N’oublie pas ton rêve et N’oublie pas ton chapeau (Little Urban)

17 Jan

 

Pour finir cette semaine  DEUX pépites pour le prix d’UNE !

Deux albums signés Simon Philip et Kate Hindley aux Editions Little Urban

« N’oublie pas… »

Le premier était sorti en 2016 chez Little Urban, et voici qu’ils nous régalent en ce début d’année 2020 avec ce nouvel opus tout aussi savoureux !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

N’oublie pas ton chapeau : « Tu es cordialement invité à la plus belle fête chapeautée de tous les temps. Seule condition : venir avec un chapeau. Sans chapeau, pas de fête. »

Voilà le message reçu par notre jeune héros, et si trouver un chapeau peut sembler simple de prime abord, les choses se complexifient de page en page pour le petit garçon, les situations deviennent de plus en plus improbables et cocasses pour amuser les lecteurs.

Les illustrations sont pleines de charme, très travaillées, pétillantes, malicieuses avec un petit côté vintage mais surtout une folle expressivité mettant en valeur l’extravagance du texte ! On se régale et la chute est absolument géniale !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

N’oublie pas ton rêve : Bernard se sent différent des autres lapins. A force de vouloir ressembler à toute le monde, il en oublierait presque son REVE. Osera-t-il affronter le regard des autres ?

Un ouvrage formidable pour aborder le sujet de la différence avec les enfants et les inciter à s’accepter tels qu’ils sont et à s’enrichir des particularités de chacun. Sous des allures d’album rigolo c’est en fait une belle leçon de tolérance et d’ouverture d’esprit que nous livre ce titre, un message fort à partager avec nos petits. Graphiquement c’est une petite merveille comme le précédent. On y retrouve autant d’humour mais je le trouve personnellement encore plus touchant.

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures !

Merci aux Editions Little Urban
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Participations n°79 et 80

au Challenge Je lis des Albums 2019/2020

logo challenge albums 2019

 

 

Mes dernières lectures sur la Parentalité

16 Jan

Je vous avais promis (depuis cet automne, oupsssss)

de vous parler de mes lectures sur le thème de parentalité

2020, je mets à jour de mes partages

d’autant que depuis cet été j’ai lu des ouvrages passionnants 

qui intéresseront autant les professionnels de l’éducation que les parents !

C’est part pour une petite revue de presse des titres à ne pas manquer !


♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Etre parent en pleine conscience de Myla et Jon Kabat-Zinn aux Editions Les Arènes : « Nous aimerions vous parler du métier de parent, vous expliquer non pas ce que vous devez faire, mais comment vous pouvez être. » Myla et Jon Kabat-Zinn. La pleine conscience est la clé pour découvrir une autre manière d’être parent. Elle nous met à l’écoute de nos émotions et de celles de nos enfants. Elle nous ouvre aux petites choses de la vie : notre façon de dire bonjour, de jouer avec un tout-petit ou d’écouter un adolescent en détresse. Elle nous aide à voir nos enfants tels qu’ils sont et non tels que nous voudrions qu’ils soient. Ce guide nous montre comment la pleine conscience peut favoriser la croissance de nos enfants et nous aider à développer des relations plus harmonieuses et plus heureuses. À l’époque des jeux vidéo et des réseaux sociaux qui volent notre énergie et notre attention, être parent en pleine conscience, c’est une autre façon d’accompagner notre enfant sur le chemin de la vie.

