai plusieurs ouvrages ! IL faut dire qu’elles connaissent bien leur sujet et savent adapter leurs discours à tous les éducateurs qu’il soient parents ou professionnels. La première est auteur de nombreux livres sur l’éducation par le jeu, pour les enfants et pour les parents; la seconde est maman de cinq enfants, elle a été professeure des écoles pendant vingt ans, et est l’auteur du blog Activités à la maison , un blog que j’aime beaucoup suivre et qui est très inspirant tant pour la maman que pour l’enseignante que je suis, tant il foisonne d’idées !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 Merci aux Editions Nathan, Eyrolles et Larousse

 

Sur le blog, vous pouvez aussi retrouver aussi un billet consacré à  mon coffret bébé Montessori ! et Montessori et nous #1, Montessori et nous #2, Montessori et nous #3, Montessori et nous #4, Montessori et nous #5, Montessori et nous #6, Montessori et nous #7  Montessori et nous #8 , Montessori et nous #9,  Montessori et nous #10, Montessori et nous #11,   Montessori et nous #12,  Montessori et nous #13 , Montessori et nous #14,  Montessori et nous #15  , Montessori et nous #16 , Montessori et nous #17 , Montessori et nous… #18, Montessori et nous #19, Montessori et nous #20

Atelier masques !

27 Fév

J’avais promis un atelier MASQUES à mon loulou pour Mardi Gras, mais comme nous n’étions pas à la maison ce jour-là, nous nous sommes rattrapés cet apm ! Voici donc un billet en direct live sur le thème du carnaval ! Pour nos petites créations j’ai proposé à mon artiste en herbe deux supports que j’avais dans mes placards qui proposent des techniques différentes mais avec des rendus superbes !

 


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

24 masques animaux à colorier ! aux Editions Dessain et Tolra : Panda câlin, renard malicieux, lapin joyeux, ours facétieux… choisis ton modèle, à colorier ou non, parmi les 24 planches de cet ouvrage. Détache la page, colorie les éléments si besoin, découpes-les, assemble-les en suivant les numéros, perce des trous et noue un ruban ou un élastique. Ton masque est prêt, te voilà paré pour le carnaval, Mardis gras, les anniversaires et autres occasions costumées ! Envie de relief ? Colle des morceaux de carton entre les différentes parties de ton masque. Effet 3D garanti !

Pour commencer, mon loulou a choisi le modèle Léopard (version à découper) et le rendu est plus que sympa ! Le carton est bien épais, le découpage n’est donc pas aisé mais le résultat final est très solide ! Un peu d’aide peut être apporté aux plus jeunes pour le découpage des yeux qui demande plus de minutie.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Masques à métalliser d’Eugénie Varone aux Editions Gründ: Ta pochette contient tout le nécessaire pour créer de magnifiques masques métallisés : 6 masques avec des surfaces autocollantes prédécoupées, 4 feuilles de transfert métallique pour les décorer et 1 mètre d’élastique. Déguise-toi tout en créativité !

Cette fois, la technique choisie reprend celles des cartes à métalliser que je vous avais proposé à Noel il y a 2 ans ( cf. ce billet). Le principe est très facile, on détache les surfaces autocollantes prédécoupées sur les cartes, on place la feuille de transfert métallique ( correspondant au numéro enlevé) et on l’applique à l’aide du bâtonnet de bois ( fourni dans la pochette)  pour faire resplendir les masques ! Dans cette pochette même les élastiques sont fournies, j’ai eu un coup de cœur pour le modèle biche que mon loulou est en train de me finaliser pendant que j’écris ces lignes ! Bon carnaval à tous !


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Activités offertes ♥, merci aux éditeurs !

%d blogueurs aiment cette page :