Chut, les enfants lisent ! # 258 :

3 Avr

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Le livre des qui fait quoi

de Soledad Bravi et Hervé Epervier 

aux Editions L’école des Loisirs 

Collection Loulou et Cie

D’où vient le lait ? De la vache. Mais comment le lait arrive à la table du petit déjeuner ? Et comment fait-on le pain de la tartine du petit déjeuner ? Et le miel ? Des questions naturelles expliquées dans ce livre bien pratique, pour les parents qui doivent y répondre tous les jours !

C’est l’heure du coucher, et pour retarder l’heure du dernier bisou, un petit garçon pose une question, à laquelle maman répond avec application, oui mais voilà chaque réponse engendre une nouvelle question… Cette situation sent le vécu chez nous et je pense que c’est pour cela que nous avons tant d’affection pour ce petit album outre le plaisir de retrouver le trait de crayon de Soledad Bravi !

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions L’école des Loisirs 
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

2 Avril : Journée mondiale de sensibilisation à l’Autisme & Journée mondiale du livre pour enfants

2 Avr

Nous sommes aujourd’hui le 2 Avril ! Une journée marquée par deux événements !

  • C’est en effet la journée mondiale de sensibilisation à l’Autisme, elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement.
  • Et la journée mondiale du livre pour enfants ( en hommage à l’illustre conteur Hans Cristian Andersen, né le 2avril 1805), qui elle  célèbre l’accessibilité des livres dès le plus jeune âge, le goût de la lecture mais également la lutte contre l’analphabétisme !

Pour célébrer ce jour je vous propose donc 5 livres jeunesse

parmi mes préférés sur le thème de l’Autisme !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 


Les Fabuleuses aventures d’Aurore de Douglas Kennedy et Joann Sfar aux Editions PKJ :  » J’ai demandé à Maman si c’était vrai que les autres avaient des problèmes à cause de moi. Elle m’a répondu :
– Ne laisse personne te dire ça, Aurore. Tu es comme ton prénom : un vrai soleil.
Aurore. C’est moi ! « 
Autiste, Aurore ne parle pas. Mais elle écrit sur sa tablette à la vitesse de la lumière. Et elle a un secret. Elle lit dans les yeux des autres : Maman, Pap’, sa grande soeur Émilie, mais aussi Lucie, la meilleure amie d’Émilie, harcelée à l’école. Le jour où Lucie disparaît à Monster Land, le parc d’attractions, Aurore s’improvise détective…

Un roman jeunesse incroyable où l’héroïne est une petite fille autiste non-verbale qui appréhende le monde avec son regard particulier, sans filtre mais avec beaucoup de naïveté et de bienveillance ! Le roman prend quelques libertés pour nous embarquer vers le fantastique, ce qui fait qu’il n’est pas question d’identification pour les jeunes autistes ; mais il a le mérite de prôner avec fantaisie et humour le droit à la différence ! Ce roman graphique est le premier d’une trilogie, personnellement j’ai très hâte de découvrir les suivants.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


L’enfant qui vivait dans un mur de Agnes de Lestrade et Sébastien Chebret aux Editions 400 coups : Un beau jour, l’enfant se réfugie dans un mur. Il fuit le bruit, les baisers, et même les appels de ses parents à qui il préfère son mur. Un mur qui le rassure et où il trouve tout ce dont il a besoin.
Déroutés, ses parents essayent plusieurs méthodes pour le rejoindre dans sa bulle. Arriveront-ils à se rapprocher un peu plus de lui ?

Des illustrations simples et colorées, un texte d’une justesse incroyable qui évoquent avec poésie le repli de l’enfant sur lui-même et le désarroi des parents. C’est aussi un livre plein d’espoir pour toutes ces familles qui espèrent pouvoir aller un peu plus à la rencontre d’un enfant autiste.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


Comment comprendre mon copain autiste de Peter Patfawl et Sandrine Guerard aux Editions La Boîte de Pandore :  » Comment garder un enfant autiste quelques heures pour aider ses parents «  s’adressait aux adultes, à la demande des enseignants, des familles et des réseaux et associations qui soutiennent les enfants autistes. Voici le second tome dans lequel Peter Patfawl s’adresse aux enfants de 5 à 15 ans qui côtoient ou côtoieront un enfant autiste dans leur entourage ou à l’école. Un vrai guide drôle, sympa et chaleureux pour faire comprendre l’autisme aux enfants.

Une BD très pédagogique et facile d’accès pour expliquer l’autisme aux enfants sans tabous avec humour ! Il a été rédigé avec l’appui d’un professeur spécialisé, et propose au delà des explications sur les troubles de nombreux conseils pour aborder la personne autiste et même quelques outils comme des pictogrammes !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

L’Autisme – Parlons-en ! de Sylvie Baussier aux Editions Gulf Stream : Dans ce livre, tu vas découvrir la vie d’Axel, Robin, Anna et Mathis. Ils sont souvent solitaires, car le mode d’emploi de notre société leur est mystérieux. Ils ont en commun un handicap invisible, aux manifestations variées, et qui peut paraître étrange : l’autisme. Qu’il soit Asperger, non verbal, porteur ou non d’une déficience intellectuelle, l’autisme interroge notre rapport au monde et aux autres. Si tu croises la route d’un Axel, d’un Robin, d’un Mathis ou d’une Anna, tu comprendras après avoir lu ce livre qu’ils sont des enfants avant tout et qu’ils ont besoin, comme toi, de grandir, d’apprendre, d’avoir des amis, et que tu peux, toi aussi, les aider à trouver leur place dans notre société.