Ce livre est réédité sept ans après sa sortie encore enrichi. C’est un ouvrage dense mais très complet sur le sujet, riche de l’expérience des auteurs. En fin d’ouvrage on trouve conseils et exercices pour des relations plus harmonieuses au sein de la famille et pour savoir se mettre davantage à la portée des enfants.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Et si on se parlait à table ? : 99 jeux pour favoriser le dialogue en famille de Fabrice Lacombe aux Editions Gereso : Peut-être vous plaignez-vous que vos enfants ne parlent pas ou qu’ils parlent trop, que votre enfant de quatorze ans ne partage rien avec vous, qu’il ne vous raconte rien de sa vie ? Pourtant, même lorsque vos enfants ne vous disent rien de ce qu’ils vivent à l’extérieur, ils ont besoin de parler, de s’exprimer, d’échanger, d’être reconnus. Nos enfants ont surtout besoin d’être acceptés pour ce qu’ils sont au présent, et non pour leur futur ni pour leur passé. Malheureusement, le tempo de la vie actuelle, les nombreuses activités de tout un chacun, la télévision, les smartphones et tablettes omniprésentes, le stress nous empêchent souvent de faire des repas des moments d’échange en famille. Fort de ce constat, l’auteur a conçu des jeux pour retrouver le bonheur de parler ensemble et profiter pleinement de la relation privilégiée parent/enfant. Faciles à comprendre et à utiliser, ne demandant aucun matériel spécial, ils ont été étudiés pour faciliter l’expression de tous : apprendre à se raconter, dédramatiser les difficultés du quotidien, amorcer le dialogue sur certains thèmes difficiles, pour finalement susciter la bonne entente et l’harmonie familiale.

Un ouvrage très ludique et facile d’accès qui donne des pistes par le biais de 99 jeux ou plutôt de  99 situations d’échanges et de dialogues pour aller à la rencontre des uns et des autres au sein de la famille et mieux connaître les ressentis de chacun. On peut utiliser les situations dans l’ordre qu’on veut, certaines sont très récréatives comme le portait chinois, d’autres demandent plus d’implications émotionnelles mais seront pour petits et grands des boosters pour se confier ou se révéler dans un climat bienveillant.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Jouons malin ! Du petit-déjeuner au coucher de Delphine de Hemptinne aux Editions De Boeck sup : 250 petits jeux pour faciliter les relations parents-enfants. Votre petit a décidé de transformer les courses au supermarché en enfer ? Faites-lui croire qu’il s’agit d’une chasse au trésor ! Il râle quand il faut se laver les dents ? Organisez un concours de brossage à cloche-pied ! Le jeu est l’ingrédient miracle d’une éducation positive ! En plus de contribuer à renforcer le lien parent-enfant, le jeu permet de dénouer les situations les plus crispantes. Ce livre vous propose 250 petits jeux simples à partager avec les enfants de 3 à 7 ans. Calmants ou stimulants, brefs ou un peu plus longs, ils vous aident à améliorer les relations familiales, éduquer vos enfants sans stress ni colère, et favoriser l’épanouissement et le bien-être de tout le monde.

La sélection que je vous présente est très chouette, mais cet ouvrage est sans aucun doute mon chouchou ! Ecrit par une orthophoniste, psychopédagogue, conférencière, formatrice et maman; il regorge de conseils présentés avec beaucoup de bonne humeur et de bienveillance. Quand les situations du quotidien peuvent devenir conflictuelles à la maison, ce livre permet de remettre la joie et l’amusement à la maison tout en permettant le respect des règles parentales. Il est très agréable à parcourir avec une mise en page moderne et elle aussi ludique ! Je vous invite aussi à découvrir le site de l’auteure.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Grosses colères et petits drames: Sortir des conflits grâce à l’autorité bienveillante de Florence Renaux aux Editions Eyrolles : Beaucoup de parents se posent les mêmes questions : comment agir pour que mon enfant m’écoute quand je lui ai demandé dix fois la même chose ? Faut-il crier pour se faire entendre ? Pourquoi ne respecte-t-il pas les règles de la maison ? Comment expliquer les noms d’oiseaux échangés entre frères et soeurs, les crises de colère démesurées ou bien le fait qu’il fasse encore pipi au lit ? Florence Renaux aide les parents à comprendre pourquoi leur enfant les pousse à bout. À travers des témoignages, des exercices et des activités à pratiquer en famille, elle éclaire les problématiques de communication entre parents et enfants et accompagne les adultes dans la mise en place d’un cadre propice à l’épanouissement de toute la famille.