Un documentaire pour enfants très complet, il est bâti autour de 4 parties : la première nous explique la différence, la seconde définit l’autisme, la troisième les difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours, et la dernière explique la notion de handicap invisible. Une fois de plus Sylvie Baussier sait choisir les mots pour expliquer le mieux possible aux enfants l’autisme et ses conséquences sur la vie de quotidien étayant son propos de très nombreux témoignages.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


L’Enfant Mouette de Baptistine Mesange aux Editions La Plume de l’Argilète : On dit qu’Eliott est sans histoire. Parce qu’il ne joue, ne rit et ne pleure… pas comme les autres. Toujours trop haut, peut-être pour toucher les rêves. C’est comme ça que s’envole l’enfant mouette.

Tout en poésie et délicatesse cet album aborde une des particularités de certains autistes : le flapping ( un mouvement répétitif des mains). Un très beau livre pour changer les regards sur ces gestes qui font parfois peur.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Les nouveautés de la Bibliothèque Rose et Verte

1 Avr



Comme je l’écrivais en début d’hiver, avec l’entrée en CP de mon loulou, de nouvelles lectures apparaissent dans sa bibliothèque, il n’est pas encore suffisamment autonome pour lire ces petits romans seul, mais ils font clairement partie de sa motivation dans l’apprentissage de la lecture et sont en bonne place sur sa table de nuit ! Quant à moi je suis très émue de retrouver certaines collections de mon enfance comme la bibliothèque rose et la bibliothèque verte des Editions Hachette qui ont toujours autant de succès ! Depuis mes jeunes années, les pages se sont colorisées, les présentations et les sujets modernisés pour surfer sur l’actualité des sorties ciné notamment ! C’est le cas avec 1 des trois titres que je vous présente ! Mais j’ai aussi le plaisir de retrouver ceux dont j’ai tellement aimé suivre les aventures : Le club des 5. Petite surprise cependant si les textes d’Enid Blyton sont restés les mêmes, le Club des 5  a changé de catégorie pour passer de la bibliothèque rose à la bibliothèque verte, étions-nous meilleurs lecteurs que nos loulous ? 😉

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Ralph 2 – le roman du film : Une révolution est en marche dans le parc d’arcade de Stan Litvak : l’Internet ! Mais voilà qu’au même moment, le jeu vidéo Sugar Rush tombe en panne, laissant Vanellope désœuvrée. Et si la solution se trouvait justement sur la toile ? Ralph en est persuadé et il n’hésitera pas à mettre les pieds dans la prise Wifi pour redonner le sourire à son amie.

Un titre d’un peu moins de 100 pages richement illustré pour retrouver l’univers du film à proposer aux enfants à partir de 8 ans. Le séquençage en 6 chapitres ( + un épilogue) permet de fractionner la lecture du soir.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le Club des Cinq et le trésor de l’île d’Enid Blyton : Pour la première fois, François, Mick et Annie vont passer les vacances chez leur oncle et leur tante à Kernach. Ils y font la connaissance de leur cousine Claude, un vrai garçon manqué. Les quatre enfants deviennent vite inséparables. Accompagnés du fidèle chien Dagobert, ils partent à la découverte d’un trésor indiqué sur une vieille carte de l’île de Kernach.

Quel bonheur de relire ce texte, qui n’a pas pris une ride, j’ai eu l’impression de retrouver des vieux copains du ce2 ! J’ai très hâte de le faire découvrir à mon loulou.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le Club des Cinq en randonnée d’Enid Blyton : Le Club des Cinq pensait profiter de quatre jours de vacances paisibles dans une région déserte… mais voilà que Dagobert se blesse ! Il faut trouver une vétérinaire au plus vite ! Errant en pleine nuit dans la campagne sauvage, les enfants ne sont pas très rassurés. Surtout quand ils apprennent qu’un dangereux prisonnier rôde dans les environs…

Nos 5 héros nous embraquent dans une aventure frissonnante ! Les illustrations se sont modernisées mais le texte est lui le même que la version originale là aussi. Faisant environ 200 pages ce titre comme le précédent est destiné aux lecteurs de 8 à 12 ans.


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et chez vous, la bibliothèque rose et la bibliothèque verte de votre enfance

ont t’elles fait leur retour en mode nouvelle génération ?

 

 

Pour vous procurer ces titres, un clic sur les images ou titres !

Merci aux Editions Hachette

Mes lectures de mars 2019

31 Mar

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !


Je ne partage ici que mes lectures « adultes »; 

mais si j’ajoute les ouvrages jeunesse et ados lus dans le cadre de mon mémoire

je frôle la cinquantaine d’ouvrages ! ( j’en ai le vertige moi-même)

Vous comprendre un peu mieux pourquoi je suis moins présente sur la blogosphère !  🙂

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦



La Cerise sur le gâteau(*) d’Aurélie Valognes aux Editions Mazarine : La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose. Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari ! Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage ! Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien… Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?