Un ouvrage richement illustré de témoignages de de parents et d’enfants sur la colère qui apporte des réponses pour sortir des conflits familiaux. Un livre qui rappelle également aux parents l’importance de se replacer du point de vue de l’enfant pour mieux comprendre ses réactions et le guider dans la gestion de ses émotions. De précieux conseils livrés sur un ton bienveillant et rassurant envers les parents sans jugement.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Super Kids de Véronique Dupont aux Editions Les Arènes : Le meilleur de l éducation made in USA ! Le système éducatif américain est largement décentralisé et ouvert aux expérimentations. Il offre ainsi une mine d idées pour aider les enfants à s adapter au monde de demain et devenir des adultes heureux. Nourri d exemples, d histoires et d entretiens avec des enseignants, des pédiatres, des parents et des chercheurs des deux continents, ce livre nous permet de découvrir toutes les méthodes d avant-garde et les dernières études scientifiques sur les questions que se posent tous ceux qui éduquent des enfants. Chaque chapitre présente des approches éducatives innovantes, suivies d un résumé des Bonnes idées à Retenir : comment valoriser les progrès des enfants; comment les responsabiliser; comment leur apprendre à réaliser leurs rêves; les aider à débattre ou à développer leur conscience écologique…

Un témoignage des l’éducation positive à l’américaine qui regorge de bons conseils « à piquer » pour les appliquer à la maison ou à l’école. Attention, pour ne pas être déçus, sachez que cet ouvrage ne se présente pas comme un livre didactique ( comme les précédents et les deux suivants) c’est véritablement une description sociologique et journalistique.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Cultivons le bonheur de nos enfants – Guide Parentalité positive de Dr Christine Coquart et Catherine Piraud-Rouet aux Editions Nathan : Le guide pour une vie de famille épanouie : comment accompagner son enfant vers l’épanouissement, quels outils lui donner pour en faire un être heureux et équilibré ? A chaque âge de la vie de l’enfant, comment encourager l’autonomie, l’estime de soi ? Comment aider son enfant à grandir avec toutes les émotions qui accompagnent les apprentissages ? Comment l’aider à les comprendre, à les apprivoiser, sans jamais l’humilier ou le blesser.

Un guide écrit par des spécialistes de la parentalité positive ( un médecin et une journaliste spécialiste du sujet). Là où ce livre va plus loin que d’autres c’est qu’il apprend aussi aux parents à aller mieux ( gérer le stress parental par la thérapie cognitivo-comportementale, la cohérence cardiaque et la méditation), car le secret est là des enfants heureux ont besoin de parents heureux. C’est un ouvrage lui aussi assez dense mais très intéressant.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

100 idées pour éviter les punitions de Marie Costa aux Editions Tom Pousse : Ce livre s’adresse à tous les parents soucieux de trouver des solutions plus efficaces que les punitions. Un véritable livre de recettes dans lequel vous trouverez tous les ingrédients pour mieux comprendre et réagir lorsque votre enfant fait des bêtises, se chamaille avec ses frères et soeurs, laisse éclater sa colère, refuse de faire ses devoirs, ne veut pas se déconnecter des écrans… Une centaine d’idées pratiques, concrètes et respectueuses à adapter à votre vie de famille. Un livre qui fait rimer « bienveillance » avec « exigence » : Devenez un parent qui rassure, calme, encourage tout en fixant un cadre et des limites ; Apprenez à décrypter et à mieux accompagner votre enfant vers l’autonomie et la responsabilité ; Découvrez des méthodes éducatives respectant le bien-être de l’enfant et du parent ; Reprenez confiance dans vos fonctions parentales en stoppant toute culpabilité et en prenant soin de vous. Véritable outil pour passer des menaces, cris et punitions à une recherche de solutions et de réparations plus adaptées. Laissez-vous guider, suivez les différentes stratégies et plans d’action pour améliorer votre niveau de bonheur en famille.