J’ai reçu ce roman grâce à une opération Babelio me proposant de découvrir ce titre en avant-première puis de participer à la soirée de lancement en compagnie de l’auteur. Malheureusement en dernière minute, une contrainte professionnelle m’a privée de ce moment privilégié ! La déception passée il me reste un excellent souvenir de lecture. Aurélie Valognes, une fois encore, soigne ses personnages et nous régale de situations mêlant humour, tendresse et un brin de loufoquerie. Les relations humaines et familiales, les changements de vie sont au cœur de ce récit. C’est aussi pour moi le roman le plus engagé de l’auteur qui éveille notre conscience écolo mais taquine aussi gentiment ( avec auto-dérision)  les extrémistes du zéro déchet !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Les phrases interdites si vous voulez rester en couple (*) de Pascale et Gilles Legardiner aux Editions J’ai Lu : « Du premier regard jusqu’aux noces d’or, les mots construisent nos couples… ou les détruisent !
Découvrez – et déjouez dans la bonne humeur – les pièges qui menacent une aventure à deux. Explorez les points de vue pour mieux comprendre l’autre et dialoguer autour de ce qui peut agacer. Dans une époque qui oppose trop souvent femmes et hommes, un vrai couple pose enfin un regard croisé, positif et plein d’humour, sur la façon dont chacun fonctionne, jusque dans ses travers… Voici la plus abordable et la plus joyeuse des thérapies de couple. Riez de ces redoutables petites phrases, évitez de les prononcer, et vivez heureux ensemble ! »

Un ouvrage construit autour de chapitres reprenant les phrases qu’il vaut mieux éviter en couple :  » Tu ne m’as jamais parlé comme ça », « Ta mère a bien raison à ton sujet »,  » T’as tes règles ou quoi ? »… avec beaucoup d’humour et on le sent pas mal d’expérience, Gilles et Pascale prennent tour à tour la parole pour nous expliquer pourquoi exclure certaines phrases pour vivre heureux à 2 ! Vous verrez beaucoup de situations sont très très parlantes 😀  ! C’est pour moi le cadeau idéal pour le futur enterrement de vie de jeune fille d’une de mes amies 😉

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Ce que j’aimerais te dire : si je savais trouver les mots, si j’avais plus de temps, si… (*) d’Emeric Lebreton aux Editions Orien’Action : Un titre qui sonne comme une confidence, un murmure susurré dans le creux de l’oreille. Mais qu’on ne s y trompe pas : nul secret ici qui ne doive être dissimulé et ne puisse être répété. Car ce qu’a à nous dire Emeric Lebreton dans ce nouvel ouvrage concerne le plus grand nombre c’est-à-dire le genre humain. Humain trop humain comme disait Nietzche, humain aux prises avec toutes ses contradictions, ses élans passionnés et ses doutes mortifères. Humain en proie à l exaltation et au découragement, ce qu’il est de grandeur, de lâchetés et de peurs. Et pourtant, le bonheur est là, à portée de main, il est en nous, il s appelle confiance, il s’appelle envie et dépassement de soi. Emeric Lebreton n’aime rien tant que prendre le contrepied de son époque : ainsi la réussite n’est plus une ambition égoïste mais devient un moyen d’être heureux, le véritable antidote à la morosité ambiante, le secret du bonheur. Tel un défi lancé aux hommes et à lui-même, il nous invite à considérer le monde avec un regard neuf : non, la fin ne saurait « justifier les moyens » comme il put être dit ; seuls les moyens que nous mettons en œuvre pour réussir nos vies justifient notre existence sur terre. D’une grande sensibilité, émaillé de poèmes, de contes et d’expériences vécues, Emeric Lebreton signe avec ce livre une partition originale et inspirée.

Un livre de développement personnel très facile d’accès, pour nous guider il propose à la fois des conseils, des histoires (témoignages et paraboles), des petits exercices. Y sont abordées les notions de deuil, de confiance en soi, de conflit, du temps qui passe, des épreuves de la vie. Une douce lecture à la fois apaisante et bienfaisante !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

La pleine conscience à l’école de 5 à 12 ans (*) sous la direction de Ilios Kotsou aux Editions De Boeck et Van In : Cet ouvrage propose aux enseignants toute une série d’ateliers et d’activités de pleine conscience, à réaliser en classe avec les élèves dès 5 ans. La pleine conscience est une pratique laïque, moderne, dont les effets bénéfiques font, depuis une trentaine d’années, l’objet de nombreuses études scientifiques. De plus en plus d’études mais aussi de témoignages d’enseignants démontrent les bénéfices de la pratique de la pleine conscience, en particulier pour mieux gérer le stress et développer le sentiment de mieux-être à l’école. Cet ouvrage propose aux enseignants toute une série d’ateliers et d’activités pour pratiquer la pleine conscience en classe, avec des élèves à partir de 5 ans. Ces activités sont organisées par types et par thèmes, pour faciliter la manipulation de l’ouvrage. Elles sont accompagnées de nombreux conseils et explications.

Un ouvrage très complet à destination des enseignants qui nous aide à mieux comprendre les émotions de l’enfant, afin de les aider à gérer leur stress, gagner en attention, en concentration, en confiance en soi; et qui propose 39 exercices variés, détaillés dans des fiches explicatives permettant leur mise en œuvre en classe. Les exercices s’accompagnent de pistes audio à télécharger grâce à un QR code dans le livre. Ce livre donne vraiment envie de se lancer en classe dans les activités de pleine conscience, je pense expérimenter cela dans ma pratique à la prochaine rentrée.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


100 idées pour mieux discerner difficultés et besoins spécifiques dès la maternelle (*) de Florence Cabellan aux Editions Tom Pousse : Chaque année, dans chaque classe de maternelle, un petit nombre d’élèves nécessite une attention très particulière du fait de leur comportement ou de leurs problèmes de mémorisation et de concentration. A chacun son lot de difficultés que l’enseignant se doit de prendre en compte et d’examiner précisément pour comprendre. Or, quelle que soit l’expérience de l’enseignant, il n’y a pas d’explications toutes faites face à des manifestations parfois déroutantes au sein d’un groupe pas toujours facile à gérer. Aussi, il est nécessaire de trouver rapidement des pratiques pédagogiques efficaces dans l’organisation de la classe et la gestion de l’espace, afin que ces élèves puissent progresser dans les apprentissages. 100 idées qui apportent des aides concrètes pour mieux accompagner au quotidien ces élèves de maternelle en difficulté. 100 idées pour formuler des hypothèses axées sur l’observation, comprendre le contexte, tenter de discerner les difficultés et les besoins spécifiques de chacun et détecter les indices qui doivent alerter. 100 idées décrivant les outils pédagogiques qu’il est possible de mettre en place. 100 idées pour établir un partenariat avec les parents et chercher les réponses que peuvent apporter parfois des professionnels de la santé. 100 idées pour trouver vers qui s’orienter selon les difficultés. 100 idées destinées aux enseignants du 1er degré, aux auxiliaires de vie scolaire, parents et à tous ceux qui prennent en charge les élèves en difficulté.

Je vous ai déjà présenté pas mal de titres de cette collection, que j’adore ! C’est comme toujours une mine de conseils très clairs, efficaces. Des ouvrages dans lesquels on peut aller rechercher des idées régulièrement face aux difficultés de certains enfants ! On s’y repère très facilement car les conseils sont groupés par types de difficultés ( attention, mémorisation, expression, praxies, acte de la vie quotidienne…) Il est pour moi indispensable à chaque enseignant de maternelle mais aussi pour les AVS souvent démunis et en manque de formation.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Le Voleur de brosses à dents d’Eglantine Eméyé aux Editions J’ai Lu : « Mille fois, j’en ai eu assez. Assez de toi, Samy, assez de ceux qui ne comprennent rien, de la société qui ne fait rien. Assez. Et puis mille fois, j’ai espéré, mille fois, j’ai ri et pleuré avec toi, mille fois, je t’ai serré dans mes bras. Alors j’ai écrit ce livre pour toi, mon petit bonhomme si différent, pour moi, et pour ton frère, afin qu’il n’oublie pas tous ces fous rires qui émaillent aussi notre drôle de vie. J’ai écrit ce livre pour toutes ces familles dont personne ne voit le désarroi, pour témoigner de notre quotidien. J’ai écrit ce livre en n’épargnant personne, parce que personne ne nous épargne. C’est l’histoire de notre combat, c’est l’histoire de notre amour. » Le récit d’une jeune femme confrontée au handicap, le cri d’amour d’une mère.

Evidemment des lectures sur l’Autisme ce mois-ci encore, j’ai été bouleversée par ce témoignage et le courage incroyable de cette maman face au polyhandicap de son enfant. Je vous conseille de le lire et de regarder le reportage qu’elle a réalisé pour mieux comprendre les difficultés auxquelles sont confrontées les familles encore aujourd’hui tant dans le quotidien avec leur enfant que face aux aberrations administratives pour l’orientation et les soins nécessaires à ces enfants.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Gabin sans limites de Laurent Savard aux Editions Petite Bibliothèque Payot : Gabin a deux ans et demi et il ne parle toujours pas. La pédiatre ne s’inquiète pas pour lui. « Peut-être n’a-t-il rien à dire ? » suggère-t-elle. Elle prend Gabin et le pose sur la balance. « Alors, voyons voir combien tu pèses. Non, mon lapin, arrête de bouger. Ah, un futur sportif, l’animal ! A la louche, on va dire douze kilos cinq. Allez, treize, ça porte bonheur ! ». Un fils autiste, un père artiste, et le livre de leur vie. Drôle, tendre, grinçant, zébré de poésie et d’énergie. Bourré d’amour. Laurent Savard et Gabin y mettent le feu aux préjugés.