Je vous ai souvent parlé de cette collection « 100 idées » des collections Tom Pousse très présente dans ma bibliothèque d’enseignante spécialisée. C’est un livre bourré de conseils et facile d’accès en fonction de la problématique familiale grâce à sa table des matières où l’on trouvera où se référer en fonction de la situation vécue à la maison. Les outils sont faciles à mettre en place, plein de bons sens, ils permettent de réintroduire l’harmonie, en abandonnant la sanction immédiate sans pour autant devenir permissif. C’est vraiment un livre coaching à lire d’une traite puis à relire de façon fractionnée en fonction des besoins.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

Les livres ont été reçus en SP, Merci

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

Chut, les enfants lisent ! # 277: #BalanceTonLoup

15 Jan

Comme chaque mercredi, on se retrouve pour :

 Chut les enfants lisent !

le rendez-vous

incontournable

des passionnés de

la littérature jeunesse !


Balance ton loup
de Marie Wilmer et Julie Mellan
aux Editions d’Orbestier- Rêves Bleus

Blanche-Neige en a plus qu’assez de se coltiner les corvées de 7 nains mal élevés. Et Cendrillon en a ras la choucroute que son Chat botté de mari chausse d’autres pieds dans son dos alors qu’elle le pensait charmant ! Grâce au zozio, les princesses vont s’unir pour se révolter contre leurs oppresseurs, et quand les filles se rebellent, ça balance !

Un album plein d’humour qui tord le cou aux clichés sexistes trop présents dans beaucoup de contes. Gare aux inégalités souvent minimisées et aux loulourds amoureux fous un peu trop insistants !

Les princesses célèbres se rebellent et voilà un album qui ne manque pas de peps aussi savoureux par ses illustrations dynamiques où les princesses sont à contre-emploi que par ses textes plein d’humour qui mélangent plusieurs registres de langues pour mieux amuser les lecteurs. Le fond est absolument génial et brise les clichés sexistes une fois pour toute avec une prime un bel hommage à la solidarité féminine tout en rassurant les hommes en leur rappelant que nous les aimons tels qu’ils sont ! Moderne, drôle, frais, percutant, un brin incisif un conte version 2.0 qui mérite une première mention pépite 2020 !

Pour vous procurer l’album

un clic sur le titre ou  la couverture !

Merci aux Editions d’Orbestier-Rêves Bleus

  C’était ma participation à

Chut les enfants lisent,

le rendez-vous littéraire du mercredi, partagez vos lectures d’enfants

chez Yolina du blog Devine qui vient bloguer.


chut-les-enfants-lisent-logo-noir-et-blanc

Participation n°78 au Challenge Je lis des Albums 2019
logo challenge albums 2019

La grande famille (Nathan)

14 Jan

Ce soir j’ai choisi un album drôle et tendre

sur la différence


La grande famille
de Galia Bernstein

aux Editions Nathan

Simon le petit chat pense être de la famille des félins, mais le lion, le puma, le tigre et le guépard trouvent cette idée absolument farfelue : les félins rugissent, courent vite, sont cruels… Simon et eux n’ont rien en commun !
Et s’ils se trompaient ? 

Un album drôle, tout simple et très fort, sur le thème de la famille, l’identité, l’appartenance à un groupe, la différence. Mais qui se veut aussi petit documentaire pour mieux redécouvrir la famille des félins.

Un titre vraiment très réussi de part ses illustrations pleine d’espièglerie, mais aussi la morale de cette histoire, qui nous montre qu’au sein d’une famille, on est semblables mais tous différents et à quel point il est bon de cultiver cette différence et de s’enrichir de celle des autres !

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Éditions Nathan

Participation n°77 au Challenge Je lis des Albums 2019
logo challenge albums 2019

L’imagier qui rend heureux (Nathan)

13 Jan

Je vous présente aujourd’hui un livre

rempli de bienveillance et de petits bonheurs

à partager avec vos petits loulous ♥


L’Imagier qui rend heureux
de Kathie Fagundez et Aki
aux Editions Nathan

Apprendre à être heureux, ça commence tout petit !
8 doubles pages pour apprécier les petits bonheurs du quotidien :
1.Sais-tu quand tu es heureux ?
2.Ce qui te fait rire : les chatouilles, les bêtises…
3.Ce qui te donne de la fierté : faire de la trottinette..
4.Ce qui t’émerveille : un arc-en-ciel…
5.Ce qui éveille tes sens : sentir un gâteau …
6.Ce qui te rend tout-fou : danser, jouer…
7.Ce qui te calme : prendre un bain, faire un puzzle…
8.Ce qui te réconforte : ton doudou… et l’amour de tes parents