Ici aussi un témoignage très fort, terriblement dur, tendre et drôle à la fois pour raconter les combats du quotidien avec un enfant autiste. Une belle leçon d’optimisme !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Autisme : décoder les mystères de la vie en société – Pourquoi jouer avec les enfants du quartier alors que je voudrais compter les grains de sable ? (*) de Temple Grandin et Sean Barron aux Editions De Boeck sup : Temple Grandin et Sean Barron abordent toutes les difficultés auxquelles les individus avec autisme sont confrontés dans le domaine de l’interaction sociale et élaborent des lignes directrices permettant de vivre avec les autres. Pour les personnes avec autisme, comprendre comment réagir aux contacts avec les autres est particulièrement compliqué. Temple Grandin et Sean Barron ont pourtant réussi à bien s en sortir, à en juger leur vie sociale épanouie et leur réussite professionnelle. Temple, elle, pense en images. Au contact de nombreux adultes et enfants, elle est arrivée à stocker une véritable base de données dans son cerveau. Son esprit logique a ainsi été en mesure de lui dicter ses comportements sociaux. Ceux de Sean, en revanche, ont longtemps été contrôlés uniquement par ses émotions. Dérouté par les règles sociales, seul, sans amis, il a imaginé ses propres règles et les a imposées aux autres. Néanmoins, ils ont tous deux fini par accepter le monde tel qu’il était et ont réussi à y trouver leur place. En se basant sur leur propre histoire, les deux auteurs abordent les difficultés auxquelles les personnes avec autisme sont confrontées. Et surtout, ils nous donnent les clés pour aider chaque personne avec autisme ou son entourage à vivre, comprendre, s adapter et travailler avec les autres.

Un ouvrage très dense et très complet qui nous explique l’autisme à travers le témoignage de deux autistes célèbres. Il permet de mieux comprendre certaines difficultés auxquelles ils sont confrontés et notamment dans le domaine de l’interaction sociale. Le livre s’adresse plutôt à un public averti, on est parfois un peu déroutés par des paragraphes redondants, mais l’objectif est que le lecteur puisse avoir également accès à une lecture partielle par points-clés. Un livre qui m’a beaucoup éclairée dans mes recherches estudiantines.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Devenir papa (*) d’ Anna Machin aux Editions Larousse : Devenir père est l’une des expériences les plus courantes mais aussi l’une des plus profondes qui puissent changer la vie d’un homme. Il y a cinquante ans encore, on supposait que le rôle du père était d’aller travailler, de rapporter la paie et d’incarner l’autorité dans le foyer. Aujourd’hui, on découvre toute la complexité de la paternité, et les nombreux questionnements des nouveaux papas :  La paternité va-t-elle me changer ? Comment les autres hommes remplissent-ils ce rôle ? Comment puis-je aider mon enfant à devenir un adulte en bonne santé et heureux ? Dans Devenir papa, Anna Machin s’appuie sur ses recherches et sur les récentes découvertes en génétique, en neurosciences et en psychologie pour raconter la paternité. Elle explique les changements physiologiques extraordinaires qu’un homme subit lorsqu’il devient père, comment les gènes d’un homme influencent le papa qu’il sera, et comment un père apporte une contribution unique au développement de son enfant, à sa protection et à son éducation. Tout au long du livre, l’auteur retranscrit également des témoignages attachants et nous donne des informations fascinantes sur les pères du monde entier.

Parce que la parentalité ce n’est pas que l’affaire des mamans ! 😉  Voici un beau livre à offrir à tous les papas et futurs papas. Il ne s’agit pas d’un livre pratique sur la gestion d’un enfant et de la biberonnerie, c’est un ouvrage psychologique, vibrant hommage à l’instinct paternel, qui aide à mieux appréhender les émotions ressenties lorsqu’on accueille un enfant avec des témoignages particulièrement touchants.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Trucs magiques des supers papas (*) de Sophie Nanteuil aux Editions Larousse : Pas besoin d’être un papa poule pour être un papa cool ! S’occuper de ses enfants, les emmener à l’école, leur préparer le repas, surveiller les devoirs… cela fait partie (ou presque !) du lot quotidien des papas d’aujourd’hui. Mais ce n’est pas toujours facile ! Découvrez dans cet ouvrage les astuces de nombreux papas (testées et approuvées) pour gérer les multiples aléas de la vie de parents : de la musique pour se réveiller dans la bonne humeur, une course contre la montre pour s’habiller en un temps record, des recettes ludiques (et stratégiques) pour manger de tout sans rechigner, des petits massages pour se relaxer le soir et aller se coucher dans le calme… Classés selon les moments de la journée (semaine, week-ends et vacances), ces trucs magiques vont vous simplifier la vie ! 100 % testés et approuvés par leur petite tribu !