Un livre partage qui fait du bien et pointe tous les petits bonheurs qu’on ne voit pas toujours, pour les fixer dans sa mémoire, pour les enfants dès 18 mois. Un livre plein d’amour, de bienveillance, de positive attitude et de douceur qui remplira à bloc les réservoirs émotionnels des petits et des grands. Une belle réussite que ce joli titre qui fera aussi un joli cadeau original pour un tout-petit (naissance, baptême, anniversaire…)

Pour vous procurer cet ouvrage

un clic sur le titre ou la couverture !

Merci aux Éditions Nathan

Petites histoires de la Mythologie (Nathan)

12 Jan

Je vous présente aujourd’hui une chouette collection d’ouvrages proposée par les Editions Nathan : Petites Histoires de la Mythologie. Ces petits ouvrages (64 pages) proposent aux enfants de découvrir les fascinantes histoires de la Mythologie grecque, Dieux, héros, aventuriers et monstres de la mythologie n’auront plus de secret pour les enfants de 9/12 ans. Les textes sont signés Hélène Montardre et les couvertures de Nancy Pena. Cet univers magique a souvent beaucoup de succès auprès des enfants, voici une belle façon de faire connaissance avec ces incroyables légendes dans des textes bien adaptés aux enfants et donc plus faciles d’accès que l’Iliade et l’Odyssée par exemple.

A la fin de chaque histoire on trouve quelques pages « Pour en savoir plus » sur ces histoires. Passionnant ! Quand à la jaquette elle dissimule une belle gravure en couleurs des dieux. ( cf photos en bas de billet).

Bon à savoir chaque livre fait un peu moins de 5 euros et plusieurs titres sont proposés au format dyscool ( lecture facilitée pour les enfants dys).


Les douze travaux d’Hercule – Petites histoires de la Mythologie – Tome 1 : Une histoire mythique : de tous temps, les hommes ont eu besoin de modèles de force, de bravoure, de héros. Hercule en est l’un des plus renommés.
Hercule doit accomplir les douze travaux que lui a confiés son cousin, le roi Eurysthée. Le voilà parti aux quatre coins du monde connu, affrontant les pires monstres, collectant les objets les plus précieux et relevant les défis les plus impossibles… Sa force et son courage lui suffiront-ils pour réussir ses terribles missions ?


Dans le ventre du cheval de Troie – Petites histoires de la Mythologie – Tome 2 : La célèbre ruse d’Ulysse pour s’emparer de la ville de Troie, racontée de l’intérieur même du cheval ! Voilà dix ans que les Grecs tentent de s’emparer de la ville de Troie, en vain, malgré de nombreux combats. Ulysse, l’un des chefs grecs, espère toujours y parvenir. Et si la ruse se montrait plus efficace que la force ? Il fait alors construire un gigantesque cheval de bois dans lequel il se cache avec d’autres guerriers…


Les monstres de l’Odyssée – Petites histoires de la Mythologie – Tome 3 : L’histoire des incroyables monstres rencontrés par Ulysse au cours de l’Odyssée. Lorsqu’Ulysse accomplit son voyage en mer pour revenir dans son royaume, il combat plusieurs monstres. Il doit affronter les envoûtantes sirènes, mi-femme mi-oiseau, et le colérique cyclope Polyphème. Ainsi que les gigantesques Lestrygons et la cruelle Scylla… Mais quelle est l’histoire de ces incroyables créatures ?


Ulysse et le cyclope – Petites histoires de la Mythologie -Tome 4 : Perdus en mer, Ulysse et ses compagnons accostent sur une île inconnue. En l’explorant, ils découvrent une grotte gigantesque. Malheureusement, elle est occupée par un cyclope, terrifiant géant à l’œil unique, qui les emprisonne pour les dévorer ! Pour affronter ce monstre, Ulysse n’a que son courage… et sa ruse !