C’est l’ouvrage qui complète à merveille le précédent, puisque cette fois les papas trouveront plein d’astuces pour gérer leur petite ou grande tribu. Sophie Nanteuil, après Les trucs magiques des super mamans, ( chroniqué ICI il y a un an)  regroupant des astuces récupérées via le groupe Facebook Trucs de mamans, récidive en faisant appel aux super papas de cette communauté. La présentation est très sympathique et colorée, il y a fort à parier que papa et maman se disputent l’ouvrage !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le guide des antidouleurs naturels : Alimentation, médecines traditionnelles, neurosciences… : les secrets d’un médecin pour lutter contre vos douleurs aiguës ou chroniques (*) du Dr Yann Rougier et Sophie Borrel aux Editions Leduc.S : Ça tire, ça brûle, ça tape, ça vrille, ça pique, ça pulse… Bref, ça fait mal ! Personne n’est épargné. Un migraine, une rage de dents, une douleur articulaire, un mal au dos ou au ventre… La douleur fait partie de notre vie et, même avec la meilleure volonté du monde, nous ne pourrions pas l’éradiquer. Au-delà des médicaments, que l’on peut réserver aux moments d’urgence ou aux très fortes douleurs, la médecine traditionnelle regorge de produits et de techniques efficaces et sans danger. Des conseils pratiques, validés par la science, faciles à mettre en œuvre au quotidien pour soulager toutes les douleurs courantes.

Un livre que j’avais envie de lire pour apporter quelques conseils à l’un de mes proches souffrant de douleurs chroniques particulièrement sévères. En pratique je n’ai pas encore testé ( ou fait tester) ces conseils, mais ils sont faciles à mettre en place s’agissant notamment de beaucoup d’aliments ou de méthodes naturels ( froid, argile, tisanes, huiles essentielles, massages, techniques de yoga ou réflexologie, épices, aliments le moins acides possibles…) , à tenter rapidement !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Vous trouverez bien d’autres idées, j’en suis sûre, parmi les lectures de mars de ma copinet Mathilde sur son blog !

Les livres avec * ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Timoto (Rémi Courgeon) #04

29 Mar

Depuis 2 ans le talentueux Rémi Courgeon nous surprend et nous comble avec son nouveau petit héros aux Editions Nathan. Timoto est un petit tigre, terriblement attachant dans lequel beaucoup d’enfants se reconnaîtront, il est vif, drôle et à une imagination débordante et quelques idées préconçues mais tellement mignonnes ! Bien évidemment les situations cocasses ne lui font pas peur, et ses préoccupations tournent autour des thèmes du quotidien des enfants de+ 4 ans : l’identité, l’autonomie, la famille, les amis, l’école, les activités…

Les illustrations sont à la Courgeon c’est à dire magnifiques et très expressives ! L’ambiance graphique m’a fait penser à un autre grand succès de Rémi Courgeon, Gros chagrin, que je vous recommande aussi ! Les textes sont drôles, et les chutes originales, cocasses et tendres !

Voici le dernier tome paru en février 2019 !


Timoto se marie pour de vrai

Timoto n’a pas d’amoureuse,

mais il voudrait bien se marier avec sa copine Aminata.

Parce que pour les mariages, on se déguise !

Timoto va se fabriquer une robe de mariée magnifique !

Toujours aussi tendre et drôle ! Il y a a beaucoup de fraîcheur, de naïveté enfantine et de spontanéité, un brin d’Œdipe qui ma rappelle e mon loulou 😉 ; je ne vous révèle pas la chute mais elle est juste géniale !!!

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titres ou la couverture !

Merci aux Editions Nathan

Chut, les enfants lisent ! # 257 : La la langue

27 Mar

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !

 

Cette semaine un album pas comme les autres

qui nous raconte la construction du langage chez l’enfant !



La la langue – Comment tu as appris à parler

de Aliyah Morgenstern et Susie Morgenstern

et illustré par Serge Bloch

aux Editions Saltimbanque

Apprendre à parler, rien de plus naturel !
Tu as d’abord été bercé par la voix de tes parents, puis tu as appris à les reconnaître, à les imiter…
De ton premier « lalala lalala » à la dernière blague que tu as racontée, découvre les exploits que tu as accomplis pour manier la langue comme personne !

Outre le fait qu’il soit passionnant, ce livre c’est pour moi joindre l’utile à l’agréable !

  • l’agréable, en partageant une chouette lecture qui a beaucoup plu à mon loulou et qui a fait naître un tas de questions ( sur mes souvenirs de ses premiers babillements, ses premiers regards dirigés, aux premiers mots qu’il a prononcé ; et d’autres plus complexes comme l’acquisition de la langue maternelle et de ses intonations et mélodies)
  • l’utile, parce que je « révise  » beaucoup pour mes études les étapes du développement de l’enfant, et que c’était vraiment sympa de revoir toutes ces étapes de façon aussi ludique !

C’est un ouvrage à la fois complet (Aliyah Morgenstern fille de Susie est linguiste), mais si joliment raconté ( vous qui lisez ce blog, vous connaissez l’admiration que j’ai pour Susie) le tout illustré avec tendresse et humour par le grand Serge Bloch !

Au dos de la jaquette, on trouve un immense poster rappelant toutes les étapes de la construction du langage ! C’est vraiment un ouvrage atypique et qui attise la curiosité des petits et des grands !

Et je laisse le mot de la fin à BBB 6 ans et demi :  « Mais en fait maman le langage, c’est magique !  »

 

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Saltimbanque
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Avant la télé

26 Mar

Je vous présente ce soir


Avant la télé
de Yvan Pommaux

aux Editions L’école des Loisirs ( Collection Neuf)

1953. La guerre est finie depuis huit ans. C’est l’âge d’Alain. Il porte des culottes courtes même en hiver ; va à l’école à pied, écrit à la plume et à l’encre violette, joue dans la rue sans danger. Les premières télévisions font leur apparition. Les supermarchés n’existent pas, les ordinateurs non plus. Presque personne en France n’a encore de téléphone, ni de réfrigérateur, ni de voiture, ni de salle de bains. Quelques jours avant Noël, le maître, cigarette au bec, dessine le Père Noël et son traîneau au tableau noir. C’est un chef-d’oeuvre. Il ne sait pas qu’il vient de transmettre à l’un de ses élèves la passion du dessin. Cinquante ans plus tard, Alain, devenu grand-père, nous raconte en couleurs ses fantastiques années cinquante.

Un ouvrage qui m’a beaucoup touchée car Alain est de la génération de mes parents, le papi de mon fils avait 9 ans en 1953 et aurait pu être un camarade du jeune héros ! Et justement mon loulou questionne en ce moment sur leur enfance et la période d’après-guerre. C’est un très chouette récit qui nous raconte avec justesse une autre époque, les images empruntant les codes de la bande-dessinée complètent à merveille le texte et nous plongent dans l’enfance d’Alain en apportant moult détails à observer. L’ouvrage était sorti initialement en 2002 sous la forme d’un album avant de devenir ce petit roman en 2008, et d’être réédité cette année. On y découvre à quel point la vie a changé en 70 ans ! Les jeunes lecteurs seront surpris de découvrir à travers la vie d’Alain, les jeux, l’habitat, l’organisation de l’école ( avec garçons et filles séparées), la glacière qui remplaçait le frigo, le travail laborieux des charbonniers, et celui singulier des demoiselles du téléphone, les loisirs, et même les principes d’éducation nettement moins bienveillant qu’aujourd’hui ! Une chouette immersion dans les années 50 !

Pour vous procurer cet ouvrage, un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions L’école des Loisirs

Des romans jeunesse pour découvrir des personnages célèbres

25 Mar

Je vous propose aujourd’hui 3 très chouettes romans jeunesse

qui permettront à vos jeunes lecteurs de découvrir 3 personnages célèbres


Qui a tué Archimède ? de Sophie Séronie-Vivien aux Editions Le pommier : Après de longs mois de siège, la cité de Syracuse vient de tomber aux mains des armées romaines commandées par le consul Marcellus. Alors qu’il a donné l’ordre absolu d’épargner Archimède, physicien, mathématicien et inventeur de génie, Marcellus apprend qu’un légionnaire a assassiné le grand homme. Fou de rage, il suspecte immédiatement un complot organisé par un personnage haut placé. Il charge son fils Publius de mener l’enquête et autorise Myrrha, l’élève préférée d’Archimède, à le seconder. En échange, elle devra expliquer à Publius la science et les découvertes du savant assassiné. Ce que Publius et Myrrha ne savent pas, c’est qu’Archimède les observe avec attention, impatient de les voir résoudre l’énigme de sa mort… Une plongée dans l’Antiquité, à la rencontre d’un savant hors normes.

Un roman issu de la collection Les Savantissimes, qui nous plonge dans l’Antiquité à la rencontre d’un scientifique (ingénieur, physicien et mathématicien) vraiment hors normes. L’auteure maîtrise bien son sujet puisqu’elle est professeur de biochimie et de biologie moléculaire à la faculté de pharmacie de Toulouse. Il s’agit bien évidemment d’un roman mais qui mêle personnages fictifs et personnages réels pour mieux nous faire découvrir les découvertes que l’on doit à ce grand savant. En fin d’ouvrage l’auteure nous aide à démêler le vrai du faux , soulignant son incroyable talent pour mêler si audacieusement rigueur scientifique et historique et roman d’aventures ! A proposer aux enfants dès 10 ans.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ 


100% Bio – Molière vue par une ado et son chien de Cécile Alix , illustré par Chadia Loueslati aux Editions Poulpe Fictions : Inès est Youtubeuse, slameuse et surtout… archi-fan de Molière ! Depuis qu’elle a fait connaissance avec ce boss des mots et avec ses textes, elle s’est découvert une vraie passion pour lui et a décidé de la partager sur Internet. Vous ne voyez pas ce qu’un vieil auteur classique à perruque pourrait avoir à nous apprendre aujourd’hui ? Heureusement qu’Inès est là pour vous montrer à quel point Molière est toujours d’actualité ! Rappeur avant l’heure, humoriste sans tabou et insoumis à la plume acérée, Molière va vous impressionner ! En plus, Inès vous raconte sa vie comme si vous y étiez et c’est très drôle, d’autant plus que par un moyen complètement magique (des illustrations BD sur toutes les pages) Molière lui-même fait irruption dans le récit pour commenter sa vie…