 


A la recherche d’Europe – Petites histoires de la Mythologie – Tome 5 : Europe est si jolie que Zeus en tombe amoureux. Transformé en taureau blanc pour la séduire, il l’enlève. Sur ordre de son père le roi, ses trois frères partent à sa recherche. L’un d’eux, Cadmos, croisera sur sa route de nombreux défis et se trouvera confronté au monstrueux serpent d’Arès, avant de pouvoir fonder sa propre cité. Retrouveront-ils la trace d’Europe ?

 


Zeus, le roi des dieux – Petites histoires de la Mythologie – Tome 6 : Le jeune Zeus est tourmenté et ne peut s’empêcher de se poser des questions :  » Qui suis-je ? Qui sont mes parents ? Pourquoi m’ont-ils abandonné ? « .
Alors, lorsqu’il découvre enfin le terrible secret de ses origines, il n’a plus qu’une idée en tête : se venger de son père ! Mais celui-ci n’est autre que Cronos, le redoutable roi des Titans…


Jason et la Toison d’or – Petites histoires de la Mythologie – Tome 7 : Pour récupérer son trône, Jason doit rapporter la Toison d’or au roi Pélias. Mais la parure du bélier merveilleux se trouve en Colchide, une région qu’il ne peut rejoindre sans risquer sa vie. Loin de se laisser impressionner, Jason s’entoure de héros courageux, les argonautes, et se lance dans un périlleux voyage…

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou couvertures !

Merci aux Éditions Nathan

Mes lectures de décembre 2019

9 Jan

Comme chaque mois,

je vous présente aujourd’hui

mes dernières lectures !


Bilan  de ce mois de décembre 2019 – 8 ouvrages :

7 romans ou témoignages  et 1 album !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Je ne suis pas obligée de t’aimer, Maman. d’Harmony Rouanet (auto-édité) : Hermione vit dans une version moderne de «la petite maison dans la prairie». C’est le bonheur avec son mari, ses deux enfants et sa jolie maison en plein cœur des vignes. Pour en arriver là, elle a dû prendre une décision difficile, mais essentielle, pour son bien et celui de sa famille : se séparer de la personne la plus importante à ses yeux. Retour en 1980. Kate vient d’accoucher d’une petite fille et déjà, elle se ment à elle-même. Malgré ses 18 ans, elle a déjà vécu un parcours chaotique. Kate n’a pas toujours pris le bon chemin. Mais est-ce que cette naissance imprévue peut tout changer? À travers les années, nous suivons l’itinéraire d’une mère et d’une fille. L’une n’aurait pas dû être mère, l’autre n’aurait pas dû naitre. Jusqu’au jour de la révélation-choc qui bouleversera tout. Sous l’emprise d’une mère toxique, est-il possible de trouver la résilience ?

Je suis Harmony sur son blog et les réseaux sociaux depuis mes débuts dans la blogosphère, c’est une chouette nana dont j’aime le franc-parler et la truculence qui cachent sa sensibilité. Je me retrouve aussi souvent dans ses avis sur les lectures qu’elle présente, j’avais donc très envie de lire son roman. J’ai été bouleversée par ce roman inspiré de sa vie, où elle raconte sa relation toxique à sa mère mais aussi sa ténacité pour survivre. C’est une histoire on ne peut plus dramatique, et qui pourtant ne sombre jamais dans le pathos. Comme je l’ai dit sur instagram, avec trois histoires, certes incomparables, cet ouvrage et ceux (présentés plus loin) de Chloé Verlhac et Lisa Depray ont fait résonner en moi le mot RESILIENCE comme si je découvrais véritablement son sens par le caractère fort de ces témoignages.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Le parfum du mimosa de Lydy Williams (auto-édité) : Laura dira bientôt au revoir à sa trentaine. Récemment divorcée, sans travail et sans enfant, elle se retrouve dans l’impasse. Littéralement. Puisqu’elle n’a pas d’autres choix que de vivre dans la maison de feu sa grand-mère qui habitait un cul de sac, au fin fond de la Gironde rurale avec pour seules voisines, trois vieilles dames légèrement envahissantes. Une cohabitation forcée qui prend des allures de cauchemar pour la citadine qui n’a jamais aimé la campagne et encore moins les personnes âgées avec leurs habitudes agaçantes. Odette, Jacqueline et Madeleine, malgré l’isolement et les épreuves de la vie, ont chacune leur caractère et leurs passions. Laura a bien du chemin à parcourir avant d’accepter son passé, pardonner à son ex-mari et retrouver sa joie de vivre. Mais au détour d’une boite aux lettres, les gens peuvent parfois apprendre à s’apprivoiser … Un roman sur la résilience, la reconstruction et la sororité.

C’est le deuxième ouvrage que je lis de Lydie (elle, aussi, blogeuse que j’apprécie énormément ♥). Si j’avais passé un très chouette moment avec le premier, j’ai littéralement adoré ce second titre, bien plus abouti et tellement touchant. Pour preuve, j’ai eu ce petit mal être de devoir abandonner en fin de lecture ces personnages auxquels je m’étais attachée. Et je ne serai d’ailleurs pas contre une suite pour retrouver Laura et ses voisines. Je souhaite vraiment que ce roman se fasse remarquer car Lydy mérite bien plus que l’auto-édition. Vous aimez Aurélie Valogne, Virginie Grimadi, Agnès Ledig ? Foncez ! Vous ne serez pas déçus !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Chifan ! Manger en Chine : Carnet de voyage (*) de Nicolas Jolivot aux Editions Hongfei : On se garde d’importuner un homme en train de manger, comme on s’abstient de déranger un empereur. Ce dicton dit toute l’importance qu’attachent les Chinois au fait de se nourrir : une passion chaque jour renouvelée dans une sorte de dévotion et toujours dans la bonne humeur. Nicolas Jolivot croque à cœur joie ce spectacle permanent. À sa manière il est sociologue et son regard nous éclaire sur des réalités organisatrices de la société chinoise. Car incontestablement, en Chine, c’est aussi en mangeant qu’on fait société. L’ouvrage s’organise en six chapitres et comporte une carte générale des lieux visités. Les dessins ont été réalisés en Chine, au cours de onze voyages successifs, de 2007 à 2019.

Et oui les albums, ce n’est pas que pour les enfants ! Je me suis régalée à parcourir celui-ci et à en apprendre davantage sur les coutumes culinaires en Chine ! C’est absolument passionnant ! D’autant que l’auteur mêle habilement carnet de voyage (avec ses superbes croquis) et documentaire gastronomique ( enfin… gastronomique peut-être pas toujours… à vos palais de juger! ).

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Si tu meurs, je te tue (*) de Chloé Verlhac aux Editions Plon : Le 7 janvier 2015 explose tout en miettes.
 » Ce soir là, comme à son habitude, il fabrique ses couleurs devant le JT. Et puis, saisi d’une impulsion, il se lève sans un bruit. Je le regarde du coin de l’œil. Il disparaît comme un chat. Il réapparait quelques longues minutes plus tard. Il me tend un galet, en me souriant doucement. On adore les galets. On en fait collection… Il me demande de le retourner. Il l’a signé au feutre.
Il me dit :  » Tu as vu ? Je les ai tous signés. On ne sait jamais, ça pourra valoir très cher dans quelque temps.  » C’était quelques jours avant l’attentat.
Ainsi commence le récit de Chloé. Épouse Verlhac. Mamma à la tête d’une petite tribu recomposée et pas mal de chats. Par fragments, sensations, éclats de souvenir, Chloé Verlhac reconstitue le puzzle d’une vie fracassée, d’une vie qui n’est plus pareille mais d’une vie qui continue malgré tout, âpre, belle, mordante. Une sacrée vie Tignous.
Le récit narre peu à peu les coulisses largement inconnues du grand public de l’attentat et de l’après, et une lente reconstruction des proches.