100% Bio – Einstein vu par un ado et par ses potes ! de Natacha Quentin illustré par Marie de Monti aux Editions Poulpe Fictions : Pour Lucas, il n’y a pas photo : le plus grand scientifique DE TOUS LES TEMPS, c’est Albert Einstein, et il est bien décidé à vous en convaincre aussi ! Vous pensez qu’Einstein, c’était un vieil érudit bizarre avec un cerveau énorme et des cheveux en pétard ? Heureusement que Lucas est là pour rétablir la vérité : Einstein, c’était un immense scientifique, mais aussi un humaniste, un grand curieux et même un vrai cancre quand il était enfant. Pour en arriver à imaginer des concepts comme la relativité générale, Albert a travaillé dur et a eu une vie passionnante ! Entre anecdotes amusantes et visites dans le passé, Lucas et ses copains vous racontent sa vie comme si vous y étiez. Le bonus ? Par un moyen complètement magique (des illustrations BD et des images d’archives sur toutes les pages), Einstein lui-même fait irruption dans le récit pour commenter sa vie…

Un ton résolument drôle et moderne qui saura séduire les lecteurs à partir de 9 ans. Il se dégage beaucoup de fraîcheur et de pep’s de ces ouvrages, et la présentation y est aussi pour quelque chose puisque les textes sont très illustrés et jouent avec les changements de styles et de polices pour mieux captiver le lecteur. Le langage utilisé est celui des ados d’aujourd’hui, mais pour autant il raconte avec fidélité et moults détails les biographies fascinantes de Molière et Einstein, deux hommes incroyables et très en avance sur leurs époques ! De chouettes moments de lecture en perspective pour vos préados et ados !

Merci aux Editions Le Pommier et Poulpe Fictions

Pour vous procurer ces ouvrages un clic sur les titres ou couvertures

Sortie au ciné : Aïlo – Une odyssée en laponie

24 Mar

En préambule, un petit message pour ceux qui s’inquiètent de me voir plus rare par ici, je vous avais habitué à un rythme de publication quotidienne, mais je dois vous avouer être complètement débordée et épuisée en ce moment entre mes occupations professionnelles, ma vie estudiantine et l’échéance d’un mémoire et son lot de recherches, lectures, mes obligations familiales et mon rôle de maman, et un corps qui donne quelques signaux d’alerte ! Merci en tout cas pour vos petits mots qui me montrent que vous passez encore par ici pour me lire !

Nous avons passé une grande partie du week-end en tête à tête avec mon loulou et pour lever un peu le pied, ce matin, nous avions programmé une sortie ciné pour découvrir Aïlo : Une odyssée en laponie .


Synopsis : Aïlo : une odyssée en Laponie raconte le combat pour la survie d’un petit renne sauvage, frêle et vulnérable face aux épreuves qui jalonnent sa première année. Son éveil au monde sauvage est un véritable conte au cœur des paysages grandioses de Laponie.

Ce conte animalier (qui n’est ni un documentaire, ni un film d’animation mais bel et bien une fiction) est réalisé par le réalisateur français Guillaume Maidatchevsky et raconté par le chanteur Aldebert qui a aussi composé la chanson originale du générique de fin.

Après plusieurs documentaires animaliers, le réalisateur a choisi la forme du conte dont la dramaturgie permet de sensibiliser un public différent de celui du documentaire, déjà acquis à la cause animale et à la préservation de l’environnement. Cette forme qu’il appelle « une fiction documentée sur la réalité de la nature » lui permet aussi une plus grande liberté, là où le documentaire le contraint à filmer ce qui arrive.

Notre avis : Un film aussi magnifique que pédagogique qui permet aux enfants d’appréhender la rudesse de la vie sauvage mais aussi éveiller les consciences sur les changements climatiques . Il y des scènes très émouvantes comme la naissance d’Aïlo et ses premiers pas, d’autres particulièrement drôles comme l’hermine un brin hyperactive, des images tristes où un renne n’échappe pas aux loups, et des plans d’une beauté infinie comme les aurores boréales et ces grandioses paysages enneigés à couper le souffle. Un film à voir absolument sur grand écran pour le côté spectaculaire des images ! Aldebert est un conteur hors pair qui sait mettre émotion, tendresse, humour et suspense dans la narration ! Bref nous sommes conquis mon 6 ans et moi ! PRECIPITEZ-VOUS EN SALLE !

Places offertes, merci !

Chut, les enfants lisent ! # 256 : #boucledor

13 Mar

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


#boucledor

de Jeanne Willis et Tony Ross

aux Editions Little Urban

Il était une fois une fille aux cheveux d’or qui se servait de son portable

pour poster ses photos et ses vidéos. Qu’y a-t-il de mal à ça ?

Vous l’aurez compris à la lecture de ce texte d’accroche c’est donc une version 2.0 du célèbre conte Boucle d’or et les trois ours ! Un livre plein d’humour mais aussi très pédagogique puisqu’il alerte les enfants des dangers des réseaux sociaux. C’est une petite fille accro à son téléphone, aux réseaux sociaux, aux nombre de fans et qui se met à publier des photos où elle utilise l’image des siens dans des situations pas forcément à leur avantage ! Elle finit par perdre son sens des valeurs, à la recherche du buzz; mais la situation va se retourner contre elle, puisque les images la mettront en cause et qu’elle devra réparer ses bêtises ! C’est un album plein d’humour mais au message fort sur le bon usage du web ! A lire et faire lire absolument !

Bon à savoir : le livre est à GAGNER sur l’instagram des Editions Little Urban jusqu’au 15/03 ! 🙂

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Editions Little Urban
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

%d blogueurs aiment cette page :