Que dire d’un tel ouvrage ! Qu’il me marquera à tout jamais… Que comme vous, je me souviendrai toute ma vie de ce 7 janvier, de cet après-midi où j’ai étreint si longtemps et si fort mon bébé de deux ans et demi et perdu un peu plus d’innocence. Comment survivre après avoir connu un tel drame d’encore plus près… quand l’homme de votre vie, père de vos enfants fait partie des disparus? Comment honorer sa mémoire tout en étant fidèle à ses convictions? C’est ce que nous raconte Chloé sans concessions, avec son lot d’émotion, de colère, de résilience comme je l’écrivais un peu plus haut dans ce billet. MERCI et RESPECT…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Par eux, couronnée (*) de Stéphanie Broyer aux Editions L’Harmattan : Par eux, couronnée, c’est le récit poignant d’un couple qui se déchire. C’est l’histoire d’une petite fille tiraillée entre l’amour pour ses parents. C’est le portrait d’un homme écorché et à vif. C’est l’ultime hommage de cette petite fille, devenue femme, pour ce père à la vie atypique. Un témoignage d’amour dans lequel l’émotion affleure à chaque ligne.

Un récit empreint de douceur et de mélancolie qui j’en suis sûre parlera aux enfants de parents séparés, il évoque le manque, la souffrance, mais avant tout l’amour filial. Un texte délicat et tendre.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Cachée au bout du Moi (*) de Lisa Depray aux Editions du Panthéon : Une enfant non désirée grandit mal aimée, maltraitée et abusée par des adultes prédateurs. Ce livre est l’appel au secours de la petite fille perdue devenue femme et qui survit grâce à son combat mené au jour le jour. Fine, précise et incisive, la plume décrit les souffrances subies et l’espoir silencieux : celui de se faire entendre, aider et, enfin, aimer.

Le troisième ouvrage parmi mes lectures du mois qui auraient pu illustrer un mot totem RESILIENCE. Poignant, stupéfiant, on ne peut qu’admirer l’auteure qui face à l’ignominie, face aux mauvaises rencontres, se bat, garde espoir et se tourne désespérément vers les autres pour donner ce qu’elle n’a pas reçu… Bouleversant…

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ! (*) de Juliette Bonte aux Editions Harlequin : Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés. Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue. Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

Une lecture de saison très légère, une petite pause futile au milieu de lectures plus fortes et tragiques. C’est pétillant et très facile à lire, une petite lecture bonbon qui fait du bien aussi !

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦


Plus que toute autre chose (*) de Fanny Gayral aux Editions J’ai Lu : Camille Delage prépare son mariage avec Hervé. Pour adoucir sa peine depuis la disparition de son père, elle articule sagement sa vie autour de la préparation de la cérémonie, des repas chez sa mère, des visites à son frère et de drôles de séances « d’ascenseur thérapie », qu’elle a instaurées à l’insu de son voisin psychanalyste. Lorsqu’un gamin de dix ans, Enzo, et son papa, Mathieu, font irruption dans son train-train, ses petits arrangements avec le quotidien vacillent ! Comment s’y retrouver dans tout ce chambardement ? Cocasse et tendre, Plus que toute autre chose est le parfait antidote à la morosité !

Un roman qui m’a également fait passer un chouette moment ! J’aime ce genre de romans « Feel-Good » qui à travers une romance toute mignonne, tendre et légère questionnent aussi d’autres sujets plus graves et très touchants : la perte d’un être cher, les maladies psychologiques, le rapport à la psychanalyse dans notre société, les enfants différents, les choix d’une vie … On rit beaucoup également entre la rigidité du personnage d’Hervé, la malice d’Enzo, la spontanéité de Camille et l’originalité et le flegme de M.Constant. A noter dans vos wish-lists.

♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦

 

Vous trouverez bien d’autres idées, j’en suis sûre, parmi les lectures de décembre de ma copinet Mathilde sur son blog !

Les livres avec  * ont été reçus en SP, Merci !

Merci à Chloé Verlhac et Fanny Gayral pour leurs dédicaces ♥

Pour vous procurer ces ouvrages

un clic sur les titres ou les couvertures

%d blogueurs aiment cette page :